La Jup’ : 7e journée

Salut les filles !

Après deux matchs des Diables Rouges particulièrement mauvais et avant le retour des compétitions européennes se déroulait la 7e journée de JPL.

Pour la deuxième fois de la saison, aucune équipe du dernier Top 6 n’a gagné son match, preuves de leurs difficultés chroniques depuis la reprise.

Mouscron / Bruges : 2-1

Mouscron gagne enfin. Après s’être fait rejoindre de manière ridicule à Beveren lors de la dernière journée, le RMP s’impose contre le Club Brugge. Malgré une mauvaise entame (Vormer ouvre le score pour les visiteurs dès la 7e minute) et une première mi-temps globalement affligeante, les Hurlus se sont révoltés. En trois minutes, Dussenne (58’, 1-1) puis Scepovic (61’, 2-1) offrent les trois points contre un Bruges retombé dans ses travers. Tous alignés d’entrée, Vazquez, Vossen, Diaby et Vanaken n’ont pas convaincu, malgré la passe décisive du dernier cité.

Zulte Waregem / La Gantoise : 1-1 (à partir de 11’35)

Avant d’affronter Lyon, La Gantoise doit monter en puissance en championnat contre l’équipe du génial génie. Les créateurs Dejaegere et Milicevic sont préservés et sur le banc. Petite modification tactique devant : alors que Depoitre sert habituellement de point d’appui axial, Vanhaezebrouck le place cette fois-ci légèrement excentré, tout comme Kalifa Coulibaly (1m97). Dans l’axe, c’est le petit Benito Raman qui sera chargé de prendre à défaut le légendaire Joël Sami.

Hebergeur d'image

Si La Gantoise a dominé la première mi-temps, elle a buté sur un très bon Bossut. Il faudra attendre un pénalty transformé par Raman pour voir le premier but (0-1, 44’). La deuxième mi-temps fut en revanche plus équilibrée. Si Gand, en contre, n’était pas loin du 0-2, Zulte va égaliser grâce à Leye, reprenant victorieusement un centre de Kaya (1-1, 75’).

Les deux équipes termineront à 10 après les expulsions de Diallo (80’) et Van der Bruggen (90’).

Beveren / Ostende : 1-5 (à partir de 0’30)

Après sa défaite à domicile contre Zulte Waregem, Ostende repart de l’avant et s’impose largement et spectaculairement à Beveren. Ultra-dominateur jusqu’au 0-4 (Akpala 15’, Cyriac 34’, 48’, 52’), le KVO a ensuite levé le pied, jusqu’à la réduction de l’écart de Steeven Langil à la 78’. Les Côtiers ont alors de nouveau accéléré pour aller inscrire un 5e but grâce à Godwin Saviour (87’).

Et comme les supporters de Beveren sont un peu cons, ils ont réussi à foutre le feu à leur tribune :

Hebergeur d'image

2 blessés.

Incapable de terminer un match sans encaisser, Beveren en est déjà à 15 buts concédés cette saison.

Courtrai / Louvain : 0-0 (à partir de 9’20)

Les deux équipes se séparent sur un 0-0. S’il y a eu quelques occasions, Courtrai a subi une bronca de son public : c’est le troisième 0-0 consécutif à domicile.

Au final, le principal fait du match est l’expulsion de Kamara, pour un coup de coude volontaire sur un Louvainiste. Quel gros con.

Malines / Westerlo : 2-2 (à partir de 0’17)

Indésirable pendant une bonne partie du mercato, Nicolas Verdier a failli être l’homme du match. Revenu dans les plans de l’entraîneur, il enchaînait samedi soir une 5e titularisation consécutive. C’est lui qui ouvre joliment le score dès le quart d’heure de jeu, en se faufilant entre deux défenseurs avant de frapper au ras du poteau aux 25 mètres. Mais par la suite, alors que son équipe avait l’occasion de faire le break sur pénalty (manqué par Hanni), Verdier a bien suivi mais envoie le ballon dans les tribunes.

Hebergeur d'imageLa fin de match est folle : Westerlo égalise sur un CSC de Vanlerberghe (74′), Malines reprend l’avantage dans la minute (De Witte), mais Westerlo revient une nouvelle fois à hauteur du Kavé grâce à Visnakovs (82′).

