Manchester United – ASSE (3-0) : la Forez Académie boit la tasse dans un bain de cynisme

Saint-Etienne Coupe d’Europe ! Saint-Etienne Coupe d’Europe ! Lorsqu’on gueulait ça, merde, je crois pas qu’on pensait se retrouver face à United. Jouer un tel club, quel pied. Mais Sainté allait à Old Trafford pour faire un coup. L’équipe n’a pas à rougir de son match mais c’est ses fesses qu’elle s’est fait rougir.

Les dirigeants de Manchester United ont reçu leurs homologues stéphanois avec beaucoup de classe. Sir Bobby Charlton était tout sourire avec Dominique Rocheteau, qui a pu voir quelques reliques de 1977, date de la dernière confrontation entre les deux clubs. Matchs houleux à cause du hooliganisme. Aujourd’hui est une toute autre époque, mais ça empêche pas la limitation des libertés et le blocage de supp’ stéphanois en Allemagne afin d’endiguer la vague verte à Manchester. Ridicule et scandaleux.

 

Retour au match en lui-même : Sainté doit affronter non moins que le plus riche club du monde. Mais les Verts y croient. Et ils ont bien raison : depuis la retraite de Sir Alex Ferguson, le club de Salford est moribond sportivement parlant. Cette saison, le renouveau n’a pas été immédiat sous la houlette de Mourinho. Le meilleur avocat du Diable n’a trouvé la bonne formule qu’à partir de fin novembre. Et à l’image de Sainté, United a dû faire face à une vague de blessures. C’est donc un club encore en phase de reconstruction que Sainté affronte sur ces 16ème de finale d’Europa League. Un objectif avoué pour les Diables Rouges.

 

 

Le match en une phrase : « Putain de cynisme »

 

 

LA COMPO

 

Galette a décidé de jouer avec les tripes ce soir, de s’appuyer sur les certitudes du derby et d’aller à Old Trafford le couteau entre les dents. Exit le 3-5-2 que Galtier nous sortait et qui finissait mal niveau animation. Là, les Verts vont colmater les brèches dans l’axe du terrain avec la paire Pajot-Veretout qui plaît beaucoup au coach, pour vite repartir en contre-attaque via les ailes et une pointe feu follet avec Hamouma, soutenu par Saivet.

 

LE MATCH

 

Les Verts commencent en mordant dans le ballon. Dès la 2ème minute, Bailly se foire dans la relance, mésentente avec Herrera, cela profite à Hamouma qui avait suivi et qui intercepte la passe en retrait pour Romero. Mais il se retrouve trop excentré, les mancuniens reviennent vite en défense, bref on a laissé passer une sacré occas’.

 

10ème minute, Martial frappe au but mais la Ruff’ veille. Malcuit effectue un retour de maître sur Ibra, ça joue bien et Sainté fait clairement jeu égale et se montre incisif en phase offensive.

 

Puis Veretout fait soit-disant faute sur Ibrahimovic. Au vrai, le suédois plonge vraiment et obtient un coup-franc aux 20 mètres. Il le tire lui-même, à ras-de-terre. La balle est déviée par la cheville de Pajot et roule misérablement dans les buts d’un Ruffier pris à contre-pied. Perrin ne peut rien, ça fait 1-0 (15ème).

 

20ème : Jorginho dribble Blind dans la surface adverse. Le batave laisse traîner le pied et le portugais se laisse tomber. L’arbitre ne siffle pas péno malgré le léger contact. On commence à se dire que le mec derrière le sifflet baille un peu du cul.

 

25ème : Pogba effectue une de ses spéciales, une passe lobée dans le dos de la défense. Mata reprend de volée, c’est superbe, mais Ruffier veille ! On a bien claqué du cul.

 

Les Verts sont dans leur match, clairement. Monnet-Paquet joue vite un coup-franc, lobé et profondeur pour Hamouma qui n’était pas hors-jeu et filait au but. Mais il est trop court pour pouvoir capter l’offrande.

