« Quand tu prolonges, tu gagnes beaucoup plus d’argent, et quand tu gagnes beaucoup plus d’argent, tu es content »

6

Le comité du 4 novembre

On aurait dit le comité quand il essaie de conclure

 

LES DECLARATIONS DU JOUR

« Je suis très fier de mes joueurs, de mon coach. C’est une grande réponse à vous, les médias. Vous nous avez beaucoup critiqué après le match aller. Ca nous a motivé merci ! »
N’en déplaise au Front National, Nasser Al-Khelaïfi est un immigré parfaitement intégré. L’état d’esprit français est assimilé.

« Si vous continuez de nous critiquer après ce match je ne comprends pas »
Ben ouais Nasser, qu’est ce que vous leur avez mis au Real.

« Il faudra mettre de la folie, mais une folie organisée »
Hubert Fournier, capitaine de soirée vous demandera de quitter vos chaussures avant d’entrer et baissera la musique dès 23 heures.

« Quand tu prolonges, tu gagnes beaucoup plus d’argent, et quand tu gagnes beaucoup plus d’argent, tu es content. Alors je ne vois pas le problème. Tu as seulement envie d’être performant pour que cela continue. »
Samuel Umtiti n’est pas la pour perdre du temps à philosopher sur la vie.

« Michael Smalling nous a sauvé »
Presque Louis van Gall, presque.

« On a besoin des supporters. Mais parfois, ils dépassent les bornes en accueillant les joueurs à 3 heures du matin et en pensant que cela va changer les choses »
Marius Trésor était bien mieux posé dans son lit. Tranquille.

« Que nous apporte cette compétition ? De l’expérience pour l’équipe, mais aussi pour le club. Il s’agit d’un apprentissage hyper intéressant pour nos joueurs. La saison passée, on s’est fait avoir en Turquie où des joueurs ont été malades la veille du match; à Milan, où l’Inter a filmé nos entraînements; à Qarabag, où le président a changé d’hôtel pour être dans celui des arbitres; en Ukraine, où Gradel a passé la nuit au poste de police pour un problème de passeport. Avant, nos intendants et notre cuisinier arrivaient la veille du match; maintenant, ils arrivent le lundi »
Que voulez-vous Bernard Caiazzo, Saint-Etienne est l’ennemi public numéro 1.

« Nabil, il sait tout faire. Techniquement, c’est une merveille. Je suis très fan de lui. Il m’impressionne. C’est comme Ben Arfa, ce sont les génies d’aujourd’hui qui, sur une action individuelle, sont capables de te faire lever de ton fauteuil. »
Il faudrait déjà que Nabil Fekir soit en état de se relever du sien, Jean-Pierre Papin.

« C’est mon match référence depuis que je suis arrivé (contre Reims 3-0). Sans parler de mon but, du fait d’avoir été décisif, dans mes choix, mes prises de balles, je me suis vraiment bien senti. Cela faisait longtemps que je n’avais pas été dans un bon jour comme ça. Tout ce que je tentais, ça marchait. J’avais les contres favorables. »
C’est vrai que contre Reims, vous avez été proche d’un nouveau chef d’œuvre, Valentin Eysseric.

« Nabil, il sait tout faire. Techniquement, c’est une merveille. Je suis très fan de lui. Il m’impressionne. C’est comme Ben Arfa, ce sont les génies d’aujourd’hui qui, sur une action individuelle, sont capables de te faire lever de ton fauteuil. C’est ce qu’il manque beaucoup aujourd’hui dans le foot français. »
Oui, on sait, le comité a déjà mentionné cette citation. Mais comme le10sport.com a jugé utile de la copier dans deux brèves à 1h45 d’intervalle, après tout nous ne sommes pas plus bêtes qu’eux.

« Si tu t’en balances de la Ligue Europa du jeudi soir, tu ne crées pas une dynamique de groupe. Il vaut mieux la jouer que de gérer et être bidon ; ça n’avance à rien pour le dimanche en championnat. Autant jouer à fond. »
Jocelyn Gouvennec, cet irresponsable qui veut vraiment disputer toutes les compétitions dans lesquelles il s’engage.