 

Standard / Lokeren : 0-1 (à partir de 20’30)

Difficile de ne pas évoquer la nouvelle polémique au Standard : déjà en crise , le club est tombé encore plus bas la semaine dernière lorsque le nouveau président a déclaré au micro de Stéphane Pauwels que « la saison dernière, un joueur a payé un entraîneur pour avoir du temps de jeu ». Les trois entraîneurs du Standard en 2014-2015 ont démenti et personne ne connaît l’identité du joueur. Tout au plus sait-on qu’il fait toujours partie de l’effectif. Le nom de Jonathan Legear est sorti, mais ça paraît presque trop évident pour que ce soit lui. Et puis avec 60min en 3 entrées en jeu la saison dernière, on a du mal à l’imaginer marchander sa présence sur le terrain. Comme je ne sais rien mais qu’il n’y a pas de raison que je ne dise pas tout, je vous conseille de porter vos soupçons sur Jelle Van Damme ou Yohann Thuram, dont le niveau de jeu affligeant n’est pas sans rappeler les plus belles interviews de Louane. Alors que l’Union Belge a ouvert une enquête pour savoir si la compétition a été faussée (possiblement une affaire de paris truqués), le Standard a également porté plainte contre X, de manière à ce qu’une enquête indépendante soit menée.

Pour sa première en tant qu’entraîneur, Yannick Ferrera s’offre une défaite de prestige face à une équipe encore plus pourrie que la sienne. S’il y a eu de bonnes choses, concéder 4 occasions franches contre une formation qui a tout fait pour ne pas s’approcher des buts adverses montre l’étendue du travail qu’il reste à faire. Lokeren attendra toutefois la 86’ pour marquer le seul but du match, histoire de bien remuer le couteau dans le cul et faire encore plus mal.

Corentin Fiore, titulaire en défense centrale, estime que cette défaite est « une bonne réaction après le 7-1 » encaissé à Bruges.

Hebergeur d'image

En 2015, il y a donc encore des personnes qui montrent leur mécontentement en dirigeant leurs pouces vers le bas. Si avec une telle marque de désapprobation les résultats ne s’améliorent pas, c’est à ne rien y comprendre.

 

Anderlecht / Genk : 0-0

Hebergeur d'image

Grande joie pour les téléspectateurs, qui devront se coltiner 22 maillots identiques pendant 90min sans but inscrit.

Il y a du mieux à Anderlecht. Ça n’est pas un jeu excitant, mais il y a une certaine cohérence. Le problème est que Mitrovic est parti. Malgré ses nombreux défauts, il était injouable dans la surface. Or, son remplaçant Okaka participe plus au jeu mais est beaucoup moins impérial dans le grand rectangle. Sans buteur, Anderlecht bute sur un Genk venu chercher un point.

 

Saint-Trond / Charleroi : 1-1

Charleroi est en panne depuis plus d’un mois et a perdu ses deux meilleurs joueurs, Dewaest et Kebano, partis à Genk. En fin de mercato, deux joueurs sont toutefois arrivés : Amara Baby, après avoir résilié avec Auxerre, et Jérémy Perbet, meilleur buteur du championnat en 2012 avec Mons, qui revient en Belgique après une expérience espagnole réussie et une saison en Turquie qui l’était beaucoup moins. Les deux sont titulaires. A Saint-Trond, l’entraîneur est parti au Standard et est remplacé par son adjoint, le Nord-Irlandais Chris O’Loughlin.

Au final, un match nul logique. Très équilibrée durant les 90min, la rencontre aurait pu tourner à l’avantage de Charleroi si Ndongala n’avait pas été expulsé (68’). Les Carolos menaient alors 0-1, grâce à… Perbet (48’). En fin de match, l’excellent Schoofs égalisa d’une frappe sèche (86’).

Charleroi inscrit son 1er but depuis le 2 août.

Hebergeur d'image

Jean-Marie Pfouff

Retrouvez-moi sur Twitter, Facebook et sur la page de la Jup’ Académie.

Bart Van der Van Krrr, ce Bel Homme, est aussi ici et .

On a récemment accueilli Llikael dans l’équipe. C’est un Liégeois mais il ne se gaufre jamais.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.