Anderlecht-Galatasaray (2-0), la Jup’ gagne en Ligue des Champions

Salut les filles !

Aujourd’hui, Anderlecht a l’occasion de s’assurer une participation européenne en février. Pour ça, il faut battre Galatasaray à domicile, ce qui assurerait la 3ème place. Et pour peu que dans le même temps Dortmund batte Arsenal, la 2ème place serait encore accessible. Au vu du niveau de jeu affiché par les deux équipes cette saison en Ligue des Champions, c’est largement faisable pour les Mauves. Mais la lose belge en Coupe d’Europe n’est plus à démontrer.

Les Mauves ont choisi de laisser filer leur dernier match de championnat, de manière plus ou moins consciente. Charleroi s’est imposé 3-1 et Anderlecht a perdu sa place de leader. Galatasaray a d’ailleurs également dû se concentrer sur cette rencontre, puisqu’ils se sont pris 0-3 par Trabzonspor.

Les compos

Retour de Steven Defour dans le XI après quelques semaines de blessure. Compo classique autrement.

Je ne sais pas si c’est la compo attendue, mais je déplore l’absence d’Imraz Latouf et Ismet Danlku.


Le match

-6’ On se motive en diffusant Le Grand Jojo dans le stade.

Le match n’a pas encore commencé, mais la défense turque plie déjà.

2’ L’engagement était pour Galatasaray, mais Anderlecht a très vite récupéré la balle et ne l’a pas rendu jusqu’ici. Après 90 secondes, Mitrovic se procure la première occasion, en devançant Chedjou sur un centre de Praet. Ça passe au-dessus.

4’ Nouvelle offensive des Mauves, qui passent une nouvelle fois côté droit. Praet trouve les gants de Muslera.

5’ Sneijder veut lancer Burak Yilmaz, mais Mbemba est évidemment bien placé.

7’ Sneijder, qui se croit encore bon, essaie de passer Anthony Vanden Borre, qu’il pense encore mauvais. C’est raté, p’tit con.

Anderlecht presse très fort à la perte du ballon. Néanmoins, si le pressing n’est pas immédiatement efficace, la reconversion défensive est rapide. L’objectif est d’isoler Sneijder, quitte à laisser beaucoup de libertés au porteur du ballon. Ici, le Belge le plus proche est à 10m de Selçuk Inan (qui a le ballon), tandis que Sneijder a les 3 milieux axiaux adverses dans sa zone. Selçuk choisit donc la passe lobée vers Burak Yilmaz. Proto récupère le ballon.

10’ Le raté de Mitrovic ! Sur un centre à ras de terre d’Acheampong, Mitrovic devant Semih Kaya (probablement grâce à une faute non sifflée) mais rate le ballon, tout seul dans la surface !

20’ Anderlecht étouffe totalement Galatasaray. Il ne manque qu’un but pour concrétiser cette domination.

30’ Carte jaune pour Tarik. Tielemans frappe directement le coup-franc. Muslera dégage des poings.

34’ Anderlecht doit être la seule équipe au monde à se placer trop loin sur un coup-franc. L’arbitre fait avancer le mur.

35’ Reprise de volée écrasée de Defour. Mitrovic dévie très légèrement la balle. Muslera est surpris. La balle touche le poteau, passe devant le but, puis vient heurter l’autre poteau. Pas d’bol.

39’ Cette fin de mi-temps est un peu plus imprécise. Anderlecht court après le ballon et le pressing donne plus de fautes que de récupérations.

44’ GOOOOOOOOOOOOOOOAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAL ! Galatasaray n’arrive pas à se dégager suite à un coup-franc. A l’entrée de la surface, Praet décale Conte, côté gauche. Celui-ci centre et retrouve Praet. Sa petite tête permet au ballon de trouver Mbemba, qui conclut d’une tête plongeante ! 1-0 !

45’+2 Chedjou doit désormais prendre des jumelles pour apercevoir la qualification.

Mi-temps ! Après une grosse demi-heure, Anderlecht a été un poil moins convaincant sur les quinze dernières minutes de cette première période. Paradoxalement, le but est intervenu dans ce moment « faible ».

46’ Premier changement. De retour de blessure, Defour est encore gêné au mollet. Il est remplacé par Kawaya, qui avait fait grosse impression contre Arsenal, pour sa première en Ligue des Champions. Il se place côté gauche, ce qui pousse Conte sur le côté droit et Najar dans l’axe, à une position plus reculée.

53’ Ce début de deuxième période est clairement à l’avantage des Turcs. L’absence de Defour se fait sentir dans la coordination du pressing.

58’ Percée de Vanden Borre, qui se conclut par une frappe de Dennis Praet dans les bras du gardien.

59’ Burak Yilmaz récupère une frappe de Felipe Melo et oblige Proto à se détendre. Galatasaray est beaucoup plus convaincant.

60’ Frappe très puissante d’Altintop, repoussée des poings par Proto ! Trente secondes plus tard, il ne manque qu’une pointure à Burak pour couper un centre-tir. DANGER ! DANGER ! DANGER !

62’ Bonne réaction d’Anderlecht, avec cette tête de Mitrovic arrêtée sur la ligne par Muslera.

67’ Frustré d’avoir très peu joué lors de la Coupe du Monde au Brésil (doublure d’Alderweireld, il est sorti blessé lors de sa seule apparition), Vanden Borre se fait plaisir avec ce centre-ciseau-retourné.

69’ Les Turcs essaient de pourrir le match. 5ème carton jaune pour eux. Le jeu est haché.

