La raie du 10 juillet

Sébastien F. Ray est tristesse ce matin. Il aura bien remis Hugoloris à l’honneur, se détendant pour détourner une vieille frappe d’Eder, même pas au ras du poteau.

Hélas, c’est bien l’anonyme Rui Patricio qui a sorti le grand jeu lors de la finale de l’Euro. Après une perte de balle stupide de Pepe, la France trouve enfin un peu d’espace. Griezmann, d’un amour de tête lobée croit trouver la lucarne mais le gardien lusitanien se détend bien et détourne acrobatiquement la balle en corner.

C’était la dernière raie de cet Euro, plus riche pour les gardiens que pour les attaquants. Du coup, Sébastien vous donne rendez-vous demain pour une page spécianale.

View post on imgur.com

Sébastien F. Ray

Petit prodige du poster de gardien de but, j’ai vu ma carrière brisée par une parade mal maîtrisée dans une usine de fabrication de verres brisées.

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *