ASSE – Nancy (0-0) : la Forez Académie n’en peut plus.

Sainté vient de planter 4 buts contre Croix et voilà qu’on s’en trouve à avoir la lourde. Merde, ça représente autant de but que depuis le début de la saison (presque). Alors pour bien se rappeler d’où on vient, on vous remémore vite-fait ce qu’on a subit fin décembre.

Bon. Deuxième match contre Nancy et deuxième purge. Gruger est en train de finir de rendre ses bières dans les toilettes. Faut l’comprendre : les matchs à la merde, il digère pas. C’est bizarre qu’il ait pas pris l’habitude, vu la saison dernière et le début de celle-ci… Bref, ce sera votre serviteur Herr Sphynx qui se fera un plaisir de résumer ce match. Vite fait, bien fait. Je suis pas là pour torcher les culs des p’tits chiasseux.

Le onze anal

Pas de Ruffier, Perrin, Beric, Tannane, Roux, Pogba, Moulin. Plus Clément et Corgnet au piquet pour bien leur donner envie d’se barrer et d’arrêter de sucer le porte-feuille de Romeyer. Oh, et Selnaes s’est fait kidnapper juste avant l’match. Bah mon belet. En plus, y’a M’Bengué.

Du coup, cela donnait :

11 anal sur pelouse anale.

Le match anal

Le chemin de croix. Il était temps que l’année se termine.

Le match commence avec les Verts qui dominent. Mais j’peux te dire que c’est pas comme ça qu’ils se feraient rester à la Démonia, hein. Ca domine mou. Il faut la sortie sur blessure de Pedretti (19ème) pour me mettre une mi-molle. Faut croire que Hamouma, capitaine d’un soir, a senti mon enthousiasme puisqu’il centre pour Soderlund. Mais Chernik dégage du poing. On l’sait pas encore, mais on commence à chauffer le mec pour qu’il sorte son match de l’année.

Christophe Mandanne est une raclure, il tacle un de nos bretons par derrière ; mais Veretout, ancien nantais, se relève (cette phrase est pour Gwen Tagrenmer et sa Paysan Breton académie).

Bon, un match sans carton jaune pour Lacroix ne serait pas un match. Biscotte donc, dès la 35ème minute. Au moins, y’a un Stéphanois régulier…

40ème : Sur un centre de Monnet-Paquet, Pajot glisse la balle à Hamouma qui pose une remise de volée que Chernik repousse. Une parade digne de la Ruff’. Et Maisonnial peut enfin user ses gants pour la première fois à la 43ème. Mi-temps.

Au retour des vestiaires, les Verts vont à nouveau dominertjhkliokkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkk

Merde, j’m’étais endormi. Non, mais faut voir la purge pour comprendre.

56ème, Hamouma est seul dans la surface, mais Chernik sauve encore les siens. Heureusement, peu après Maisonnial nous sauve sur une frappe croisé. C’est bien gamin ! J’l’aime bien c’garagna.

CABACO, ENCULE. Le mec se jète sur la jambe d’Hamouma crampons en avant. Putain, heureusement que son tibia et son péroné ont tenu… Rouge logique mais le mec proteste. Connard.

Tu te dis alors que Sainté va récupérer les points perdus à Lorient, pour une expulsion aussi. Les Verts y croient. Bah alors ils vont pousser. Saivet remplace Dabo, et sert bien Monnet-Paquet dès son entrée. Le centre du Kévin ne trouve pas Söderlund pour autant. L’équipe de Correa joue d’un seul bloc, très bas. Ca m’étonne beaucoup. En tout cas, les Verts sont stériles et Hamouma tente d’allumer un pétard d’en dehors de la surface. Pas con, mais faut la cadrer quand même.

83ème minute, allumez un cierge, voilà un centre de M’Bengué. Mais Lacroix (oui) s’élève pour la mettre au-dessus.

Hamouma s’est rendu compte que niveau frappe c’était pas trop ça ce soir. Alors il rentre la tête dans les épaules et décide de casser les lignes pour rentrer balle au pied dans le but. Moi, vu comme on joue, je me dis allez, pourquoi pas, et je gueule. Hamouma perfore la défense, passe trois gars, rentre dans la surface… Et il veut trop en faire. Nancy se dégage.

