Internazionale – Atalanta (7-1) : Finché c’è vita c’è speranza

Buongiorno a tutti,

La semaine dernière c’était entrée, plat, dessert pour l’Inter. Cinq pions enfilés à Cagliari, avec la manière et la maîtrise s’il vous plait, qui ont permis aux nerazzuri d’une part de se reprendre après la déconvenue scandaleuse dans le jeu face à la Roma et dans la chasse à l’Atalanta, la Lazio et Naples pour la course à la Ligue des Champions la saison prochaine. Justement, c’est l’Atalanta qui ramène son cul à Meazza cet après midi pour un choc des prétendants à la C1. Equipe surprise de la Serie A, l’Atalanta est pourtant tout sauf un miraculé. En effet, battre deux fois le Napoli cette année, la Roma et l’Inter à l’aller, bah faut le faire. Evidemment, comme tout le monde, Bergame a chuté face à la Juventus mais bon ça…

52 points au compteur, un rang au dessus de l’Inter, l’Atalanta bien connu aussi pour bien faire chier l’Inter à Meazza, se pointe avec confiance. Trois victoires et un nul pour les hommes de Gasperini sur les quatre derniers matches, avec notamment un 0-2 au San Paolo de Naples. Je me dis que ça sera tout ou rien. Cette équipe est à prendre à la gorge d’entrée et il ne faut surtout pas la lâcher. Alejandro Gomez, meilleur buteur de la formation avec 9 buts, est à surveiller, tout comme Caldara sur les coups de pied arrêtés. C’est d’ailleurs avec ces deux joueurs que l’Atalanta se présente sur le terrain.

Les compositions : 

Equipe type pour Pioli qui fait confiance au même onze qui a étrillé Cagliari (1-5) la semaine passée. J’espère que Perisic sortira le même bleu qu’il y a une semaine et qu’Icardi sera un peu mieux servi, car en Sardaigne il fut sevré de ballons et donc dû se procurer ses occasions de lui même. Pas facile. Attention aussi toujours aux deux latéraux, D’Ambrosio et Ansaldi, qui me font changer plusieurs fois de string durant un match tellement la cordelette fond sous la chaleur de mes fesses.

Primo Tempo :

« Forza Juventus!!! »

Una Macelleria…

2ème : Touche côté droit pour l’Inter, Candreva le long de la ligne reprend le ballon, il centre dans la surface, Perisic jaillit et effleure le ballon, ça sort en sortie de but.

7ème : Kessie dans le camp de l’Inter trouve Freuler, il transmet à Rafael Toloi dans l’axe, qui, remet à Gomez à l’entrée de la surface, Miranda et Medel sont face à lui, il tire à ras de terre, ça flirte avec le poteau d’Handanovic qui n’avait pas bougé. Belle combinaison. L’Atalanta tient le ballon pour le moment, il varie entre le jeu long et le jeu court, pour le moment la défense interiste ne bouge pas. L’Atalanta joue haut.

14ème : Le ballon navigue à proximité des buts d’Handanovic, il arrive dans les pieds de Medel qui voit le départ d’Icardi du rond central, du plat du pied il lui adresse une passe en profondeur de 50 mètres, Icardi le contrôle, il est face à Berisha, Toloi crochète Mauro et le fait tomber à l’entrée de la surface, il prend qu’un jaune. Coup franc très intéressant pour l’Inter.

16ème : Ca discute toujours pour l’Inter au sujet de l’avertissement donné par l’arbitre suite à la faute de Toloi sur Icardi à l’entrée de la surface. Banega pose le ballon, Perisic à ses côtés… c’est tiré, le mur détourne, ça revient dans les pieds d’Icardi seul face à Berisha, RETE RETE RETEEEEEEEEEEEEEEE MAUROOOOO MAURIITTOOOOOO ICARDIIIIIIII POUR L’OUVERTURE DU SCORE MAMAMIAAAAA, il récupère le ballon et frappe à ras de terre, Berisha ne peut rien faire, 1-0 PER INTER!!!

19ème : Coup franc excentré à 35 mètres des buts d’Handanovic pour l’Atalanta. Freuler le joue avec Gomez, l’Argentin centre, Toloi mystifie la défense interiste et place une tête, captée par Handanovic sans problème.

22ème : Banega dans son camp, voit l’appel de Perisic dans la défense bergamesque, il lui adresse une transversale, le Croate dévie le ballon de la tête pour Icardi à l’entrée de la surface, Il Capitano contrôle le ballon, entre dans les 16 mètres, déborde Berisha.. RIGORE PER LA JUVE !!! SCUSI RIGORE PER INTER!!!! Icardi avait pris le meilleur sur Berisha mais il est déséquilibré par la sortie du gardien de l’Atalanta. Penalty pour l’Inter! Icardi face à Berisha, c’est parti, LA PANENKAAAAAAAAAAA!!!!!!! RETE PER INTER!!!!! RADDOPPIO 2-0!!! Le ballon effleure la barre transversale et entre en plein milieu du but, Berisha avait anticipé sur sa droite, 2-0 pour l’Inter et doublé pour Mauro.

