FC Nantes – ASSE (2-2) : la Forez Académie topovzeligain

Une semaine à 3 mâches en septembre : Saintétiennecoupedeurope ? Non, la COVID-19.

Le match en 1 phrase : « Déception un peu, enjaillement beaucoup »

Pour cette 3e rencontre de la semaine, les Verts enchaînent avec leur second classique de suite, toujours à l’extérieur. Cette fois, c’est chez les Canaris que Sainté va essayer de poursuivre son parcours parfait avec une 4e victoire en autant de mâches.


La compo :

Il y a eu de la casse au Vélodrome puisque Debuchy et Abi sont blessés. Si on rajoute la (fausse ?) blessure de Fofana avant ce mâche, Puel se retrouve à devoir bricoler un 11 avec Moueffek arrière droit et Neyou en meneur de jeu. Nordin jouera en pointe. Sur le banc, que des bleus bites ou presque : Bajic, Sow, Gourna-Douath, Sidibé, Rivera, Krasso, Sissoko. Seuls Hamouma et KMP apportent un peu d’expérience.


L’avis sur le mâche :

Les Verts ont pris l’habitude de bien démarrer leurs mâches, et ils ont refait le coup de Marseille, en plus rapide encore. Une ouverture du score précoce les mets sur les bons rails. Un arbitrage généreux nous évite de manger un penalty, mais sauve aussi Nantes de prendre un rouge sur une gifle volontaire de Girotto sur Nordin. Malgré cela, Sainté n’a jamais été trop mis en danger, même si le VAR refusera un but pour un hors-jeu juste avant la mi-temps. Puis la mâche avançant, cette équipe jeune et pleine de vie a commencé à piocher, et l’enchaînement rapproché des rencontres a pesé sur les jambes. La fin de rencontre a été une souffrance, et la blessure de Neyou a signé la fin des haricots pour les Verts qui ont encaissé un 2e but gag dans les dernières minutes. Ce résultat reste malgré tout une bonne opération, Sainté est toujours topovzeligain et affrontera samedi prochain Rennes, dans ce qui sera le premier choc au sommet de la saison.

Yvann Maçon prolonge avec l'USL Dunkerque ! - USL Dunkerque
La saison passée, il disputait des derbies contre Boulogne. Aujourd’hui, il met des lucarnes à la Beaujoire.

Le résumé du mâche :

Ce que vous ne verrez pas dans cette vidéo:

  • Un beau geste de Nicolas Pallois ;
  • Des noms sur les maillots de 4 joueurs stéphanois en fin de mâche ;
  • Du beau jeu dans l’équipe entraînée par le génial génie, père du football français.

Les notes :

Moulin (le verrou a sauté, 2/5) :

Il a pris autant de temps pour dégager chaque ballon que Pallois pour faire une addition à 2 chiffres. Pas impérial sur le premier but, il n’a pas de chance sur le deuxième. Son invincibilité a pris fin, tant pis.

Moueffek (le métier qui rentre, 2/5) :

Il est aux fraises sur la réduction du score de Moses. Mâche compliqué pour le jeune qui est milieu de formation et qui dépanne dans ce rôle de latéral droit. Par contre, savoir faire une touche, c’est normalement donné à tout le monde. Les journées portes ouvertes risquent de coûter cher contre une équipe plus armée offensivement.

Moukoudi (armoire à glace, 2/5) :

Rien à dire, physiquement il impressionne. Dans le jeu, beaucoup moins. Pas étonnant qu’il se soit éclaté en Championship où le simple fait d’avoir un physique de comptoir de pub permet d’asseoir son autorité. Ici, c’est un peu plus compliqué.

Kolodziejczak (risky business, 3/5) :

Il va sa faire attraper par la patrouille à force d’accrocher les mecs dans la surface sur coups de pieds arrêtés. Sa technique pour stopper un attaquant lancé est efficace mais risquée. Il reste quand même le patron de cette défense en l’absence de Fofana.