 

30ème : Veretout lance Hamouma qui fixe la défense avant de transemttre à Saivet, plein axe face au but. Le sénégalais est à l’arrêt aux 18m, mais choisit de tirer malgré tout. Romero est court et la balle passe à quelques centimètres du but, on y croyait !
Dans la foulée, Martial frappe, Ruffier repousse, la balle arrive sur Ibrahimovic qui n’a pas le temps de cadrer sa reprise.
Juste derrière encore, Hamouma remise intelligemment de la tête pour Saivet qui ne soigne pas sa reprise aux 20 mètres. Sortie de but et une bière par terre.

 

Il y a du rythme dans ce match, et les Verts sont présents dans les duels. Les trois seuls joueurs qui nous font la nique sont Valencia, Pogba et Martial, tous incisifs et difficiles à prendre. Les restes, on peut les bouffer. Sauf Ibrahimovic, le grand dadet est beaucoup trop vicieux et peut s’effrondrer au premier contact.

 

40ème : instant de grâce avec Hamouma qui contrôle aux 11m et enchaîne directement avec la frappe. C’est magnifique, ça allait faire mouche, mais c’est contré in extremis par Daley Blind.

 

A la mi-temps, Mourinho revoit ses plans. Fellaini, placé en sentinelle devant la défense, a fait un match anal. Il cède sa place à Lingard qui va se placer sur l’aile droite tandis que Mata se recentre.

 

Au retour des vestiaires, les Verts vont prendre cher physiquement.
D’abord, Martial balance son coude dans la gueule de Malcuit. Sonné, il tombe face contre terre. Il se relève en crachant du sang et Martial récolte un jaune. Le temps d’arrêter le saignement, Sainté joue à 10.
Ensuite, Smalling tente de s’imposer dans ce match et va au duel aérien avec Perrin dans l’espoir de scorer. Bam, les têtes des deux capitaines s’entrechoquent. Perrin n’a pas vu venir le coup. Sonné, tombe face contre terre. Il ne se relèvera qu’après un bon moment, le regard hagard. Sainté évolue à 10 pendant quelques minutes.
J’adore ce match (forte ironie ici) ; même si pour le coup, on ne peut pas reprocher aux Red Devils de jouer aux connards. C’est juste des duels âpres.

 

Jusqu’au moment où Herrera finit par terre et laisse traîner sa main pour annihiler l’offensive stéphanoise. BÂTARD, T’ES UN DISCIPLE DEL LOCO BIELSA ET TU NOUS SORS DE L’ANTI-JEU ?! L’arbitre sort seulement un jaune.

 

D’une fausse roulette, Pogba met Veretout dans le vent à 30 bon mètres des buts. Il est seul, plein axe, et frappe du gauche. Elle est enroulée et ça passe à deux doigts des montants de Ruffier, certainement un peu court sur le coup.

 

Looong coup-franc pour les Red Devils, frappé côté gauche par Blind. C’est très bien tiré, Pogba est seul dans la surface, s’applique pour sa tête… Bam, grosse barre, Ruffier était battu, la transversale l’a sauvé.

 

Galtier fait rentrer Roux et Selnaes, en lieu et place de Jorginho, trop léger, et de Pajot, épuisé. Le Mou remplace Mata par Rashford. Déjà que Martial est un dragster difficile à contenir (tmtc Veretout), cela fait une deuxième flèche sur la pelouse, j’aime pas ça.

 

73ème : Selnaes se la joue Söderlove et sert son attaquant dans la profondeur. La passe est lu-mi-neuse. L’appel de Roux est génial et parfaitement dans le tempo. Romero sort comme un badabeu, le Nolan tente la pichenette… C’est horrible, il se précipite et touche trop le ballon, ça part 2 mètres au-dessus. Deuxième bière par terre.

 

Y’a la place d’égaliser, merde, y’a la place d’égaliser…

Où d’en prendre un autre. Sur l’action d’après, les Verts sont trop passifs sur une percée de Rashford. Le gamin laisse la défense sur place, slalome et centre fort. Ruffier détourne de la main, Pogba est lancé et ne peut que touchotter le ballon. Et qui est là, en train de marcher, de putain de marcher au second poteau ?! Zlatan Ibrahimovic, qui plante un second coup de poignard dans nos tripes, façon Inzaghi. Putain. 2-0 (75ème).