Donc voilà. 0-0 au bout de l’ennui. On perd à Lorient à cause du rouge, mais là on joue à 11 contre 10 pendant 30 minutes et ça rentre pas. Faudra m’expliquer. Pardon… ? Ah mais oui, c’est la faute de la pelouse ! Lorient a du synthétique en plus. Tout concorde… Voilà comment les théories du complot commencent, faites gaffe.

 

Les notes anales

Maisonnial, emploi fictif (3/5) : il s’est détendu quand il fallait. Bel arrêt d’ailleurs. Pour le reste, il a assuré. Mais pas rassuré, il est encore jeune, c’est normal.

M’Bengué, joueur fictif (2/5) : il s’est détendu quand il fallait… Sauf que non, quand ton équipe a jusqu’à 62% de possesion, tu te détends pas derrière. T’attaques. Tu centres. Merde.

Lacroix, biscotte (3/5) : il a bien défendu au physique et a pris son carton. Dès la 35ème minute. Performance.

KTC, centre-droit (3/5) : il a appris à défendre en reculant, y’a donc du progrès. Il a de l’expérience et ça se voit aussi.

Malcuit, dynamo (3/5) : il s’est moins mis en évidence que d’habitude, mais il a accumulé les allers-retours gratuits sur son aile. …J’allais faire une blague low-cost, j’vais m’abstenir.

Dabo, « a joué ! » (2/5) : bah au moins Galtier l’a sorti un peu… Physique, volontaire, c’est clair. Mais il doit encore progresser dans l’utilisation du ballon. Rentré dès la 65ème avant qu’il ne prenne froid. Remplacé par Saivet qui a apporté du dynamisme comparé à ses derniers matchs, mais ça n’a pas payé.

Veretout, breton (2/5) : fin d’année difficile pour lui. Il a du mal à développer son jeu habituel. Il semble manquer de souffle, mais aussi et surtout d’imagination. Du coup, syndrôme de la page blanche.

Pajot, breton aussi (2/5) : dans le match le moins sexy de l’année, t’aligne notre milieu le moins sexy. Je parle du jeu. Le truc qu’on sait pas faire depuis des semaines. Oui, l’amour ça compte aussi. Remplacé par Nordin (81ème), qui a l’avantage d’être fougueux, lui. Mais encore bien léger.

Monnet-Paquet, disque rayé (2/5) : il se bat. Il défend. Et parfois il trouve l’espace pour centrer au cordeau. Oui, mais ça fait beaucoup trop longtemps que ce mec squatte le 11 alors qu’il n’apporte aucune plus-value offensive, que ce soit par le dribble, l’appel, la passe juste ou assassine. Rien.

Hamouma, capitaine de soirée (3/5) : il a manqué de spontanéité plusieurs fois. Mais voilà, bon sang, avec lui c’est mieux que sans lui.

Söderlund, raide (2/5) : faut voir aussi les balles qu’il reçoit… Son rôle est ingrat, mais il n’a pas proposé grand-chose alors qu’on dominait comme des porcs. Après, ça dépend aussi du jeu de l’équipe.

Galtier, fatigué (1/5) : la faute de la pelouse ? Mec, Pablo Correa vient de t’éliminer lors de ton entrée en Coupe Moustache, et il vient montrer ton impuissance dans ta propre baraque. Pas étonnant que le Chaudron soit refroidi… Pablo Correa, mec…

En face : Nancy a un capitaine, Lenglet, qui est un bon. Et un gardien slave qui avait la baraqua ce soir. Cabaco est une salope. Tiens, Aït Benasser aussi. Et Pablo Correa a des cheveux aussi horribles que le jeu de son équipe #jpp

Voilà. Vous pouvez enchaîner sur les 4 buts marqués ce week-end avec l’excellent Roland Gromerdier. Mais bon, c’était de l’amat’ en face, alors on va pas la ramener, et travailler.

Analement vôtre,

Herr Sphynx

Les images du match, t’as pas envie de les voir. Si ? Ah. Bah c’est par . Mais si t’as pas le moral, déconne pas, va plutôt voir ça.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

 

Gruger Rocher

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.