Bayern-Nuremberg (4-0), die Bayerne Akademie livre ses notes

« Kein Problem » mit dem Derby auch

Le match :

Quoi de mieux qu’un derby bavarois une semaine après le titre de champion ? Pas grand-chose. Après la victoire en Ligue des champions contre la Juventus, Heynckes aurait dû logiquement mettre l’équipe B en championnat, comme il le fait depuis plusieurs mois. Mais pour ce match, il a carrément décidé de mettre l’équipe C. Dehors Neuer, Schweinsteiger, Lahm, Martinez, Müller, Alaba et Robben. Bonjour Starke, Emre Can (19 ans venu du centre de formation), Tymoschuk, Rafinha, Contento et Pizarro. On retrouve Gomez en pointe ainsi que Ribéry et Shaqiri sur les ailes. Dante au repos, c’est Van Buyten et Boateng qui forment la charnière centrale. En l’absence de Lahm et Schweinsteiger, Ribéry est capitaine.

Compo Bayern(4)

Compo Nuremberg(1)

Première période :

Boom, deuxième minute, une frappe de Tymoschuk à vingt mètres après une transversale de Contento est détournée en corner par Schäfer. Le corner est renvoyé sur l’aile à Shaqiri et après plusieurs dégagements ratés et remises de la tête, l’action finit par un ciseau de Van Buyten à bout portant, mais malheureusement trop croisé. Après un grand pont sur un défenseur de Nuremberg, la frappe de Ribéry est repoussée en corner (5ème). C’est sur ce corner que Boateng décide de placer un ciseau à ras de terre pour ouvrir le score. 1-0.Le Bayern impose un rythme impressionnant, les remplaçants (voir réservistes) veulent marquer des points pour gratter plus de temps de jeu voir même une prolongation pour la saison prochaine. A la douzième minute, Ribéry lance un raid solitaire sur l’aile gauche et, après avoir parcouru la moitié du terrain, il centre pour Pizarro. Mais la reprise du péruvien finit dans le petit filet extérieur du but de Schäfer. Munich est trop fort. 17ème minute, Boateng monte dans la moitié de terrain adverse pour récupérer le ballon, appel croisé de Gomez qui laisse la défense sur place, frappe croisée parfaitement placée dans le petit filet opposé. 2-0. Schäfer s’interpose pour empêcher Gomez de marquer une deuxième fois, de la tête cette fois-ci après un centre de Ribéry sur l’aile droite (20ème). A peine quatre minutes plus tard, Pizarro dribble un joueur devant la surface avant de passer en profondeur pour Rafinha qui n’a plus qu’à envoyer une grosse minasse vers le but. 3-0. Le Bayern va ensuite gérer jusqu’à la mi-temps, accélérant régulièrement sans pour autant marquer.

But Boateng(1)

« Pierre, feuille, CISEAU »

But Rafinha

 Go-go gadgeto frapasse

Deuxième période :

Dès le début de la deuxième mi-temps, Rafinha fait faute dans la surface. Penalty pour Nuremberg. Timmy Simons bute sur la tête de Starke. Le match se déroule ensuite assez tranquillement, un bon match avec de beaux gestes et mouvements. A la 57ème, Shaqiri est à la recpetion d’un corner de Ribéry, crochète son adversaire et enroule à terre premier poteau. Suffisant pour tromper Schäfer et marquer le quatrième but du Bayern. 4-0. Bien que le match soit plié, Starke doit tout de même sortir une belle parade sur une frappe de Kiyotake (60ème). Comme en fin de première mi-temps, le Bayern gère tranquillement se contentant d’accélérations de temps en temps histoire de, pourquoi pas, en planter un autre. A la 70ème, Shaqiri est remplacé par Pierre-Emile Höjbjerg, danois (possédant la double nationalité française par sa mère) de 17 ans et annoncé comme une future star. Il est arrivé cet été au Bayern en provenance de Brondby et fait sa première apparition en équipe première. Ce sera d’ailleurs le seul changement du match côté Bayern. Les vingt dernières minutes alterneront les percées bavaroises dans la surface adverse et les tirs lointains des joueurs de Nuremberg. 4-0 score final.

Penalty Starke

Iron Man

Les notes :

Starke 5/5 : Excellent match pour l’habituel remplaçant de Neuer. Auteur de plusieurs parades de grande classe, il arrête également un pénalty de la tête.

Rafinha 3/5 : Auteur d’un match correct, il marque suite à un superbe appel. Il provoque bêtement un penalty en tout début de seconde période.

Boateng 5/5 : Encore une fois parfait en défense (quatre interceptions) il a également été décisif devant avec un but et une passe décisive.

Van Buyten 4/5 : Impérial dans les duels, il aurait pu même marquer à plusieurs reprises. Dommage.

Contento 3/5 : Pas grand-chose à dire, pas d’une grande utilité, mais pas mauvais non plus.

Can 3/5 : Sans être mauvais, il a été transparent. Faible influence dans le jeu pour son poste, seulement 59 ballons touchés (contre 98 pour Tymoschuk) et deux longues passes réussies sur trois tentées. Il a tout de même réussi cinq interceptions et trois tacles. Encourageant pour ses débuts en championnat.

Tymoschuk 4/5 : Habitué à être le troisième voir le quatrième choix au milieu de terrain, l’ukrainien a profité de cette titularisation pour faire l’étalage de son talent. Une belle frappe d’entrée pour mettre le Bayern dans le sens de la marche. Onze longs ballons réussis sur treize tentés. 86 passes à 87% de réussite. En fin de contrat, il est annoncé à la Fiorentina.

Shaqiri 4/5 : Il a bien profité des nombreuses permutations avec Ribéry et Pizarro pour créer du danger. Un beau but. Remplacé par Höjbjerg à la 71ème, qui fait une rentrée intéressante alliant percussions et une bonne qualité de passe.

Pizarro 4/5 : Une passe décisive pour Rafinha, une interception, Pizarro a commencé le match à un très bon niveau avant de diminuer progressivement. On sent les effets de l’âge. Il a beaucoup permuté avec Gomez et s’est ainsi procuré plusieurs occasions.

Ribéry 5/5 : Capitaine, Ribéry a été l’homme du match. Il a fait vivre un calvaire à la défense de Nuremberg (cinq dribbles réussis, six passes-clés, douze centres)

Gomez 4/5 : Il a fait le boulot devant, très bon appel et frappe parfaite sur son but.

Il suffira d’une victoire au Bayern la semaine prochaine contre Wolfsburg pour égaler le record de points en une saison de Dortmund (81). Le Bayern est en route pour battre quasiment tous les records de la Bundesliga. Une machine.

Der Rekordmeister.

 

3 thoughts on “Bayern-Nuremberg (4-0), die Bayerne Akademie livre ses notes

  1. Trop de records en vue pour le Bayern. Heureusement que la saison se terminera mal avec deux défaites en finale.

    Küssen.

  2. Petite erreur personnelle, le match contre Wolfsburg c’est demain soir en coupe. Samedi prochain c’est Hanovre en Bundesliga.

    @JeanColère : J’espère sincèrement que vous éliminerez Madrid. Qu’on vous en colle une grosse derrière. Mais un bon gros fist avec tout le bras jusqu’à l’épaule.

    Cordialement (et avec amour).

  3. J’espere que le Bayern sera en vacances samedi prochain face a Hannover (ps : je serais au stade ;) )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.