 

Pogba, le nôtre, est victime de crampes. Le poste de latéral est beaucoup plus gourmand en effort que celui de stoppeur. Et le Florentin a sorti un match sérieux, s’imposant clairement face à plusieurs adversaires. On commence aussi à s’inquiéter pour ses partenaires : en vrai, les Verts sont plus trop là physiquement depuis la 70ème. Il va falloir tenir, face à des Mancuniens plus expérimentés et qui ont moins jeté leurs forces dans la bataille.

 

Beric remplace Pogba ! J’aime ça sur le coup. Monnet-Paquet passe latéral gauche derrière Hamouma et Beric passe en pointe. Nous voilà enfin avec un point d’appui devant.

 

83ème : coup-franc pour Saivet, qui tire un bon ballon. Martial, c’te catin, lève bien le bras. Main ? Second carton jaune voire le rouge ? Non, juste un nouveau coup-franc à la limite de la surface. Cet arbitre est quand même sympa avec United… Le second coup-franc est mal tiré par Saivet et contré par le mur.

 

Bronca pour Martial à sa sortie (pour Young, 84ème).

 

87ème : léger contact dans la surface stéphanoise entre KTC et Ibrahimovic. C’est un peu à l’image de l’action avec Jorginho et Blind. Mais après une bonne seconde de flottement, l’arbitre confirme son statut de grosse raclure et désigne le point de pénalty. J’vais même pas décrire la sentence. 3-0. C’est pas mérité, c’est dégueulasse, ça fait pas honneur à United et les Verts sont pas payés de leurs efforts. Derrière, les Verts tiennent. 3-0, putain. Fait chier.

 

 

LES NOTES


Ruffier, CRS timide 3/5 :
difficile de revenir pour lui, on sent qu’il manquait du rythme des matchs. Mais c’est un gardien de niveau international, qui a fait face. Il nous sauve le cul 3 fois dans le match, notamment sur la reprise de Mata et une frappe de Martial. Il ne pouvait rien sur les buts, ni sur la tête de Pogba…

 

Malcuit, Patrice Evra 4/5 : gros match, grosse intensité. Il a su s’imposer face à Ibra, Blind a été obligé de resté derrière et c’était pas à cause de Jorginho en général. Il a juste eu un sacré client avec Martial, qui l’a mis une fois dans le vent et lui a niqué la gueule avec son coude. Il a moins été là après avoir craché du sang et planté sa face dans la pelouse.

 

KTC, english, 2/5 : il a été à l’image des stoppeurs anglais, lourds sur leurs appuis. Avant de provoquer le pénalty sur Ibrahimovic, il avait déjà touché un attaquant adverse. Mais c’est vrai qu’il a cependant résisté plutôt bien…

 

Perrin, sobre, 4/5 : il a été très vigilant et a su s’imposer face aux grands échalas que sont Fellaini et Ibrahimovic. +1 pour cette action où il emmerde le belge, finit par pouvoir mettre la balle en corner avant de râler auprès du juge de touche. Patron. Il a cependant pris cher sur le coup de crâne de Smalling. J’ai eu peur pour lui, fallait voir sa tête.

 

Pogba, latéral, 4/5 : l’un des meilleurs stéphanois ce soir, certainement. Il a pas mal attaqué, a été menaçant de par ses percées et quelques-uns de ses dribbles. Et physiquement, aucun mec ne l’a retourné. Il a fini par sortir à cause de crampes, preuve de son dévouement. Remplacé par Beric (79ème), que j’ai pas bien eu le temps de voir, Sainté ayant reculé à ce moment-là.

 

Veretout, box-to-box, 4/5 : beaucoup, beaucoup d’intensité dans son match. Il a su couper les offensives adverses et s’imposer physiquement. Pas rien vu ses adversaires directs. Derrière, il a su enchaîner avec justesse. Mais après l’heure du jeu, il a commencé à accusé le coup physiquement. Oh, et cette décoloration dégueulasse…

 

Pajot, bleu de chauffe, 3/5 : il a moins été présent dans l’impact que Veretout, et moins juste et incisif. Mais il a fait un sacré match malgré tout, en étant précieux dans l’équilibre au milieu de terrain et en allant au mastique quand il le fallait. Remplacé par Selnaes (71ème), qui a eu le temps de faire une passe sublime pour Roux et de faire une bête faute sur Ibrahimovic.

