La Jup’ : 23ème journée

Salut les filles !

On est à trois semaines du retour de la Ligue des Champions. L’excitation est à son comble, puisqu’on y est toujours présent. Heureusement, pour nous faire patienter, la Jupiler Pro League est là.

 

Saint-Trond / Westerlo : 1-2

Depuis le départ du coach Yannick Ferrera au Standard juste après la fermeture du mercato estival, Saint-Trond avance au rythme d’un point par match (16 points en 16 matchs), alors que le promu avait pris 10 points lors des 6 premières journées.

L’effectif comportant malgré tout de bons joueurs, le mercato hivernal est en train de rendre la saison encore plus compliquée : les 3 meilleurs joueurs sont partis, dans le but non-avoué de recevoir en fin de saison le prix de la pire stratégie de la saison. Néanmoins, la concurrence est rude (Van Nistelrooy). Edmilson et Dompé ont rejoint Ferrera à Liège tandis que La Gantoise prépare l’après-Kums en s’offrant Rob Schoofs. En contrepartie insuffisante, deux Liégeois (Dussaut et Alexis De Sart), un Genkois (Gerkens, prêt) et un Gantois (Benito Raman, prêt) ont rejoint le STVV.

De manière presque prévisible, la lanterne rouge s’est donc imposée au Stayen. Si Saint-Trond a ouvert le score en début de deuxième période (54’), l’égalisation rapide de De Ceulaer (57’) et le pénalty de Gounongbé (73’) permettent à Westerlo de décrocher une troisième victoire lors des 4 derniers matchs. Toujours dernier à cause de la différence de buts, Westerlo revient à 4 points de Saint-Trond, 12e.

Mouscron / Lokeren : 1-1

Surprise, c’est la crise à Mouscron. Fatigué par les nouveaux actionnaires qui n’auraient pas encore effectué le dernier versement concernant le rachat du club, le président démissionnera en fin de saison, tandis que le directeur général est licencié avec effet immédiat (mais on ne sait pas pourquoi). Changement de visage également sur le banc : Janevski a été remercié et est remplacé par Glen De Boeck, celui qui avait marqué le premier but au Stade de France en 2002 (tout le monde ne retient que celui de Wilmots). Globalement, c’est un coach très moyen, si ce n’est une belle 4e place avec le Cercle Brugge en 2007-2008. Il était d’ailleurs sans contrat depuis 2 ans et demi.

Cette belle semaine de merde réduit donc à néant deux autres nouvelles : le changement de nom est officialisé et fait évidemment référence à l’Excelsior Mouscron, disparu en 2009. Le logo évolue donc également et affiche « 1922 », année de fondation du club qui n’existe plus. Belle appropriation.

Hebergeur d'image

Sur le terrain, c’était pas mal. Si c’est Lokeren qui ouvre le score (Harbaoui, 50’), l’égalisation en toute fin de match par la recrue Mulic est bien méritée.

Courtrai / Ostende : 2-1

Menacé après 5 défaites consécutives et une élimination en Coupe, Johan Walem doit battre Ostende pour être maintenu à son poste.

Il peut remercier Mercier (c’est amusant), tout juste arrivé de Boulogne-sur-Mer : le n°10 est l’homme du match. Il ouvre le score à la 25’. Ostende profite d’une grosse erreur de Chanot pour égaliser à la 90’ mais, au bout des arrêts de jeu, Mercier trouve Rolland pour le but de la victoire.

Avec une seule victoire lors de ses 6 derniers matchs, Ostende marque clairement le pas.

Malines / Genk : 1-1

Malgré une victoire contre La Gantoise juste avant la trêve, Malines tourne également au ralenti, même si la volonté de faire du jeu est toujours présente.

Cette fois-ci, les Malinwa ont été rejoints à la 88’ par Genk. Bien en place, n’offrant aucune opportunité aux milieux genkois (pourtant largement dominateurs sur le plan technique), ils ont craqué sur coup de pied arrêté.

