Chaves – Porto (1-4) : La Dragão Académie livre ses notes

Jouer tous les 3 jours, gagner 20 fois sur 19, et intégrer un top player, sinon vous et vos clubs ça va?

Bom Dia,

Avant de te parler du match de championnat à Chaves je vais vite fait te dire qu’on a gagné en coupe à Leixoes, 1-2 en prolongation contre un club qui joue le maintien en L2. Oui une équipe bis qui n’avait pas envie sur un terrain moisi n’a pas fait le boulot et on s’est payé une prolongation bien dispensable dans cette période où on joue plus que les gilets jaunes ne font de manifestations.

Bref on est toujours en lice dans toutes les compètes et ça veut dire que je ne suis pas près de dormir.

Sinon on se pointe chez Chaves qui malgré son jeu plutôt agréable ne gagne pas de match et a donc un besoin urgent de point. Pour cela ils ont recruté Peter Benton  Martin Luther (aucun lien fils unique).

O Equipe :

Sergio décide de prendre le problème du couloir droit à bras le corps et envoie donc du lourd. Militão prend le couloir droit Felipe et Pepe en centraux et Telles à gauche. Allez venez-nous chercher hein !  

O Jogo :

Chaves décide de jouer haut et de nous presser pour profiter de notre fatigue.

Pendant 20 minutes seules quelques occasions par Marega ou Soares sont à relever pendant qu’Iker voit des centres passer mais sans réel danger.

Petit à petit on se met en route et on pose le jeu dans le camp de Chaves qui baisse de pied. Après une grosse occasion pour Marega et un corner, ce même Moussa coupe au premier poteau et dévie pour Soares qui pousse au fond 0-1 (24e).

On continue à monopoliser la balle et Chaves ne baisse pas les bras, enfin les pieds, ouais ils y croient quoi.

C’est donc Martin Luther qui fait un petit festival et déclenche une lourde des vingts mètres que San Iker toujours vigilant va claquer au dessus de la barre.

Une nouvelle fois on accélère et sur une merveille d’ouverture d’Oliver, Corona décale Marega qui sert Soares pour le double double 0-2 (43e)

On revient en seconde période pour pour vite siffler la fin de la récré.

Après une première alerte sur une action du duo intenable Marega-Soares, une alerte sur une balle en profondeur qui oblige San Iker à tacler devant sa surface pour écarter le danger.

Il faut attendre la 67e pour que Brahimi donne le tournis à la défense, Herrera renverse le jeu vers Corona qui remet de volée à Soares pour le triplé (0-3).

On déroule tranquille alors que Chaves veut encore y croire et sur un ballon anodin, Pepe provoque un pénalty avec William qui se laisse tomber plus facilement que Valbuena à la grande époque. Cette fois Iker ne peut rien 1-3 (75e).

Ce détail ne change rien, on essaie de marquer, marquer marquer et après trois occasions non cadrées, Militão ouvre de son camp pour Fernando qui fait et sombrero sur le gardien et laisse Coelho marquer contre son camp en essayant de dégager devant la ligne 1-4 (87e).

O Resumo :

O Dragoes :

Casillas (3/5)

Une seconde jeunesse comme quand Tarantino a ressorti Travolta de la cave « C’est la vie » say the old folks It goes to show you never can tell.

Militão (4/5)

Ah ok, donc en plus d’être notre meilleur central, MONSIEUR veut aussi expliquer qu’il est le meilleur arrière droit. Bravo, belle mentalité de fayot

Felipe (3/5)

Sérieux, viril et correct on espère tous qu’il est sorti pour être préservé.

Pepe (3/5)

Oui ok il concède le péno, mais c’est le mal alpha, l’essence même du stoppeur

Telles (3/5)

Haribo, car il fabrique des bonbons comme la marque sus-citée

Oliver (3/5)

Mais quel bonheur de le voire faire des passes qui sont toujours dans le sens du jeu.

Herrera (3/5)

Moins en vu offensivement quand d’un coup il crée le décalage du troisième comme ça à la cool, décontracté du gland.

Corona (4/5)

Il me transforme en Dave.

Reach out and touch faith, Your own Personal Jesus, Reach out and touch faith

Ah ben d’un coup la téquila vu comme ça

Brahimi (3/5)

Il lui manque la réussite mais clairement détonateur, qui a permis même sans la balle d’ouvrir des brèches quand Chaves défendait à deux sur lui

Marega (5/5)

Pas buteur mais passeur, il s’est fait ses occases et donne encore deux caviars non transformés.

Quand tu participes à la fête

Soares (5/5)

Tiquinho revient à son meilleur niveau juste avant la ligue des champions, tu l’auras ta place dans le groupe, oh oui, on compte sur toi.

Tout donner

O Banco :

M’Bemba (2/5)

Rien de marquant mais pas de connerie, ce qui n’est déjà pas si mal

Fernando (3/5)

Un presque but mais surtout il va falloir passer la deuxième et les terminer ses occasions hein

Adrian (2/5)

Quand il rentre il devient quelconque à la place de se faire insulter sur huit générations.

Remarque à la con :

Chaves est un peu le drame du foot. Pas qu’ils soient mauvais, ça joue, ça propose et à la fin ça ne prend pas de point et ça risque de descendre.


Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer

Hé mais y’a deux nouveau boutons !!! Si tu veux nous aider à continuer, tu peux lâcher un truc ou rejoindre l’aventure !

Beijos anal

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

2 commentaires

  1. Rien de vaut quelques belles paires de loche après un Caen/ OM en 2019.
    Je vous remercie amis lisboète.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.