ASSE – FC Lorient (2-0) : la Forez Académie rassure

Les Verts démarrent leur saison dans un Chaudron quasiment vide, parce que Marseille est une ville où règne la COVID. Très bizarre, mais heureusement, les débuts ont été réussis.

Le match en 1 phrase : « Un mâche maîtrisé dans l’ensemble »

Après une trêve d’un mois, les Verts pensaient démarrer leur saison au Vélodrome, stade hostile aux victoires stéphanoises s’il en est. La COVID en a décidé autrement, et Sainté se retrouve à jouer les Merlus devant 3050 spectateurs, mais avec quelques nouveautés sur le terrain.


La compo :

Il va falloir s’habituer à voir de la jeunesse côté stéphanois cette saison. Fofana, Camara, Neyou, Nordin, Aouchiche ont tous au plus 23 ans, et certains sont partis pour être titulaires une bonne partie de la saison. Encadrés par les grognards Debuchy, Hamouma, Moulin ou même Kolo, on retrouve les caractéristiques des équipes de Puel : un mix entre jeunesse et expérience. Sur le terrain, l’équipe évoluera en 4-2-3-1, avec beaucoup de libertés pour les offensifs (Nordin et Bouanga permuteront souvent, Aouchiche et Hamouma dézoneront eux aussi).


L’avis sur le mâche :

Sainté a maîtrisé sa partie, et il aura fallu attendre les arrêts de jeu de la 2e période pour frissonner un peu côté Moulin. On voit déjà ce que Puel essaie de mettre en place : un jeu de transition ultra rapide, avec des relances directes vers les ailiers si possible, pour se retrouver en 2 ou 3 passes en position de marquer. Le premier but d’Hamouma en est la parfaite illustration : relance longue à la main de Moulin vers Nordin côté gauche qui temporise et trouve Hamouma à l’opposé pour le petit bonbon du gauche pleine lucarne. On voit aussi que Puel privilégie des relances courtes quand le ballon repart de Moulin, et qu’il laisse beaucoup de libertés à ses attaquants pour évoluer entre les lignes. Si tout n’a pas été parfait, ce premier mâche est encourageant, et le score aurait même pu être plus sévère sans deux bons arrêts de Nardi (frappe déviée de Neyou et balle piquée de Camara). Alors que Puel aurait voulu enchaîner pour trouver du rythme, il se retrouve une nouvelle fois à l’arrêt à cause de la trêve internationale. Deux semaines pour préparer une semaine à 3 mâches : Strasbourg à domicile puis Marseille et Nantes à l’extérieur. De gros tests à venir donc, au Glaude de bien préparer son coup pour surfer sur cette première victoire.

Hamouma aux mois d’août et mai.

Le résumé du mâche :

Ce que vous ne verrez pas dans cette vidéo:

  • Du public dans les Kops ;
  • Du public dans le parcage ;
  • De la vie dans le stade ;

Les notes :

Moulin (installation en cours, 3/5) :

Il est solide dans les airs et sur ses appuis, il a relancé intelligemment sur le premier but, mais il risque d’être en difficulté sur les saucisses en retrait qui vont lui parvenir pour qu’il tente de dégager. C’était déjà le cas avec son prédécesseur, rien de neuf sous le Puits Couriot.

Debuchy (Peaky Blinder, 3/5) :

Sa nouvelle coupe le rend encore plus badass, mais heureusement pas plus mauvais. Il a joué sobre, et a tenté d’apporter parfois le surnombre sur son aile, un mâche sérieux du nouveau capitaine.

Fofana (trop confiant, 3/5) :

Il est facile, il a dominé physiquement tous ses adversaires, mais attention à ne pas tomber dans la facilité sur certains gestes ou dans la « violence gratuite » pour marquer son territoire : il a encore pris un jaune un peu stupide sur une charge dans le dos de Bozok, pas forcément utile.

Kolodziejczak (on l’a retrouvé, 3/5) :

Très, très propre. Je ne pense pas l’avoir vu se faire prendre à défaut et c’est même lui qui intercepte la balle au milieu pour le deuxième but d’Hamouma. La grosse différence par rapport à la saison dernière, c’est que cette fois, il va arriver avec une vraie prépa dans les jambes, et ça pourrait faire la différence.