72’ Preuve du renouveau de Galatasaray, les deux équipes sont maintenant à égalité en ce qui concerne la possession. Elle était en faveur d’Anderlecht jusqu’ici (55% à la mi-temps, 65% lors de la première demi-heure).

76’ La barre pour Galatasaray ! Burak est couvert par Vanden Borre, qui marche. Il se présente face à Proto mais, pressé par Mbemba, ne peut pas frapper correctement. Le ballon touche le haut de la latte.

82’ Belle remontée de balle de Mitrovic, qui arrive à servir Conte pour un face-à-face. Le Guinéen dévisse complètement. Six mètres.

83’ Galatasaray a la balle. L’arbitre arrête le jeu et met un deuxième jaune à Selçuk, qui est donc expulsé. Bravo le veau !

84’ Praet est remplacé par Kljestan.

86’ GOOOOOOOOOOOOOOOOAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAL ! CHANCEEEEEEEEL MBEMBAAAA ! Coup-franc de Kljestan repoussé par Muslera. Dans un angle fermé, Mbemba arrive à frapper et inscrit son deuxième but de la soirée ! Muslera n’est pas très clair là-dessus. MAIS ON S’EN TAMPONNE LE COQUILLARD ! 2-0 !

89’ Dernier changement mauve : Cyriac remplace Mitrovic.

90+4’ La dernière frappe du match est justement pour le néo-entrant. Elle trouve les bras de Muslera.

Terminé ! Tout le monde sait qu’Arsenal a gagné et donc qu’Anderlecht est éliminé, mais le stade exulte au coup de sifflet final. Avec cette victoire, Anderlecht jouera les 1/16 d’Europa League en février ! Les Mauves mettent fin à 12 matchs sans victoire en Ligue des Champions. Pour la première fois depuis l’apparition de la nouvelle formule de LDC, le club belge engagé en phase de groupes de cette compétition ne terminera pas dernier.

La politique axée sur la formation paie. Toujours compétiteur, l’entraîneur Besnik Hasi regrette même de ne pas avoir quelques points de plus. Anderlecht a en effet perdu 5 points dans les arrêts de jeu lors des deux premières journées. Désormais, l’objectif, selon l’Albanais, est « d’aller le plus loin possible en Europa League ». Avec les playoffs qui commencent fin mars, on sait qu’il est toutefois difficile de concilier participation européenne et championnat, les 10 matchs se jouant contre les meilleures équipes de la saison.

Si le club arrive à garder cet effectif, le directeur général a annoncé que la saison prochaine, l’objectif sera de se qualifier pour les 1/8 de finale de Ligue des Champions. Pour cela, il faudra toutefois être champion. Actuellement, c’est le Club Brugge qui est en tête.


En vidéo.


Les notes :

Proto (4/5) : impeccable.

Acheampong (3/5) : quelques belles montées, comme à son habitude. Pas spécialement solide défensivement, puisque pas mis à contribution.

Deschacht (4/5) : 80ème match européen, et du grand Deschacht pour l’occasion !

Mbemba (5/5) : tu es déjà quasiment irréprochable défensivement, mais alors si tu commences à mettre des doublés, tu deviens quasi-parfait.

Vanden Borre (3/5) : souvent pris de vitesse en un contre un face à Bruma, on l’a vu comme d’habitude très actif, même si ses montées ne sont pas toujours très judicieuses.

Conte (3/5) : première mi-temps à gauche, deuxième à droite. Il a dû retrouver quelques repères mais s’est beaucoup dépensé. Peu lucide sur son face-à-face.

Defour (3/5) : son retour après presque un mois d’absence a fait du bien aux Mauves. Son mollet étant de nouveau enflé et Anderlecht jouant contre le Club Brugge dimanche, il a été remplacé par précaution à la mi-temps par Kawaya (4/5), aussi intéressant que contre Arsenal.

Tielemans (3/5) : une excellente première période, mais forcément moins à son aise en deuxième mi-temps sans Defour.

Najar (3/5) : également une bonne première période, une bonne entente avec Praet et Vanden Borre. Bien trop frêle pour être aligné dans l’axe. Expérience à ne pas renouveler.

Praet (4/5) : grosse activité pour lui, dans la lignée de ses précédentes prestations. Passeur décisif sur l’ouverture du score. Il faudrait juste que ses frappes soient plus dangereuses. Remplacé par Kljestan, dont le coup-franc amène le deuxième but.

Mitrovic (3/5) : malgré son raté, j’ai vu un Mitrovic en forme. Un peu plus de pressing qu’habituellement, il est redescendu plus bas, il a su faire jouer les autres. Il est sur la bonne voie.

Jean-Marie Pfouff.

Retrouvez-moi sur Twitter, Facebook et sur la page de la Jup’ Académie.

Mon compère Bart Van den Van Krrr, ce Bel Homme, est aussi ici et .

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

2 commentaires

  1. J’ai pas vu et pas compris le rouge?
    Sinon c’est dommage j’espère qu’anderlecht va se lâcher en Europe car c’est la timidité qui les flingues sur cette phase de poule…

  2. Selçuk s’est plaint de ne pas avoir obtenu une faute sur une action précédente. L’arbitre lui met un 2ème jaune pour contestation/mots déplacés.

    Autrement, ouais, il manquait pas grand-chose pour que ça passe. Ou en tout cas pour qu’Anderlecht soit devant Arsenal avant la dernière journée. Mais globalement c’est positif, c’est infiniment meilleur que ce qu’on voit en LDC depuis presque 15 ans. Et les U19 montrent en Youth League que le nombre de jeunes en équipe première n’est pas un hasard, donc c’est intéressant pour les prochaines saisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.