La Monte-Carlo cause de St-Etienne-Monaco

Battre

Saint-Etienne

en ce moment

est à la portée

de l’Amicale des boulangers romorantinais.

Faire sortir Ruffier de ses gonds,

de ses buts par la même occasion,

ça sort de l’ordinaire, mais si ça continue

ça m’étonnerait pas que l’on ne l’y voit plus.

Lui, le dernier joueur d’une équipe sans lui sans honneur

qui s’en va, la tête baissée, au four et au Moulin

prendre des pains. Le boulanger ce coup ci, c’était Monaco;

il n’y a pas longtemps, c’était même un Bordeaux

quasiment moribond qui prit la balle au bond

pour la coller dans les buts stéphanois –

énième lourde valise pour des verts

étiquetée clairement « vous allez vers

la domino’s pizza ligue2 ».

Pendant ce temps

Monaco s’en

bat.

 

shabanique le fairplay financier Nonda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.