 

 

LA PETITE PASSE DU JOUR

Et voila que Paul Pogba en dérègle totalement le droïde aux commentaires.

 

 

LES GRANDES NOUVELLES DU JOUR

« Chantage présumé à la « sextape » contre Valbuena : Karim Benzema en garde à vue »
Itélé Ca ne sert à rien, Giroud sera quand même numéro 2.

« Dés que le nom de Karim Benzema a été évoqué dans ce dossier, nous avons immédiatement écrit aux enquêteurs pour leur indiquer que mon client était tout à fait prêt à répondre à leurs questions. C’est donc tout naturellement qu’il a répondu à la convocation qui lui a été adressée »
D’ailleurs l’avocat de Karim est confiant.

« Paris a perdu son premier match de la saison. Paris ne terminera pas premier de son groupe. On s’en fiche. Paris ira loin. »
Pascal Praud a le tirage des huitièmes.

« L’Olympique Lyonnais dénonce les faits perpétrés par de pseudos supporters lyonnais qui auraient notamment tagué la boutique de l’A.S. Saint Etienne le weekend dernier. L’O.L. précise avoir informé son homologue stéphanois qu’il allait s’associer à sa plainte en se portant partie civile, conformément à sa politique de tolérance zéro dans ce domaine. L’O.L. rappelle par ailleurs que le 11 octobre dernier, sa propre boutique a été vandalisée (tags et diverses dégradations) par de pseudos supporters stéphanois. »
Beau mouvement de solidarité de l’OL qui rappelle quand même que c’est pas eux qui ont commencé et qu’ils ont une morale pas comme ces bâtards d’en face alors nananère.

 

 

LES QUESTIONS QUE PERSONNE NE SE POSE

… Sauf L’Equipe :
« Faut-il trapper Trapp ? »
Non, car, en effet, ça le gênera encore plus dans ses sorties.

… Sauf Geoffroy Garetier :
Lyon – Zénith: le match le plus important de l’histoire du foot français ?
Non.

… Sauf Football.fr :
Fracture pour Verratti ?
Non plus.

… Sauf le10sport.com
« Quel joueur du PSG a le plus de chances de remporter le Ballon d’Or ? »
Nos lecteurs intéressés peuvent en débattre en commentaires (à la suite de quoi leurs adresses IP seront collectées et interdites d’accès au site).

 

 

LES ANALYSES DU JOUR

« Non, Paris ne méritait pas de quitter la capitale espagnole avec une première défaite cette saison. Aux points, il étale même un bilan nettement plus flatteur que le Real »
Boarf, Damien Degorre, « aux points » comme vous dites, le Real a deux frappes de moins, mais cinq de plus de cadrées ». Donc vous savez, les statistiques hein…

« En laissant aussi à Di Maria le soin de mener l’équipe dans une position plus axiale, il a montré qu’il n’était pas borné avec son 4-3-3. Le résultat ne reflète donc pas le sens de cette rencontre comme en témoignent les trois poteaux touchés par le PSG. C’est la preuve que Blanc a passé ce test, en termes de jeu, avec succès. Un autre signe moins visible à l’écran a certainement eu une influence aussi sur son groupe : son calme. Au moment de la blessure de Verratti, il ne s’est jamais affolé et n’a pas semblé plus ennuyé que ça en appelant Rabiot, comme s’il lui témoignait à cet instant sa confiance totale. »
Surprenant en effet de ne pas avoir vu Laurent Blanc se rouler par-terre en pleurant oui, Hervé Penot. C’est pourtant son habitude.

« À un tournant de son histoire personnelle, cette équipe rhodanienne sera aussi la dernière de l’histoire du club à disputer des matches de Ligue des champions à Gerland. Et pour ses deux dernières soirées européennes, l’enceinte lyonnaise mérite d’être le théâtre d’un dernier exploit. Ou, à défaut, celui d’une sortie digne. »
Enfin au moins de deux matches de foot… Allez, d’une ou deux bonne mi-temps ce serait pas mal, n’en demandez pas trop Bilel Ghazi.

« la sixième place française à l’indice Uefa est en péril. En cas de double perf du CSKA Moscou à Old Trafford contre Manchester United, ce soir, et du Zénith à Lyon, demain, la Russie pourrait même dépasser la France dès cette semaine. »
Et on pourrait repasser devant dans deux semaines… Purée arrêtez, Garretier comme les autres, de vous affoler tous les mercredi, c’est usant.

« Ça le Real ? Laissez moi rire. Rien. Le néant et en face un PSG clinquant, qui toucha par 3 fois les montants et fut victime dans les 2 surfaces des défaillances de son gardien et de la maladresse de ses attaquants. »
C’était nul Denis, nul de A à Z.

« Dominer comme le PSG à Madrid, cela ne sert à rien. Il faut savoir la mettre au fond. »
Heureusement. HEU-REU-SE-MENT, Bernard Morlino, Chevalier des Arts et des Lettres sous Mitterrand est là pour remettre un peu d’ordre.

« Reste à savoir si Laurent Blanc sera aussi indulgent avec son nouveau gardien numéro un. Oui Trapp, avec sa gueule d’ange et son look de star, dégage assurément quelque chose de plus que son prédécesseur, Salvatore Sirigu (ah cette vraie fausse histoire de cœur avec Rihanna…). Oui il rassure dans les airs et possède un jeu au pied qui sied au jeu proposé par le Cévénol. »
Ca en fait quand même des qualités pour Trapp, Sport 24/Le Figaro… Surtout les premières citées.

« Quand bien même la défaite du PSG en phase de poules de la Ligue des Champions n’est pas du niveau de légende des événements ici cités, le réflexe est le même : on loue le PSG vaincu à Madrid après avoir vilipendé la PSG vainqueur de Rennes… La France aime perdre au football, l’important c’est de pouvoir se plaindre du sort contraire… »
Le comité a eu peur, pendant deux secondes, il a cru être d’accord avec Bruno Roger-Petit. Et puis c’est parti trop loin.

« Evidemment, cette affaire-là, même si Karim Benzema sort blanchi de son audition, va laisser forcément des traces au sein de l’équipe de France. »
Soit ce genre d’humour douteux est involontaire, soit Jean-Michel Larqué postule à une place d’académicien parmi nous.

 

 

LES COPAINS DU JOUR

Ils ont beau s’être fait rouler dessus à domicile, les mecs du FC Séville sont une belle bande de mecs qui jouent bien ensemble quand ils veulent.

 

 

LES COMPARAISONS FOIREUSES DU JOUR

« Le dossier Trapp était fermé depuis la boulette du Parc contre Bordeaux… Le voilà ressorti, comme dans la série télévisée Cold Case, par les enquêteurs. »
Car Denis Balbir connaît les références qui plairont à son lectorat.

« La différence entre Cavani et Trapp, c’est que le portier s’est rattrapé en réalisant quelques belles parades. »
Cavani a réalisé quelques beaux sauvetages pour le Real aussi, alors cessez, Pierre Ménès.

« Que de grandes batailles internationales perdues, mais célébrées comme autant de victoire ! Le football français est ainsi fait qu’il s’enorgueillit autant de ses grandes victoires que des sublimes défaites. C’est comme ça en France. France-Brésil 98 vaut Bayern-ASSE 76. L’Euro 84 est le pendant de Séville 82. »
Trop loin, professeur B(u)RP. Toujours plus loin.

« Autant dire que l’ancien gardien de Francfort a pris très cher sur les réseaux après cette incroyable erreur. Jeux de mots, comparaisons avec Volkswagen, allusions plus ou moins réussies à Rihanna… Tout y est passé dans cette soirée à oublier pour Kevin Trapp. »
Merci Football.fr. Dès que l’on pige le pourquoi du comment de la comparaison avec Volkswagen, on revient vous voir.

