Bergerac – ASSE (1-0) : la Forez Académie perd aussi sa dignité

Peut-être même que le N2 est trop fort pour cette équipe…

Allez, voilà, la Coupe de France c’est terminé, ça sera des déclarations pétées en moins pour l’ami -PD en conférence de presse. Concentre-toi sur ce qui peut encore être sauvé, c’est-à-dire pas grand-chose, si ce n’est la place du club en Ligain.

Le mâche en 1 phrase : « Qui jouait en N2 dimanche soir ? »

Un mâche d’une incroyable nullité, les Verts ont été inoffensifs de bout en bout et se font punir sur une erreur de relance grossière de Camara, défenseur central pour l’occasion, mais ce qui n’était pas une bonne affaire loin de là. Bref, Sainté a perdu, Sainté est éliminé, et va maintenant pouvoir se concentrer sur le seul objectif vital de cette saison : accrocher un maintien qui semble bien mal embarqué, mais pas encore impossible.


La compo :

Bernardoni

Camara – Kolodziejczak (cap) – Nadé

Youssouf – Diousse – Gourna-Douath – Maçon

Boudebouz

Bouanga – Aouchiche

Dupraz insiste avec Camara en défenseur central dans un système à 3 derrière, mal lui en a pris. Comme si ça n’était pas suffisant, il décide aussi de placer Youssouf piston droit (le mec qui accélère encore moins vite qu’un solex), et il relance Diousse au milieu (le gars qui n’a pas fait un mâche complet depuis 3 ans avec Sainté). Devant, la ligne d’attaque Bouanga-Aouchiche promet beaucoup pour les vendeurs d’anxiolytiques.


L’avis sur le mâche :

Sur une pelouse de rugby, les Verts n’ont même pas joué ce qui pourrait s’appeler « un sport collectif ». Une équipe coupée en 3 (défense-milieu-attaque), aucun liant entre les lignes, et quelques semblants d’occasions gâchées par des attaquants aux pieds plus carrés que les poteaux de Glasgow. La composition choisie par Dupraz (on rappelle que Sainté affrontait une équipe qui joue 3 niveaux en dessous, et qui est plus réputée pour sa défense que son attaque de feu) était juste inadaptée à cette rencontre. Il a choisi de blinder son 11, pensant que la différence allait se faire sur un coup de chance, sûrement un corner ou un penalty tant les Verts semblent incapables de marquer dans le jeu en ce moment. Mais ce coup de pouce du destin n’est jamais venu, et les Verts repartent avec une élimination peu glorieuse, alors même qu’ils sont en recherche de confiance. Enchaîner un 2e résultat positif en quelques jours n’aurait pas été un luxe pour une équipe qui ne compte que 5 victoires cette saison, dont 2 face à des adversaires jouant en N2. Cette fois, ça n’est pas passé, Dupraz va vite devoir comprendre qu’empiler les profils défensifs ne fait pas de son équipe une forteresse imprenable, et que le manque d’imagination sur le terrain est quand même un énorme frein pour pouvoir enfin ramener des victoires plus régulièrement. Prochaine rencontre face à Montpellier, ça sent déjà la merde après ce qu’on a vu hier, mais le retour de Khazri et la titularisation éventuelle de Mangala pourrait changer la donne. Du moins, on l’espère, de toute façon il ne nous reste plus que ça.

Se faire battre par un club avec un logo de MLS : fait.

Le résumé du mâche :

Ce que vous ne verrez pas dans ce résumé :

  • Une action bien construite chez les Verts ;
  • Une course de Youssouf ;
  • Diousse qui fait autre chose qu’une passe latérale ou une perte de balle.

Les notes :

Bernardoni (bien seul, 3/5) :

C’est une recrue qui donne satisfaction pour le moment. Pas de grandes envolées, mais aucune erreur ou presque. Il se fait fusiller sur une erreur grotesque de Camara.

Youssouf (pas un cadeau, 0/5) :

Déjà qu’à son poste il est nul, alors on imagine bien qu’ailleurs, ça sera forcément pire. Et alors en plus quand il s’agit d’un poste où il faut courir et éventuellement dribbler, on a vite compris que ça ne le ferait pas. Le banc de touche, et vite.

==> Remplacé à la 80e par Dieye (non noté), qui aurait dû être titulaire dès le départ, pour essayer de faire sauter le verrou plutôt que de jouer « solide ».

