Roma – Porto (2-1) La Dragão Académie livre ses notes

Bom Dia,
Quand arrive la mi-février, les jours allongent, le soleil revient, la Ligue des Champions sonne enfin.
Bref pour ce retour de la coupe aux grandes oreilles, c’est le match des outsiders.
La Roma, surprenant demi finaliste la saison dernière, accueille le meilleur club de l’univers, le FC PORTO.
Bref les hommes de Sergio bien que diminué et en baisse de vitesse veulent un résultat.

O Equipe :

Sergio doit donc faire avec l’absence de Marega pour blessure et de Corona suspendu. C’est donc un retour au 4-4-2 après l’échec du 4-3-3 à Guimarães, avec Danilo et Herrera à la récup, Brahimi et Otavio sur les côtés et la surprise avec Tiquinho associé à Fernando devant.

O Jogo :

Alors qu’on est en place premier frisson quand Felipe rate sa passe et envoie El Shaarawi au duel avec Danilo mais heureusement le Pharaon est aussi vivant que Cléopâtre.
Le premier quart d’heure ne voit pas d’action mais quelques ballons qui parviennent dans les deux surfaces, les esthètes parlent de match tactique, les autres de round d’observation, les cons de match de merde.
Pour le moment c’est tactique et en place (déduis-en ce que tu veux), les Romains jouent dans le dos de Militão pour nous déstabiliser, pendant qu’on s’appuie sur un Fernando solide en début de match qui gêne la défense adverse.
Pour le reste? On est complètement à côté du sujet. Telles se prend pour Bernard Mendy, Brahimi rate le dernier geste et Otavio rate tout.
Heureusement Casillas vigilant intercepte tous les centres romains et rassure tout le monde.
Première occasion à la trentième, enfin Otavio fixe trois défenseurs et trouve Fernando mais sa frappe est trop écrasée.
La Roma réagit sur coup de pied arrêtée et après Manolas qui manque le ballon c’est Dzeko qui rate sa tête à 6 mètres de la cage.
A la trente-septième sur un ballon par dessus, Dzeko enrhumé Militão et éclate le poteau de Casillas, ainsi que ma dignité.

Bon on ne va pas se mentir, cette mi-temps n’a été qu’un long round d’observation où on aurait du aller chercher des Romains aussi confiant qu’un membre de la ligue du LOL depuis une semaine et on les a laissés prendre confiance en passant à travers.

Le match démarre enfin, les deux équipes mettent plus d’intensité et commence à s’ouvrir des espaces mais c’est encore San Iker qui s’interpose à la 50e.
On commence enfin à ressembler à quelque chose, Brahimi commence à manger son latéral et Danilo sur un corner de Telles manque d’ouvrir le score.
On tient le ballon et on arrive à accélérer, en face la Roma tente de loin, impuissante.
Quand d’un coup c’est le drame, Brahimi se tient la cheville et doit laisser sa place. Alors que Brahimi est au sol et que Casillas demande aux Romains de sortir la balle, les vils italiens en profitent mais SAN IKER sort la parade. Dur de voir une grande différence entre les deux clubs de la capitale italienne sur le coup.
Au moment où Brahimi est remplacé par Adrian, Dzeko trouve en pivot Zaniolo qui trompe Iker d’un tir croisé. 1-0
On repart de l’avant mais Adrian voit sa frappe contrée.
On fait entrer Pereira pour Andrade, mais on lâche et c’est sur une erreur de Felipe, Dzeko part seul et trouve le poteau avec le ballon qui revient dans les pieds de Zaniolo qui double la mise. 2-0, 72e
Alors qu’on se croit au fond du seau de merde, on se rappelle qu’il peut fleurir une plante…. Sur une volée ratée de Tiquinho, Adrian va conclure d’une demi-volée intérieur sécurité. 2-1
On pousse et Herrera déclenche une lourde de 20 mètres qui frôle le poteau.
Les entrées de Hernani et Adrian font mal à la Roma (Putain la violence de la phrase, « Adrian et Hernani », Sergio est un génie).
Les centres traversent la surface mais la défense romaine tient bon.
On pousse, on est haut mais sur un contre N’Zonzie trouve Kolarov, heureusement San IKER la sort de la tête.

O Resumo :

O Dragoes :

San Iker (4/5)
Highlandoro! Il est immortel, il est un dieu, il est incroyable!

Iker donneur de Bonheur

Militão (2/5)
Regarde dans ton dos, y’a El Shawarma qui file vers le point de péno.

Felipe (2/5)
Solide sur Dzeko jusqu’à cette intervention de merde qui plombe le match.

Pepe (3/5)
A part lui reprocher que la frappe de Dzeko ne lui revienne pas dessus je ne vois pas.

Telles (2/5)
Méconnaissable. Mais putain c’est quoi cette partie de merde ? Chaque fois que tu reviens au pays ça te file la trouille ?

Danilo (4/5)
O Monstro a complètement dominé le milieu, un sicilien à Rome quoi

Quand tu te ballades au milieu de terrain

Herrera (3/5)
Toujours actif, toujours de partout, mais sans réussite.

Brahimi (2/5)
Une mi-temps de chauffe mais une blessure avant de faire la dif’.

Otavio (1/5)
Avec un surnom comme ça en théorie tu domines à Rome, tu prend le pouvoir en écrasant les autres.

Fernando (2/5)
C’est pas mal pour une première mais pas au niveau.


Tiquinho (2/5)

Un point en plus pour la volée décisive qui est l’image de son match, de l’espoir mais un gros raté.

O Banco :

Adrian (4/5)
Mais putain, il t’est arrivé quoi à toi ? T’es redevenu un joueur de foot et t’as mis un but ! Sergio plus grand sorcier que Dumbledor.

Se montrer en LDC

Pereira (3/5)
NONNNNNN ! Un attaquant technique et intelligent permet de déplacer le bloc adverse ????? Incroyable cette soirée…

Hernani (3/5)
Hernani a réussi à enflammer la défense de la Roma, sans que le coach soit Rudi Garcia.

Remarque à la con :

Rio Mavuba était au commentaire et malgré quelque banalité d’usage a été plutôt bon. Si on prend en compte ses interventions sur RMC je dirais qu’il a même était très bon.

ATTENTION ATTENTION!

Tu peux si tu le souhaites aider le site en cliquant sur le bouton “Faire un don”

Tu peux aussi venir nous rejoindre en montrant tes talents en cliquant sur “Rejoins-Nous”

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer

beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

2 commentaires

  1. Un score qui laisse de l’espoir pour le retour. Sinon, toujours des problèmes d’affichage avec Tumblr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.