La Calcio Académie vous raconte la saison des sorciers du Benevento Calcio (20-21)

Ciao ragazzi,

Et oui, vous êtes déçus vous aussi ? Non ? Bon, je suis le seul alors. Après avoir regardé une bonne partie des matchs du Benevento Calcio cette saison (et rattrapé beaucoup d’autres en long résumé), c’est avec tristesse que je vous présente la relégation des Sorciers coachés par le beau Pippo.
On va faire simple et revenir sur les chiffres, une petite analyse comme on aime les faire sur Horsjeu et une projection sur l’avenir et la saison prochaine.


Les chiffres :

18e avec 33 points – 7V / 12N / 19D
40 buts marqués – 75 buts encaissés

C’est dur. C’est sévère. Mais ça y est, il fallait s’en douter : Benevento est relégué à l’entrée de la zone rouge, devant les très faibles Crotone et Parme.
La fin de saison très délicate des sorciers a été fatale et les statistiques confirment l’issue : seulement 7 victoires, 75 buts encaissés… c’est beaucoup trop léger pour rester en Serie A.

Le meilleur buteur, Lapadula, culmine à huit buts, et le duo Caprari-Viola à cinq buts chacun, pas mal pour un promu mais trop peu, comme les 40 buts marqués, un peu plus d’un par match, beaucoup trop insuffisant quand la défense ne suit pas. Et Dieu sait qu’elle n’a pas suivi.


L’ANALyse :

C’est bien la défense qui a péché cette année pour les jaunes et rouges. Les résumés le confirmaient semaine après semaine : les buts dans les derniers instants, les fragilités défensives et du gardien ont été beaucoup trop préjudiciables et le nombre de points perdus dans les dix dernières minutes incroyablement nombreux.
Je n’ai pas assez fouillé le Guiness Book des records en Serie A pour le confirmer mais Benevento a joué 8 matchs en prenant au moins 4 buts… cette stat’ est folle. Le nombre de raclées subies est impressionnant et on va les lister rapidement : 5-3 contre la Lazio / 5-2 contre la Roma / 4-0 et 5-2 contre l’Inter / 4-1 contre l’Atalanta / 4-2 contre Udine / 4-1 contre la Fiorentina / 4-1 contre Crotone.
Dans ce puits sans fond, Glik est encore en train de tomber, de couler. Sa saison a été catastrophique, et pourtant il s’est battu, il s’est donné.
L’effectif était semble-t-il trop juste. La descente est logique mais une déception perdure, celle de beaux matchs joués, notamment contre la Juve (les Sorciers n’ont pas perdu une seule fois face à l’ogre bianconero). Une victoire et un nul pour l’ami Inzaghi, qui en bon Milanista a tout donné pour déjouer les plans de son ancien coéquipier Pirlo.

Le terrible but à la 93e de Simy, attaquant de Crotone qui enlève deux points précieux au Benevento, à la 37e journée… communsymbole de leur saison.


L’avenir :

L’avenir en Serie B est toujours douteux, on se souvient de Pescara, il y a peu en A et qui a fini 19e de Serie B cette saison.
L’effectif du Benevento Calcio est juste pour la Serie A mais bon pour la B, à condition de ne pas perdre trop de joueurs. Lapadula, Caprari, Viola, Insigne…, des atouts offensifs peuvent partir cet été, tout comme Pippo Inzaghi, le coach qui pourrait se faire une place en A avec la valse des entraineurs que l’on connaît en ce moment.
L’avenir nous le dira et même si ça ne réjouira surement pas les tifosi du Benevento Calcio, la Campanie sera toujours une région de football l’an prochain avec la montée de la Salernitana, solide 2e de Serie B et donc promu pour la saison 2021-2022.
Un nouveau chouchou de la Calcio Académie ?

Une curva sud qui a bien manqué au Benevento cette saison…

PaPier Paolo Sopalini

Papier quadruple épaisseur. Le meilleur et le pire du Calcio, parce qu'on parle même du Napoli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.