Karabagh – Nantes (3-0): la Canaris Académie a été ridicule

C’est plus pareil.

Petit Toumaï a pris cher. A Bakou.

Salut les P’tits Beurres,

Le jeu de mot étant évacué, Petit Toumaï n’a plus envie de rire. Vous le connaissez, il n’est qu’amour pourtant. Mais là, les Canaris ont été nuls. Archinuls. Indignes de la Ligue Europa. Ils se sont fait marcher dessus par des mecs qui jouent pour un club qui représente une région autonome actuellement et sereinement en train de bombarder l’Armenie. Oui Petit Toumaï s’égare sur de la géopolitique parce que niveau footballistique, il n’y a rien à retenir du match d’hier soir. A part le fait qu’on est bien redescendus sur terre sur la scène européenne.

Mais revenons à nos moutons. Ou plutôt à nos chèvres. Le championnat, ça va être tendu et on le savait. La dernière sortie à Lorient s’est soldée par une défaite méritée 3-2, où toute l’équipe a pris la marée face aux incursions offensive des merlus. La défense prend l’eau et c’est inquiétant quand on anticipe la venue dimanche des Lensois, très en forme offensivement. On va commencer à s’inquiéter progressivement mais il va falloir prendre des points rapidement si on ne veut pas revivre une saison galère comme il y a 1 an. Sinon Kita va paniquer et va être tenter de reprendre Domenech. Et ça c’est non.

La Ligue Europa : un déplacement en Azerbaïdjan qui n’envoie pas du rêve, mais il est envisageable de prendre au moins 1 point contre l’équipe supposément la plus faible du groupe. C’est le moment où Tonton doit piocher dans ce qu’il fait office de banc et ça sent l’embrouille dès l’annonce de la composition d’équipe. Merlin et les 2 gars sûrs de Petit Toumaï, Girotto et Chirivella sur le banc. Et on relance Fabio et Corchia sur les côtés de la défense, toujours dans un système en 4-2-3-1 qui devient de plus en plus perméable donc.

Ce qui donne donc la compo suivante :

Lafont

Corchia, Castelletto, Pallois, Fabio

Sissoko, Moutoussamy,

Blas

Ganago, Mohamed, Moses

Le match :

On va faire court, Petit Toumaï n’a pas retenu les noms des joueurs azirbad, azarbudj azerbad azeri et il s’en fout, très certainement comme toi, cher lecteur égaré. Il va faire comme les Canaris hier soir, à savoir une faute professionnelle et il va bâcler son résumé. Mais lui au moins il vous prévient. Il vous informe juste que Simon a 2 bonnes occasions en première mi-temps, que lui au moins s’est bougé. Puis plus rien côté nantais. Terminé, au revoir.

En seconde mi-temps, on prend 3 buts en 12 minutes, sur des frappes de loin, des face-à-face où toute l’équipe est à la rue. (1 puis 2 puis 3 zéro à la 72e)

En démission totale, l’équipe sombre dans l’attitude et Tonton fait tourner en prévision du match de dimanche. Honteux de produire un telle prestation en Europe. Il va falloir se ressaisir, et vite.

Les notes :

Lafont (2) : lâché sur les 3 buts, et fait plutôt une bonne prestation, ce qui illustre la catastrophe nantaise en défense. Par contre, c’est mort pour le Mondial.

Corchia (1) : le degré de tolérance de Petit Toumaï avec Corchia a officiellement pris fin. Tonton l’a même positionné en ailier droit à la fin du match. Sûrement un pari perdu.

Castelletto (1) : il était meilleur la semaine dernière, quand il était sur le banc contre Olympiakos.

Pallois (1) : ça fait mal au petit cœur de Petit Toumaï de l’admettre, mais la palourde est officiellement à la rue depuis le début de saison. Même pas un gros taquet de distribué pour nous rassurer.

Fabio (0) : Inutile. Vous attendiez autre chose ?

Sissoko (1) : alors non Moussa. Tu ne sors pas une prestation brouillonne comme ça alors que tu as été recruté pour ton expérience européenne. On aurait dit une mauvaise version de Sissoko, celle que Deschamps fait rentrer dans les arrêts de jeu des huitièmes de finale à l’Euro contre la Suisse. Non, Petit Toumaï n’oublie rien.Remplacé par Chirivella à la 69e, le genre de joueur sous-côté dont on se rend compte qu’il est indispensable quand il ne joue pas.

Moutoussamy (2) : on peut tout lui reprocher, mais lui au moins s’est bagarré au milieu de terrain. Remplacé par Girotto à la 76e, nerveux et qui a pris un jaune direct. Un carton hein, pas un pastis.

Ganago (0) : techniquement, très moyen, il n’a rien fait de constructif sur le côté droit, à part des pertes de balles. Il va s’agir de vite s’intégrer sinon ça pue la mauvaise pioche. Remplacé par Guessan à la 64e, qui n’a rien apporté à part de la mauvaise volonté.

Simon (2) : a mis du jus en première mi-temps et se procure les 2 seules occasions du match. Puis a disparu lui aussi et a été remplacé par Coco à la 84e, quelconque.

Blas (1) : particulièrement surveillé par les adversaires, il a fini par couler avec le reste de l’équipe.

Mohamed (2) : bien trop seul sur le front de l’attaque, pas une occasion à exploiter. Remplacé par Appiah à la 84e, parce que Tonton avait abdiqué.

Le point classement: finie l’euphorie, on passe troisième sur 4. il va falloir être costaud sur la double confrontation contre Fribourg.

Le prochain match : Lens dimanche à 17h. Ça va être difficile mais il faut faire un résultat sous peine de vraiment glisser au classement. Et ensuite une trêve internationale qui va faire beaucoup de bien à nos titulaires.

Le point Equipe de France : Petit Toumaï vous l’avait annoncé en avant première en avril dernier, Kolo Muani est convoqué pour les prochains matchs de Ligue des Nations. Bravo petit padawan, donne tout sur les 2 matchs qui arrivent.

Bon week-end les P’tis Beurres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.