Boavista-Porto Taça (0-1) La Dragão académie évite la soirée fistinière

Bom Dia,

3 jours après avoir éclaté le voisin dans son stade du Bessa, nous y retournons dans le contexte de la Taça (coupe) toujours sponsorisée par Placard (qui sait, peut-être un jour en France un naming Moustache pour la coupe de la Ligue).

Bref, contrairement au tour précédent, on compose un groupe « type » sans tester les jeunes de la B.

Rui Barros, ce bel homme, est toujours sur le banc et le Boss Pinto Da Costa fait de l’humour en conférence de presse en annonçant qu’il n’avait pas le nouveau coach mais qu’une chose est sûr ce ne serait pas Fernando Pessoa (Fernand Personne).


O Equipe :


Rui fait tourner par petites touches en sachant que Maicon et Bueno sont toujours blessés.

Hilton (Capitão)

Il risque d’y avoir un grand moment de LOL

Maxí-Indi-Marcano-Layún

Du lourd du gros

Danilo en 6 avec Herrera en 8 associé à Evandro, qui est récompensé de ses bonnes rentrées.

Varela-Aboubakar-Brahimi.

Corona au repos, pourquoi pas.


O Jogo :


Les 5 premières minutes montrent un Boavista qui veut nous presser et jouer haut ;.

On ne se précipite pas et nous faisons le dos rond pour poser notre jeu.

10’ Layun décalé par Brahimi qui centre pour Aboubakar, mais il ne cadre pas.

14’ Coup franc vite joué par Aboubakar pour Varela qui lance Evandro, qui frappe, mais Mika repousse en corner.

C’est reparti, on a mis le pied sur le ballon donc à chaque contact un mec de Boavista reste au sol.

Les joueurs de Boavista sortent les tacles et l’arbitre ne bronche pas, génial.

21’ Echange Brahimi-Evandro mais Idrss vient lui mettre une semelle. Coup franc pour Brahimi à 25 mètres. Ce n’est pas cadré.

25’ Sur un ballon gagné au milieu, Yacine part seul, viole le défenseur et la glisse au fond. 0-1

26’ Sur un long ballon dans la profondeur, Aboubakar décide de prendre sa chance à 25 mètres mais ce n’est pas cadré.

28’ Corner de Layun sur la tête de Marcano qui trouve le poteau.

29’ Indi fait une passe à Carvalho, qui conserve et centre pour Ribeiro, qui croise sa tête mais ça frôle le poteau. Je suis en apnée.

34’ Evandro sur une faute se fait une élongation, en étant poussé dans le dos.

Imbula le remplace.

36’ Sur le corner, gros cafouillage après une belle parade de Mika face à Herrera mais ça ne donne rien.

41’ Après un superbe travail de Varela, Maxí déborde feinte et centre, mais c’est repoussé en corner.

44’ Semelle sur Herrera.

44e 30 secondes plus tard, semelle sur Maxi mais l’arbitre ne dit rien. Ok.

Mi-Temps : Après une entrée timide on a su passer la 2. Si le jeu n’est pas assez fluide, on s’est créé de belles occases et Yacine a fait le show.

Il faut se mettre à l’abri et surtout partir sans blessé, car les voisins ont décidé de sortir les fautes de putes.

50’ Helton parfait sa légende par une belle parade, donc il va faire une cagade ; c’est son Karma.

52’ Nouveau corner concédé, on est en train de se faire bouger à la relance.

53’ Bel échange entre Varela et Aboubakar qui frappe mais c’est sur la barre ! Mets la au fond CARALHO !

58’ Après avoir pris une boîte, Danilo touche à peine Ribeiro qui se jette au sol. Uche vient pousser dans le dos Danilo et c’est la BAGARRE ! Aboubakar sort Maxí de la bagarre.

Jaune pour Danilo et pour Uche.

65’ Marcano prend un jaune pour avoir essayé d’arracher la tête d’un mec, tout se perd.

