« Le football est un prétexte anal. » – Entretien avec un bel homme.

Il est celui sans qui rien de tout cela ne serait arrivé. Pour célébrer les dix ans des académies, il fallait bien un invité de marque, l’Éditeur (ce bel homme) qui revient dans ces colonnes le temps d’un entretien avec un chameau.


Blaah – Commençons par une question très Proustballe : « À ce jour, quel est votre état d’esprit footballistique ? »

Editeur Belhomme – Je suis dans un état proche de l’Ohio, j’ai le moral à zéro.

La dernière coupe du monde m’a plus stressé que réjoui, la première saison d’Emery à Londres m’a plus déprimé que stressé, et mon fils aîné supporte le PSG et m’a fait aller voir PSG-Angers ce qui me sidère encore plus que ça ne me déprime.


Nous sommes en octobre 2009, un peu plus de 4 mois après la naissance du site. Les rubriques récurrentes étaient alors, si je ne m’abuse, le comité et le Footballologue. Etiez-vous en train de vous creuser la tête sur de nouvelles rubriques, ou bien est-ce Moké qui est arrivé avec son idée d’académie ?

Figurez vous Camel que nous avons pensé la création des académies avec le Footballologue pour attirer de nouveaux lecteurs dans la besaçanale.

Et les premières académies du Mad Professor étaient en fait rédigées par le Footballologue lui-même et mon ami Hadi (à qui l’on doit le nom Horsjeu.net). L’ami Moké n’est arrivé que quelques mois plus tard d’abord en tant que fan des Experts Nord Pas De Calais. Je l’ai vite rencontré et il m’a livré une analyse dantesque du site :

« Ça manque de chatte et d’articles courts faciles à lire ». Il nous est apparu alors logique au Comex (le footballologue et moi) de le recruter sur la Canebière.


Dont acte. Mais d’ailleurs, pourquoi appeler ça « académies » ?

Le terme « académie » renvoie à la fois à la formation des jeunes, à notre immense érudition et à l’académie des 9 qui est peut être la meilleure émission de jeu animée par Jean-Pierre Foucault dans les années 80. Tout était réuni.


La Canebière académie, des retours tactiques sur les matchs de l’OM en Ligue des Champions… forcément, certains commentaires ont accusé Horsjeu.net d’être un site de Marseillais. Ce n’était pas trop dur à vivre ? Est-ce pour cette raison que des académies d’autres clubs, dont la Gunners de Warren Tuppett, n’ont pas tardé à suivre ?

Le supportérisme de la première génération de contributeurs horsjeu, née autour de 1980, était marseillais à 90%. On s’est donc fait naturellement la remarque. On s’est alors réuni au Balto en session esstraordinaire et on s’est demandé ce qu’il y avait de plus con qu’un supporter marseillais sur le marché des lecteurs français. Une évidence. Je suis supporter d’Arsenal et je ne supporte aucun autre supporter français d’Arsenal (en discussion footballistique). Il n’y a qu’un suissobrésilien qui a mon estime de supporter il se reconnaîtra, mon Géranal. On s’est dit que j’étais un produit d’appel trollesque adéquat, surtout si je me présentais en roux libre. Et ça a marché. C’est ainsi que je suis né une seconde fois.


Maintenant que le peuple est en âge de savoir : qui étaient ces fameux « assistants du Mad », qui rédigeaient parfois les académies en l’absence du titulaire ?

Les assistants du Mad Moké (le seul le vrai), il y en a eu pas mal, il ne me les a pas tous présentés. Les meilleurs dont je me souvienne sont le Footballologue évidemment, Thibault qui fut le rédac chef pendant les plus belles années de horsjeu.net. Je sais qu’il y avait des phrases de son père avec qui il regardait souvent. Il faudrait que je redemande à Guy Truite s’il n’en a pas coécrites, et il me semble que Sisklark Kent a bien contribué aussi avant ton arrivée (qui est la plus belle chose qui soit arrivée aux académies de horsjeu malgré le changement de format qui m’horripile avec vos textes longs à la con, là dessus il me semble que c’est cet enfoiré de Claude Pèze qui a commencé les conneries de longues intros, ce qui avait le don d’agacer Moké qui voyait les académies comme moi: une intro de moins de deux lignes n’ayant rien à voir avec le foot, et deux lignes par joueur de son équipe. Bonjour, bim bam boum en 3-5-2 Laurent Blanc, remets ta culotte ça coule sur la moquette, au revoir).