 

Saivet, précipité, 3/5 : il est fin dans son placement, il a bien soutenu Hamouma. Il a même eu du culot sur son tir, alors qu’il était immobile à l’entrée de la surface. Mais il s’est précipité 2-3 fois, notamment sur la remise parfaite d’Hamouma. Dommage.

 

Monnet-Paquet, du Kévin, 3/5 : il a beaucoup travaillé, comme d’habitude. Mais il a manqué d’agressivité offensivement. Il s’est beaucoup projeté, ok, mais ce n’est pas un tueur. On le sait, on va pas le changer.

 

Jorginho, poid plume, 2/5 : c’est léger. Il est vif, mais il a refusé le contact par deux fois, il ne sait pas toujours comment se placer et il travaille moins que ses partenaires. Surtout, il joue toujours la même partition. Premier coupable sur le manque d’assise offensive de l’équipe. Il aurait peut-être mérité un péno, mais il se laisse trop tomber… Remplacé par Roux (65ème) qui aurait peut-être plus apporté que le portugais sur l’aile dès l’entame du match. Le Nolan a fait un super appel mais il a foiré son petit piqué devant Romero. Rageant.

 

Hamouma, affamé, 3/5 : il a été très dynamique et tranchant. Malheureusement, il lui a manqué quelques centimètres par 3 fois. D’abord sur le ballon qu’il intercepte dès l’entame du match, sur lequel il se retrouve trop excentré. Ensuite sur la balle lobée de KMP. Et enfin, sur sa superbe enchaînement contrôle – frappe en demi-volée, déviée in extremis par Blind. Il s’est éteint après l’heure du jeu, mais c’est légitime vu combien il a couru.

 

Galtier, ambitieux, 3/5 : il n’a pas été frileux et a évité le 3-5-2. Titularisé Hamouma en pointe était un choix excellent, mais l’accompagner de Roux sur l’aile aurait peut-être été plus judicieux que choisir Jorginho… Ses changements ont été audacieux et plutôt justes. Franche poignée de main avec le Mou, qui lui a montré beaucoup de respect.

 

Les supporters stéphanois, incroyables, 10/5 : un putain de 12ème homme. On entendait qu’eux dans ce stade. Old Trafford était un stade anglais de folie dans les années 90. Mais la flambée des prix a aseptisés le stade. Les supp’ stéphanois étaient chez eux et les anglais ont été impressionnés, tweets à l’appui. Chapeau les gars, vous avez fait honneur à notre réputation. Ibrahimovic vous a salué en zone mixte, disant que Sainté avait sorti un bon match et que les supp’ étaient un public incroyable.

 

Les Red Devils, attentistes, 3/5 : Certains le savent ici, j’ai été élevé avec vue sur Geoffroy Guichard, mais je suis aussi supporter des Red Devils depuis mes 7 ans. C’est comme ça. Mais depuis le départ de la Class of ’92 (les Giggs, Scholes, Beckham, Neville(s), Butt) et de Ferguie, ce n’est plus le même club. L’équipe d’aujourd’hui manque de liant et de caractère, et cela s’est ressenti sur ce match. Certains étaient aux fraises, comme Fellaini, Smalling. D’autres ont eu des moments d’absences, comme Blind, Herrera et Bailly. Les mancuniens ont surtout fait le dos rond. Tu les sens pas follement motivés sur ce match, mais capables de gérer après le retour des vestiaires. Mais la première mi-temps, seuls Valencia, Pogba et Martial ont bien joué. Les autres se sont fait mordre le cul par les Verts. Ah, et Ibra est une sacrée salope. Un champion, capable de planter en marchant ; mais une belle catin pleine de vice, capable de plonger devant Veretout et KTC. Il a cependant eu raison, diront certains, puisque derrière, ça fait 2 buts. Entre lui et le Mou, on a de sacrés melons, mais aussi une putain de dose de cynisme. J’aime pas ce Manchester. Match insipide de leur part, mais ça fait 3-0 au final. Ca me rappelle un peu Monaco-Porto en finale de la C1. Dénominateur commun : le Mou.

 

Les images du match.
L’avis d’en face. Et même si Luke Seafer aime bien les Verts, il balance des skeuds comme Fellaini des coups de coude.

 

Gruger Rocher

 

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

 

Gruger Rocher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.