Montpellier – Saint-Etienne (0-1) : la Forez Académie livre ses notes

Alors c’est qui M Bricolage ?


L’avis de Notre Président
 :

Notre Président ne raterait pour rien au monde l’occasion de donner son avis sur son pote Loulou. Et en plus, le gros Tournevis est venu le rejoindre, et il nous a recyclé sa vanne moisie. Il n’en fallait pas plus pour le lancer. Extrait :

Du coup, il a viré le moulachique pour y mettre l’aut’ pagnot qu’il avait dégagé comme on filerait un coup d’pied dans un babet. Dedzeu, mais si on m’avait cramiauté à la trogne comme le gandouzier lui a fait, j’serai jamais rev’nu la queue entre les guiboles comme un jean-ma-mère à la maiseuon !! Aucune fierté le Tournevis !! Et en plus, ça s’permet d’faire l’faramelan avec sa blague aussi abistrognée qu’la gueule à Mezy sur le maillot vert et la couleur d’la pelouse !! Ho bobiat, oublie pas qu’le maillot il a une étoile dessus quand toi, la seule étoile que tu portes, t’es assis d’ssus et c’est celle qui t’permet d’chier foutu badabeu !! J’espère bien qu’les pillot t’foutront un bon godiveau dans ton palmarès tiens, ça te donnera une idée de c’qui t’arrrivera dans quelques mois avec le gros bouffeur de quenelles.

J’ai jamais vu Notre Président aussi énervé. La suite, c’est sur la page de la Forez Académie, à cette adresse.

 

Le match résumé en 1 phrase : « Un vrai match de merde… Mais on prend quand même »

Oulala et ben c’était bien pourri comme match. La 1e période était déjà pas follichonne, mais alors la 2nde… Une belle purge digne de la Ligain. En même temps, face à une équipe moribonde, qui refuse le jeu à domicile, dans un stade à moitié vide et sans supporters adverses, ben fait pas s’étonner. Les Verts se sont clairement créé les meilleures occasions sur ce match, et le danger est souvent venu du côté gauche, avec un Franck Tabanou très en jambes. Clairement son meilleur match sous les couleurs stéphanoises. Et puis l’impensable est arrivé : un but de Max-Alain « Dieu marche avec moi » Gradel. Et quel but ! Une reprise de la rotule que n’aurait pas renié son compatriote et ex-montpelliérain Bakayoko. Sauf que lui l’aurait foutu au-dessus. Pour tout vous dire, je n’ai pas vu ce but, et si vous voulez en savoir plus, il faudra aller voir le mini-résumé.

En tout cas, la pauvreté du jeu montpelliérain faisait assez peur à voir. Bon, après, ils avaient aussi des blessés en pagaille et alignaient une défense à 5 avec Stambouli au centre. Du bricolage quoi. Du côté des Verts, c’était pas flamboyant, mais ils ont eu le mérite de ne rien lâcher. On sentait qu’à force de se montrer aux avant-postes, et face à une défense aussi expérimentale que celle leur faisait face, ça pouvait craquer à n’importe quel moment. Bon, c’est aussi dans ce genre de situation qu’on prend un but en bois sur un corner ou un contre. Mais cette fois-ci, non. L’attaque tournevissienne a été au niveau de la défense et finalement, Ruffier a été assez peu mis en danger.

Bref, ça fait 3 points et c’est bien le principal. Les Verts sont 7e avec 1 match en moins, et seulement 3 points de retard sur le 4e qui est… Bordeaux. Putain, j’aurai bien été incapable de dire qu’ils étaient si bien classés. Par contre, devant, le podium est déjà loin, et à mon avis, ça sera dur pour tout le monde de revenir sur le trio de tête.

Evra

Tournevis a perdu pour son 1er match ? Pfff, ça ne m’étonne pas : il a déjà été élu meilleur arrière gauche du monde ?

