Rennes-Lille (0-1) : la Breizhou académie rentre dans le rang

Les Lillois avaient pu s’estimer heureux du match nul à l’aller (1re journée), nous l’aurions également été si nous avions arraché un point sur cette confrontation retour. Mais le bonheur c’est surfait.

Les Rouge et Noir n’ont pas livré un mauvais match, mais ils ont donné l’unique but de la partie et ont mis une période à s’enhardir. On a pu mesurer l’écart entre le podium et nous, tant les Lillois nous ont contrôlé assez tranquillement après l’ouverture du score. On s’est finalement créé peu d’occasions, notre souci récurrent. Manque de justesse technique devant, phases de fébrilité derrière, présence bien trop faible dans la surface adverse. Mais il en ressort aussi du positif : certains joueurs retrouvent ou atteignent un niveau enthousiasmant et collectivement nous pouvons prétendre au top 5. Mais pas plus, ce qui n’est sans doute pas très grave.

Les joueurs :

Salin : 2/5. Il n’est pas le seul fautif sur le but, mais j’en ai marre qu’il nous en coûte un à chaque match en ce moment. Un duel gagné, quelques anticipations importantes, mais des relances à faire tourner de l’œil et un niveau global insuffisant. Maintenant que la dynamique est cassée, il est temps de titulariser Gomis. Que Stéphan puisse hésiter nous fait craindre l’erreur de casting monumentale.

Maouassa : 2+/5. Transparent en première période, bien mieux après la pause. Remplacé par Dalbert (87e, non noté). A deux millions le prêt, faut bien le faire jouer un peu.

Aguerd : 3/5. Quelques relances bien senties, une tête qui aurait pu nous faire vibrer.

Nyamsi : 3-/5. Malgré quelques frayeurs, il a montré des choses intéressantes. Il mérite du temps de jeu pour gagner en assurance et gommer ses erreurs d’inexpérience. Le stagiaire qu’on a envie de garder dans la boîte.

Traoré : 2+/5. Egalement fautif sur le but, mais de l’allant offensif.

Nzonzi : 2/5. C’est dans ce genre de matchs qu’il doit élever son niveau. Pas sûr qu’il le puisse.

Grenier : 3/5. Même s’il a faibli en deuxième période, encore un match réussi de sa part. Mention spéciale pour son coup de gueule au micro après le match.

Camavinga : 3/5. Là d’accord. On retrouve le Cama qu’on aime, qui provoque, qui fait des différences surtout après la mi-temps quand il est monté d’un cran. Scandale que l’arbitre l’ait laissé aussi longtemps se faire savater sans broncher. Remplacé par Hunou (78e, non noté). Il n’aime pas qu’on le qualifie de « joker », ça tombe bien il ne l’a pas été.

Truffert : 2/5. Une frappe contrée en tout début de partie, une reprise manquée après la pause, inexistant entre les deux. En même temps, ce n’est pas son poste et face à Lille c’était pas un cadeau à lui faire. Remplacé par Del Castillo (57e, non noté) qui aurait peut-être dû démarrer.

Terrier : 2/5. Je ne vais pas être trop dur parce que ce n’est pas son poste. Quelques gestes intelligents certes, mais à quel moment croit-on qu’il peut peser face à une charnière Fonte-Botman ? Le retour de Guirassy devient urgent.

Doku : 3/5. Encore un bon match de sa part, qui aurait été encore meilleur si l’arbitre s’était décidé à réagir devant la masterclass de Reinildo. Il est de plus en plus disponible, s’affirme dans le jeu et gagne en compréhension avec ses partenaires.

Une défaite est toujours chiante, mais celle-là n’est pas illogique tant Lille paraît disposer d’un collectif bien plus solide et constant. En revanche, la victoire face à l’OM est impérative car les Olympiens sont un concurrent direct à l’Europe. Et que ça serait jouissif de faire virer Villas-Boas.

ALLEZ RENNES

————————————————————-

Horsjeu.net a besoin de toi pour exister. Tu as envie d’aider ou de participer ? Alors clique sur les boutons ci-dessous pour que vive l’Alterfoot.

Tu te demandes ce que tu fous sur Twitter ? Moi aussi.

Marco Grossi

Marco Grossi

Un commentaire

  1. Alors, OK pour que vous humiliiez un OM qui se saborde déjà très bien tout seul, mais pas d’accord pour l’éviction de Villas-Boas. L’OM de Villas-Boas est très drôle et Blaah nous gratifie d’académies particulièrement poilantes dont le bénéfice sur le moral des gens est flagrant (excepté celui des supporters de l’OM, je vous l’accorde, mais là on parle de gens ne souffrant pas de pathologies psychiatriques lourdes). C’est une excellent thérapie, à un prix dérisoire pour la collectivité. Je suis pour le maintien de cet entraîneur, avec une prolongation de contrat et une revalorisation salariale en prime pour services rendus à la nation. Si vous tenez tant que ça à faire virer un entraîneur, acharnez-vous sur celui de Reims par exemple. Personne n’en a rien à foutre de Reims, il n’y a même pas d’académicien dédié sur ce formidable site, c’est dire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.