Angers – Le Havre (1-0), la SCO Académie était à Jean-Bouin

Bonjour à tous sauf, aux Lavallois.

Tout d’abord, un petit rappel des faits : le SCO roule sur la Ligue Deux depuis le début de l’année et profite de la nullité de nos adversaires (les Fistinériens, les hiboux et les ex-employés de Peugeot se reconnaîtront) pour s’installer sur la deuxième place du podium, tout en devenant un sérieux outsider pour le choix de l’équipe de Liguain à supporter l’année prochaine selon Hipster Magazine. 

Bref, le week-end de votre serviteur commençant dès vendredi soir, j’en profite pour me rendre à Jean-Bouin pour la première fois cette saison, accompagné de Papa Téhétéro, pour faire bonne mesure.

Bref, arrivés assez tôt, on a pu tranquillement s’installer et voir les joueurs à l’échauffement. Notamment Gamboa, encore plus moche de près que de loin (et c’est pas peu dire). Le temps d’expliquer à mon paternel le déroulement de la saison du SCO, le système de jeu utilisé, les joueurs titulaires et pourquoi les Havrais sont des petites salopes, le match était sur le point de débuter.

La composition:

Mieux qu’El Loco : Le 2-1-2-1-2-1-1.

Une compo sans grosse surprise, mis à part la présence d’Eudeline sur le coté droit, préféré à Ben Othman (non retenu) et Diers (sur le banc), tandis que Clémence est positionné (en théorie) sur l’aile gauche. On garde donc le 4-2-3-1 utilisé depuis les arrivées de Pierre et Mangani, avec Ngando en 10 pour alimenter Kodjia (SPOILER : Cela n’arrivera jamais).

Le match:

0′: La tribune où je suis est quasi-pleine, et l’ambiance est sympa sans être géniale. Bref, on est à Jean-Bouin.

15′: Le SCO domine sans se créer d’occasions franches, contrairement aux Havrais, dont la frappe de Bonnet qui parait pleine lucarne est dévié par un de ses coéquipiers et sort du cadre.

24′: Énorme erreur de relance de Fortes qui offre une grosse occasion de but à Kodjia, qui croque son duel face au gardien.

Fortes a longtemps hésité entre le foot et le cyclisme.

Fortes a longtemps hésité entre le foot et le cyclisme.

25′: Sur l’occasion suivante, le coup-franc de Ngando trouve la tête de Thomas qui lobe Diallo et s’écrase sur la barre. Salope.

 

Vous voyez la tribune ? J'étais là.

Vous voyez la tribune au fond ? J’étais là.

32′: BUT POUR ANGERS ! Sur un centre de Clémence contré, Bouka Moutou récupère, fixe son défenseur, déborde et centre. Le gardien havrais repousse directement sur Kodjia, qui inscrit son 15e but de la saison. SCO 1-0 HAC

2 appels de balle angevins, la défense normande est perdue.

Mi-temps: Bonne 1ère MT des Angevins, qui ont dominé des Havrais bien trop timorés et ont logiquement ouvert la marque, par Kodjia, et auraient pu doubler la mise en étant moins imprécis.

59′: Sur une touche havraise, Bonnet élimine et frappe de l’extérieur du gauche, Butelle détourne comme il peut.

61′: Lancé en profondeur, Le Bihan évite la très bonne sortie de Butelle qui le force à s’excentrer, et frappe sur la barre. On est pas serein serein depuis la reprise.

J’avais pas pris de calecon de rechange, malheureusement.

64′: Eudeline est remplacé par Diers. On passe en 4-3-3 avec Diers et Mangani en 8, tandis que Ngando passe à droite.

68′: Kodjia sort sous une belle ovation et est remplacé par Ayari.

75′: Il se passe plus grand chose dans ce match, les Havrais dominent mais la défense et le milieu verrouillent bien l’axe et ne laissent plus d’opportunités aux visiteurs.

79′: Frikeche remplace Mangani.

Fin du match: Une victoire et 3 points qui font du bien, dans un match assez plaisant bien qu’avare en occasions. Chaque équipe a eu sa mi-temps, mais la maîtrise angevine a fait la différence et permet au SCO de se rapprocher d’une accession en Ligain totalement improbable 3 mois plus tôt.

Les notes:

Butelle (3+/5): Comme à chaque match, il a pas eu énormément de choses à faire, mais il a bien géré les rares frappes cadrées havraises. Une bonne sortie sur Le Bihan en fin de match et sa manière d’haranguer le public en fin de match prouvent qu’il est définitivement là. Très encourageant pour la fin de saison.

Angoula (5/5): OK, note pas du tout objective. Un bon match sans être étincelant, notamment parce qu’il avait Bonnet au marquage et qu’il s’est parfois fait coiffer (pardon). Mais bon, le mec sort tellement ses tripes pendant 90 minutes que quand tu vois sa réaction au coup de sifflet final, tu peux pas mettre moins.

Pierre (3+/5): Encore un très bon match pour JJP, jamais  mis en difficulté par Le Bihan, l’occasion de la 61′ excepté. On sent une vraie complicité avec Thomas, ce qui donne la meilleure charnière de La Ligue Deux du monde.

Thomas (3+/5): Cf. Pierre, l’erreur en moins.

Bouka-Moutou (4+/5): Gros match d’Arnold, qui a martyrisé son vis-à-vis offensivement et défensivement. C’est d’ailleurs lui qui provoque le but, avec un débordement à montrer dans toutes les écoles de foot.

Arnold marchant sur les havrais.

Auriac (3/5): Pas mauvais dans son rôle de sentinelle, il a plutôt bien contenu les normands venant dans sa zone. Heureusement qu’il a Mangani à coté de lui quand même.

Mangani (4/5): Du bon, du très bon (et pourtant il a joué à Nancy). Non content de bien jouer, il arrive également à bien faire jouer les autres. Si on monte, j’espère qu’on pourra le garder pour la saison prochaine.

Eudeline (2/5): Pas mauvais, mais loin d’être transcendant, logiquement en manque de rythme. Il a essayé de s’adapter aux déplacements WTF de Clémence, tout en s’appliquant à bien défendre dans son couloir.

Ngando (2/5): Positionné en 10, il a vitre compris qu’il ne toucherait pas un ballon en resttant juste derrière Kodjia. Il a alors intelligemment reculé en 8 « 1/2 » pour participer au jeu, avec de bonnes intentions mais peu de réussite. Une chose se confirme, il ne parvient pas à s’exprimer dès que Kodjia occupe la pointe de l’attaque.

Clémence (la moyenne/5): Pas mal de déchets dan son jeu, mais aussi beaucoup de volonté à la récupération du ballon. Complètement cuit à partir de l’heure du jeu, aurait mérité d’être remplacé en fin de match.

Kodjia (4/5): Encore un but dans l’escarcelle, et une capacité à peser sur la défense assez impressionnante. -1 pour avoir goinfré une occasion énorme en début de match.

Diers (5/5): Même s’il ne m’a pas donné son maillot (si tu me lis Charly, il est encore temps).

Ayari (NN/5): Il a touché 5 ballons il a couru 5 kilomètres. Sympa le footing.

Frikèche (NN/5): Des miettes pour l’un des meilleurs joueurs du début de saison.

Le classement :

On y va tout droit.

Si tu souhaites de plus amples renseignements sur le passé, le présent et le futur du SCO et discuter avec des connaisseurs, c’est ici. Et si tu souhaites participer activement à la survie d’HorsJeu et de ses gros membres, c’est plutôt par .

Et sait-on jamais, si tu souhaites débattre, me balancer des mots doux ou des noms d’oiseaux, tu peux t’adresser ici et même là. Et si tu veux proposer une idée, rejoindre la SCO Académie ou autre, c’est à l’adresse suivante: [email protected] 

Bises an(al)gevines,

Cyril Téhétéro

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

4 commentaires

  1. Tu sous-estimes le manque d’ambition de la direction du club qui trouve que la Ligue 1, « c’est trop tôt ».

  2. Le fait est qu’on est pas particulièrement bon, mais surtout que les autres sont vraiment mauvais derrière. Donc oui, j’y crois.

  3. Je n’ai pas pu suivre ce match-ci, mais par chance j’étais sur Créteil il y a dix jours, pour y voir la victoire du SCO. Si j’ai bien lu, c’était plus ou moins le même match, pour le même score.
    Sinon Angoula c’est quand même un peu le Morel du pauvre (il a failli mettre le but de sa vie à Créteil, d’ailleurs).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.