La Tchernobyl Akadémie prend une claque anglaise et part en vacances (0-4)

Toutes les bonnes choses ont une fin …

Ce petit chemin aux quatre coins de l’Europe par nos petits joueurs aura été un beau périple, une belle épopée, qui sera forcément un succès dans l’histoire du football ukrainien.
Se faire éliminer par l’Angleterre en quarts de finale, c’est davantage que ce qui était espéré avant la compétition, et l’image qu’ont donné cette équipe et ce staff ne peut qu’être positive auprès du football européen.

Le Match :

Très vite, le match s’est terminé. Dès la 3e minute, Kane ouvre le score et met fin aux espoirs ukrainiens. Une toute petite réplique de Yaremchuk au quart d’heure de jeu n’y fera rien, c’est Maguire qui double la mise avant la mi-temps pour entériner totalement le peu de chance qu’avait l’Ukraine au coup d’envoi.
Ensuite ça déroule : Kane plante son doublé puis Henderson sur corner, 3 buts encaissés sur 3 phases quasi-arrêtées, c’est dommage et c’est symptomatique des problèmes défensifs de l’Ukraine illustrés par les 10 buts encaissés en 5 matchs.
Trop justes, trop émoussés physiquement par les 120 minutes jouées il y a quelques jours, les Ukrainiens sont passés à côté et l’histoire s’achève là pour notre équipe avec un Shevchenko forcément déçu de tomber, encore face à des Anglais, dans son pays d’adoption.

La Note Artistique de l’Equipe : 4/5 :

Pas de notes individuelles aujourd’hui, pas de sens dans un match qui n’a pas été joué ou presque… mais remercions tous les joueurs, le staff qui ont fait de cet Euro une réussite sportive, individuellement (au moins pour Yarmolenko, Zinchenko, et quelques autres), collectivement (pour le dépassement de soi de l’équipe à plusieurs reprises).

Merci encore à Shevchenko. Qui d’autre que l’icône du football ukrainien pour mener au plus haut sa sélection ? On ne sait pour combien de temps encore Sheva souhaitera entrainer l’Ukraine, et il fait peu de doute qu’il souhaitera un jour coacher un club… à plein temps… en Lombardie par exemple… Sachez que nous serons encore là pour le voir, l’apprécier et nous remémorer son apprentissage, cet Euro 2021 et sa réussite historique avec l’équipe d’Ukraine.

Merci les gars, et à l’année prochaine à la Coupe du Monde !

Andriy Chèvrechenko

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.