Angers – Rennes (0-2), la SCO Académie se mâche les couilles

Salut les indépendantistes et les autres,

Passage éclair d’une académie qui vous manque terriblement, maintenant qu’Angers a été élu meilleur promu de l’histoire du championnat par le sacro-saint jury de la culture footballistique, à savoir le Canal Football Club.

Trêve de plaisanteries, Angers recevait en match avancé Rennes, dont on ne peut pas dire grand-chose, si ce n’est qu’ils sont toujours aussi désespérants saison après saison. Peu importent les joueurs achetés, c’est toujours aussi chiant à voir jouer.

Une équipe de Rennes qui a déjà réservé sa place pour la fin de saison : 10e, histoire de pas avoir trop d’ambition mais d’être quand même assez tranquille concernant la lutte pour le maintien (histoire de ne pas passer pour plus ridicules qu’ils ne le sont déjà).

La compo:

Thomas suspendu, Moshni blessé, Yahia en emploi fictif (0 match officiel avec l’équipe depuis son arrivée la saison dernière), c’est Saïss qui forme la charnière avec Traoré, tandis qu’Auriac récupère la place de sentinelle. Pour le reste, c’est du classique.

 

Le match:

Finalement, pas grand-chose à dire, ni à retenir : on a eu droit à un match rythmé, mais plombé par des erreurs techniques.

Angers aurait pu prendre l’avantage tôt dans le match (Ndoye, 3′), mais c’est Rennes qui va scorer sur le contre, à la suite d’une double petite erreur de marquage sur Doucouré (4′).

Le reste du match sera assez monotone : Angers tentera de pousser, mais ne sera jamais capable de revenir, suite à des carences offensives qu’on avait l’habitude de voir en fin de saison dernière. En face, Rennes se contentera de gérer son avantage, et inscrira même un deuxième but suite à une erreur de marquage sur corner (Fernandes, 50′). Le tout parsemé d’une légère sodomie arbitrale (ah, les passes en retrait volontaires …) et d’un pénalty manqué (Mangani, 82′), et ça nous donne la première défaite du SCO à Jean-Bouin cette saison.

Faut pas se leurrer, 1 mois plus tôt, on n’aurait jamais perdu ce match. Sauf que maintenant, nos adversaires savent comment nous faire déjouer, et la fraîcheur de la montée en a également pris un sacré coup.

C’était prévisible, et c’est pas alarmant vu notre début de saison, mais faudrait voir à ne pas enchaîner trop de contre-performances, parce qu’avec Caen (2x), Paris (2x), Lyon, Sainté, Nice et Monaco sur les 10 prochains matchs, on risque de regarder rapidement dans le rétro. (Au passage, je sais pas quel enculé a pondu le calendrier cette saison, mais faudrait pas trop qu’il se risque à venir à Angers quand même)

Les notes:

Butelle (3/5): 2 tirs cadrés côté breton, 2 buts. Et le pire, c’est qu’il peut rien faire dessus.

Manceau (2+/5): On sent une petite baisse de régime pour Vincent en ce moment, faut dire aussi qu’il s’est mangé El-Sharaawy et Grosicki en 5 jours. Pas parfait défensivement, on l’a pas tellement vu devant, même s’il provoque un penalty.

Traoré et Saïss (3+/5): Giovanni Sio dort maintenant avec une veilleuse pour éviter de faire des cauchemars.

Andreu (3/5): Un peu plus en vue que Manceau et toujours actif, pas loin de donner une passe décisive en début de match.

Auriac (2-/5): Il lâche 2 fois Doucouré en début de match, et on le paie cher. Un peu de mal à se mettre dedans, mais plutôt bon par la suite. Remplacé par Gomez (NN/5), pas vu du match.

Ndoye (2+/5): Étouffé par Benjamin André, il a eu du mal dans la projection vers l’avant, dans un milieu de terrain étouffé par les Rennais.

Mangani (2/5): La même remarque que son collègue, mais une petite sanction pour son penalty très mal tiré (mais on t’aime quand même Thomas, rassure-toi).

Camara (2/5): Comme souvent face à ses anciens clubs, il veut se montrer. Remuant et volontaire donc, mais plutôt brouillon, à l’image de l’animation offensive globale.

Sunu (2/5): Match moyen pour Gilles, qui n’a jamais vraiment pesé dans son couloir (la faute également à un excellent Baal), ni combiné avec ses partenaires. Remplacé par Sissoko (1/5), qui aura raté beaucoup de choses pour quelques occasions non concrétisées.

Ketkeophomphone (2/5): Étouffé par la charnière rennaise et sevré de ballons exploitables, match très compliqué pour lui. Remplacé par Karanovic (NN/5), qui a l’air d’avoir du ballon (à défaut d’avoir un jeu de tête).

Le coach (NN/5): Vu nos moyens offensifs, autant tenter d’abattre la Tour Eiffel avec un lance-pierres.

Les adversaires (3/5): Bien partis pour obtenir le trophée de meilleure équipe du Grand Ouest pour la 2e année consécutive. Pour le reste, c’est le néant.

Le classement:

 

Allez, on se retrouve bientôt (pour la victoire face au PSG, par exemple).

Si tu souhaites de plus amples renseignements sur le passé, le présent et le futur du SCO et discuter avec des connaisseurs, c’est ici. Et si tu souhaites participer activement à la survie d’HorsJeu et de ses gros membres, c’est plutôt par .

Et sait-on jamais, si tu souhaites débattre, me balancer des mots doux ou des noms d’oiseaux, tu peux t’adresser ici et même là. Et si tu veux proposer une idée, rejoindre la SCO Académie ou autre, c’est à l’adresse suivante: [email protected] 

Bises an(al)gevines,

Cyril Téhétéro

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.