Sochaux – Montpellier (0-2), la Lionceaux Académie livre ses notes

La Lionceaux Académie est déçue par François Hollande, il n’a pas choisi un scooter Peugeot…

Match

Un soir à Bonal :

Equipe v2.2

La vidéo officielle : Une défaite de plus.

Le résumé de Bernard Lionsot : La Lionceaux Académie vous adresse ses meilleurs vœux pour 2014, à vous lecteurs et lectrices fidèles. En espérant que 2014 soit synonyme de maintien pour le FCSM, c’est mal parti mais restons optimistes…ou pas.

Le FCSM débutait cette nouvelle année par un déplacement chez des amateurs pour un 32ème de finale de CDF. Victoire 3-0, avec un doublé de Razzagui Camara notamment. Non, vous ne rêvez pas il a marqué. Le FCSM se rendait par la suite à Gerland, dans le cadre de la reprise du championnat. Défaite 2-0, mais nos J&B ont montré un visage « encourageant ». Il fallait donc montrer ce même visage, face au MHSC, plus gros club mangeur de saucisses de France, coaché par Rolland « Tournevis » Courbis, ancien joueur du FCSM dans les années 70 et meilleur ami de Patrice Evra d’après Luke Seafer.

Votre serviteur était donc dans les travées de Bonal, en populaire Nord, là où l’ambiance est la meilleure. Je me permets de saluer les Joyriders, qui à eux seuls réchauffent le stade, par leurs chants, manifestations. Pas de parti pris promis, juste une préférence pour ce groupe de supporters.

Avant d’évoquer cette rencontre, la Lionceaux Académie devait faire un point transfert, votre serviteur l’ayant évoqué sur la page Facebook. En cette période hivernale, le FCSM s’est montré actif depuis le 1 janvier. A l’heure où votre serviteur bien aimé écrit ces lignes, les J&B ont enregistré 3 arrivées pour 1 départ.

            Les arrivées :

                        Jordan Ayew, fils d’Abedi Pelé : encore un fils de me direz-vous. Formé à l’OM comme son grand frère, il vient chez nous pour se relancer et montrer son grand talent. Non, je n’écris pas sous la contrainte de José Anigo, je pense que ce joueur peut apporter un plus à l’équipe. Il est prêté 6 mois sans option d’achat.

                        Stopilla Sunzu et Nathan Sinkala, les transfuges zambiens : Ils viennent du grand club de RDC, le Tout Puissant Mazembe. Le premier est un défenseur alors que le second est milieu défensif. Des joueurs que coach Renard connaît bien. Si Sunzu a signé pour 3 saisons, Sinkala est prêté jusqu’à la fin de la saison avec option d’achat. A suivre donc…ou pas.

            Le départ :

                        Rafael Dias : prêté jusqu’à la fin de la saison du côté d’Avignon y dansons, le franco-portugais va avoir du temps de jeu et s’acclimater au futur championnat du FCSM. Pour ma part, je pense que c’est dommage, car on se prive d’un mec qui sait tirer des coups de pied arrêtés.

            Le mec qui n’est pas encore parti mais qui est sûr de se barrer

                        Sébastien Corchia : c’est certainement le meilleur joueur de champ du FCSM depuis son arrivée en 2011, une valeur sûre à son poste de latéral droit. Annoncé régulièrement du côté de Lyon et de Marseille qui n’ont pas d’oseille pour se l’offrir, pourtant 3 Millions c’est donné, c’est du côté du LOSC que son nom circule fortement. Mais, étant donné la pauvreté légendaire du club nordiste, qui devrait vendre son stade pour l’acheter, il est à ce jour toujours chez nous. Il mérite mieux que le FCSM c’est un fait, mais ce serait un pincement au cœur s’il devait nous quitter. Pour finir, il est régulièrement annoncé en Italie.

            Le mec qui va peut-être partir, on ne sait pas, on ne sait plus

                        Cédric Bakambu : Sosie de Cédric dans Scènes de ménage, l’attaquant auteur de 6 buts depuis le début de saison affole les grands clubs. Dernièrement, c’est Rennes, club de milliardaire mais jouant le maintien, d’ailleurs on ne sait pas ce qu’il joue en chaque saison, qui est intéressé par lui. Montanier comprenant qu’il n’aurait pas son équipe de la Real, il doit se rabattre sur autre chose. Mais, car il y a un mais, le Stade Rennais a officialisé depuis peu la venue d’un élément offensif, ce qui ruine les espoirs de Bakambu de quitter la tendre Comté. Je préfère qu’il reste chez nous, il reste notre meilleur attaquant. Je ne suis pas bourré lorsque j’écris ces lignes, promis.

Le match, la première période

15ème minute : Frappe de Cabella la pleureuse, transversale.

19ème minute : 0-1 pour le MHSC. C’est Mounier qui profite d’un magnifique air defense des J&B pour marquer. C’est bien, c’est moche, c’est Sochaux.

35ème minute : Le FCSM voit rouge ! Sinkala se prend un rouge direct pour son tacle sur une pleureuse sudiste. Votre serviteur pensait qu’il n’y avait rien, il a insulté l’arbitre de tous les noms doux et soyeux possible. JC, qui regardait le match tel un bourgeois écrivant les discours de Mélenchon, m’a confirmé qu’il y avait bel et bien faute. Pour autant, le rouge était sévère, puisque le joueur s’est immédiatement relevé.

Le FCSM rentre aux vestiaires sans avoir montré quelque chose. Certes, les J&B ont commencé à se réveiller vers la fin des 45 premières minutes, mais en infériorité numérique cela risque d’être compliqué de revenir au score. Quoiqu’il en soit, ce match tourne à l’avantage des visiteurs qui signeraient leur première victoire à l’extérieur sous l’ère de Courbis Tournevis Salakis au bon lait de brebis !

La seconde période

45ème minute : Premier changement pour les J&B. Roudet remplace Mayuka, qui a été transparent pendant 45 minutes, ce qui est un comble !

54ème minute : Claquette de Cros sur une frappe de Cabella le plongeur, simulateur. Les visiteurs obtiennent un corner qui ne donnera rien.

67ème minute : Deuxième changement pour les J&B. Eickmayer sort, remplacé par Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom-Car-Il-Est-Trop-Long, Marco Ilaimaharitra.

73ème minute : 0-2 pour le MHSC, par l’intermédiaire de Tiéné, le type qui avait crucifié le FCSM lors du match allez, tout un symbole.

81ème minute : JC pousse un incroyable orgasme. Edouard Butin, le Van Persie français au niveau des blessures, remplace Ayew frère de et fils de qui lui aussi a été transparent. Décidément, l’hiver comtois ne réussit pas à nos Africains.

C’est terminé à Bonal, le FCSM perd en toute logique ce match. Incapable de créer le danger pendant 30 minutes, les J&B ont perdu tout espoir de revenir après la sortie de Sinkala. La L2 approche à grand pas pour cette équipe, incapable de se lâcher, de se motiver, de jouer tout simplement. En face, sans être éblouissant, le MHSC remporte 3 points ô combien importants pour le maintien. Que dire de plus ? Caca, Prout, Pipi.

 

Joueurs

La Ligue 2 les subira :

– Pierrick Cros   3/5 : Finalement, avec lui comme avec la mèche, on ne peut pas trop reprocher les buts encaissés au gardien, c’est surtout une défense en retard, à la pêche aux moules. En tout cas, il inspire plus de sérénité que la saison précédente, à voir avec le retour de blessure de Pouplin s’il pourra conserver sa place.

– Sébastien Corchia   4/5 : Un amour. Le seul, l’unique, toutes nos pensées étaient tournées vers lui, je le désirai, mon précieux. Quand on regarde ce match du côté sochalien, un seul capable de jouer, de déborder, de créer des décalages et de centrer, c’était triste de constater que tant d’efforts ont été fait pour rien…

– Cédric Kanté   1/5 : Toutes les tortues ne se valent pas, certaines savent défendre, d’autres non. Kanté est clairement dans la deuxième catégorie, toujours à la ramasse, jamais réellement décisif en défense, il n’a pas empêché les pieds montpelliérains de trouver la solution finale…

– Stopilla Sunzu   1/5 : Encore un qui a mangé la poussière. Impliqué sur les deux buts, le premier en ratant plus ou moins (mais surtout plus) le ballon et le deuxième en exécutant une magnifique air interception qui permet quand même au MHSC de récupérer le ballon et de doubler la mise. On tient ici à le féliciter, s’adapter si vite à son nouveau club est une preuve de maturité, à quand le rouge et le csc ? Non, sérieusement, on espère là des simples erreurs d’un débutant dans un club à la situation compliquée, à voir sur la durée donc.

 – Julien Faussurier   1/5 : 1 point oui car il a joué 15 minutes, sinon pour le reste et comme d’habitude, un véritable zombie sur le terrain. Mais pas un zombie qui massacre les autres comme dans The Walking Dead, non plutôt un boomer attardé de Left for Dead explosant son propre camp. La précision n’est toujours pas là, tout comme ses qualités pour déborder et centrer qui n’ont donc tenue que sur le début du match.

– Joachim Eickmayer   Fantôme de Nogueira errant/5 : Pour bien commencer dans ce match à chier et pour déprimer, on l’a regardé jouer, un fantôme qui passe, mais jamais à ses coéquipiers, y’ pas à dire, c’était vraiment l’pied…Remplacé à la 68ème minute par Ilaimaharitra.

– Nathan Sinkala   NN/5 : Expulsé dès la 35ème minute, on voilà un qui n’a pas été un ange. Rien à dire de plus, à revoir sur 90 minutes.

– Sanjin Prcic   1/5 : On dirait qu’il a oublié ses origines durant ce match. Il a manqué de présence, d’agressivité sur le terrain. C’est dommage car il nous a habitués à bien mieux concernant son niveau de passe et sa vision de jeu dans le domaine offensif, il sombre dans ce match avec l’équipe.

– Cédric Bakambu   1/5 : Comme un pingouin glissant sur la banquise, Bakambu glisse sur le terrain. Il n’a jamais été dans le rythme et c’est d’autant plus dommage qu’il était associé à Corchia sur l’aile et la comparaison l’insulte plus qu’elle ne le rabaisse sur ce match. Son habitude d’un but par match est donc définitivement passée.

– Emmanuel Mayuka   1/5 : Pas de but, pas de précision, pas vraiment de conservation de balle et une coupe de cheveux plus ratée que celle de Jordan Ayew, certes ce constat n’est pas très gentil, mais est malheureusement juste. On attend beaucoup plus de lui notamment dans sa capacité à conserver le ballon et à harceler la défense. Remplacé à la 46ème minute par Butin.

– Jordan Ayew   1/5 : Ah les malheurs de Jordan… Après ne pas jouer à l’OM, le voilà qui joue mal dans une équipe à la ramasse. Il manque clairement d’automatisme et son placement n’est peut-être pas le plus judicieux, mais peu importe les raisons, au final, il ne fait pas mieux que les autres, ni dans le meilleur, ni dans le pire. A voir sur la durée. Remplacé à la 81ème minute par Butin.

Aux sombres remplaçants :

– Sebastien Roudet   NN : Si la vieillesse est un naufrage, Roudet est le Titanic. Il est passe totalement à côté de son sujet et donne l’impression d’être un poids précipitant l’équipe vers le fond d’un canot de sauvetage.

– Marco Ilaimaharitra   NN : RAS si ce n’est la prononciation difficile de son nom pour les commentateurs.

– Edouard Butin   NN : Il s’est quand même procuré une occasion, puis de toutes façons, vous savez bien que votre serviteur de le trouve trop choupinet.

L’homme bientôt déprimé :

– Hervé Renard   Hakuna Matata/5 : Je crois qu’il adopte la philosophie, Hakuna Matata, il relativise sur son banc, arrête de crier toutes les deux minutes sur les onze paumés présents sur le terrain, il laisse faire…

Jean-Claude Persil et Bernard Lionsot vous souhaitent une bonne lecture et une bonne écoute.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.