Camara (trimballé, 1/5) :

C’est dommage parce qu’il avait fait quelques bons trucs à ce poste avant son erreur dégueulasse de relance. Il n’est pas défenseur central, il faut arrêter avec ça : soit il joue au milieu, soit il ne joue pas. On prend beaucoup trop de buts pour se permettre ces fantaisies.

Kolodziejczak (3 à la suite, 0/5) :

Sky is the limit pour Kolo qui enchaîne sa 3e bulle de suite avec moi. Pourquoi ? Son dégagement en chandelle ratée qui a failli se transformer en passe décisive est à montrer dans les toutes les écoles de cirque pour faire rire les petits nenfants. Allez, casse-toi.

Nadé (fait ce qu’il peut, 2/5) :

Toujours cet aspect un peu pataud et des dégagements en touche un peu originaux, mais dans l’ensemble il tient bien le choc. Bon, après, lui aussi j’espère qu’il ne sera qu’un joueur de complément dans les semaines à venir, sinon ça veut dire qu’on est dans la merde.

Maçon (meilleur à gauche, 2/5) :

Il a été plus percutant que sur ses dernières sorties, mais ça reste encore très juste. Ses centres ne trouvent personne (ce n’est pas forcément de sa faute), et il n’arrive plus à être vraiment tranchant sur son côté.

==> Remplacé à la 86e par Benkhedim (non noté), une seule frappe de loin qui s’envole dans les nuages.

Diousse (haha excellent Pascal, 0/5) :

Qu’est-ce qu’on peut dire sur ce joueur ? Il est nul, voilà.

==> Remplacé à la 68e par Thioub (non noté), un physique de joueur de district, et le niveau aussi.

Gourna-Douath (chute libre, 1/5) :

Il a une nouvelle fois déçu, comme trop souvent cette saison. Déjà la saison passée, il avait connu un coup de moins bien, mais là il ne semble jamais avoir été dans le rythme depuis le début du championnat. Et ce n’est pas en Coupe qu’il se sent mieux visiblement. Inquiétant.

==> Remplacé à la 46e par Nordin (Arn(in)aud(fensif), 1/5), qui a loupé une occasion à 4 m des cages.

Boudebouz (transparent, 1/5) :

Aucune influence pour Ryad sur ce mâche, trop esseulé devant, sans aucune solution devant lui. Il a erré sur cette pelouse, et n’a même pas réussi à délivrer une galette sur coup de pied arrêté. À oublier.

Aouchiche (avec Youssouf et Kolo, 0/5) :

Sur le banc, et vite. Quand un soi-disant joueur technique n’est pas capable de bien tirer du gauche ou de placer une reprise du plat du pied droit à 4 m des cages, on n’est pas en face d’un joueur qui est mal utilisé, mais peut-être tout simplement d’un mec qui n’a pas le niveau.

==> Remplacé à la 68e par Moueffek (non noté), rentrée sans impact et peu notable.

Bouanga (toujours pas, 1/5) 

Placé au centre de l’attaque, Denis prouve qu’il n’est pas fait pour ce poste. Il a cherché à donner de la profondeur mais n’a jamais été servi. Et quand il mène bien un contre, c’est Aouchiche qui le goinfre comme un sagouin. En attendant, il ne marque toujours pas, ce qui est gênant pour un attaquant quand même.


La question minitel :

Allez, la Coupe de France c’est terminé. Encore un mâche dégueulasse, face à une équipe qui joue (pour le moment) 3 niveaux en dessous. On en retient quoi de cette purge ?

Aouchiche signe le doublé : il apparaît aux deux premières places de la question, c’est son premier sous le maillot stéphanois toute compétition confondue (Ligain, Coupe de France, Coupe de la Ligue, Question Minitel), bravo à lui. Pas loin derrière parce qu’il n’a pas le goût de courir, ce bon Zaydou et ses chaussures en plomb. Vivement qu’il puisse exporter son talent ailleurs que chez nous. Finalement, vous n’en voulez pas trop à Mahdi qui a commis une erreur de débutant à un poste beaucoup trop exigeant pour lui je pense.


Roland Gromerdier


HorsJeu recrute donc si le cœur t’en dit, lance toi en cliquant sur le bouton plus bas! Et si tu veux juste nous aider un peu à produire des contenus de qualité, alors tu peux faire un don, en cliquant juste à côté.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

3 thoughts on “Bergerac – ASSE (1-0) : la Forez Académie perd aussi sa dignité

  1. Je l’attendais cette académie. Frère de la loose, dîtes vous que nous sommes aussi nuls que vous face à cette équipe d’ogre du périgord.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.