Galatasaray – Gaziantep FK : (11 – 1) + 11 = 2-1

Le calcul est simple, même avec un jeu éclaté et un homme en moins, la victoire est nôtre grâce à la persévérance de certains Lions. Au moment où j’écris cet article, l’avion de Mauro Icardi vient d’atterrir à Istanbul. Maintenant, j’ose espérer que sur le plan offensif, Gala va présenter des combinaisons et des stratégies beaucoup plus convaincantes que celles qu’on a pu observer durant ces cinq dernières journées en Süper Lig. Icardi et Mertens, vendez-nous du rêve svp.

Cette photo représente tellement l’esprit de ce match. On a tellement stressé jusqu’à la dernière minute que la victoire a été célébrée comme une finale de LDC. Je vous jure.
Quand Okan Buruk a constaté que lorsqu’il titularisait Seferovic, c’est quand même Gomis qui marquait les buts de Gala, il s’est dit « merde mais j’ai un idée de génie, on va titulariser Gomis et c’est Seferovic qui entrera en jeu à la fin du match ». Ça me termine… Bref, on va y remédier (normalement).

Le Match

Mais quel match mouvementé…Un arbitre qui, ma foi, fait des erreurs (conscientes ou non) d’arbitrage, des footballeurs à bout de nerfs, prêts à en découdre à tout moment. Et bien évidemment, ce qui se passe sur le terrain se répercute dans les tribunes, donc grosse ambiance ce soir-là au Nef stadium !

Gaziantep était chaud, les adversaires des Lions n’étaient clairement pas là pour se faire bouffer, surtout pas leur gardien Günay Güvenç qui a fait de magnifiques arrêts. Dès la première mi-temps, l’atmosphère est survoltée, les deux camps font tout pour ouvrir le score et offrir la victoire à leurs supporters/supportrices. C’est Gaziantep qui marque le premier but du match à la 27e minute avec Ángelo Sagal, qui esquive Sacha, et tente sa chance avec un très beau tir que Muslera ne parvient pas à neutraliser. Heureusement pour nous, les Lions n’ont pas attendu longtemps pour riposter, neuf minutes plus tard, Yunus Akgün, notre jeune ailier droit, qui est marqué par deux adversaires parvient à les dépasser, il centre, la défense riposte immédiatement mais maladroitement, puisque le ballon finit par rebondir sur la tête de l’un des joueurs de Gaziantep, ce qui fait une très bonne passe décisive dans la direction de Bafé qui est prêt devant les cages. Une tête et buuut. À la fin de la premières mi-temps, les Lions se retrouvent à 10 sur le terrain après les deux cartons jaunes d’Abdülkerim Bardakci. Donc, let’s go pour batailler pendant une mi-temps entière, plus les prolongations à 10, avec un absent en défense.

À la 73e minute, Gala obtient un penalty à la suite d’une faute faite sur la surface de réparation à l’encontre de Dries Mertens. C’est Gomis qui s’y colle (mais pourquoiiii ???? pourquoi wesh ???). Et il rate. Allez, aurevoir l’occasion tant attendue à 10 sur le terrain. Trois minutes plus tard, le coach fait trois changements d’un coup. Seferovic fait son entrée sur le terrain et je vous spoile, il va enfin contribuer à la victoire, hallelujah !

C’est les prolongations (90e+1), Sacha repère Yunus sur la surface de réparation, il lui fait la passe, Yunus contrôle, se replace et tir mais ce n’est pas assez puissant, le gardien l’arrête, le ballon rebondit, oh mon dieu quel miracle, Seferovic est là, devant les cages !! Quel dénouement… Il tire mais le gardien défend son camp incroyablement, le ballon rebondit sur le défenseur de Gaziantep et entre dans son propre camp. Buuut ! Et je vous jure, on a tous célébré ça en mode, on s’en fout, c’est Seferovic qui a marqué, tout le monde était dans le déni, Seferovic en personne aussi. Merci Stélios Kitsiou, tu nous as vendu du rêve.

