Liverpool – Manchester United (3-1) : la Reds academy livre ses notes

Ce lundi, c’était expression écrite avec mes CM1-CM2. Sachez mes bons lecteurs que, sous leurs joggings de contrefaçon, se cachent des poètes, la preuve avec Léopold*.

En ce dimanche après-midi

Et après une énième victoire de City,

Deux génies tactiques

Se croisaient dans un lieu emblématique.

   

Klopp contre Mourinho

Le tip top contre l’idiot,

Liverpool contre Manchester

Le pitbull contre la galère.

   

« Je vais garer le bus

Pour leur mettre dans l’anus »

Dit l’idiot.

« Tod für die Portugiesen »

Lança le beau Jürgen.

   

Rapidement, les canons ont parlé

Et les Mancuniens ont tremblé.

Le but de Mané,

N’était pas volé.

   

A contrario,

Le but de Lingard

Était  raccroc :

Alisson avait baissé sa garde.

   

Pardonnez ces rimes croisées,

Mais, franchement, ça m’a gonflé.

   

Face à un tel mur,

Les Reds craignait l’imposture.

Mais à la soixante-dixième,

Coup de génie from Jürgen.

   

Shaqiri entra

Et sonna le glas

D’un nul inespéré

Pour les étrangers.

   

Deux buts

Dans leur uc,

Mourinho, tête baissée

Mancuniens, enculés.

   

Léopold

   

Inutile de vous dire que, depuis lundi, Léopold a vu son portrait être glissé dans le cadre « Élève du mois de l’année » et qu’il a tous les droits dans l’école. Véritable chouchou, je l’ai même applaudi lorsqu’il a fait une balayette à Maxime, qui pleurait bien sa race dans son survet’ du Barça. Bien fait, gloire à Liverpool et à Léopold !

   

LES NOTES

Alisson (2/5) : fantastique, voire héroïque le mardi précédent face à Naples, Alisson a commis une boulette qui aurait pu nous coûter cher. Pas de quoi lui en vouloir mais dommage de se faire remarquer de cette manière alors qu’il n’a pas beaucoup été sollicité.

Clyne (4/5) : faisant partie des abonnés absents, Nathaniel a eu droit à sa première titularisation en championnat depuis un bail grâce à un malheureux concours de circonstances. Mais, force est de constater qu’il a plutôt bienfait le job. Avec si peu de temps de jeu, chapeau.

Lovren (3/5) : lui aussi titularisé grâce à des absences de marques, Lovren a fait le boulot sans grand coup d’éclat, si ce n’est son manqué en milieu de première période… Il revient quand, Joe ?

VanDijk (5/5) : colossal. Il a fait de Lukaku sa pute belge. Un récital.

Robertson (5/5) : assez rare pour le souligner, c’est Mourinho qui en parle le mieux :« They are fast, they are intense, they are aggressive, they are physical, they are objective. They play 200 milesper hour with and without the ball. I am still tired just looking at Robertson ! He makes 100 metre sprints per minute, absolutely incredible, and these are qualities. »

Fabinho (5/5) : quel match, quelle présence. Pfiou. Au fur et à mesure des matches le Brésilien prend confiance en lui et cela s’est vu ce dimanche. Sa passe décisive pour Mané est exceptionnelle et il a été pugnace et n’a reculé devant aucun effort. C’est l’homme du match.

Wiiiiiiiijnaldiiiiiium (4/5) : boulon d’un milieu de terrain qui fait briller les yeux, leNéerlandais a brillé ce dimanche.

Keita (3/5) : performance mi-figue, mi-raison. Créatif, certes, mais il a trop tenté à mon goût. Il n’empêche qu’au fur et à mesure des matchs, il deviendra un maillon fort indéniable.
=> Remplacé par Shaqiri. Quelle entrée incroyable. Deux tirs, certes déviés, mais deux buts importantissimes.

Salah (3/5) : auteur d’une belle hausse de régime ces derniers jours, Salah n’a pas eu l’impact espéré mais il a pesé lourd sur la défense fébrile des Mancuniens.

Firmino (5/5) : j’ai enfin revu un Firmino qui me plaît : disponible, avec de l’impact bref, un danger incessant. Il aurait mérité marquer mais, vraiment, heureux de l’avoir vu à ce niveau.

Mané (4/5) : Sadio a eu une influence importante sur ce match, bien concrétisée par ce superbe but. Dangereux, il n’est pas étranger non plus au premier but de Shaqiri. Superbe match.

   

* Dois-je vous préciser qu’avec un prénom pareil Léopold n’est jamais en jogging ?

Steve Macadam

Cousin sans classe de l'élégant Steve McManaman, je cherche le glorieux passé de Liverpool au fond des pintes vides qui s'accumulent au fur et à mesure des matchs. Apprends actuellement l'Allemand grâce à GoogleTrad' pour les beaux yeux de Klopp (mais si, derrière ses lunettes. Regarde bien.).

2 Comments

  1. Le retour en tant que titulaire de Clyne s’est fait face à Everton la saison dernière.
    L’homme des derbys.

    Papus Armand pour vous servir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.