Valenciennes-Nancy (2-3) : La Chardon à Cran Académie toujours à contre-courant

Le printemps, victime du dérèglement climatique, paye très cher le fait de pointer le bout de son nez en plein mois de janvier. À croire que le cycle des saisons s’est planté comme un transfert d’Alou Diarra et envoie des signaux de renouveau au moment où tout est réuni pour qu’il se mange un mur propre à lui déchausser les dents de devant sous la violence du choc. Imaginez alors qu’il doive affronter le facteur humain, et vous voyez bien le privilège de celui qui ayant, seul au sommet, trouvé la rare, l’unique fleur des montagnes, n’a plus comme dernière option que de la jeter et piétiner ses pétales délicats pour trouver encore un peu de plaisir dans ce monde en ruines.


Les notes

Valette 2/5
Un point pour sa dernière parade à 2-2 qui nous vaut de pouvoir y croire encore un petit peu, même si Rocha est plus décisif encore la seconde d’après, quand le violeur se retrouve aux fraises. Cela n’effacera pas sa sortie à la one again sur le premier but nordiste, ni sa tête de sac à vomi pour voiturette de golf, mais pour une fois, on ne lui en veut pas trop.

Latouchent 2/5
Enfin il entre dans notre panthéon des joueurs dignes de ce nom pour une équipe de l’AS Nancy-Lorraine. Pas qu’il ait foncièrement affiché un meilleur niveau que celui comparable avec la carpe qui se laisse attraper par l’appât fixe du pêcheur endormi du dimanche, mais au moins a-t-il consenti une notion de sacrifice qui a manifestement agi comme un coup fouet stimulant pour ses coéquipiers.

Seka 1/5
N’a offert qu’un but, mais sa hotte en contenait beaucoup plus. Quoi de plus triste qu’un père noël en retard ? Un défenseur en retard, bien sûr.

El-Kaoutari 4/5
Lui n’a rien cédé et nous a même paru étonnamment frais par rapport à ses coéquipiers haram en diable qui se sont vautrés dans la fange de la cochonaille et des liqueurs durant les fêtes.

Ciss 3/5
On n’a pas mieux que lui à gauche pour attaquer ou pour défendre et le pire ? C’est même pas si mal que ça.

Haag 3/5
Se battre contre lui signifie probablement mourir dans d’atroces souffrances, dissout dans des sucs gastriques. Bon appétit à celui qui lui résiste.

Bondo 3/5
Ah vous pouvez lui demander de faire des trucs, vous pouvez le placer un peu partout sur le terrain, c’est un bon petit besogneux solide et teigneux comme tous les Lorrains, voilà, cet enchaînement creux et précipité n’a effectivement, vous l’avez deviné, que pour but d’introduire la blague « il a bon dos », c’est un échec, riez ou pas je m’en contrekems.

Rocha 5/5
Car il faut parfois, en ce monde rigoureux, scientifique et rationnel, laisser libre-cours à l’émotion, nous ouvrons les vannes au flot bouillonnant de notre instinct pour le soupirer de soulagement : merci, Kenny. Espèce d’enfoiré.

Biron 3/5
La qualité vosgienne à tous les étages, des fondations granitiques inexpugnables à la charpente toute d’épicéa, chalet cossu au pied des pistes et même la petite odeur de fleur des pâturages que chacun apprécie. Et alors attendez qu’arrive l’heure de passer à table…

Bertrand 1/5
Ah il était là ?

Barka 2/5
L’ombre portée de Vinni Dugary Triboulet enveloppe sa mince carrure et éclipse toutes les promesses de son talent. Un jour, même Garcia devra regarder la vérité en face et passer outre l’aveuglante clarté de la vérité. Avec un grand V.


Note artistique de l’équipe : Renouveau/5

Et oui, on sait qu’on est en retard pour l’hommage à JR, vous nous prenez pour des buses ?

On arrive.

Marcel Picon

Ras le cul de toutes ces conneries.

2 commentaires

  1. M. Picon,
    vous ne pouvez deviner à quel point vous savoir vivant, malgré cette année 2020 qui semble avoir été pour vous un anus horribilis, me rend totalement extatique. Toutefois, si l’abus de victoires vous conduit à une telle concision pour vos délicieuses acads, alors je vais devoir croi(x de Savoie)ser les doigts pour que l’ASNL se remette rapidement à empiler les contre-performances.
    Cordianalement,

    votre obligé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.