La compo :

compo

Une composition qui fait flipper. Hamouma un peu juste est placé sur le banc, et Mollo n’est même pas sur la feuille de match, Galette lui ayant préféré Saint-Maximin. Sissoko lui n’a même pas eu l’occasion de faire le voyage : une belle recrue, vraiment. Au milieu, là aussi on innove avec Lemoine placé en 6, épaulé par Cohade et Corgnet dans un milieu à trois inédit. Là aussi, ça tient un peu du bricolage mais on a pas vraiment le choix : Clément et Diomandé blessés, Pogba jamais encore testé en équipe première, les solutions ne sont pas forcément légion. Derrière, c’est du classique : Clerc qui était incertain tient finalement sa place.

 

Le but vu de la Divette :

Saint-Etienne   75: but de Gradel, 0-1. Putain, qu’il est chiant ce match. Bon, allez je vais pisser, ça m’étonnerait que je loupe grand chose. Haaaaa ça fait du… Oh putain ! Des cris !! Y’a eu but ! Merde mes pompes ! Bon allez vite la chasse (attention aux pieds, seuls les présents savent), me laverai les mains avec la condensation de la bière. Qui a marqué les gars ?? Gradel ??!! Allez, arrête de déconner… Oh putain, mais si c’est lui. Ouais, enfin la gueule du but aussi. On est quel jour déjà ? Vendredi 13 hein ? Ouais, ben cherchez pas plus loin. Allez, on craint rien là, le match est pour nous : Sergio, prépare les verveines.

 

Les notes :

Ruffier (au coin du feu, 3/5) : il n’a rien eu à faire du match. Les seuls « tirs » dangereux de Montpellier ont été des frappes déviées par Clerc et Perrin, c’est dire le poids des attaquants adverses sur ce match. C’est toujours une paire de gants qui ne souffrira pour Noël, un geste généreux de la part du MHSC.

Clerc (verre d’eau tiède, 2/5) : il a mis dans ce match la même hargne que pour un derby, c’est dire s’il a été gentil et transparent sur le terrain. Un match vraiment sans relief, mais l’opposition encore plus faible lui a permis de faire en sorte que ça ne se voit pas trop.

Bayal (Marcel Patoulacci, 3/5) : physiquement présent, il a eu parfois du mal sur son placement. Mais encore une fois, difficile de dire qu’il a fait un mauvais match tant il a été peu sollicité, et qu’il a donné de sa personne, surtout de son 3e membre.. Bref, circulez, y’a rien à voir : l’agent Bayal s’est contenté de faire la circulation.

Perrin (RAS, 3/5) : il nous a fait peur sur son dégagement raté face à Camara, mais finalement, plus de peur que de mal. Peu de fautes, une défense tout en contrôle, un match tranquille et sans histoire pour le capitaine, ça devient une bonne habitude.

Ghoulam (tout pour une passe, 3/5) : ses coup-francs sont toujours catastrophiques, mais c’est sur une de ses montées que les Verts trouvent la faille. Après, ça ne suffit pas non plus à la gratifier d’un match « énorme », loin de là. Une 1e mi-temps assez faible, mieux en 2e.

Lemoine (inhabituel, 3/5) : pas son poste habituel, il a réussi à tenir la baraque grâce à son activité sur toute la largeur du terrain. Mais clairement, ça sera léger face à des clients plus costauds comme ceux qu’on va affronter mercredi. Ah si, un bon point : il a pas pris de carton.

Cohade (par défaut, 3/5) : il retrouve une place de titulaire par la force des choses, et nous a fait du Cohade. Capable de bien orienter le jeu sur certaines phases, il a aussi tendance à le ralentir par des touches de balle inutiles qui entraînent souvent des pertes de ballon. Un match moyen.

Corgnet (fais pas la gueule, 2/5) : encore plus transparent que Clerc. Il n’a jamais été en position de frapper ou de donner un bon ballon à ses attaquants, un comble pour lui. Du coup, ben Galtier décide de le sortir, ce qui n’est pas trop du goût de Ben Stiller. Remplacé à la 67e par Hamouma (non noté) dont je n’arrive pas à savoir s’il a fait exprès de laisser passer le ballon pour Gradel ou pas. Une bonne occasion juste derrière qui a failli faire mouche.