Sur le coup franc, Carlos Santos va charger Helton, prend un coup de genou et va l’embrouiller. C’est un fils illégitime de Costa en fait.

67’ Brahimi contrôle avec le bras collé au corps, l’arbitre siffle, mais comme il lui demande pourquoi, il prend un jaune… Ok, il vaut donc mieux mettre des boites.

68’ Rouge pour Imbula sur une semelle comme ils en ont mis 15 ! MAIS c’est QUOI cette ENCULADE ?
On est donc 10 (officiellement).

76’ Faute sur Maxí qui prend un coup de pied dans la tête mais prend un jaune LOL !

Le coup franc va en 6 mètres et Helton prend un jaune pour gain de temps. C’est absurde, c’est beau comme du Monty Python.

83’ Sorti de Brahimi pour Neves.

86’ Frappe de Neves mais pas cadrée.

88’ Helton veut faire un contrôle et se rate, Uchebo suit, le drible et redresse, mais Indi revient et la sort en corner.

92’ Neves décale Aboubakar qui fixe et décide d’y aller seul, mais sa frappe est trop facile pour Mika.

94’ Sortie d’Aboubakar pour Silva.

95’ Sur le dernier ballon, Indi joue de la tête mais l’arbitre siffle pénalty !

On c’est fait enculer jusque au bout !

Mais Helton fidèle à sa légende le sort !


O Dragoes :


Helton (3-4+2-1+8$%£ ?!/5) Sur une balle anodine, il se troue comme le gars choisi en dernier dans une cour d’école. Derrière il sort centre, frappe et péno comme Thomas Price. Légen-Wait for It –Dary LEGENDARY.

Maxí (3/5) Impeccable, il a su ne pas répondre aux provocations et rester calme, enfin « je n’arrache pas les yeux ou le cœur des adversaires » quoi.

Indi (4/5) Gros match, se fait enfler par l’arbitre à la fin, sauve sur la ligne.

Marcano (3-/5) Un match correct avec une belle présence sur les corner. Mais son kung-fu que j’aurais sanctionné, vu le match vaut une petite prime.

Layun (3/5) Sérieux, appliqué, mais n’a pas réussi à être décisif malgré de la  volonté.

Danilo (4/5) Patron, il a mangé tout ce qui s’est présenté et a relancé… What Else ?

Herrera (3/5) De l’envie, plaque tournante qui a orienté le jeu, s’est projeté mais pas de réussite.

Evandro (3/5) Beaucoup d’envie, il a joué juste, s’est proposé, sa blessure a changé la donne.

Varela (3/5) Un bon match tant offensivement que défensivement. Il a joué les contres, trouvé les espaces et fourni les ballons. De bon augure pour la suite et l’euro.

Brahimi (5/5) Si le but ne vient pas à Yacine, Yacine ira mettre le but.

Le Brahimi, 2016

De toute bÔtÉ

Aboubakar (3/5) De la volonté, une barre, des contres, des appels… Gros match et comme on a gagné je suis généreux.


O Banco :


Imbula (1/5) Pas là de la 37e à la 75e ou il fut expulsé, certes injustement, mais avec une attaque de balle genre attaquant qui défend, ce qui pour un 8 voire un 6 est assez cocasse.

Neves (3/5) Entré pour garder le résultat et amener du danger, ce gamin est merveilleux.

Silva (NN/5) Le pauvre n’a pas touché un ballon.

 


 

Remarque à la con :


Boavista a retenu la leçon et a joué comme des salopes, youhou, derby.

On repart avec 7 jaunes pour 10 fautes et 1 rouge direct. Boavista 2 jaunes pour 24 fautes.

 

Si tu veux que le football anal puisse s’exprimer et qu’on me paie des Sagres ou des Super Bock, Abonne toi ici http://horsjeu.net/abonnement/

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer

Beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.