Maçon (pas optimal, 2/5) :

Faire jouer un droitier à gauche n’est pas toujours une bonne idée, mais là, le Glaude n’a pas le choix. Défensivement, il est plutôt bon, même si sa marque de fabrique est en train de devenir les passes latérales dans l’axe super dangereuses (merci Neyou pour avoir découpé Wissa au bon moment). Offensivement, il a du mal à faire la différence sur son pied gauche, et veut souvent se recentrer.

==> Remplacé à la 90e par Diousse (non noté), uniquement parce qu’il était à bout physiquement.

Camara (un peu juste, 2/5) :

Il ne ménage pas ses efforts, et parfois, il arrive à se retrouver en bonne position pour marquer. Mais ça reste trop peu pour ce poste, même si son travail défensif reste correct. Les retours de Youssouf et M’Vila devrait réduire considérablement son temps de jeu.

Neyou (confirmation, 3/5) :

Il a confirmé la bonne impression laissée face à Paris. Il se met souvent dans le sens du jeu, et prouve qu’il est capable de faire la différence sur quelques appuis balle au pied. Son jeu n’est pas sans prise de risques, et il pourrait parfois mettre l’équipe en difficulté. Mais il ne ménage pas ses efforts pour rattraper ses erreurs : on l’a vu plusieurs fois venir gratter des ballons dans les pieds adverses et repartir de l’avant. Bon mâche.

==> Remplacé à la 70e par M’Vila (non noté), qui reprend doucement après sa blessure à la cheville. Il aura un rôle très important cette saison, et il sera attendu au tournant après un dernier exercice bien raté.

Nordin (cube, 4/5) 

Deux passes décisives, et une activité de tous les instants : Arnaud a pris des coups pour deux sur ce mâche. Avec son physique de bloc de granit, il reste difficile à bouger, même pour des Bretons.

==> Remplacé à la 82e par Krasso (non noté), qui comprend que la Ligain, c’est pas Épinal, c’est pas Sannois-Saint-Gratien.

Aouchiche (futur patron ?, 3/5) :

Il a joué sur toute la largeur du terrain, aurait pu marquer, et a tiré tous les coups francs ou presque. Pour un gamin de 18 ans qui n’a presque jamais joué à ce niveau, c’est pas mal de responsabilités. Encore un peu tendre, il va apprendre que chaque occasion doit finir au fond.

Bouanga (rôdage, 2/5) :

Le moins en vue de tous les offensifs. Physiquement, il a l’air très affûté (il a pris énormément de coups, sans jamais vraiment bouger à l’impact), mais il lui manque encore le déclic comme la saison passée. Allez, il avait lancé sa saison avec Nîmes face à Marseille, qu’il fasse pareil.

==> Remplacé à la 70e par Rivera (non noté), qui joue avec la tête levée en permanence ou presque, et c’est beau. Gros coup de cœur sur ce joueur depuis les matches de prépa.

Hamouma (M. début de saison, 5/5) :

Il a l’habitude de réussir ses premières journées, il n’a pas failli cette fois non plus. Son premier but est un bijou, son deuxième est très intelligent et parfaitement exécuté. Quand il n’est pas blessé, et qu’il joue relâché, Hamouma est clairement l’un des plus beaux joueurs à voir évoluer dans cette Ligain.

==> Remplacé à la 70e par Monnet-Paquet (non noté), 560 jours et deux opérations des croisés plus tard, KMP foule de nouveau la pelouse de Geoffroy.


Et pendant ce temps-là, en coulisses…

Pas de question minitel cette semaine, mais on apprend que Diony serait en pourparlers avec des clubs turcs. Sans réelle avancée pour le moment (mettez le son sur la vidéo ci-dessous pour connaître ma réaction)…


Roland Gromerdier


HorsJeu recrute donc si le cœur t’en dit, lance toi en cliquant sur le bouton plus bas! Et si tu veux juste nous aider un peu à produire des contenus de qualité, alors tu peux faire un don, en cliquant juste à côté.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

3 commentaires

  1. Pas d’accord concernant Maçon. Certes la presse a été unanime pour dire qu’il avait été moyen mais je lui ai trouvé un bon volume de jeu pour ma part… Avec une belle combativité alors qu’il joue côté opposé et qu’il n’y a pas ses habitudes…!

    • J’ai souligné que défensivement il a été plutôt bon mais :
      – J’ai encore vu 2 passes latérales vers l’axe du terrain qui auraient bien pu nous coûter cher comme en finale de CDF ;
      – Offensivement, il a du mal à déborder sur son pied gauche, ce qui est normal puisqu’il est droitier.

      D’où la note un peu en retrait par rapport à Debuchy par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.