ASSE – Evian Thonond Jean-Marc Gaillard (3-0) : La Forez Académie se fait plaisir

Salut la gandoux (sauf 1).

Oui c’est moi, Vincent, I’m back.

Devant le peu d’intérêt que vous semblez porter à ce que je pouvais dire j’avais décidé d’en assumer l’entière responsabilité de cet échec et d’en tirer cette conclusion. Non je déconne j’ai du faire face à des soucis professionnels et personnels qui m’ont bien empêché de faire ce que je voulais. Je ne développerai pas d’avantage parce qu’après tout vous en avez rien à foutre (et vous avez bien raison).

Et puis je me suis souvenu qu’on était une équipe et donc devant les différentes indisponibilités de mes collègues (que je remercie au passage pour leur soutien et leur patience à mon égard) j’ai remonté la pente et me voilà de retour sur les lignes.

Dimanche après-midi on recevait nos « voisins » de Savoie pour un second « derby ». J’ai rien contre les montagnards mais franchement, ils se disent cousins avec les Niçois et vivent entre eux. Comment tu veux que je les respecte ?  Alors oui ils font de la bonne bouffe et ont des pistes de ski. Ca reste léger comme avantage… Et puis comme l’a rappelé Galette, il n’y a qu’un derby. Point final.


La Compo :

REMPLACANTS : MOULIN – BAYSSE – TABANOU – DIOMANDE – CORGNET – MONNET PAQUET – SAINT MAXIMIN

Non le 11 sur le terrain est classique (quoique certains tiqueront sur la présence de Johnny la Roucaille à la place de Francky). La vraie surprise vient du banc avec le retour du « prodige » Saint-Maximin après une longue blessure aux vertèbres et la mise à l’écart une fois de plus de Mollo.


Le Mâche :

Dire que j’ai failli loupe le premier but… Non rien à voir avec les stadiers et les fouilles ultra-poussées que l’on subit. Cette fois-ci la faute est intégralement à mettre sur le dos de trois de mes collègues qui ne se sont pas pressés pour venir au stade alors que nous avions leurs places… Heureusement qu’on avait donné 16h comme horaire du rdv sinon t’imagines pas le merdier…

Enfin bon, j’ai réussi à passer la tête par-dessus la foule pour admirer le spectacle : touche au niveau du poteau de corner pour KTC, la défense savoyarde avait décrété qu’il pouvait y avoir hors-jeu (.net) sur un touche et laisse le Romain seul dans la surface, sur la ligne de sortie de but. Il est tellement bien entouré qu’il a le temps de contrôler la gonfle, se retourner et la glisser au Poulet d’Abidjan qui rodait aux 6 mètres et n’en demandait pas tant pour la catapulter au fond ! Ca fait 1-0 et on est à cheval entre la première et la seconde minute de jeu.

Tu veux qu’on en rajoute dans humiliation de nos adversaires ? Pas de problèmes : C’est eux qui faisaient l’engagement… Leur fin d’aprèm va être looooooonnnnnnnnggggggeeeee.

Dire qu’il y a un sentiment de révolte en face relève de la bonne blague : je vois rarement leurs « attaquants » (oui, pour moi Sougou n’en est pas un, tout juste une bonne blague de Blaah) au-delàs de la ligne médiane et le reste de leur équipe passe plus de temps à dégager les vagues vertes déferlantes. On est même à deux doigts de marquer par KTC sur coup franc mais leur gardien nous gratifie d’une arconada pour que la gonfle finisse en corner.

Et à la 20ème minute (à deux-trois vaches près, c’est pas une science exacte hein), Cohade récupère tranquillement une relance très merdeuse de Mongongu (et je reste poli). Il transmet toute en facilité à Hamouma (bien couvert par le même Mongongu) qui s’avance, fixe le pauvre gardien qui venait à sa rencontre et la glisse amoureusement à Van Wolfenstein qui attendait aux 9 mètres. Le Hollandais ouvre son pied histoire de pas voir sa frappe stoppée et la gonfle finit dans la lucarne droite ! 2-0 et on est SUPER détendu du gland en tribunes !

On va gérer tranquillement jusqu’à la mi-temps sans être vraiment inquiété. On se permet même de mettre un petit contrat sur leur meilleur joueur (non pas Barbosa, celui là en chie suffisamment avec Lemoine et KTC). Du coup KTC lui assène un petit coup en douce histoire de le faire sortir un petit moment.

Rien de mieux à dire sur le début de la seconde période : on gère tranquillement notre confortable avance même si les Savoyards sont revenus dopés aux injures de leur coach dans le vestiaire et nous imposent un pressing de fou pendant… Boarf environ 10 minutes. Le temps pour Angoula de permettre à Ruffier de justifier son statut de « meilleur gardien français actuellement » (dixit les journaleux de France TV) sur un centre de Wass. Faut en profiter du danois, il va pas rester longtemps sur le terrain après une petite charge du Romain, décidément au four et au moulin dans cette partie. Cette sortie prématurée inspirera ce commentaire à un de mes collègues que je vous livre sans plus d’états d’âme (et il se reconnaîtra) :

C’était à la 54ème minute et le plus beau reste à venir…

Et là, venue de nulle part, LA LLOOOOOOOOOUUUUUUUUURRRRRRDDDDDDDEEEEEEE !!!!

Sur une énième récupération basse des stéphanois (comprenez : à hauteur de la ligne médiane), Lemoine transmet rapidement à Hamouma sur son aile droite à 35 bons mètres. N’étant nullement attaqué il s’avance jusqu’aux 16 mètres, crochète Sabaly et déclenche Un cachou du gauche ! La gonfle file directement dans la lucarne des roses ! 3-0 ! Arrêtez tout on peut plier les gaules et on va aux putes !

Là-dessus on va arrêter le massacre parce que ça va finir par se voir qu’on a des bons joueurs et qu’on va se faire piller au mercatanal hiveranal par des grosses écuries… Et puis en face nos sympathiques voisins ont leur cul bien ouvert, on va pas en plus les forcer à prendre double dose.


Ce qu’il faut en retenir :

Sereinement la déception de l’élimination de l’Europa League a été bien digérée par les joueurs qui visiblement avaient à cœur de se racheter aux yeux des supporters. Mission accomplie.

On peut aussi constater que les critiques devant le manque d’efficacité offensive ont été (enfin ?) perçues par les attaquants : les trois alignés d’entrée ont marqué (oui dans le même mâche, fallait le souligner).


Bonus :

On est qualifié en coupe moustache et qui on tire au sort ? Je vous le donne Emile : Le QSG à domicile ! Oui comme il y a deux ans quand on l’a gagné. Je veux bien que l’histoire se répète mais je ne peux m’empêcher d’y voir une malveillance de la part de Frédo Moustache qui nous colle systématiquement le QSG rapidement dans la compétition… Complot Illuminatis/reptiliens ? Peut être…


Dans les tribunes :

Pour la dernière de l’année civile à domicile, les MF avaient plusieurs messages à faire passer :

  • Le premier à notre coach Galette qui fêtait ses 5 ans à la tête de l’équipe :

Sa réaction a été limpide ici

  • La seconde pour les « supporters » de Dniep qui ont agressés les Stéphanois à Kiev :

Ce qui inspirera ce commentaire à l’ami Tristan Trasca sur le niveau d’anglais :

  • La troisième pour les groupes de supporters à travers l’Europe qui ont apporté un soutien moral aux blessés (ici; ici ; ici ; encore ici ou pour voir de qui on parle) :

  • Et enfin ma préférée, celle suite à « l’article » paru dans le monde sur Saint Etienne, ville-taudis parmi les villes-taudis de France (Je vous laisserai chercher l’article, en plus faut le payer pour le lire) :

[Anecdote savoureuse : au moment où je finis ces quelques lignes, j’apprends que le journal souhaite entrer en contact avec le groupe, sans doute histoire de faire part de leur mécontentement de voir leur nom trainer dans la boue par ces individus peu recommandable. En même temps t’aurais été plus réaliste dans ton torchon tu te serais pas pris cette volée de bois vert en retour. C’est puéril de dire « c’est elle qui a commencé » ? Sans doute. Mais j’en ai rien à foutre. Je vais pas tendre l’autre joue si ?]


Les Joueurs :

RUFFIER (5/5, Business al Usual) : Tranquillement notre CRS finit son année avec un 12ème clean-sheet et le plus faible nombre de buts encaissés. Tu veux quoi de plus pour justifier son statut d’international ?

KTC (4/5, Bon allez on le signe ?) : Sérieux il vous faut quoi de plus Roro et Nanard pour vous convaincre ? Toujours disponible pour déborder, apporter le surnombre, percuter ET ne rechigne jamais pour les tâches défensives (demande à Wass ce qu’il pense de son premier contact avec le Kévin).

PERRIN (4/5, Trop Facile) : Il a même pas eu besoin de forcer son talent pour étouffer les velléités offensives adverses. #Perrin2016 c’est toujours d’actualité non ?

POGBA (4/5, Patron bis) : C’est un vrai plaisir de le voir à ce niveau. En coupe moustache les journaleux de France 4 s’extasiaient en argumentant qu’il avait bien les mêmes gènes que son frère (cet instant gênant de racisme-génétique vous a été offert par le service publique) mais force est de constater qu’il est un candidat crédible en cas de départ de notre colosse sénégalais.

JOHNNY LA ROUCAILLE (4/5, Lui aussi) : La roucaille n’a pas eu beaucoup de soucis sur ce mâche. Bon ça ne l’a pas empêché de prendre sa petite biscotte mais si on peut faire souffler le Francky je dis benco, banco, non BINGO !

CLEMENT (4/5, De retour ?) : ENFIN ! Enfin j’ai vu des passes vers l’avant de la part du Jérem ! Franchement je commençais à désespérer mais ce petit miracle est arrivé ! Et comme il a rendu chèvre les milieux d’en face c’est un vrai bonheur.

LEMOINE (4/5, Quand tout va bien) : Et oui il est toujours là le Papi ! Toujours aussi casse-couilles avec les adversaires, toujours aussi précieux dans la récupération et dans l’animation. Quand il a pas Diomandé à côté (ce qui l’oblige à jouer pour deux) c’est un régal.

COHADE (4/5, Serein) : L’an dernier je disais vouloir tout le temps le sosie de Ben Stiller à la place de celui de Djaizeon… Quand je vois le niveau de l’un et de l’autre, je félicite Galette de ne pas me lire. Il est tellement au dessus cette année que j’en viendrais presque à demander une petite sélection.

HAMOUMA (5/5, Maintenant faut pas se relâcher) : Attention petit bonhomme, si tu fais plus rien pendant un moment attention, et c’est le Aimé qui t’en parles le mieux (à 1’40 environ). Blague à part c’est comme ça qu’on veut te voir ! Et pas la tête dans le guidon à vouloir faire la différence tout seul ! C’est quand tu fais jouer les autres que tu es le meilleur ! Et cette caouète… Mazette !

GRADEL (3/5, Alors on se préserve ?) : Depuis son éblouissante performance lors du Derby, on sent un gros coupe de moins bien chez le Poulet d’Abidjan. Sans doute pour s’économiser en vue de la CAN. Mais oublie pas qui te paye ton salaire hein… Pour l’instant t’es une idole mais imagine que KMP retrouve son niveau pendant que tu joues pour ton pays… Non oublie, continue à en faire qu’à ta tête.

VAN WOLFENSTEIN (4/5, Manque de…  dites vous ?) : Ok il a peu marqué (lui-même le reconnait) mais il reste impliqué dans les pions qu’on enquille (près de 45% selon le plus grand quotidien de sport). Encore un but dans sa besace et une participation dans le jeu qui me plait de plus en plus. Et si on réfléchissait à le faire signer définitivement lui aussi ?

Les remplaçants :

MONNET-PAQUET (68ème pour GRADEL) : Ah bon ? Il a joué ? Je l’ai pas vu alors…

TABANOU (77ème pour VAN WOLFENSTEIN) : Rentré pour bloquer définitivement le couloir gauche. Rien de plus à en dire.

CORGNET (86ème pour COHADE) : Il a pas eu le temps de se montrer alors…

Voilà c’est tout pour moi. J’aurais pu aussi vous dire à quel point j’étais heureux depuis ces 5 dernières années avec le coach Galette mais ça fait un peu pédé (et je vois un des GM me regarder étrangement alors je me méfie) et puis je crois que c’est le cas de tout le monde : des derbies gagnés, une coupe remportée et surtout le retour en Europe.

Prochain mâche pour nos ptits verts ça sera la vraie coupe (celle de France) à domicile contre Nancy. RDV le 5 décembre.

Bises Magicanalement Analgéliques.


Vincent Péricardetçarepart


Vincent t’offre les
images du mâche. De rien ça lui fait plaisir.

L’avis d’en face t’es fourni par Pascal Diot-Maid ou Franck Ripoux et devrait apparaitre ici. Sachant que l’un des deux avait fait le déplacement et qu’il en est revenu avec l’anus tout rouge.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaie l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que le site Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa; tandis que Vincent et Gruger viennent d’arriver sur le sôchôl net-oueurk. Il parait même qu’on trouve Vincent sur le gazouilleur.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

4 commentaires

  1. Tu as été très généreux, Vincent. Ceux qui méritent des éloges :

    – KTC : énorme match, manquait plus que sa praline à 25m nettoie la lucarne pour qu’il soit parfait ;
    – Hamouma : quel match de cochon, on a retrouvé le Romain de la saison passée. Tranchant dans ses accélérations, précis dans ses contrôles/passes/frappes, efficace dans ses dribbles, il a fait son meilleur match de la saison, de trèèèèèèèèès loin ;
    – La défense : parce que c’est toujours aussi propre et rassurant derrière.

    Après, le 4/5 pour Brison ou Cohade me semblent un peu exagérés. Gradel a eu la bonne idée d’être au bon endroit, au bon moment, et c’est ce qu’on lui demande. S’il tourne à 1 moyenne de 1 but/match, finalement on s’en fout de ne pas le voir pendant 80 min. Mais bon, c’est (c’était) Noël, la distribution des cadeaux pour cette 1e partie de saison est méritée quand même.

  2. J’avoue je me suis laissé emporté dans mon élan (pan pan). Mais comme tu le fais remarquer c’est la période des cadeaux alors soyons généreux. Et pis Johnny la Roucaille fait partie de la défense alors il mérite bien son bonus.

    Cohade a eu plus de mal mais au final il fait bien son taf, y compris défensivement donc si ça pèche un peu en attaque il compense.

    T’as raison sur le Poulet d’Abidjan, s’il a ce ratio je m’en branle de pas le voir faire un mâche comme contre les quenelles tout les we (je sais pas si je suis très clair là).

  3. C’est bieng quand ils sont tous à leur niveau de 2012/2013 (1e partie de saison pour Clément, après Eysseric est passé par là).

    Y’a pas à chier : à ce moment là, on avait un milieu très performant et complémentaire. Même après la blessure de Clément, Guilavogui a pris le poste et s’est amélioré au fil des matches dans cette position plus reculée.

    Que Clément ne joue qu’en retrait, à la limite je m’en fous, tant qu’il nettoie le milieu comme il savait le faire avant. Sa relance n’est pas son point fort, qu’il laisse ça à Perrin ou Bayal, bien meilleurs dans l’exercice.

    Que Cohade perde 15-20 ballons par match, tant pis, s’il arrive à créer des décalages décisifs par ses ouvertures ou marquer quelques buts. Depuis quelques mois, il n’est plus aussi influent sur le score qu’à ses débuts et ça manque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.