ASSE – OGCN (5-0) : la Forez Académie colle une manita

L’avis de Notre Président :

Pas content Notre Président. Faut dire que la purge face à Bastia l’a bien aidé aussi. Extrait:

Dedzeu mais les gaziers on s’demandait s’il savaient c’qu’il faisaient sur l’terrain ! Le Clément ou le Clerc, t’avaient l’impressieuon que tu les avais lâché au Bessat un jour de grand brouillard !! Complètement perdus les 2 !! Ho j’veux bien qu’tu passes au travers sur certains mâches, mais là, les 2 badabeus, ça fait 3 mois qu’on joue avec leurs cousins qui ont du sarasseuon dans les guiboles !! Mon Christophe il était tout énervé, il barontait sévère dans l’vestiaire j’ai été obligé d’le foutre sous la douche pour l’calmer.

Visiblement, le coup de sang de Galtier a porté ses fruits quand on voit la dérouillée qu’ont pris les Niçois. Pour découvrir la suite, ça se passe à cette adresse sur la page de la Forez Académie.

 

Le mâche résumé en 1 phrase : « La manita dans ta face »

5-0. 5 buts. Pour Sainté. Dans le même match. La réaction après la déroute face à Bastia ne s’est pas fait attendre et c’est Nice qui a mangé bon. Si on peut joindre l’utile à l’agréable…

La compo :

KTC qui a fait connaissance avec la Brandade samedi dernier a finalement dû déclarer forfait pour ce dimanche et c’est donc le bon François qui garde sa place de titulaire au poste d’arrière droit. Bon… Après, ce qui me rassure c’est qu’on retrouve enfin la charnière titulaire Perrin-Bayal mais aussi Lemoine pour épauler Clément au milieu. Du coup, on devrait quand même moins claquer du fessier qu’avec Diomandé et N’Guemo. Pour le reste c’est du classique, même si on notera que Ricky n’a même pas été retenu dans le groupe : il devrait commencer à faire du rangement dans sa caravane, elle risque de ne pas se garer sur le parking de l’Etrat l’année prochaine.

 

Le mâche :

Et ben si je m’attendais à ça. La semaine dernière, j’avais été passablement énervé par le non-match servi par certains joueurs face à Bastia. Cette fois-ci, ces mêmes joueurs ont décidé de réagir et de façon violente pour Nice. 5-0. Cinq à zéro. Une manita. Ça n’était pas arrivé depuis 10 ans et une victoire face à Caen. Une efficacité létale pour les Verts qui ont quasiment mis au fond toutes leurs occasions. Et pourtant, j’ai bien cru qu’on allait se faire avoir tant le début de match sentait la lose. On joue depuis 8 minutes quand, suite à un tir trop écrasé de Clerc, cafouillage dans la surface et mauvais renvoi de la défense niçoise dont profite Corgnet au point de penalty. Il envoie une demi-volée puissante mais trop sur Hassen qui peut claquer en corner. Sur le corner qui suit, la balle arrive au 2e poteau sur Perrin qui reprend de volée ! Hassen est battu mais Mendy sauve sur sa ligne ! Putain ! 3 minutes plus tard, encore un mauvais renvoi de la défense de Nice qui est mise sous pression, et Corgnet intercepte la balle. Il joue un magnifique une-deux avec Hamouma et se présente seul face à Hassen. Mais sa conduite de balle, digne d’un supporter du Red Star ivre qui percute des voitures de flic, l’empêche de bien jouer le coup et son tir bute sur le gardien niçois venu à sa rencontre.

