Liverpool – Chelsea (1-1) La Reds academy livre ses notes

Thomas Pesquet non plus n’a pas vu partir la frappe de David Luiz. Mais lui il a une excuse.

Après un mois de janvier difficile, autant pour le Liverpool FC que pour votre serviteur, inutile de dire que j’appréhendais la réception du large leader de Premier League avec autant de fébrilité que mes tests HIV après ma première orgie.

Et oui, tout le mois de janvier, on a peu ou prou perdu à la maison. Et on ne vas pas se mentir, on se fait torpiller chez nous par des équipes plus faibles pour deux raisons :

  • Primo, on arrive plus à marquer un but malgré la maîtrise du ballon
  • Deuxio, on se fait déchirer l’arrière garde au moindre contre rondement mené.

Du coup, Chelsea qui n’a pas trop envie de se fatiguer adopte la même tactique, en empêchant nos milieux de créer et en les poussant à envoyer des parpaings aux attaquants qui s’épuisent tous seuls, comme des hamsters dans une roue. Il suffisait juste ensuite d’attendre l’erreur de notre part qui leur ramènerait les 3 points de la victoire.

Sauf.

Sauf que Chelsea n’a pas eu autant de contres que ça et qu’ils n’ont pas réussi à nous punir de nos erreurs comme l’on fait les Wolves, en loupant même un pénalty par l’affreux Diego Costa (très bon hier au demeurant), bien détourné par Mignolet.
Sauf que Liverpool a réussi à marquer un but, sur une des rares actions qui a mis Chelsea hors de position. Une frappe contrée, un centre enfin bien ajusté d’Henderson, et beaucoup de détermination pour s’imposer dans les airs par Gini.

Alors bien sur, il faut revenir sur le but encaissé par Mignolet. Oui. Ça ne fait pas envie mais il le faut. Tout d’abord le coup-franc n’avait pas lieu d’être, c’est Hasard qui se met habilement dans la course de Lallana pour obtenir une faute imaginaire. Clattenburg, au sifflet, est tombé dans le panneau avec délectation.

Ensuite, l’arbitre siffle la remise en jeu. Mignolet est à son poteau et se déconcentre complètement, perd le ballon des yeux, et encaisse une belle frappe de David Luiz, bien caché par Willian. Mais la Mignoule trouve le moyen de se ridiculiser alors qu’il remontait doucement dans l’estime de tous. Quelle tristesse à ce niveau, et tellement injuste par rapport aux efforts de ses partenaires jusque-là.

A l’arrivée, un match nul qui nous rassure un peu mais qui arrange surtout Chelsea. Rapport à la célébration de Conte face à ses supporters en fin de match.

THE LOCAL HEROES

Mignolet (1/5) Son erreur sur le but encaissé, difficilement acceptable à ce niveau, peut-elle être compensée par le pénalty stoppé ? Mon avis est dans sa note. Son jeu au pied a souvent été imprécis, envoyant les attaquants tenter l’impossible face à la charnière Luiz-Cahill, impériale dans les airs.

Clyne (2/5) De retour de blessure, il n’a pas réussi à s’imposer. Il a plus souvent subi le pressing qu’il ne l’a imposé à ses adversaires. Il n’a jamais pesé offensivement et a perdu contenance techniquement au fil des minutes.

Matip (1/5) Méconnaissable. De retour de blessure et son imbroglio suspensif pendant la CAN, Joel devait ramener de la sérénité et ce fut complètement l’inverse. Il a perdu beaucoup de ballons, raté des transmissions et gestes techniques simples. A pain to watch. Il va revenir plus fort, c’est obligé.

Lovren (1/5) AH. Mon préféré. Jamais le dernier pour mettre ses copains dans la merde, Lovren a laissé son pote Matip concéder le penalty après un duel complètement raté avec Costa. Faible dans les relances et souvent dominé dans les duels. Son statut de titulaire finira bien par être remis en question un jour.

Milner (3/5) Sauvé par son activité et son abnégation. Il reste sur la lancée de ses prestations moyennes et souvent limitées techniquement. Il a besoin d’un bon week-end en Thalasso à Prechacq Les Bains.

Henderson (2/5) Ah comme tout allait bien quand il jouait en retrait, loin du pressing adverse. Mais c’est fini ce temps-là. N’Golo et sa bande ils t’ont serré le kiki. Résultat, des transversales en touche et des diagonales qui finissent en 6 mètres. Il faut parler des centres ? Un réussi qui amène le but, le reste a obligé Can, Firmino et Origi a faire des figures de ballerine pour les récupérer.

Can (2/5) L’un des rares à s’imposer dans les duels mais vite mis en difficulté par le pressing aussi. Les petits périmètres, c’est pas son truc.

Wijnaldum (3/5) Toujours les mêmes problèmes dans les duels. Beaucoup de ballons perdus dans des zones cruciales, là où Chelsea démarrait ses contres. Il marque, comme contre City, de la tête. C’est déjà ça. Je lui vois encore une grosse marge de progression cela dit.

Coutinho (2/5) Isolé, pressé, il a été rendu inoffensif par Chelsea. Antonio Conte est vraiment loin d’être con. Remplacé par Mané, de retour de la CAN, où il s’est aussi réduit le moral en miettes.

Lallana (2/5) Moins virevoltant que d’habitude. Moins précis et créatif.

Firmino (1/5) Peut-être notre meilleur joueur mais il a été complètement absent. Il manque deux occasions en or. Il peut accompagner Milner dans les Landes.

 

JustWide

La Reds Academy ne marche pas seule, on a plein de copains au sein de la French Branch.

 

No one can beat us ! YNWA Jurgen

JustWide

Honnête artisan à la Reds Academy. Horsjeu.net m'a donné la vie, et me bourre le cul depuis ce jour.

2 commentaires

  1. Si on emmène Adam avec Bobby dans les Landes, Est-ce qu’on pourra dire qu’il sont à Lallaland ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.