Gradel (IL EST RESSUSCITÉ, 3/5) : oui Max-Alain !! Dieu t’as accompagné sur ce match et sa lumière divine t’a frappé pour guider ta rotule sur la trajectoire du ballon ! Mais à part ça, pas grand chose. Bon, quand on marque le seul but du match, on s’en contente hein ? Remplacé à 79e par Pogba (non noté) qui est rentré pour tenir le milieu et qui s’y est bien tenu.

Tabanou (vas-y Francky, c’est bon, 3/5) : enfin un bon match pour Franck. Un centre fuyant que la Brandade ne peut reprendre, une reprise de volée trop sur Jourdren, le meilleur joueur de la 1e mi-temps c’est lui. Moins en vue en 2nde période, mais ce fût le cas des 2 équipes en fait. Remplacé par le 2e roux à la 84e par Brison (non noté) pour les quotas de couleur de cheveux.

Brandão (le flash est en panne, 2/5) : s’il est dans le coup sur le but avec son décalage pour Ghoulam, il ne se sera procuré qu’une seule occasion dans le match. Un peu faiblard pour notre seul attaquant de pointe quand même. Mais Galtier pense qu’il monte en puissance après une interruption due à une blessure. Le réveil contre Paris ?

 

Le coach (M.Bricolage, 3/5) : il fait avec les moyens du bord, et avec la pénurie de joueurs valides au milieu, on voit que la vente de Guilavogui n’a pas été une bonne chose, ni pour lui, ni pour les Verts. Le seul qui a été content dans cette affaire, c’est le comptable. Bref, l’effectif stéphanois tire un peu la langue, et la trêve arrive à point nommé. On espère au moins 1 victoire sur les 2 derniers matches de la saison.

 

Les adversaires : une équipe encore plus décimée que nous, mais pas pour les mêmes raisons. Si Jean Fernandez avait l’air aussi dangereux qu’un Bisounours, son équipe avait plutôt une mauvaise réputation : avec 10 cartons rouges en 17 journées, normal qu’on paie les pots cassés à un moment. Bref, difficile de juger une équipe qui a joué avec un demi-effectif, mais en tout cas, c’était pas fameux.

 

La question minitel : la question passe le salam à Tournevis. Mais ferme tes fesses quand même.

Dans l’cul Loulou !! Alors, t’as encore envie de l’ouvrir sur les Stéphanois ? Profites-en pour te lustrer le derche avec nos trophées, on s’en branle : l’étoile sur le maillot, tu pourras jamais l’afficher dans ton musée de merde. Et sinon, on en retient quoi de ce match ?

question minitel

C’était aux frontières du réel, comme un symbole de Dana Scully. On a donc vu, sur le même match, un but de Max-Alain Gradel (qui a remercié Dieu Tout Puissant en itw de fin de match, c’est gentil d’avoir pensé à moi), ET un bon match de Tabanou. Et tout ça un vendredi 13. Il fallait au moins ça. Sinon, ce que vous vouliez surtout souligner, c’est un bon retour à notre ami Tournevis : c’est toujours un plaisir de te voir b’let, surtout quand tu perds.

 

Roland Gromerdier

 

Roland t’offre les images du match, avec un but divin dedans.

L’avis d’en face, c’est la Paillade Académie qui devrait le livrer. Mais je sais pas quand par contre.

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaye l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Roland tient aussi à saluer le Diable Vert, et te conseille d’aller faire un tour sur son excellent site.

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

2 thoughts on “Montpellier – Saint-Etienne (0-1) : la Forez Académie livre ses notes

  1. Gradel qui marque un vendredi 13, c’est sûr que le Dieu tout puissant était avec lui !!!

  2. Tournevis a perdu pour son 1er match ? Pfff, ça ne m’étonne pas : il a déjà été élu meilleur arrière gauche du monde ?

    J’en ai pleuré…
    Très bonne académie comme d’hab !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.