Je commence à me dire que ça sent pas bon et que toutes ces occasions ratées vont nous revenir dans la gueule quand Bodmer marquera sur corner. Mécréant que j’étais. Notre Dieu stéphanois, Loïc Perrin, allait tout de suite mettre fin à mes craintes sur une belle tête plongeante sur corner. C’est son 1er but de la saison, mieux vaut tard que jamais comme on dit. On notera aussi le splendide air marquage de la défense niçoise, particulièrement anale sur ce mâche. Et c’est pas comme si Perrin avait déjà averti 10 minutes plus tôt qu’il pouvait être dangereux sur corner. Bref, ce 1er but fait du bien, Nice ne voit pas le jour, on va pouvoir dérouler. Et là… Ben je sais même pas comment le dire. J’ai vu Jérémy Clément marquer. D’une reprise de volée. Du pied droit. Voilà, rien à ajouter c’est déjà suffisamment bizarre comme ça. Après ça, je me dis clairement qu’il ne peut rien nous arriver cet aprem et je sirote tranquillement ma pinte avec un petit sourire de satisfaction. La suite ne sera qu’un long calvaire pour les Niçois avec un but d’Erding, de l’inévitable Gradel et de l’improbable Monnet-Paquet. Oui, vous avez bien lu : Kevin Monnet-Paquet a marqué. Il a même mis une lucarne, mais tu sens que le ballon rentre parce que sur ce match tout nous réussit ou presque. A vitesse réelle, t’as l’impression qu’il va satelliser la balle. Bref, 5-0, 5 buteurs différents, les Niçois ont pris une grosse raclée, méritée tant ils ont donné l’impression de ne pas savoir jouer au football par moments. Sainté n’a pas été impressionnant dans le jeu, mais l’intensité qu’ils ont mise dans le pressing et l’efficacité dans les frappes a fait la différence. Le coup de gueule de Galtier a bien porté ses fruits et on a tout de suite vu la différence avec le match face à Bastia. On avait des morts de faim sur le terrain, des gars qui défendaient en avançant et qui n’avaient qu’une idée en tête : marquer.

Maintenant, un petit mot des tribunes. Les Niçois étaient interdits de déplacement, du coup une banderole avait été affichée dans le parcage. On ne sait pas si ce sont les Niçois ou les Stéphanois qui sont à l’origine de cette idée. Grosse ambiance dans le stade j’ai eu l’impression, avec encore un très bon tifo déployé par les Magic Fans et qui passe un petit bonjour à l’ex-avocat de Jean-Michel Aulas, a.k.a. Frédo la Moustache. On va voir ce que va nous pondre le préfet de Savoie pour le match face à l’ETG, mais y’a de grandes chances pour que le déplacement soit là aussi interdit.

Un petit coucou à la LFP (photos prises sur l’excellent site Furania photos)

 

Les buts :

   25: but de Perrin, 1-0. Corner tiré par Gradel côté droit de l’attaque stéphanoise. Ça file au 2e poteau où Perrin, absolument libre de tout marquage, peut jaillir et placer une tête plongeante aux 6 m. La balle rentre après un rebond au sol, ouverture du score pour les Verts.

   40: but de Clément, 2-0. Touche de Tabanou côté gauche qui arrive dans la surface et est mal renvoyée par Gomis. Clément qui traînait par là ne se pose pas de question et arme une reprise de volée du droit à l’entrée de la surface. Sa balle vient mourir dans le petit filet gauche de Hassen. Je me frotte les yeux, et appelle la NASA pour leur demander de bien surveiller si une météorite géante ne va pas s’écraser sur nous.

   62: but de Erding, 3-0. Encore une récupération des Verts au milieu de terrain et tout de suite cette volonté d’aller de l’avant très appréciable. Lemoine ouvre vers Corgnet qui voit l’appel de Mevlut dans la profondeur. Le Turc s’arrête, crochète Amavi qui revenait derrière lui (et lui fait perdre son slip) avant de décocher une frappe rasante du gauche qui heurte le 1er poteau avant de rentrer. Heureusement qu’il met ce but parce que Gradel qui avait fait l’appel en retrait au point de penalty était déjà en train de gueuler qu’il ne lui ait pas fait la passe.

   84: but de Gradel, 4-0. Le but hebdomadaire ou presque de Max-Alain. Perrin lance KMP qui dépose Amavi (sale aprèm pour lui) et déborde côté droit. Centre fort devant le but, Hassen se détend et repousse dans les pieds de Clément qui manque sa reprise (y’a des limites au surnaturel quand même) mais la balle est cafouillée dans la surface. Max-Alain est le plus prompt à s’en saisir et marque d’un tir en pivot du gauche.

   88: but de Monnet-Paquet, 5-0. Le coup de grâce. Corgnet au milieu récupère encore un ballon perdu par les Niçois et lance Tabanou sans contrôle côté gauche. Débordement et centre au point de penalty pour KMP qui arrive lancé et reprend la balle en taclant. Ça file dans la lucarne droite de Hassen, qui a hâte que le match se termine.

 

Les notes :

Ruffier (ça ne passe pas, 4/5): 18e clinechite pour le CRS, qui rejoint donc Subasic en haut de ce classement symbolique. Peu sollicité dans le match (pour preuve, le seul « arrêt » qu’il aura eu à faire en 1e mi-temps, c’est sur cette remise foirée de Bayal), il aura quand même mis en échec Bosetti en lui sortant bien dans les pieds. Toujours aussi solide et rassurant.

