ASSE – SCO Angers (1-0) : la Forez Académie finit bien

L’avis de Notre Président :

Notre Président vous souhaite de bonnes fêtes. Extrait :

T’sais qu’les gaziers là seuont deuzièmes derrière les Kantaris, alors qu’y r’meuontent tout juste de Ligue 2 ? Impressionneuant. Surtout qu’y’a un ancien d’chez nous là-bas : le p’tit Andreu, un bon pillot mais qu’a été trop abistrogné pour pouvoir s’imposer. Sineuon, va falloir faire attentieuon à leur greuand saccaraud au milieu là, le Chèque Hanoï. Une armoire le mec, mais pas l’genre Ikea, plutôt normeuande en bois massif.

La suite est disponible à cette adresse sur la page de la Forez Académie.

 

Le match résumé en 1 phrase : « Et ben ça fait du bien ! »

Une victoire qui a mis du temps à se dessiner et qui a mis du temps à accoucher aussi. C’est pas clair ? Ben, en gros, on a dominé jusqu’à ce qu’on marque et ensuite on a subi jusqu’au coup de sifflet final. Heureusement, le score n’avait pas changé. 

 

La compo :

Une compo en fonction des blessés, encore une fois. Charnière titulaire Perrin-Bayal, ça fait plaisir. KTC est out et ne reviendra pas avant 2016 (sans doute après la coupe de France), Assou-Ekotto aussi. Du coup, tu retrouves Malcuit et Brison sur les côtés de la défense. Au milieu du classique, avec le trident Clément-Lemoine-Eysseric. Devant, Maupay garde la pointe et Roux le côté, épaulé par Hamouma.

 

Le mâche : 

1e observation déjà : le Chaudron est copieusement garni. Les chants claquent fort, les tendus d’écharpes sont superbes et les Ultras en profitent pour faire passer quelques messages sur leurs relations toujours tendues avec les autorités. Les photos des tribunes sont à retrouver comme d’hab sur l’excellent site Furania Photos.

Le mâche a été bipolaire on va dire. Grosse domination de Sainté jusqu’à leur but et ensuite subissage et claquage de fessier sans conséquence heureusement. Dès le début du mâche, les Verts imposent leur rythme face à des Angevins qui sont clairement venus jouer le contre. La 1e escarmouche arrive dès la 15e minute : Varela, ce sosie de Copé, avait chaussé ses plus belles lunettes avec des verres en merde et ne voit pas la main évidente de Traoré à l’entrée de la surface (15e). Par contre pour coller des cartons à Lemoine, là, y’a du monde (après, c’était mérité, mais merde) ! Les Verts dominent largement niveau possession, mais mis à part un centre de Roux vers Maupay dégagé par Traoré (27e) ou une tête de Bayal repoussée par Mangani (45e), on a pas beaucoup d’occasions à se mettre sous la dent.

La 2e période démarre, les Verts dominent toujours. Eysseric, sur un bon coup-franc obtenu par Hamouma, frôle la lucarne droite de Butelle (50e). Roux nous croquera une HEEEEEEEENAURRRRRRRRRRRME occasion sur un service 4 étoiles de Malcuit (débordement et centre en 1e intention) : une frappe écrasée toute pourrie, alors qu’il était seul au point de penalty (53e). Hamouma sort sur blessure (57e), remplacé par Corgnet, juste avant que Ketkeo-téléphone nous envoie une belle volée du droit pour forcer Ruffier à la parade (58e). La lumière viendra du nouvel entrant qui, après un beau travail de sape de Maupay, récupérera le cuir à l’entrée de la surface pour envoyer une demi-volée du gauche dans le petit filet gauche de Butelle (61e, 1-0). A partir de là, on va entamer une descente progressive dans la possession. Même si Eysseric préfèrera frapper dans le petit filet au lieu de servir sur un plateau Roux mais surtout Polomat en retrait (77e), les Verts vont surtout subir les assauts angevins qui se sont enfin décidés à jouer au foot. Ruffier va d’abord nous sauver en 2 temps sur une 1e frappe de Capelle repoussée dans les pieds de Brison qui, en voulant dégager, remet la balle dans le but. Tel un chat, mon CRS claque cette balle comme on claquerait Tolisso si on était sa meuf au lycée (83e). Et puis surtout, la goal line technology nous évitera les sempiternels débats de comptoir en invalidant une mine du gauche de Sissoko (89e). On a eu putain de chaud, mais bordel ça m’aurait fait chier de prendre ce but à la fin.

