Lille OSC – Angers SCO (0-0) : la SCO Académie note le Boufalico

Quelque part en Maine-et-Loire, dans un lieu tenu secret que personne ne connaît, pas même les membres du club des 100 cravates ou Christophe Béchu, c’est dire, trois hommes (et un panda) discutent au bord d’une piscine.
Qui sont-ils ?
D’où vient le panda ?
La piscine a-t-elle été déclarée ?
Tant de mystères …

– C’est plus drôle Président, je commence à flipper. Je peux enlever le bandeau ?
– Vous pouvez, Monsieur Fail.

Malgré la bonne odeur de panda qu’a le bandeau, Matar Fail se réjouit de l’enlever et de retrouver la vue après deux heures de kidnapping. Et quelle vue depuis les six mètres du plongeoir.

– AAAH ! Président, Coach, vous êtes dingues ? J’ai le vertige en plus … pourquoi on est là-haut ?
– Pour que tu réfléchisses à ton niveau de jeu, Matar.
– Et pour que vous arrêtiez de dire du mal de ma chaîne de télévision.
– Mais c’était bienveillant ! J’ai bien aimé les commentaires, ça change de W9. Et puis j’ai mis des liens vers les vidéos. Il y a beaucoup de trafic sur HorsJeu.net.
Après un coup d’oeil à son Président, Scotty donne un coup de pied sur la planche. Si vous n’avez pas d’idée de la force d’une mascotte panda, regardez plus souvent la télévision turque.

– Toujours aussi sarcastique. Il n’y a pas de mal à ça Matar, mais si tu veux le faire, il faut être bon. Tu n’as pas été assez bon. Tu es ici pour promettre de tout donner.
– Mais on est où bordel ? C’est quoi ce plongeoir ? Merde, ya même pas d’eau en bas !
– Un peu de respect. Ce plongeoir, c’est le totem de l’équipe. C’est la base de notre succès. D’ailleurs, l’idée en revient à ton illustre Maître, Matar Fall.
– Oui, l’illustre Martin Fall. Qui est-ce ?
– Plus tard Président.
– Mais pourquoi lui ? Et pourquoi un plongeoir ?
– C’est l’ancien plongeoir de la piscine de la Baumette. Matar allait souvent chercher ses ballons là-bas. Jusqu’au jour où il en a envoyé un au sommet du plongeoir. La hauteur, le vertige qu’elle provoque, tout cela lui a fait l’effet d’un électrochoc. Ce jour-là, il a réussi quatre centres. Depuis, on l’utilise pour motiver les joueurs. Ce plongeoir, c’est la base du succès d’Angers SCO. Elle est vient de là, la dalle angevine. De la peur de revenir sur le plongeoir.
– Et depuis la fermeture de la piscine, on l’a déplacé dans un lieu tenu secret à mes frais, d’où le bandeau.
– Sérieusement ? Vous pouvez pas me dire où on est ?
– Je peux juste te dire qu’il s’agit du jardin de la maison de campagne d’Olivier Pickeu, mais personne n’en connaît l’adresse. C’est là où il garde toutes les vidéos et toutes les fiches des joueurs que l’on a recrutés, que l’on peut recruter, que l’on recrutera.
– Toutes ? Même celles de Pessalli ?

Cette fois, c’est Stéphane Moulin qui assène un grand coup de pied sur la planche, qui tremble dangereusement.
– OKAY OKAY OKAY, j’arrête les sarcasmes.
– Tu peux faire tous les sarcasmes que tu veux, mais aie un minimum de respect pour ce plongeoir. Comment crois-tu qu’on a pu faire marquer autant de fois Do Marcolino ? Anthony Modeste ? Keserü ? D’où viennent le talent de Boufal, l’éternelle jeunesse de Charles Diers, la résurrection de Yohann Eudeline ?

A cette dernière évocation, Matar se retient d’être sarcastique, et n’ose qu’un simple haussement de sourcil.
– Yohann qui ?
– J’y reviendrai plus tard Président. Ce que je veux dire à Matar, c’est qu’on est réaliste sur son niveau, et on l’apprécie malgré tout. Mais il faut absolument qu’il donne tout. On repart pour une saison en Ligue 1 l’an prochain, on aura besoin de tous les soutiens possibles. Je peux avoir ton accord ?
– … oui coach.
– Bien. Scotty va te ramener. Donne tout Matar.

Les équipes

Du très classique côté angevin. Traoré suspendu, Stéphane Moulin fait confiance à Bourillon au milieu, et à Saïss en défense pour le couvrir. Ce qui donne :

Letellier
Andreu – Saïss – Thomas – Bouka Moutou
N’doye – Bourillon – Mangani
Ketkeophomphone – YATTARAAAAAA – Sunu

En face, on retrouve des têtes connues. Boufal bien sûr, mais également Obbadi, qui a débuté en pro au SCO. L’attaque Lilloise est complètement différente du match aller, pusiqu’on passe de Bauthéac, Tallo et Nangis à Boufal, Eder et Amalfitano. Et même si c’est le Boufalico, vous n’aurez pas de photos de zizi. N’insistez pas.

Allez LOSCO.

Le match

Le premier quart d’heure est entièrement angevin. Sunu bute sur Enyama à la 9e, mais c’est simplement parce qu’une glissade de Béria nous a privés de sa spéciale « débordement / s’empaler sur l’adversaire / obtenir un coup franc ». Thomas et Mangani jouent long sur Yattara, qui joue parfaitement en pivot. La défense donne quelques frayeurs en voulant relancer court, et si Obbadi cadre deux fois, c’est trop écrasé et trop mou pour inquiéter Letellier. Boufal est rapidement muselé, systématiquement pris par deux joueurs avant de pouvoir accélérer.

Le reste de la première mi-temps est une succession de possessions au milieu de terrain, et de coups de chance dans la récupération.

La seconde période sera beaucoup plus dynamique, puisqu’il y aura des changements. C’est le moment idéal pour ne rien créer.

Le LOSC s’énerve dans les dix dernières minutes, et obtient une série de corners intéressante©, où Eder, d’un tir contré, et Rony Lopes, avec un corner rentrant, mettent à l’épreuve le sang-froid et les caleçons des Angevins. L’orage passe, on prend un point. En cas de match nul contre l’OM, on en aura 51. On y croit.

Les dalleux

Letellier (4) : Quand il n’était pas bien placé, il était sauvé par un défenseur. #LaChatteAngevine #Butellier.

Thomas (5) : Jeu long, interceptions, tacles glissés, jeu de tête, défense débout … toute la palette y était. Notre bel homme a même donné de son corps en arrêtant un ballon de la bite.

Saïss (2) : Traoré suspendu, il était défenseur central ce soir, et par conséquent bien moins en vue. Il faut dire que le niveau de Thomas ne l’a pas aidé à se mettre en valeur. Celui d’Eder non plus.

Bouka Moutou (3) : Peu d’apport offensif, beaucoup de chance en défense. Son match peu être résumé par sa première action : dégagement contré par Amalfitano, le ballon lui revient dans les pieds, pour un contrôle parfait.

Andreu (4) : Il a bouffé Boufal, qui s’est exilé pour trouver des ouvertures.

Bourillon (3) : Pas de sarcasmes sur la prestation de Bourillon. Même un peu juste physiquement – ce qui s’est vu en fin de match – il a bien organisé le jeu avec Mangani. Précieux dans un match qui s’est joué au milieu de terrain.

Mangani (3) : De bonnes passes, de bon coups francs. Il est resté en retrait compte tenu du déroulement du match.

Ndoye (2) : Sur les corners défensifs, il n’y a rien à redire, c’est le plus grand, c’est le plus haut, c’est le plus fort. Mais plus haut que la surface de réparation … je ne l’ai pas vu, à part sur des pertes de balle. La titularisation de Yattara l’a en plus privé de son rôle de pivot.

Ketkeophonphone (3) : Un ton en dessous par rapport à ses précédentes performances, il a essayé de casser les lignes avec Yattara. Sa chute dans la surface en fin de match manquait de conviction.

Sunu (3) : La meilleure occasion du match est pour lui. Je commence vraiment à apprécier ses déboulés sur les côtés. C’est un style à part, mais on s’y fait. S’il a tout le temps l’air en rupture, il ne lâche rien. Une prestation Gillesque, la perfection du joueur angevin.

Yattara (5) : Déviations, remises, appels en profondeurs, mais pas de tir … digne du Giroud des grands jours. Il n’était pas loin de faire péter un plomb à Baša (tout de même cinq fautes sur lui). Encore Monsieur Moulin, s’il vous plait, encore.

Capelle, Benrahma et Auriac sont entrés en jeu.

Revue de presse

Du grand journalisme chez Angers Mag, puisqu’on y parle de Luis Fernandes et d’AtlétiSCO.

Épilogue

– Dis moi Scotty, Stéphane Moulin l’a lue, mon académie ?
– …
– Il a vu mes suppliques pour mettre Yattara titulaire ? Tu crois que c’est possible ?
– …
– Je comprends Scotty, tu ne peux rien dire. Merci.
Depuis le siège passager, Matar Fail enlace l’énorme bras du panda, s’enivre de sa bonne odeur, de la douceur de ses poils, et prend un coup de coude parce que Scotty doit rétrograder.

 

Si tu souhaites de plus amples renseignements sur le passé, le présent et le futur du SCO et discuter avec des connaisseurs, c’est ici. Et si tu souhaites participer activement à la survie d’HorsJeu et de ses gros membres, c’est plutôt par 

Et sait-on jamais, si tu souhaites débattre, balancer des mots doux ou des noms d’oiseaux, tu peux t’adresser à Cyril Téhétéro ici et même là. Si tu veux faire la même chose avec moi, c’est ici.  

Topette les angevins

Matar Fail

Saint DK

Saint Dirk Kuyt / @cccberthe J'aime bien Liverpool et Matar Fall.

3 Comments

  1. Vous ! ONèla

    Des Moulins à SCO ? C’est très bien ! Des SCO à la corde ?

  2. L’Europe parle Marseillais

    ALLEZ L’OM !

    Droit au but

    1 à 0
    18h43

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *