Chamois Niortais FC – Toulouse FC (1-2): La Viola Académie lance une épopée

Non mais sérieux les gars, vous avez vraiment cru qu’on avait regardé le match ? On s’excuse auprès des ultra qui l’ont raté et qui comptaient sur nous pour leur raconter cette nouvelle victoire d’Antoine. On n’a jamais pu encadrer la Coupe de la Ligue et puis la semaine c’est notre période de sevrage téféciste et puis les dix buts de Liverpool-Arsenal… OUI BON, on est impardonnable. On se rattrapera.

Pour la peine, on vous décortique la compo de départ.


Onze hommes en violet

Kombouaré, comme tout le monde, attend tranquillement que la Coupe de la Ligue disparaisse et s’en sert donc pour faire tourner. Bien obligé, on annonce avant ce match pas moins de quatre nouveaux forfaits… Y a-t-il quelqu’un pour jouer cette coupe ? Amian, qui a beaucoup joué jusque là, a un ischio qui siffle, pour Koulouris c’est une flemme au niveau d’un adducteur, Sangaré a pris un coup à l’égo…, euh…, au genou, pardon… Rien de bien grave à première vue. Par contre, Vainqueur, que l’on a vu finir péniblement le dernier match, est lui aussi annoncé forfait. Adducteur. Espérons que ce ne soit qu’une simple alerte.  

Donc cela nous donne : Goico dans le but, Reynet mérite bien un peu de repos. En défense, Moreira conserve son flanc droit, Isimat-Mirin est même indispensable en Coupe et partage l’axe central avec un énième partenaire : Moussa Diarra. Première titularisation en match officiel avec le TFC pour l’ex-capitaine de la Gambardella. Finaliste malheureux l’an passé, il fait parti du groupe “élite” du TFC, ces jeunes en qui le club place quelques espérances. Et puis surtout il s’appelle Moussa, ça nous rappelle de bons souvenirs… Donne tout, champion ! À gauche, Mathieu Goncalv… QUOI??? PAS DE SYLLA?! Le seul (légère exagération très sincère) match qu’on rate de l’année, il ne joue pas ? On est maudit… Donc à gauche, ENFIN Mathieu Goncalves, retour du pitchoun qui pourrait avoir un rôle à jouer samedi soir face à Lyon. 

Devant Gradel devrait occuper le côté gauche, Sanogo en pointe… Le reste est plus incertain. Milieu à trois ou à quatre ? Le jeune Koné est plutôt un axial, comme Makengo. Boisgard, ayant fait un bon match à ce poste samedi pourrait y être reconduit. Ce serait donc Leya qui prendrait l’aile droite dans un 4-3-3 qui nous semble plus probable (merci aux GC brothers pour les infos).

À noter la présence de Corentin Jean sur le banc, première feuille de match depuis sa rupture des croisés en mars dernier. Bon, espérons qu’il ait travaillé son efficacité face au but depuis…


Le mâche

Alors… J’ai mis le match, c’était la mi-temps… Vraiment pas de bol. Coman parlait de ses vingt et une blessures et plutôt bien en plus. Apparemment, ça va être son année. Grosse révélation. Puis j’y suis revenu à la quatre-vingtième minute, pour voir Yaya être servi en profondeur et fusiller le gardien adverse. Kamoulox. 

N’Goumou et Sylla sont rentrés en cours de jeu pour remplacer Gradel et Boisgard. Le premier, souvent sur le banc en Ligue 1 avec Casa, semble avoir aussi la côte avec Kombouaré. Bon pour l’avenir. À contrario, la présence du second sur le terrain, ne serait-ce que pour quelques minutes, semble inévitable lors de chaque match du TFC…


L’important, c’est la Ligue 1 (et éventuellement la Coupe de France, mais tranquille quand même)

Voilà. Même si… (Gradel 52e minute, Sanogo 81e minute).


On tranche, on juge, on condamne… avec amour et neutralité

Du coup, comme on avait personne à évaluer, on s’est dit qu’on allait noter notre match de F5 de mardi soir. Et franchement, on a été pas mal :

Mohamed Mauro Cetto/5 : El patron. Infranchissable.

Simon Somalia/5 : De l’activité, de la volonté, de l’application (un peu trop parfois), des fautes obtenues (comme son idole, recordman sur un match de F5) et de la semelle. Qu’est ce qu’il nous manque dans ce nouveau TFC…

Etienne Florent Balmont/5 : Ça court, ça relance, ça se salit le short et ça rentre à vélo. Des milieux comme on n’en fait plus. Implantation capillaire à surveiller.

Gaëtan Colin Kazim-Richards/5 : Exter, trois doigts… Quelque soit son appellation, c’est aussi classe que facilement foiré. 

Hugues Pantxi Sirieix/5 : L’indéboulonnable du futsal. Sauf que lui il met tout le monde à l’amende sur le cardio.

Alexandre John Bostock/5 : Un Anglais, au foot, à Toulouse… On n’est pas encore tout à fait prêt.

Romain Franck Tabanou/5 : C’est simple, c’est propre et c’est utile pour le groupe : ça voyage tranquille en Ligue 1 ça.

Jean-Loup Wissam Ben Yedder/5 : Plat du pied sur plat du pied. Ecoeurant. 

Guillaume Oscar Trejo/5 : Crevé en défense, increvable en attaque. Il a tout compris.

Gaëtan Daniel Braaten/5 : C’est vachement répandu comme prénom “Gaëtan” en fait. J’aurais pas dit.


Allez on file, on se retrouve sérieusement samedi prochain au Stadium pour taper du lyonnais!

LaGaronneEstViola

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.