Manchester United – Arsenal (1-1) : La Raide et Vile Academy a un nouveau spectacle

Apprrrrrrochez apprrrrrrrrrrrochez mesdames et messieurs et autres identités apprrrrrrrochez pour profiter d’une nouvelle représentation exceptionneeeeeeeelle du Manchester United Football Circus, le cirque le plus preeeeeeeestigieux du monde ! Une rencontre exceptionnelle avec l’Arsenal Football Clown, le célèbre centre de formation que toute l’Angleterre jalouse ! 

Le match :

Pour son grand spectacle du lundi soir à Old Trafford, cet impressionnant crossover MUFC x AFC a tour à tour ébahi, ébloui, épaté, surpris, ému. Et c’est peu dire que la production a mis les petits plats dans les grands… Le numéro d’ouverture, à 22, nous offre une demi-heure de passe à 10 sans le moindre tir… Un numéro qui donne des sueurs froides en tribune (‘Mais comment font-ils pour ne jamais aller au bout ?’, ‘et si les centres étaient en fait des tentatives de frappes ?’), mais qui prête aussi à rire lorsque Jesse Lingard ou Alvaro Pereira touchent la balle, jamais avares en blagues et choix surprenants.
A noter d’ailleurs concernant le dernier, un très beau et innatendu duel à distance avec Nicolas Pépé pour savoir lequel des deux catapulterait un ballon hors de l’enceinte en premier (et ce, sans catapulte !) 

Passée cette magistrale entrée en matière, le show redevient plus conventionnel. Funambulisme, jonglage, jeux de balles collectif dans la plus pure tradition anglaise (direct et musclé, on aime où l’on aime pas).
Place ensuite à ce surprenant instant animalier ou De Gea (octopus gardiennus) se joue du double coup de boutoir de Saka (octopus précoçus) et Guendouzi (octopus capillarus)… Sans temps mort ou presque on passe au chevaux et à la cavalcade en contre des acrobates de Manchester, terminée par un concours de tir. Il est remporté haut la main par Scott McTominay, dont la précision n’a d’égale que la vitesse d’exécution (1-0).
A la mi-temps, on se dit que ce sont les pensionnaires d’Old Trafford qui ont le plus impressionné. 

Et ce n’est pas prêt de s’arrêter puisque le spectacle reprend avec une triplette de clowns dans le pur style absurde. Difficile de vous expliquer la scène sans perdre son sérieux… Mais figurez-vous que sur une touche à leur avantage, nos amis en rouge enchaînent, appel de Lindelöf qui finalement reste sur place, mauvaise passe de Tuanzebe qui offre la balle à l’adversaire, Maguire qui couvre Aubameyang, qui peut filer s’amuser et envoyer la balle dans les filets. Très belle coopération des deux écoles encore une fois. 

La dernière demi-heure ressemble à la première avec un très beau numéro en coopération, où l’adresse dans la maladresse touche au génie absurde, où les choix de jeux surprennent inlassablement une audience émerveillée devant ce qui ressemble à une parodie de ce que certains appellent le football. 
Une nuit dont on se souviendra longtemps”

Michel Bozo, Chapiteau hebdo

Les notes : 

De Gea (3/5) :
Double parade exceptionnelle avant de s’incliner sur une connerie de la triplette défensive. “Tu quoque mi Harry ?”, une phrase qui restera dans l’histoire 

Tuanzebe (3-/5) :
Cette passe ratée est une grosse tâche sur un match qui jusque-là était plutôt convaincant entre sobriété dans le jeu et claquage de pectoraux sur ses interventions défensives. On attendra avant de le mettre au trou 

Lindelöf (2-/5) :
C’est la saison de la confirmation semble-t-il. La confirmation qu’il ne parviendra jamais à s’imposer à United. Que c’est fragile mentalement.

Maguire (3/5) : 
Bon oui, « il couvre ». Mais à côté de ça, il défend aussi ledéfenseurlepluscherdumondecommelerappellestéphaneguytouteslescinqminutes. Il monte, il claque des frappes et des têtes s’il faut. Il se bat. C’est une espèce rare et menacée à Manchester United

Young (2/5) :
Non mais à un moment j’ai plus de cartouches pour tirer sur les ambulances, ça fait quatre ans que je le fais.

Pogba (2/5)
Piégé dans une parodie de lui-même entre conservation de balle à toute épreuve et obsession de trouver une passe décisive de 50 mètres dès qu’il se met face au jeu. Paul, il ne perd la balle que lorsqu’il la donne #Améditer

McTominay (4/5)
Sacoche Mc Sauce© (nom déposé) a bossé pour deux hier, n’a jamais baissé de rythme et s’est en plus offert un des buts de la saison (bien aidé certes par l’inaction des défenseurs adverses). La jacquette de PES 2020 est amplement méritée

Pereira (2/5) 
Sans doute son meilleur match sous les couleurs de Manchester United (parce qu’il a cadré une frappe). C’est dire à quel point il est nul

Lingard (1/5)
Sans doute le nombre de passes réussies par rapport au nombre de ballon qu’il a touché

James (3/5)
Le pilonneur de Beverley a passé sa soirée à sprinter balle au pied pour rentrer dans le lard des Gunners. S’il n’a pas été décisif il reste une des rares raisons d’être heureux lorsque l’on regarde Manchester United.
Mon moyen le plus simple de tomber en dépression est de penser à sa blessure qui arrivera forcément à un moment ou à un autre

Rashford (1/5)
Parodie d’avant centre, il est là pour faire le nombre. Incapable de mener un face à face au bout ou bien même de se placer comme il faut

Les Suppôts de Satan

Fred pour Pereira 74e (NN)
S’il faut absolument un Brésilien sur le terrain autant que ce soit lui, il a l’air de savoir ce qu’il fait. 

Greenwood pour Lingard, 74e (NN)
N’a pas existé si ce n’est une frappe toute écrasée et non cadrée. 

Je veux même pas penser au prochain match parce que je suis sûr que ça va être un déplacement à la con en Ligue Europa et ça va me déprimer encore plus. 
(voix au loin) « Vous allez à Alkmaar« 
Et voilà. 

Luke Seafer

Fils de Satan, fils du metal, fils de la haine, fils de Cobra.

Un commentaire

  1. « Musique de cirque », by Musique de Cirque. On voit bien qu’il ne s’agit pas du tout du premier résultat Youtube en tapant « musique de cirque ». (Quant à Rashford, qu’il continue sa parodie jusqu’au 21 octobre exactement).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.