La PL Academy vous présente la seizième journée

La seizième journée est déjà passée à la postérité depuis longtemps dans le rythme effréné de la Premier League. Pour autant, il nous semblait important de vous en parler tout de même, fût-ce avec une journée de retard. Car oui, vous ne rêvez pas : Arsenal a enchaîné une seconde victoire d’affilée. Cela valait bien de rendre hommage à la Gunner Academy en adoptant son légendaire retard, non ?


Crystal Palace 1 – 1 Leicester

Papy Roy accueillait ce quinqua fringant de Rodgers pour un match que personne n’attendait particulièrement. A raison ?
Plutôt oui. Bon, certes, c’est toujours rigolo de voir Kelechi Iheanacho rater un pénalty, ne serait-ce que parce que n’importe quel commentateur galère à prononcer son nom correctement. Mais pour le reste, ce ne fut pas passionnant : comme souvent, Wilfried Zaha a salement mangé la feuille avant de finir par marquer pour Palace ; comme presque toujours, Leicester n’a rien lâché et pris des points grâce à une équipe fort chiante à jouer dans tous les compartiments du jeu et s’appuyant sur de sacrés bonshommes tels Harvey Barnes, égalisateur du jour.
Un nul qui ne satisfera pas grand monde et surtout pas les amateurs de musique à l’écoute de cette affreuse, horrible, dégueulasse bande sonore du résumé du match offerte par le compte officiel des Foxes : n’écoutez surtout pas ça.


Chelsea 1 – 1 Aston Villa

La bonne idée était de titulariser Olivier Giroud, dont on se demande un peu pourquoi les autres Londoniens l’ont laissé partir, mais là n’est pas la question. Le Français, parfaitement servi par Chilwell, ouvre le score à la demi-heure de jeu après quelques tentatives infructueuses des Blues, et Lampard voit la vie lui sourire à nouveau.
Mais voilà qu’un autre latéral se découvre un talent pour le centre millimétré en la personne de Matty Cash, le beau jeune homme (cherchez pas, y a que des beaux gosses à Villa) adressant un ballon parfait pour Anwar El-Ghazi qui a même le temps de s’octroyer une finition en petit pont sur Mendy.
Le Néerlandais est en forme, comme son équipe qui squatte désormais la première partie de tableau. Chelsea lâche en revanche des points de nouveau et se fait même peur en fin de match. Faut relever la tête Frankie (rires dans la salle) !


Everton – Man City

Reporté : c’est la faute à Pep


West Bromwich 0 – 5 Leeds

Ça fait plaisir de voir les Baggies se faire dérouiller par Bielsa ; ça fait plaisir de voir les Baggies se prendre une volée après avoir piqué un point à Liverpool y a quelques jours. Bref, ça fait plaisir de voir les Baggies perdre.
Et dans les grandes largeurs ! Leeds, après sa courte victoire face à Burnley, a cette fois vaincu West Brom sans problème . Les différentes réalisations, presque toutes aussi belles (voir ici), ont principalement eu lieu en première période, les hommes d’El Loco ayant inscrit quatre buts en 31 minutes. De quoi assommer des Baggies de toute façon très peu en vue et toujours aussi peu ambitieux. Pour reprendre une expression fort connue, on peut dire que le football a gagné.
Avant d’aller défier Tottenham lors de la prochaine journée pour un match qui s’annonce passionnant, Leeds est onzième, à trois points de Chelsea par exemple. WBA n’a gagné qu’un seul match cette saison, et c’était face à la lanterne rouge Sheffield. Il va vite falloir qu’Allardyce donne son coup de baguette magique : et pourquoi pas face à Arsenal lors de la prochaine journée ?


Brighton 0 – 1 Arsenal

Arsenal confirme son redressement après sa belle victoire face à Chelsea, mieux vaut tard que jamais !
Dans l’enfer de l’Amex Stadium, c’est tout d’abord les Seagulls qui menacent la défense toujours pas très sûre d’elle des Londoniens-du-nord-pas-coachés-par-Jouzé. Mais le peu de réussite de leurs hôtes et la bonne forme d’un Leno inspiré rendent confiance aux Gunners, qui peuvent s’appuyer sur le moteur de Saka. À force de déborder de partout, la petite machine à assists finit par trouver Lacazette complètement seul dans les seize mètres adverses, et devinez ce que fait un Lacazette seul avec le ballon à environ onze mètres des buts, vers ce petit point blanc, tout là-bas ? C’est gratuit, c’est pour nos amis Lyonnais.
Arsenal regarde enfin vers le haut ; pas encore assez pour espérer quoi que ce soit, mais au moins plus sûrement que Brighton, qui devra se battre jusqu’au bout pour son maintien.


