14è journée de Liga I Bergenbier avec la Tuica

Vaslui, Galati, Poli et autres rimes en « i »

Nouvelle semaine, nouvelle journée de Liga I Bergenbier. Avec en cadeau cette fois-ci, pas mal de buts et de cartons.

On commence le jeudi avec le match de cette quatorzième journée de Liga I Bergenbier : Sageata Navodari qui recevait l’Astra Giurgiu. On s’attendait a une victoire pas trop compliquée pour les joueurs de Giurgiu et au final, on peut dire que cela a été laborieux. Tout commençait pourtant si bien pour les joueurs de l’Astra. Complètement dominateurs dans le jeu, Junior Morais adresse un centre superbe à son camarade Seidu Yahaya qui ouvre ainsi le score dès la 7ème minute. Ne relâchant pas la pression, celui qui a offert le premier but à Yahaya se paye le luxe du doublé sur le terrain de Navodari.  Complètement sonnés, les locaux vont même encaisser un troisième, puis un quatrième but grâce a un doublé de Yahaya puis une réalisation de Yazalde. 27ème minute, 0-4 pour l’Astra. Le match semble joué, on peut même s’attendre à un score fleuve avec de nombreuses occasions pour l’Astra. Et là, le sursaut d’orgueil des joueurs locaux a lieu avec une erreur monumentale du gardien de Giurgiu qui permet au joueur emblématique du Sageata Sorin Chitu de sauver l’honneur pour les siens. Retournant aux vestiaires sur ce score de 1-4, l’affaire semble pliée pour l’Astra qui doit gagner pour recoller a la première place du Steaua, en l’attente de deux matchs en moins. Au retour des vestiaires, les locaux se font plus pressants et ça paye à la 53ème avec Vezan qui voit sa frappe déviée par le buteur de l’Astra Yahaya.  2-4, l’espoir revient, et cela d’autant plus que la 76ème minute voit Chitu doubler la mise sur un centre de Lopez. Malheureusement pour le Sageata, l’expérience de la défense de l’Astra va payer, et les fautes répétées des attaquants ne vont pas permettre au joueurs de Navodari d’obtenir le match nul.  Victoire à l’arrachée, victoire quand même pour l’Astra qui recolle ainsi à la première place avec 29 points.

Vendredi,  Vaslui 15ème du championnat recevait le Petrolul Ploiesti, actuellement troisième. Un déplacement qui ne devait pas poser de soucis aux joueurs du Petrolul, mais qui aurait bien pu tourner au drame lorsqu’à la 27ème minute  Antal, bien servi par Viveiros, profite d’un marquage trop laxiste de la défense pour ouvrir la marque. 1-0 pour Vaslui, le stade exulte. Mais la joie sera de courte durée, car seulement quatre minutes plus tard avec un centre-frappe de Teixeira qui lobe le gardien et permet à Dore de pousser le ballon au fond. On en restera là, Ploiesti laisse deux points précieux sur le terrain du Vaslui.

L’affiche la plus attendue de cette 14ème journée était certainement cette confrontation entre deux équipes emblématiques du championnat roumain, d’un coté la capitale avec le Dinamo Bucarest 7ème et de l’autre le CFR Cluj, 8ème un point derrière. La victoire était impérative pour les deux équipes, en quête de podium à la fin de la saison.

Dans une ambiance survoltée, le match commence avec une certaine domination du Dinamo. Mais le CFR va bien montrer qu’il est chez lui dès la 9ème minute avec un but de Costea qui fait suite à un cadeau gracieux tout d’abord du milieu du Dinamo qui perd la balle sur une mauvaise transmission, puis sur une défense trop laxiste qui laisse complètement seul Costea qui fait preuve d’un opportunisme sans faille. Attribut « renard des surfaces » à FIFA. Dès lors, le match se ferme, le Dinamo n’arrive pas a porter le ballon devant, et même l’expulsion de Rada ne leur permettra pas d’égaliser. 1-0 pour Cluj, qui passe devant le Dinamo à la 7ème place.

Dans les autres matchs, Botosani laisse filer trois points sur son terrain face au Ceahlaul Piatra grâce à Marian Constantinescu qui profite d’un beau dégagement de son gardien pour se retrouver seul face au but. 0-1 score final, Piatra occupe donc la 5ème place. Pandurii assure le service minimum face à la modeste équipe de Constanta avec une belle frappe de Nicoara qui fait suite à un travail magnifique de Eric, le jeune prodige que certains annoncent au Steaua la saison prochaine. Le Gaz Metan lui aussi s’impose a l’extérieur sur le score de 0-1 face au Concordia, profitant de l’expulsion de Cretu amplement méritée sur un tacle par derrière en qualité de dernier défenseur. Le coup franc qui suit sera fatal aux joueurs du Concordia avec un beau coup franc ras-du-poteau de Florin Dan. Ce dernier sera exclu en fin de match, mais toi, lecteur fidèle de la Tuica, tu sais qu’en Roumanie c’est l’usage.

Dans le match opposant l’ACS Poli et Otelul Galati, rien de bien passionnant à vrai dire. La décision ne s’est faite que dans l’ultime minute, quand Szekely l’ancien joueur du Steaua crucifie Galati et offre la victoire aux joueurs de Timisoara.

Enfin vient le derby entre les deux équipes de la ville de Brasov qui mît la Piata Sfatului de la ville en émoi. En effet, Corona Brasov, lanterne rouge du championnat aurait bien eu besoin des points de cette 14ème journée. Il n’en fut rien.  A la 18ème minute,  Mateiu profite d’une erreur de marquage suivant un mouvement de panique dans la défense du Corona pour donner l’avantage aux siens. Par la suite, le FC Brasov va asseoir sa domination sur le jeu, et même s’offrir le doublé avant la mi-temps avec une frappe repoussée de Cristea qui revient dans les pieds de Buga qui n’a plus qu’à aller dans les cages avec le ballon. 0-2 à la mi-temps. Dans les vingt dernières minutes, le Corona donne tout, et cela se matérialise à la 70ème minute avec un cafouillage énorme devant les buts du FC Brasov qui mène à un centre de Surdu très bien repris de la tête par Bus. Malheureusement,  cela ne sera pas suffisant, le FC Brasov s’impose 1-2. Autre coup dur pour le Corona, l’expulsion assez sévère de Brata pour simulation.

Le Steaua Bucuresti et l’Universitatea Cluj n’ont pas joué cette journée, le Steaua étant très généreux en joueurs sélectionnés en équipe de Roumanie, en accord avec la fédération le match est reporté pour permettre aux joueurs de se préparer au choc contre la Grèce. Forta Romania !

Hadrian Stoian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.