25ème : L’Inter campe dans le camp de l’Atalanta, Ansaldi sème le trouble par sa vivacité (putain je pensais jamais dire ça un jour), à l’entrée de la surface il remise sur Perisic côté gauche, le Croate se joue de Conti et centre, la défense galère à se dégager et c’est finalement en devissant totalement que Caldara met le ballon en corner. C’est vite joué, Banega au centre pour Icardiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii RETEEEEEEEEE RETEEEEEEEEEEEEE 3-0 !!!!! TRIPLETTA PER IL CAPITANO!!!! Il coupe la trajectoire du ballon comme à son habitude au premier poteau pour le mettre au second, Berisha est battu, 3-0 !!!!

30ème : 3278ème récupération de Kondogbia côté droit, il nettoie le ballon et le transmet proprement à D’Ambrosio qui évite deux joueurs et donne en profondeur pour Candreva, Antonio pénètre dans la surface, voit l’arrivée de Banega en retrait, il lui remet, le meneur de jeu argentin reprend la balle du plat du pied à ras de terre, RETEEEE RETEEEEEEEEEEEEEEEE EVER BA-NE-GA!!!! 4-0 PER INTER!!!!! L’Atalanta n’existe pas, il y a que l’Inter sur la pelouse!!! Quel jeu!! Grandement aidé, il est vrai, par les nombreuses approximations des joueurs de Gasperini. L’Atalanta coule.

34ème : Gagliardini gratte son 7000ème ballon du match en taclant dans les pieds de Toloi à quelques mètres du rond central, Icardi récupère, s’enfonce, voit Candreva côté droit, c’est donné, Antonio entre dans la surface, bis repetita pour la passe en retrait, Icardi est dessus mais Banega con il sinistro RETEEEEEEEEEEEEEE EVER BANEGA PER 5-0 !!!!!!!!!!!!!!! Ils étaient deux pour crucifier Berisha, c’est finalement un doublé pour Banega, assez transparent dans le premier quart d’heure et qui est monté en puissance d’un coup ensuite. Une boucherie.

41ème : Depuis quelques minutes l’Atalanta tient le ballon et le fait tourner dans les trente mètres de l’Inter, Freuler récupère la balle côté gauche, il repique dans l’axe, évite Medel, s’enfonce dans la défense, frappe enroulée à mi hauteur, gol Atalanta. 5-1. Handanovic s’est bien détendu mais le tir était bien placé et vient mourir dans le petit filet gauche. REMUNTADA??? On n’est pas Valladolid, ni Gijon, ni…

Mi temps !!!!! Fin du calvaire pour 15 minutes pour l’Atalanta. Tout réussit pour les nerazzuri, 5 buts, du jeu, de la construction, Gagliardini et Kondogbia énormes dans la récupération et derrière ça repousse sans trop de souci les trop (je vais pas m’en plaindre) incursions de Bergame dans notre camp, même Ansaldi et D’Ambrosio sont au niveau, c’est dire…

Secondo Tempo : 

48ème : Récupération du ballon devant la surface nerazzura, D’Ambrosio pour Candreva, petit numéro d’Antonio contrôle poitrine aile de pigeon pour remettre à Danilo, il le contrôle et le remet instantanément de demi volée en profondeur pour Icardi, c’est superbe, Mauro s’enfonce, et frappe en force de l’entrée de la surface, au dessus. Même tempo pour l’Inter qu’en première mi-temps.

51ème : Banega, avec la complicité d’Ansaldi, arrive à garder le ballon entre 3 défenseurs de l’Atalanta, depuis la ligne de touche il descend vers la surface de réparation, il y entre, lève la tête, centre, Gagliardini, qui avait suivi l’action, arrive, frappe croisée RETEEEEEEEEEE RETEEEEEEEEEEEE ROBERTOOOOOOOOOOOO PER 6-1!!!! C’est reparti!!!! Et ouverture du compteur de Gagliardini à la maison, il ne fête pas son but car il vient justement d’inscrire le sixième but contre son ancien club, REMUNTADA??? NO!!!!!!!!!!!!!!!!!! 6-1 pour l’Inter!

65ème : Icardi, très combatif, seul face à trois défenseurs, il parvient à garder la balle et mieux à obtenir un coup franc à 23 mètres des buts de Berisha. Banega gagne de tenter sa chance. C’est dans l’axe. Il frappe à ras de terre RETEEEEEEEEEEEE RETEEEEEEEEEEE EVER BA-NE-GA !!!!! TRIPLETTA PER LUI!!! Berisha n’a pas vu le ballon partir, il contourne le mur en glissant amoureusement sur la pelouse du Meazza, et vient faire trembler les filets! 7-1!!!

71ème : La défense de l’Atalanta est acculée, elle ne parvient pas à se dégager, Antonio Candreva récupère le ballon à l’angle de la surface de réparation, il temporise et centre pour Joao Mario. Il est poussé dans le dos au moment de jouer le ballon et tombe, pas de penalty cette fois. Genre vous y avez cru!!! Un c’est déjà pas mal, pour le prochain, rendez vous la saison prochaine!!!