 

 

LES RECTIFICATIFS DU JOUR

« Les quatre mille supporters parisiens massés dans le quart nord-est du stade Santiago-Bernabeu pouvaient chanter, au fil de la rencontre, qu’ils étaient chez eux : ils avaient raison. »
Le comité n’est pas géographe, mais il est plutôt convaincu du contraire, Damien Degorre.

« Au risque de vous surprendre, et au-delà de toute logique mathématique, je pense que le Paris Saint-Germain a marqué plus de points hier à Santiago Bernarbeu qu’il n’en a perdu. »
Le comité n’est pas mathématicien, mais il est plutôt convaincu du contraire, Pascal Praud.

« Il y a toujours un serrement de coeur à voir un lieu de légende émarger au rang des vestiges du jour. Surtout un stade ayant connu deux coupes du monde, un championnat d’Europe, un stade classé monument historique, qui accueillera son cent-huitième match européen, un record pour un club français. »
Hihihi, Geoffroy Garetier, môssieur la science du foot qui ne sait même pas que le match de Coupe du monde à Gerland en 1938 n’a jamais eu lieu suite au forfait de l’Autriche. Imposteur.

« VIDEO / Quand Cristiano Ronaldo est venu murmurer à l’oreille de Laurent Blanc »
Non, ben, c’est tout voila, RMC a les images, mais pas le son quoi…

« La mission de Lyon ? Vaincre ou disparaître »
Non Sport24/Le Figaro. La mission de Lyon c’est vaincre.

 

 

LES AUTO-RECTIFICATIFS DU JOUR

« Dans l’avion qui les a ramenés cette nuit à Paris, les trois membres du « CDI » ont dû avoir la sensation un peu amère d’avoir livré un match de très haute volée, mais en ratant l’essentiel : la conclusion qui aurait tout changé. »
Va falloir nous expliquer comment on peut avoir la sensation d’avoir réalisé un grand match tout en ayant tout raté en définitive, José Barroso. D’être frustrés, oui, mais « grand match » justement, non.

« Pour accéder aux huitièmes de finale de la Ligue des champions, il vous faudrait un miracle désormais ?
Un miracle, non, mais une prise de conscience pour élever notre niveau de jeu, oui. On est mal partis. Une prise de conscience avec un point après trois journées, cela peut ne pas suffire, mais montrons un autre état d’esprit, déjà, et on verra. »
Samuel Umtiti est un peu perdu.

 

 

LES PROSES DU JOUR

« Maxwell a corrigé le tir et c’est lui qui a décalé Ibrahimovic pour que ce dernier enveloppe une frappe qui flirtait avec le poteau (22e). Celle de Rabiot, elle, s’est carrément fracassée dessus (37e), comme le symbole d’une poisse qui collait aux crampons »
Ou aux poteaux Damien Degorre, ou aux poteaux !

« Ce n’était pas une fin d’après-midi où il fallait lui chercher des coccinelles dans la tête. Ou même trop dévier, dans les questions posées, de l’événement qui valait sa présence en conférence de presse. »
Alors qu’est-ce que c’est que cette nouvelle expression Bilel Ghazi ?

« A part, quand il râla après un coéquipier qui osa tenter sa chance au lieu de lui donner le ballon et à part les mots doux qu’il a pu glisser à l’oreille deLaurent Blanc à la fin du match, on a vu ni le Real, ni donc Cristiano Ronlado »
Car Ronaldo est Madrid, ainsi en a décidé Denis Balbir.

« Personne n’est venu à l’intersaison. La perle rare s’appelle Luis Suarez, Robert Lewandowski ou Sergio Aguero. Les trois sont en place ; le prochain mercato d’hier ne les libérera pas. »
Retour vers le futur chez Pascal Praud

« Fautif sur le but du Real Madrid mardi soir, le gardien allemand se retrouve de nouveau dans l’œil du cyclone. »
Et non, Sport 24/ Le Figaro, encore une fois l’expression est utilisée n’importe comment.

 

 

PRIX SANS DECONNER

« En premier lieu, augmenter le ratio occasions procurées, buts marqués et en deuxième lieu, éviter qu’après les matchs, Kevin Trapp ne vienne s’excuser sur ses boulettes. On sait tous qu’en football et surtout à Paris, la patience a ses limites. »
On espère que vous avez envoyé vos consigne à Laurent Blanc, Denis Balbir.

 

 

PRIX D’ORIGINALITE

« Le PSG passe à la Trapp »
C’est pas parce que vous êtes la Charente Libre que le comité va vous rater.

« Ronaldo drague-t-il le PSG ? »
« Qu’a bien pu chuchoter Ronaldo à Blanc ? »
« Ronaldo, des propos qui sèment le trouble »
Malheureusement, Football.fr ne réussit pas le quatre à la suite en home du site.

« PSG – Malaise : Pierre Ménès analyse la bourde de Kevin Trapp »
A écrire « Pierre Ménès » et « analyse » dans une même phrase, on comprend que vous vous trouviez mal, le10sport.com.

« PSG – Malaise : Thiago Motta et Matuidi montent au créneau pour Trapp ! »
Il va falloir finir par procurer un défibrillateur au stagiaire titres de le10sport.com

 

 

LE CORROMPU DU JOUR

Suffit de voir comment l’arbitre célèbre le but de Dembele pour s’en convaincre.

 

 

LES TITRES DU JOUR

« Paris tombe dans un chausse-trapp »
Et 20 Minutes dans la facilité.

« Un CDI au goût d’inachevé »
L’Equipe N’en déplaise à certains, le comité ne fait que découvrir cette formulation puisqu’il se tient en général loin des forums fréquentés par « les gens ». Mais qu’il rassure tout le monde, qu’elle existe depuis trois mois ou deux jours, le comité en a déjà marre.

« Une pelouse hybride et un cador comme au PSG, l’OL a tranché »
Tranché quoi du coup ? Le comité ne comprend rien, Foot01.com

« Trapp humilié, et moqué »
Et forcé de traverser le Trocadéro nu, sous les huées des Parisiens, Football.fr.

« Ménès fracasse Cavani »
Tout autant de violence chez Footmercato.net

 

 

 

Le comité revient sans doute demain, à une heure qu’il ne connaît pas lui même.

Si vous voulez faire comme Gaha, notre première abonnée membrée, rendez-vous ici, y a des avantages et pas d’obligation, on n’est pas des voleurs ni des violeurs.

Sinon, vous pouvez plussoyer (le comité ne sait pas si ça existe, il fait comme lequipe.fr) cet article pour le mettre en avant sur un moteur de recherche de référence.

Si vous voyez ou entendez quelque chose qui devrait figurer dans cette colonne, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante: lecomite@horsjeu.net

6 thoughts on “« Quand tu prolonges, tu gagnes beaucoup plus d’argent, et quand tu gagnes beaucoup plus d’argent, tu es content »

  1. Le comité quand il essaie de conclure, C’est ce qu’il manque beaucoup aujourd’hui dans le foot français.

  2. Trapp se jetta comme une coccinelle et le ballon passat, il y a touareg-uler dans ses sorties, il commence à coûter sharan conneries, ferait mieux d’enfiler un polo, trouver un caddy et se mettre au golf.
    Phaeton malin si tu veux, Trapp, tu n’es que fat tiguan, tu finiras à touran 2016.

    Après, j’ai pas le talent d’un Gérard Ejnès, hein.

  3. Faut faire comment pour quitter des chaussures ? En leur envoyant des SMS, comme on fait par ailleurs ?

  4. Faudrait peut-être demander à Vincent Hardy pour les vannes sur Trapp et Volkswagen ?
    Je suis complètement d’accord avec Bernard Morlino, l’important c’est de la mettre bien profond, ou un truc de ce genre

  5. Le comité régale : la passe de Paulo et le but des sévillans, c’est bo, c’est frais, c’est simple…

  6. J’attends avec impatience l’opinion de B(u)rp sur la première et la seconde guerre mondiale. A ce rythme là ça ne devrait plus trop tarder…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.