Voici une séquence de la célébration « du premier but de Seferovic » en Süper Lig :

Après, on ne va pas se mentir, j’étais à la tribune nord et depuis cet emplacement, on ne voyait rien, pour nous c’est Seferovic qui a marqué à ce moment.

Les Notes :

Muslera 4/5 : Les beaux ar(rê)ts.

Sacha Boey 4/5 : Sachaaaa heureusement que tu es là ! Je vais pas te mentir, pour moi tu n’étais pas au top pendant ce match, mais tes placements et les occasions que tu crées font tellement plaisir. J’ai tellement hâte de voir ton niveau évoluer (dans le bon sens), tu peux vraiment faire MIEUX.

Victor Nelsson 4/5 : Un classique maintenant. Nelsson sama est le pilier de la défense dans l’armée des pourfendeurs.

Abdülkerim Bardakci 3/5 : Je trouve que ton jeu est beaucoup plus carré, tu as même tenté un petit centre en direction de Sergio Oliveira mais le carton rouge, on aurait pu l’éviter Abdülkerim.

Patrick van Aanholt 2/5 : T’étais là toi ?

Lucas Torreira 4/5 : Lucas ,franchement, pour le moment tu es entre le 3/5 et 4/5 mais je sais qu’avec la nouvelle équipe, tout va changer.

Sergio Oliveira 4/5 : Sergioooo, toi aussi c’est entre le 3/5 et 4/5 pour le moment mais groooos, je vois une grosse différence entre les précédents matchs et ce match. T’as vraiment commencé à taffer tes tirs ? Franchement, tu as tenté de marquer à plusieurs reprises pendant ce match, on attend de voir la suite.

Yunus Akgün 3/5 : Toi, tu peux vraiment mieux faire et ça j’en suis convaincue mais pour le moment ton jeu est très déséquilibré. Pour ne pas te faire prendre ta place, il faut vraiment que tu apprennes à jouer en équipe et élaborer des stratégies avec ceux qui t’entourent. J’ai l’impression que c’est le manque d’expérience qui fait ça. À voir..

Dries Mertens 4/5 : Mertens, alalalala, toi j’ai tellement de choses à dire. Le match contre Trabzonspor, là contre Gaziantep. Tu reprends du poil de la bête et je te jure ça fait tellement plaisir ! Tu arrives à descendre en défense et monter en attaque en un clin d’œil. Mais frère, je t’aime. Tu es partout, tu fais de bons pressing, de belles passes, tu soutiens tes coéquipiers et franchement tu as de l’endurance. Contre Trabzonspor, je n’oublierais jamais l’action que tu as débuté en défense, une passe, tu montes, on te refait la passe, malheureusement ça n’aboutit pas mais la vitesse à laquelle tu es monté pfiouuuu. Bref, je t’aime.

Kerem Aktürkoglu 3/5 : Gros c’est pas toi ça ! Qu’est-ce qu’il t’arrive ?? Pourquoi tu rates autant d’occasions, pourquoi tu n’es pas dans le match ??

Bafé 4/5 : Bon, je mets un 4/5 mais en vrai, c’est pas le même 4/5 que Mertens par exemple, chaque note est personnelle. C’est son 4/5 par rapport à ses performances précédentes. J’ai l’impression que tu courais un peu plus et belle tête pour le premier but (je ne veux pas parler du penalty que tu as raté).

Moment plein d’émotions en fin de match entre les footballeurs et les tribunes. On chante tous ensemble et littéralement, tout le monde déclare sa flamme. La vidéo est courte parce que je voulais vous montrer un peu la scène mais je devais rejoindre la chorale.



Allez Gala, ça va le faire cette année, vas-y !!!

Plusieurs nouveaux footballeurs sont arrivés à Istanbul dans la nuit et ce matin. J’ai tellement hâte de voir la suite, surtout avec les nouveaux arrivants. J’ai tellement HÂTE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.