Au cours des vingt dernières minutes, l’Inter proposera un jeu des plus léchés, les transmissions sont bonnes, la récupération du ballon toujours aussi dynamique et efficace. Fin du match sur ce score fleuve de 7-1 qui, je l’espère, fera revenir l’Atalanta sur Terre et les éliminera de la course à la Champions League. Pour ma part, loin de voir le match en temps réel, j’assiste à l’évolution du score devant mon assiette, anniversaire oblige, mais putain que c’est bon (le repas et le score évidemment).

Grâce au 3ème but de Banega on évite le « Un set à zéro! ». Quel bel homme.

Les notes :

Handanovic 3+/5 : Ne peut pas grand chose sur le but encaissé en fin de première période, ensuite il nous a gratifié d’une belle envolée sur la frappe de Gomez à l’heure de jeu. Toujours autant précieux dans les airs. Propre. Grande Samir.

Ansaldi 3+/5 : Match plus que satisfaisant pour Cristian, peut être même son plus abouti depuis le début de saison. Il a bien fait chier en première mi-temps, délivre Banega d’une talonnade pour qu’il glisse le ballon du 6-1 à Gagliardini ensuite. Si seulement il avait autant la niaque à tous les matches bordel.

Medel 3+/5 : Très bon dans la récupération, très présent dans les duels, merveille de passe en profondeur pour Icardi qui, malheureusement, ne se transforma pas en passe décisive.

Miranda 3+/5 : Comme Medel mais lui dans les airs. Bon aussi dans les récupérations et le harcèlement des attaquants adverses.

D’Ambrosio 3+/5 : Bordel ils s’étaient passés le mot ou quoi? Très bien en défense et bien en attaque. Il s’est trouvé un compère de jeu technique avec Candreva pour amuser la galerie et faire lever les spectateurs présents aujourd’hui. Jamais pris à défaut. Si seulement c’était comme ça chaque week end…

Gagliardini 4+/5 : Monstrueux encore une fois dans la récupération et les transmissions. Roberto c’est Monsieur Propre avec des cheveux et sans les muscles. Mais quel volume de jeu bordel. Il y va de son petit but pour le 6-1, fêté tout en réserve, son second de suite.

Kondogbia 4+/5 : Comment voulez vous que l’Atalanta puisse proposer quelque chose quand vous avez Roberto et Geoffrey en face de vous en mode « je récupère tout et je rends la balle propre à mes coéquipiers »? Non vous ne pouvez rien espérer. Encore une fois, Geoffrey a fait parler le physique, ses jambes font n’importe quoi à certains moments mais il s’en sort toujours. Gros râtisseur une nouvelle fois.

Banega 5/5 : TRIPLÉ pour Ever!!!! Trois buts et une passe décisive pour Mauro Icardi. Dans tous les bons coups. Pourtant il sait se la faire discretos mais bordel quand il décide d’accélérer, il n’y a plus rien en face. Superbe. Remplacé par Joao Mario à la 70ème.

Candreva 3+/5 : J’ai envie de dire, et peut être avec tort hein, mais j’ai trouvé que Candreva était le nerazzuro le moins à son aise aujourd’hui. Pourtant il a beaucoup oeuvré dans son couloir, il a offert deux passes décisives à Banega, mais je ne sais pas j’ai encore remarqué quelques pertes de balles, des mauvaises intentions lors notamment de débordements, peut être suis-je trop exigeant avec lui. Je ne sais pas… Mais néanmoins bon match d’Antonio hein!!

Perisic 3+/5 : En dessous de sa formidable prestation du week end dernier à Cagliari, mais quel relou pour les défenseurs adverses bordel. Habile des deux pieds et de la tête, bon techniquement, il a usé de sa panoplie du parfait casseur de reins toute l’après midi.

Icardi 5/5 : Partout! Il était partout!! Trois buts, un poids lourd permanent sur la défense adverse, obtient le coup franc du 7-1. Il a proposé une multitude de solutions à ses partenaires. Hyper efficace, il claque un hat trick en 26 minutes. Pas étonnant que Wanda sorte un môme quasiment chaque année. Avec lui, ça fait mouche à chaque fois.

« Moi l’Atalanta je la bois, je la garde dans la bouche et quand elle est chaude, je l’avale! »

 

En deux matches, l’Inter a claqué la bagatelle de 12 buts, 5 à Cagliari  et 7 face à l’Atalanta. La semaine prochaine c’est au Torino de passer à la moulinette, enfin j’espère car la dernière fois que j’étais autant confiant on a perdu en Coupe d’Italie face à la Lazio et à Turin le week end suivant, donc finalement je retire ce que j’ai dit et mieux je ferme ma gueule. Au classement, l’Inter est désormais 4ème en attendant le match Lazio – Torino de lundi soir, mais revient à 5 points de la Roma (avec un match en moins). Dubitatif il y a peu, je retrouve de l’espoir en une qualification pour la prochaine Ligue des Champions… ça serait tellement bien, et on pourrait rappeler à certains comment on gare un bus à Barcelone pour éviter de repartir les valises pleines et les frocs trempés.

Forza Inter,

Baci Anali,

Diego.

 

 

 

Diego

Ce qui ne me tue pas me laisse en vie

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *