Le Mans – Nîmes (0-3) : La Croco Académie livre ses notes

Zéro tracas pour les nîmois et Pierre Bouby.


Après deux déconvenues à Guingamp et contre Tours, les Crocos montaient au Mans les couilles grosses comme celles d’un taureau foulant le sable des Arènes. Les adversaires du soir traversent une grave crise sportive (17ème place) et financière (salaires non versés) mais comme on n’est pas là pour faire dans le social, c’est sans pitié que les Rouges (blancs ce soir) sont entrés sur la pelouse sarthoise. Niveau compo, Nouri est replacé en 10, Koné retrouve une place de titulaire et le grand absent s’appelle Gragnic. Niveau ambiance, c’est un peu la misère dans ce stade qui porte le nom d’une assurance mutuelle. D’ailleurs, question naming, il parait que la région aimerait remplacez les Costières par la « Ricard Arena ». Putain de capitalistes…

 

Le match

Il aura fallu attendra 19 minutes pour voir l’ouverture du score gardoise. Sur un coup franc frappé par le toujours excellent Pierre Bouby – qui nous a fait l’honneur de répondre à quelques questions, souvent avec humour (en tout cas, il a essayé) – Koné dévie la gonfle au second poteau pour Boche qui surgit pour planter Janot à bout portant. La révolte mancelle se fait attendre mais ne vient pas, au grand dam de l’ex-portier stéphanois, et les deux équipes rentrent tranquillement aux vestiaires sur ce score de 1-0. En début de seconde période, les locaux montrent un semblant d’orgueil mais Merville gère. Un peu après l’heure de jeu, Nouri profite d’une excellente déviation de Koné dans la surface de réparation pour inscrire le deuxième but des nîmois. Le match est plié, Le Mans a abandonné. Bénézet profite de cette apathie pour faire l’amour à la défense et servir Koné sur un plateau pour le 3-0 à dix minutes du terme. Une victoire propre, sans accro, qui replace Nîmes dans la course à la Liguain, à 4 longueurs du podium.

Sinon, le réalisateur manceau s’est bien amusé avec ses fondus iMovie.

Capture-d’écran-2013-03-15-à-20.48.54

 

Les notes

MERVILLE (4/5)
Les manceaux ont fait briller Cyrille qui s’est bien amusé à boxer, bloquer, claquer chaque ballon qui approchait de ses bois.

POULAIN (4/5)
Patron d’une défense qui n’a pas encaissé de but à l’extérieur. A serré les vis derrière et les fesses en début de seconde période lorsque les vagues mancelles se faisaient (un peu) dangereuses.

BOCHE (4/5)
Ne réalise toujours pas ce qu’il lui est arrivé. Oui Aurélien, tu as marqué un but, un vrai, dans un match qui compte ! Si, si ! Tel un furet des surfaces, tu inscris le premier but nîmois. Hallelujah.

FANCHONE (4/5)
On ne connait pas la nature de son prêt avec l’Udinese, mais s’il y a une option a levé, Nîmes ferait bien de se bouger le cul maintenant. Sa montée offre le troisième but.

HADDOU (3/5)
Contrairement à son homologue du côté gauche, Yassine n’a pas trop apporté à droite de l’attaque des Crocos. Pas mal défensivement.

BENYAHIA (3/5). Victor lui avait fait confiance et a eu en partie raison. Assez bon en première mi-temps, Mohamed a ensuite laissé ses crampons aux vestiaires. C’est donc tout naturellement qu’il a été remplacé par AMEYOU (3/5) peu après l’heure de jeu, juste après reçu le seul carton jaune de la partie.

BOUBY (4/5)
Son coup franc est à l’origine de l’ouverture du score. Le Pirlo des Costières a livré une excellente performance, distillant des merveilles de ballons aux gars devant. Le mec ne se sent plus depuis qu’il a répondu au questionnaire proustballe.

OGUNBIYI (3/5)
Comme face à Tours, le milieu béninois a plusieurs fois eu l’occasion de marque. Comme face à Tours, c’est passé à côté. Ça doit être du genre a en rentrer plein aux entrainements.

BÉNÉZET (4/5)
A rendu fous les manceaux par sa vitesse et ses dribbles. La mobylette en marche, Nico est inarrêtable !

NOURI (4/5)
Repositionné en numéro 10 à la place de Gragnic, le joueur prêté par Le Havre a profité de l’absence de Gragninho à ce poste. Ryad s’en est magnifiquement bien tiré avec un but à la clé.

KONÉ (6/5)
Michel Seydou Koné retrouvait une place de titulaire et a montré qu’il la méritait ! Un but et deux passes décisives pour l’ivoirien, dans tous les bons coups. Remplacé par ROBAIL (non-noté) pour déconner.

 

Romain.p de What’s The Foot pour @LaCrocoAcadémie

Retrouvez la Croco Académie sur What’s The FootFacebook et Twitter.

4 thoughts on “Le Mans – Nîmes (0-3) : La Croco Académie livre ses notes

  1. C’est chaud cette année la Ligue d’Eux. Je viens de jeter un œil au classement, et c’est assez accroché en haut de tableau. Comme à l’étage au-dessus en fait.

    Sinon, le Bénézet, il a pas l’air mal du tout.

    Bonne chance pour la montée.

  2. L’année prochaine on vous tape. Poulain a les chevilles plus solides que celles de Thiago Silva

  3. Mon bon Gégé, mais tu délires complètement, Sainté est DÉJÀ assuré de se maintenir.

    Ben ouais les gars mais depuis les défaites à Caen et à Guinguamp, la montée j’y crois plus. Je suis même pas sûr d’y avoir crû avant (touuuut ceci n’était qu’un rêve, un rêêêêêve…).

    Puisse les petits me donner tort mais peu importe, ils nous auront bien épatés de toute façons (se rappeler d’où on reviens).

  4. On va vous déchirer lundi les croco en plastique. Surtout le nîmoA de Rouen qui travaille à l’IRCOF et qui porte bien bas les couleurs de votre centre aéré le NO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.