ASSE – MHSC (0-1) : la Forez Académie s’inquiète

Une équipe sans idée, et une défaite logique 1-0 face à Montpellier. La purge du dimanche vous a été offerte par l’AS Saint-Etienne. Certes, on s’attendait à rien, mais on est quand même déçu.

Un derby qui arrive dans une semaine, le spectre du 5-0 à Geoffroy sous l’ère Oscar Garcia est dans toutes les têtes. Au moins, on est préparé cette fois-ci. 


La compo :

Une ribambelle de blessés (mais on commence à en avoir l’habitude, coucou Thierry Cotte), le Glaude est donc obligé de se creuser la tête pour trouver 11 joueurs valides. Bientôt on devrait aller chercher les U15 de l’Etrat la Tour pour composer l’équipe. Peu utilisé par Puel même en préparation, Benkhedim est le titulaire surprise de ce match. Bouanga fait les frais de son nouveau match décevant contre Metz, et débute sur le banc. Khazri, pourtant écarté depuis un moment, est quant à lui sur le terrain. Hamouma occupe le front de l’attaque (Abi, de retour de blessure, débute sur le banc). Derrière, c’est l’hécatombe même si on note le retour de Silva comme arrière gauche. Kolo revient après avoir purgé ses deux matchs de suspension et évolue en charnière avec le jeune Sow. Dans un milieu à trois, on retrouve Neyou, Camara et Youssouf. 


Le résumé du match :


Les notes du match :

Moulin (2/5, grande première) :

Premier match depuis un moment où il ne fait pas de boulettes, c’est déjà ça. Il encaisse ce but en début de match où il ne peut rien, il a ensuite été peu sollicité sur le reste du match. Ah si, une sortie aérienne réussie sur corner (pour le plus grand plaisir de Roland Gromerdier).

Silva (3/5, le retour) :

Sainté qui joue avec un arrière gauche de métier en 2020, c’est comme un journal TV qui ne parle pas du Covid-19 : c’est assez rare pour être souligné. Loin d’être le plus mauvais sur ce match, il montre qu’il a largement le niveau pour jouer dans cette équipe. Jusqu’à sa prochaine blessure bien sûr. D’ailleurs sans doute pour l’éviter, Puel l’a sorti avant la fin du match, remplacé par Souici (86e) dont on ne se souvenait plus qu’il jouait au club. Par contre ses likes Instagram sur les célébrations de Fékir, on a pas oublié.

Sow (2/5, sow d’eau) :

Soyons honnête, on ne sortira pas du centre de formation des Saliba et des Fofana chaque année. J’ai du mal à déceler les points forts de ce joueur, peu à l’aise balle au pied et souvent très mal placé. Moukoudi et Retsos absents, tu joues un match de Ligue 1 avec ton DC numéro 4 voir 5 dans la hiérarchie. Compliqué. 

Kolo (1/5, QI négatif) :

Il a joué comme un badabeu, avec un QI foot proche du néant. C’était déjà mal parti au bout de 2 minutes, quand il s’est cassé la gueule tout seul comme une merde sur une accélération montpelliéraine. Erdogan a demandé si Macron avait un problème mental, je suis pas loin de demander à Kolo s’il a un problème avec le football. 

Moueffek (3/5, combattant) :

Dix premières minutes compliquées, puis le gamin est monté en puissance. Il a été le stéphanois le plus intéressant de la première mi-temps en prenant son couloir à plusieurs reprises. Une des seules satisfactions stéphanoises sur ce match. On prend. 

Camara (1/5, Ca(marre)ra) :

Un nouveau match dans l’indifférence générale pour Mahdi, digne du maître en la matière à son époque stéphanoise : j’ai nommé Vincent Pajot. Remplacé par Rivera (86e) qui n’a pas eu le temps de montrer grand chose.

Youssouf (2/5, mis au banc) :

Il a eu du mal à trouver sa place dans ce milieu à 3, mais il est monté en puissance au fil de la première période. Il fait injustement les frais de la réorganisation tactique à la mi-temps (remplacé par Aouchiche), alors qu’un autre milieu méritait tout autant de retourner sur le banc (si vous avez lu le paragraphe juste au dessus, vous avez compris de qui je parle).
Aouchiche a quant à lui été trop brouillon pour porter le danger. A noter cette frappe largement au-dessus sur un centre en retrait d’Hamouma.

Neyou (2/5, en vacances) :

A force de dire qu’il était devenu indispensable à cette équipe, Yvan aurait-il pris la grosse tête ? Il a joué avec beaucoup de suffisance pendant plus d’une heure, pas loin de poser son transat, cocktail à la main au milieu du terrain. Avant de monter un peu en puissance en deuxième mi-temps, mais ça reste bien faible par rapport à ses capacités affichées en début de saison. 

Benkhedim (1/5, emprunté) :

La surprise du jour avec la titularisation du jeune Benkhedim qu’on avait pas vu depuis 2018 en Ligue 1. Une partie très compliquée, où il a rien apporté ou presque. Lourd et lent, dans un style de jeu à la Aouchiche, mais en moins bon. Remplacé par Bouanga (60e) qui a voulu tout faire tout seul et s’est cassé les dents, forcément. 

Khazri (1/5, marche à l’ombre) :

Compliqué de peser sur un match quand tu as décidé de marcher et en plus, de ne pas aider l’équipe à défendre. Cette titularisation était l’occasion de regagner la confiance de Puel, pas sûr que ce soit chose réussie après le match. Remplacé par Abi (70e) qui n’a quasiment touché aucun ballon. 20 minutes pour se remettre en jambes, Charles est prêt pour le derby.

Hamouma (3/5, esseulé) :

Le seul qui a couru et qui a tenté des choses. Malheureusement bien trop isolé, il a fini par baisser les bras au fil du match, voyant sans doute le niveau affligeant de ses coéquipiers. Un petit +1 pour la boîte à Ferri en fin de match. 


CQFR (Ce Qu’il Faut Retenir) :
– Zéro tir cadré côté Sainté, une belle purge un dimanche à 13h ;
– Khazri toujours aussi motivé à l’idée de jouer un match de football ;
– Hamouma qui enchaine un nouveau match sans blessure.


Robert Binouzaret


HorsJeu recrute donc si le cœur t’en dit, lance toi en cliquant sur le bouton plus bas! Et si tu veux juste nous aider un peu à produire des contenus de qualité, alors tu peux faire un don, en cliquant juste à côté.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Robert Binouzaret

2 commentaires

  1. LIBERTÉ STÉPHANE RUFFIER! (Et surtout, chaque dimanche j’essuie mes larmes avec mon beau maillot floqué Fofana, 2020-2021 s’il vous plaît).

  2. Qu’est-ce que c’est dur en ce moment encore… 18 mois d’accalmie (sportive) avec Gasset pour replonger 3 ans en arrière aujourd’hui. Je reste malgré tout #ForzaPuel, parce qu’une nouvelle fois, ce sont les cadres qui flanchent : Kolo, Khazri, Bouanga n’ont rien apporté ou pire ont plombé l’équipe par leurs erreurs.

    Je veux bien qu’on demande à Sow de gérer une défense sauf que tu le dis, il ne faut pas voir des Saliba ou des Fofana dans tous nos défenseurs centraux. Ils restent deux cas exceptionnels, qu’on a eu la chance (ou la malchance) de voir éclore au même moment, sans jamais pouvoir en profiter pleinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.