Cela fait longtemps qu’aucune académie n’a reçu de menaces de procès. Horsjeu a-t-il perdu son côté punk ? Comme on le disait à propos d’une chaîne cryptée : « que reste-t-il de l’esprit Anal ? »

Je suis sans doute le plus mal placé (ex aequo avec Adebayor) pour parler du horsjeu actuel. Je n’y contribue plus depuis mon dernier passage au commissariat et je le consulte régulièrement mais pas souvent.

Après réflexion la meilleure chose horsjeuienne que je puisse faire c’est de laisser faire, et le seul commentaire que je me permettrais est de redire que horsjeu n’a pas été créé pour parler de foot. Le football est un prétexte anal. (Mets la en exergue celle là elle déchire ptdr).

Ce qui ne nous empêche pas de l’aimer.


En 10 ans, les académiciens ont couvert l’élite, des championnats amateur, l’étranger, des équipes nationales… Mais est-ce qu’il y a une académie que tu regrettes de ne jamais avoir vue sur le site ?

J’aurais aimé lire une académie des neufs.

L’académie de tous les avant-centres, chaque week-end. Elle aurait pu être écrite par l’archange Gabriel Batistutanal.


Et pour finir, que seront devenus les académiciens dans 10 ans ? Et vous-même ?

Dans 10 ans, j’ai bien peur qu’on ait moins à temps à consacrer au football pendant la 3e guerre mondianale caniculaire.

Blaah

Dromadaire zoophilologue et pertuisien. Idéal féminin : à mi-chemin entre Scarlett Johansson et Maryse Joissains.

15 commentaires

  1. Oui et non.
    Le hors jeu de mot n’est point net.
    Mais surtout Net pour se faire des nénettes.
    Et . net pour ne pas être .com frime.
    BISOUS ANAUX

  2. « j’ai le moral à zéro. »
    « Ça manque de chatte et d’articles courts faciles à lire »
    En 10 ans, tout a changé, mais rien n’a changé.

  3. L’esprit hors-jeu. Le vrai.
    « Ça manque de chatte et d’articles courts faciles à lire »
    Toujours d’actualité..
    Extrêmement heureux de reluire un si belle hommeS.

  4. C’est vrai que ça manque d’humour vulvaire dans le coin. Ecartons-nous un peu les couilles de devant les yeux, dégenrons ce foutoir viriliste, purée de bite !

  5. Cher Eddy, les enfants du monde réclament votre penis (horsjeuïade 1 joke).

    Quand j’ai rejoint l’équipe (gratuitement et sans payer la licence) fin août 2010, je crois avoir été trop dans le thème : je n’avais même pas chié d’intro.

    L’esprit horsjeu des débuts me manque, bien que nous dûmes nous cotiser à 16 pour une pinte, et que nous fûmes tous plus de droite que Roazh.
    Bien sûr, tout est mieux aujourd’hui qu’à l’époque, mais être nostalgique ça fait bourgeois, et j’ai promis à madame de la couvrir d’or plutôt que de fout…ball !

    Bacci Annalus Eddy. Vous fûtes ma muse, biatch.

  6. L’académie des 9, je suis pas sûr, ça aurait beaucoup parlé de Giroud et je ne sais pas si l’Editeur, ce bel homme, l’aurait supporté.

  7. Le bel homme par excellence, Eddy s’est incrusté jusque dans mes rêves. Celui que j’ai regretté de ne jamais avoir rencontré, celui qui m’a fait aimer viscéranalement ce site.
    Tant pis si ton mioche supporte le PSG, tu restes l’esprit anal de ce site pour toujours.

  8. C’était une belle époque, c’est toujours attendrissant le temps de la prime enfance. Aujourd’hui le monde est plus dur, les jeunes qui veulent réussir sont obligés de chroniquer des matchs de Sedan.

  9. A quand une Academy des 9 d’Arsenal Eddy ? Entre Eduardo, Jeffers, Lucas Perez et autres Chu-Young Park, on aurait de quoi raconter (et picoler pour oublier)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.