Zulte Waregem / OHL : 2-2

On ne parle pas beaucoup de Zulte cette année. L’équipe est pourtant dans le top 6 depuis les toutes premières journées. Le jeu pratiqué n’est pas génial, mais c’est solide. Après avoir un peu flippé pour son maintien la saison passée, le club est allé chercher des joueurs d’expérience, comme Lepoint, De Ridder ou Leye, revenu une troisième fois au club.

Ce match face à OHL était l’occasion d’affirmer un peu plus sa présence dans le haut du tableau. Raté. Si Zulte ouvre le score par la recrue Dalsgaard (20’, 1-0), OHL égalise (Croizet, 45’) puis prend l’avantage à 10 contre 10 (74’, Azevedo). Zulte arrache un point dans les arrêts de jeu par Diallo. Je vous conseille d’apprécier la sortie de Riou sur ce dernier but.

Anderlecht / Charleroi : 2-1

Une nouvelle fois, Charleroi joue superbement bien face à un gros du championnat. Malheureusement, comme trop souvent, la prestation n’a aucun effet sur le plan comptable.

Malgré quatre occasions franches en première mi-temps, Charleroi n’a pu inscrire qu’un but : après 1’01, Perbet ouvre le score. Le problème est qu’Anderlecht réussit à égaliser dans la minute suivante : Penneteau manque sa sortie au poing, ce qui surprend (c’est bien le seul) Amara Baby, qui marque contre son camp.

La deuxième mi-temps est plus à l’avantage d’Anderlecht, qui prend les devants de belle manière grâce à Okaka. En toute fin de match, Kara préserve la victoire des Mauves en dégageant sur la ligne une reprise de volée de Pollet.

Standard / La Gantoise : 0-3

Le mercato hivernal est agité au Standard mais il est excellent : les pines (coucou Milec, Yattara et Van Damme) et les mecs insupportables (coucou Knockaert, re-coucou Van Damme) s’en vont, d’excellents joueurs arrivent (Edmilson, Dompé, Kosanovic, Victor Valdès). Le premier match de 2016 fut d’ailleurs d’une très grande qualité.

Pour la réception du champion en titre, le Standard propose une formation à 3 défenseurs centraux, qui aura bien tenu une mi-temps.

Hebergeur d'imageLa deuxième période fut totalement à l’avantage des Gantois : Depoitre (49’), Kums (55’) et Dejaegere (70’) permettent à Gand de s’imposer 0-3 sur le terrain du Standard.

Les Buffalos auraient pu inscrire un sublime quatrième but, mais Scholz a sauvé sur sa ligne :

En une semaine, La Gantoise aura éclaté Anderlecht (22e journée), Bruges (demi-finale aller de Coupe) et le Standard.

Beveren / Bruges : 1-2

Enfin, pour le dernier match de la journée, Bruges, dont on ne sait toujours pas ce qu’il vaut vraiment, s’est imposé à Beveren.

Après une excellente demi-heure brugeoise et l’ouverture du score d’Engels, Beveren revient grâce à Cissé. Heureusement pour le Club, Jelle Vossen, ce Bel Homme qui est encore plus chou avec les cheveux courts, marque le but de la victoire.

Classement

Hebergeur d'image

Jean-Marie Pfouff

Retrouvez-moi sur Twitter, Facebook et sur la page de la Jup’ Académie.

Bart Van der Van Krrr, ce Bel Homme, est aussi ici et .

On a accueilli Llikael dans l’équipe. C’est un Liégeois mais il ne se gaufre jamais.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

5 commentaires

  1. Jelle Vossen ce bel homme ? c’est surtout le sosie jeune de Dolph Lundgren

  2. Putain pour la place 6 c’est pour 7 club!
    Il reste quoi 9 matchs avant les Play-off?
    Comme chaque année je mise sur le Standard=> qualif à l’arrache, profite des PO, 2 victoires de raccro et 3 malentendu et Hop champion mon frère!

  3. Jelle est unique.

    @homerc : je vois effectivement mal le Standard ne pas se qualifier pour les PO1. Il reste 7 matchs (30 journées). Idéalement, ça serait bien que Charleroi passe aussi.

  4. Apparemment à Mouscron « tout va bien » niveau finances (mail reçu du club, et oui le club m’envoie des mails, on est « in touch » comme disent les jeunes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.