Burnley 1 – 0 Sheffield

La catastrophe continue pour Sheffield. A ce rythme, les Blades vont valider leur descente en Championship dès mars et s’inscrire dans les records du championnat comme l’équipe ayant compté le moins de points en une saison. Et dire que certains rédacteurs de la PL Academy les voyaient reproduire leur bonne saison passée…
Les hommes de Chris Wilder ont pourtant tout essayé pour ne pas prendre de buts et surtout en marquer à leurs hôtes du jour en possédant largement le ballon et en se créant deux fois plus d’occasions. Mais leur inefficacité chronique devant le but adverse les a encore handicapés et jamais ils n’ont pu revenir sur l’avantage des Clarets obtenu par Ben Mee à la demi-heure de jeu.
Burnley en profite pour se donner de l’air au classement, 2021 nous dira si ce n’est là qu’un sursis ou s’ils peuvent capitaliser dessus.


Southampton 0 – 0 West Ham

Nouveau match sans buts pour Southampton, cette fois à la maison mais contre un adversaire de bien meilleur calibre que Fulham. Les Saints ont retrouvé leur beau maillot (d’aucuns disent même que c’est le plus réussi du championnat) et Danny Ings, mais cela n’a pas suffi à faire plier des Hammers toujours solides.
Les Moyes boys n’ont pas de regrets à avoir cependant car ils restent en embuscade en milieu de classement, juste à côté de leur adversaire du jour. Il faudra cependant recommencer à inscrire des caramels pour les deux formations, car la différence de but ne devrait pas tarder à mettre le haut du classement à l’abri d’une intrusion surprise de la part de ces deux belles équipes.


Manchester United 1 – 0 Wolverhampton

Solskjaer n’avait jamais battu Nuno Espirito Santo en championnat, c’est désormais chose faite. Cela ne s’est pas fait sans difficulté car les Wolves ont résolu d’adopter une configuration « petite équipe » à Old Trafford en se recroquevillant lourdement sur leur but de manière à attendre les transitions qui font généralement leurs succès.
Sans son duo McFred au milieu (remplacé par Pogba et Matic), les Raides et Vils ont tenu le ballon et ont attendu leur tour sans se démonter, mais ont tout de même pu remercier la chance de voir une ultime frappe de Rashford tromper un Rui Patricio jusque-là impeccable au bénéfice d’une déviation dans les arrêts de jeu.
Le jeune Anglais, qui approche doucement mais sûrement la barre des cent buts en carrière, semble vouloir confirmer son statut de clutch player. Des commentateurs peu scrupuleux parlent déjà de course au titre. On se gardera pour notre part de nous emballer, du moins avant le rendez-vous à Anfield mi-janvier.


Tottenham – Fulham

Reporté : c’est la faute à Jouzé !


Newcastle 0 – 0 Liverpool

Habitués au caviar, les supporters des Reds sont devenus allergiques à la médiocrité. Aussi, après deux matchs nuls de suite face à des équipes de merde – un premier par manque de réalisme et d’envie, un second par une réelle nullité, un gardien adverse nul d’habitude mais sauveur pour une fois et un Jürgen Klopp allergique aux changements -, la fin d’année et ce qui reste à venir du championnat se résume à l’image suivante :

Car quitte à ne plus écraser tout le monde, seule une bisbille importe : le retour de la vraie bataille d’Angleterre avec, pour Liverpool, l’objectif rapide de battre Manchester United dans quinze jours et l’objectif sur la longueur d’être Champions d’Angleterre pour la 20e fois, égalant l’honni rival.


The table  : avec tous ces matchs reportés, il n’a pas grand sens, surtout après le podium où tout le monde se bat comme des charretiers. Vous y verrez plus clair lors de notre récit de la dix-septième journée, qui ne devrait pas tarder. Sauf peut-être si les Gunners gagnent encore ?

Edgar Allan Poeteau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.