Toulouse-Rennes (2-2) : La Breizhou Académie a la tête ailleurs

Il reste quatre matchs aux hommes de Stéphan avant les vacances. A moins qu’ils n’y soient déjà dans leur tête.

La composition :

Deuxième titularisation d’affilée pour Camavinga, Nyamsi dans le XI et le jeune Boey sur le banc : on profite de la roue libre pour faire jouer les jeunes, c’est bieng.

Koubek – Bensebaini, Nyamsi, Da Silva, Traoré – Camavinga, Grenier – Léa-Siliki, Hunou, Sarr – Niang

Le match :

On ne s’éternisera pas sur cette purge. Simplement, les données du problème étaient assez simples et expliquent ce résultat nul : d’un côté, une équipe qui doit encore assurer son maintien, qui veut donc jouer mais n’en a pas les moyens techniques, ce qui donne beaucoup de duels, de maladresse, et un peu de réussite. De l’autre côté, une équipe qui n’a plus rien à jouer et qui en profite donc pour regarder le ciel, compter les brins d’herbe, et miser sur quelques éclairs individuels pour faire bonne figure.

Autant dire que, malgré les quatre buts (dont deux pénos), on s’est largement emmerdés.

Seule « ombre » au tableau, les Nantais, avec cinq victoires consécutives, nous passent devant au classement. Mais à voir leur banderole contre Dijon, ils ont quand même bien les glandes suite à notre saison. La bise à Kita.

Il nous reste un enjeu : battre Guingamp et les envoyer définitivement en Ligue 2. Et accessoirement, bien finir devant notre public contre Lille.

Les joueurs :

Koubek : 2/5. Moins solide que lors des derniers matchs, sans pour autant nous coûter un but, c’est déjà ça.

Bensebaini : 2/5. Pas mal de boulot avec Dossevi.

Nyamsi : 3/5. Costaud, à voir s’il a le niveau dans la durée. Mexer apporte de la stabilité.

Da Silva : 2/5. Une main involontaire à la con qui nous coûte un péno. Et quelques sorties un peu hasardeuses. Heureusement il y a cet amour d’ouverture pour Niang.

Traoré : 2+/5. Il avait fort à faire avec Gradel face à lui, on ne l’a pas senti super à l’aise. Remplacé par Boey (77e, non noté), pour sa première en Ligue 1. Bienvenue, petit.

Camavinga : 3+/5. Pas aussi éblouissant que face à Monaco, mais il a encore régalé par sa technique et sa vision du jeu. Remplacé par Johansson (90+2e, non noté), histoire de participer à la douche collective.

Grenier : 2-/5. Nerveux et maladroit sur les coups de pied arrêtés, il rechute après plusieurs belles prestations.

Léa-Siliki : 3/5. Grosse activité et des centres pied gauche toujours aussi soyeux.

Hunou : 3/5. Même s’il n’a pas été en réussite, il a bien emmerdé la défense toulousaine en tournant autour de Niang. Remplacé par Bourigeaud (67e, non noté), qui a enfin retrouvé ses esprits.

Sarr : 3/5. +1 pour ce penalty plein de sang froid. Mais il n’a plus le coup de rein de début de saison, et techniquement c’est trop brouillon pour compenser. Ca serait bien qu’il s’arrache une dernière fois avant de se barrer au mercato, pour dire au revoir comme il faut.

Niang : 4/5. S’il y a un qui ne descend pas de son nuage, c’est M’Baye. 11e but depuis début 2019, fais péter la clause Olive !

ALLEZ RENNES

Marco Grossi

Marco Grossi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.