Maçon (bluffé, 4/5) :

Il s’est clairement amélioré à ce poste d’arrière gauche par rapport à ses premières sorties. Tranchant défensivement, il a montré face à Marseille qu’il savait centrer. Il vient maintenant de prouver qu’il savait aussi nettoyer les lucarnes. Mon Trauco ferait bien de chercher un autre club vite fait, parce que Maçon, c’est pas le Pérou.

Camara (désorienté, 2/5) :

Perdu dans ce milieu à 3, il a essayé de compenser son manque de repères par une grosse débauche d’énergie. Un peu comme un touriste lâché dans Châtelet et qui doit absolument choper son dernier RER.

Youssouf (il faut du temps, 2/5) :

On l’a vu faire de bonnes choses, comme conserver intelligemment le ballon sous pression. Mais il semble encore un peu à court de forme, et on a l’impression de voir un mec s’essouffler au fil de la partie comme un gros fumeur de gitanes maïs. Il revient bien, mais pas encore à 100%.

==> Remplacé à la 59e par Gourna-Douath (non noté), qui a eu du mal à colmater les brèches quand le milieu a pris les vagues.

Neyou (une OA à 400 k€, 3/5) 

Le casse du siècle : un inconnu qui évoluait dans l’équipe réserve d’une D2 D1 portugaise, et se révèle meilleur qu’un mec récemment parti qui braquait 300 k€/mois. Il a pris un sale coup sur l’épaule, et risque de manquer quelques mâches. Et ça, c’est une p***** de mauvaise nouvelle.

==> Remplacé à la 80e par Sidibé (non noté), attaquant de formation et qui a dû jouer au milieu. Forcément, ça a été compliqué.

Aouchiche (compteur ouvert, 4/5) :

Il a marqué son premier but sur un beau mouvement des Verts, et a rendu une copie assez propre. Il aurait pu glisser une bonne balle à Nordin mais a préféré se faire découper par Pallois. Manque encore d’un peu de lucidité, mais bon, il n’a que 18 ans.

==> Remplacé à la 77e par Monnet-Paquet (non noté), inexistant.

Bouanga (décevant, 2/5) :

Son ouverture vers Neyou est magnifique, mais il a déçu sur tout le reste ensuite. Une Ferrari avec un moteur de Renault Fuego pour le moment.

==> Remplacé à la 77e par Rivera (non noté), inexistant bis.

Nordin (dans le trou, 2/5) :

Sans impact devant, il a touché au final peu de ballons. Pas d’appel en profondeur, il a fait autant mal à la défense nantaise que Darmanin au trafic de drogues en France.

==> Remplacé à la 58e par Hamouma (non noté), inexistant ter.


La question minitel :

Les Verts finissent leur semaine à 3 mâches avec 7 points de plus au compteur, et une place de leader. On va pas se plaindre, neuon ? Mais vous en retenez quoi de ce mâche ?

Pallois et son regard bovin remporte cette 1e question minitel. Une masterclass de football de rue, entre intimidations sur des gamins à coup de grands tacles, et jérémiades auprès de l’arbitre. Tocard. Le sosie belge de Nolan Roux arrive juste derrière : un but aussi moche que les tatouages qu’il a sur les bras. La 3e place pour la classe biberon des Verts : 4 joueurs sans nom derrière le maillot, mais des visages que la Ligain va apprendre à connaître. Mis à part Sidibé que je ne connaissais pas, les 3 autres (Gourna-Douath, Rivera, Moueffek) font partie des gros espoirs de la formation stéphanoise. Loin derrière, Whabi Kazri et son lob que vous n’êtes visiblement pas pressés de revoir.


Roland Gromerdier


HorsJeu recrute donc si le cœur t’en dit, lance toi en cliquant sur le bouton plus bas! Et si tu veux juste nous aider un peu à produire des contenus de qualité, alors tu peux faire un don, en cliquant juste à côté.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

3 commentaires

  1. Belle acad’ ! Petite rectification, Neyou jouait dans la réserve de Braga, donc une D1 (Braga B évolue en D3).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.