Clerc (en sursis, 3/5): face à une équipe aussi faible, il n’a pas eu trop de mal à faire son taf. Je ne suis toujours pas convaincu de son niveau, mais sur ce match, rien à dire. Propre et appliqué dans le pressing, il a su aussi apporter un peu de soutien devant.

Perrin (première, 4/5): il aura donc fallu attendre la 36e journée pour voir Perrin enfin ouvrir son compteur but. Et de la tête, comme souvent (sur ses 7 derniers buts, 6 ont été marqués ainsi). Serein derrière, il a tranquillement contrôlé l’ex-quenelle Pléa qui ne lui a pas posé beaucoup de soucis.

Bayal (en rodage, 2/5): on sent qu’il n’est pas encore au top, notre ami Mouss. Son jeu long est parfois approximatif, ses passes en retrait mal assurées, mais il reste très présent dans les duels. Il a d’ailleurs bien découpé Carlos Eduardo sur un tacle. Il semble plus à l’aise avec Dieu à ses côtés.

Tabanou (passeur, 3/5): c’est déjà lui qui fait la touche sur la reprise de Clément, et pour finir il sert KMP sur un plateau pour clore la marque. En défense, il avait en face de lui le fils Puel (laule) avant de finir avec Bosetti, mais les deux ne l’ont jamais vraiment inquiété. Dommage qu’il n’ait pas chaussé la tatoué niçois, ça fait toujours plaisir.

Clément (en réaction, 4/5): pour moi, il faisait clairement partie des joueurs que Galtier visait dans son discours après le match de Bastia. Message reçu 5/5, avec une agressivité sur le porteur du ballon dès les 1ères minutes du match. Il a aussi eu cette volonté de toujours jouer vers l’avant, chose qu’il devrait faire plus souvent. Enfin, pour parfaire une prestation très aboutie, un but magnifique.

Lemoine (un retour qui fait du bien, 3/5): pas de but ou de passe décisive pour se faire remarquer, mais une activité incessante et un ratissage propre du milieu. Digard, Mendy et Carlos Eduardo n’ont jamais pu poser le ballon sans avoir un Lemoine mort de faim dans les pattes. Clairement, l’équipe n’est pas la même sans son grisonnant au milieu.

==> remplacé à la 65e par Diomandé (non noté), qui n’a pas fait d’erreur et a bien poursuivi le travail amorcé par Fabien. C’est bieng.

Corgnet (du déchet mais…, 3/5): beaucoup de ballons perdus (25 quand même), une tête à 3m des cages qu’il loupe complètement, une conduite de balle foirée qui lui fait rater un duel. Mais c’est aussi lui qui lance Erding sur le 3e but, c’est lui qui récupère la balle sur le 5e but et sa présence au milieu a fait du bien à tout le bloc stéphanois. Il a parfaitement su jouer entre les lignes et se rendre disponible pour faire la transition entre la défense et l’attaque.

Hamouma (fin de saison ?, 3/5): il se blesse tout seul au début du match et pourrait bien avoir fini sa saison dimanche après-midi. Sinon, c’est dommage car il avait l’air plutôt en jambes.

==> remplacé à la 50e par Monnet-Paquet (non noté), qui a marqué donc. Enfin qu’il ne la ramène pas trop non plus parce que déjà, ce n’est que son 2e but en Ligain sous le maillot vert. Et aussi parce qu’il n’est pas passé loin de louper le cadre alors qu’il était tout seul dans la surface.

Erding (sur sa moyenne, 3/5): 1 but tous les 3 matches environ. Il ne devrait donc pas marquer de nouveau d’ici la fin de saison. Son but est une bonne chose, mais lui aussi n’est pas passé loin de rater et encore une fois (coucou le match de Coupe de France face à Paris), il a préféré oublier son partenaire démarqué (Gradel en l’occurrence) pour tenter sa chance en solo. Cette fois-ci, c’est passé.

==> remplacé à la 77e par Pogba (non noté), pour blinder et repasser avec une défense à 3 derrière. On se retrouvait alors avec une sorte de 3-5-2 avec Gradel et KMP aux avant-postes. Etonnant, mais plutôt efficace puisque les Verts ont marqué 2 fois après ce changement. 

Gradel (1 but, 1 passe, 3/5): des stats parfaites pour le fils de Dieu qui confirme sa bonne saison. Il en est maintenant à 13 buts et 3 passes. Après, on l’a finalement assez peu vu dans le jeu donc voilà pourquoi je n’ai pas non plus envie de lui mettre 4/5. Mais bon, s’il nous fait ça à chaque match, je signe quand même.

 

Le côche (électrochoc, 4/5): le coup de gueule salutaire. Sa sortie dans les media a très bien été comprise par son groupe avec cette réaction d’orgueil dont Nice a fait les frais. Autre point qui a bien été géré par Galtier : faire fuiter que se prolongation était en bonne voie. De quoi rassurer certains de ses joueurs qui se posent des questions sur leur avenir à Sainté, et dont le maintien de l’entraîneur est un signe fort pour les inciter à rester. Sinon, je dois avouer que j’étais un peu sceptique sur le remplacement de Erding par Pogba : finalement, ce fut plutôt une bonne idée qui a permis aux Verts de marquer 2 fois de plus.

 

Les adversaires: y’a rien à retenir chez eux. Bauthéac a été transparent, Amavi s’est fait mettre à l’amende plusieurs fois, Bodmer est gros, et le fils Puel toujours aussi mauvais. Je n’arrive pas à comprendre comment cette équipe a pu aller battre Lyon chez lui.

 

La question minitel : la question te montre ses 5 doigts.

5-0… Purée… La manita dans la gueule du Glaude Pelle et des Niçois. Ça fait du bien, surtout que c’est inédit cette saison. Mais vous en retenez quoi de ce mâche ?

Click to enlarge your question.

Un but de Clément, un but de KMP : le football avait décidé de soigner ses enfants maudits en les récompensant d’un but. C’est dur pour les Niçois, mais bon, quand on a Claude Puel en tant qu’entraineur, on est habitué à manger de la merde. Ce match était quand même surnaturel, et à mon avis on n’est pas près de revoir ça de sitôt. En tout cas, ça fait plaisir de voir autant de buts sur un match, on y était plus habitué. Même si tout n’a pas été parfait, les Verts ont livré une partie sérieuse et s’ils mettent la même envie pour les 2 dernières journées, je ne me fais pas de soucis pour empocher les 6 points restants. Avec le nouveau règlement pour les coupes d’Europe, une 5e place enverrait les Verts au 3e tour de qualif + barrage derrière, comme la 6e place. Seule la 4e permet d’accéder directement aux poules. Ça va être compliqué de passer devant Marseille et/ou Monaco, mais dans tous les cas il faut gagner ces 2 mâches. C’est bien de le dire, maintenant, faut le faire.

 

Roland Gromerdier

 

Roland t’offre les images du match. Mouillez vous quand même la nuque avant de regarder, y’a des buts de Clément et Monnet-Paquet.

L’avis d’en face c’est l’Aiglons Académie qui devrait te le donner. Mais bon, comme on a plus de nouvelles depuis leur « derby » perdu face à Bastia, je doute que cette manita encourage leur retour.

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaie l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

8 commentaires

  1. Putain le « marquage » Niçois sur le 1er but… mon entraîneur de district nous aurait tués pour une telle merde

  2. C’est sûr que des 5-0, vous devez pas en voir souvent par chez vous.

    Bon en même temps c’est Nice, c’est sûr que ça démangeait.

  3. N’empêche depuis leur victoire Porthos a faim de tout ce que tu es Roro…
    Bon COrgnet trouve enfin sa place, je suis bien content, c’est pas Zizou, mais il aura surement un ballon d’eau fraîche…

  4. bravo au tifo, à force que toutes les sections de France dénoncent l’incompétence de thiriez, ça va peut être le dégoûter , même si j’y crois pas trop. Superbe corgnet, on l’a tellement défoncé cette année, qu’il faut lui rendre hommage quand il éclaire le jeu.Mais je l’avais dit le semaine dernière, quand papy et perrin sont là, ce n’est pas la même musique….. on passe du bœuf au fond du garage à l’orchestre symphonique à l’opéra Garnier…

  5. @ Fougasse : La table qui gagne qu’on avait laissé en 2e mi-temps. Résultat : 3 buts de plus dont 1 de KMP. Rien ne pouvait nous arriver ce jour là.

    @ aubam et yang : si Thiriez prenait en compte tous les messages qui lui sont adressés, il aurait déjà démissionné depuis longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.