Finalement la victoire est là, mais oui ! On avait pas goûté à ce petit parfum de verveine (merci Sergio) depuis Guingamp il y a déjà 4 journées… Le classement on s’en branle même si on finit l’année 2015 devant les quenelles (haha blaireaux !). 6e place et 29 points, toujours qualifiés en Europe. Les Verts restent en embuscade, mais auront payé au prix fort les blessés longue durée comme KTC ou Beric, voire même Pogba qui a loupé un paquet de matches. Malgré cela, Sainté reste en course pour accrocher une place européenne en fin de saison, et en attendant de tomber contre le PSG en coupe, peut encore espérer rajouter une ligne à son palmarès. Sur ce, je vous souhaite de bonnes fêtes mes b’lets, profitez bien de la famille et des amis. On essaiera de vous concocter un petit bilan de mi-saison pendant ces vacances pour vous occuper. Et puis, qui sait, y’aura peut-être un épisode du merscato qui tombera aussi… La bise, portez vous bien et allez les Verts !!

Le Père Noël était vert ce samedi et le cadeau fût beau

 

Le but :

   61: but de Corgnet, 1-0. Corner côté gauche tiré par Eysseric. Bizarrement, c’est plutôt pas mal, genre pas à ras de terre. Renvoyé par la défense angevine mais remis dans le paquet par Brison il me semble. Maupay se bat entre les N’Doye (95 kg) et Thomas (65 kg de puterie) et réussit à forcer un 3e larron à remettre la balle n’importe comment en retrait. Corgnet a suivi et envoie une belle frappe du gauche dans le petit filet gauche de Butelle pour faire exploser le stade et la Divette.

 

Les notes :

Ruffier (reflexe, 4/5) : sans lui, on en prend un. Son réflexe sur la dégagement raté de Brison est énorme. Avant ça, il a su se montrer rassurant dans les airs, malgré les charges des Angevins non sanctionnées. Ne peut rien sur la frappe soudaine de Sissoko.

Perrin (back dans les bacs, 4/5) : très, très bon. Il a su anticiper un paquet de passes adverses comme en démonter certaines toutes en contrôle grâce à des interventions soyeuses. J’ai eu l’impression de retrouver le Perrin de la saison passée et ça fait plaisir.

Bayal (le complément, 3/5) : lui aussi a fait un bon match. Très sobre dans ses interventions, il a su allonger quelques balles longues à bon escient même si la précision n’était pas au rendez-vous à chaque fois.

Malcuit (pas au niveau ?, 3/5) : alors oui, c’est clair qu’il fait des erreurs de précipitation en phase offensive, mais physiquement, sa pointe de vitesse nous change de Clerc et sa charrette. Perso, je l’ai pas trouvé flippant, loin de là. Pour moi, c’est soit lui, soit Peter Gabriel qui doit être aligné avant que Théophile-Catherine ne revienne.

Brison (roux de secours, 2/5) il a failli nous mettre un CSC, a encore envoyé des passes dans le vide, mais ça reste malgré tout cohérent… Pour un remplaçant. Pour moi, Brison est une solution de secours, pas plus. Et je ne comprends pas pourquoi Polomat n’a pas été titularisé à sa place.

Clément (très moyen, 2/5) : pas grand chose à lui reprocher, si ce n’est cette entêtement à toujours vouloir relancer derrière lui. Il a coupé des attaques par une passe en retrait alors que les Verts avaient plutôt besoin de mettre la pression. Après, il ne fait d’erreur donc bon…

Lemoine (impulsif, 3/5) : prend son jaune trop vite (10e minute), mais a su faire le taf derrière. Dommage que sa frappe en 1e mi-temps soit toute pourrie, on a l’impression qu’il est revenu au niveau qu’il avait en arrivant à Sainté après nous avoir fait espérer mieux (notamment face à Lorient la saison passée).

==> remplacé à la 87e par Pinheiro (non noté), qui a trop peu joué pour être jugé.

Eysseric (entre les deux, 3/5) : il a quelques bonnes situations dans le jeu, notamment une incursion stoppée par un défenseur qui aurait pu valoir un penalty, ou encore ce contrôle un peu long sur un centre fort de Maupay. Mais il ne reste pas assez décisif sur phases arrêtées. 3 coup-francs bien placés, dont 2 qui ne finissent pas loin mais c’est toujours hors cadre.  Et il ne lève pas assez ses balles sur corner: c’est justement quand il a levé que les Verts ont réussi à marquer.

Hamouma (again…, 2/5) : trop peu, comme souvent, mais pas décisif cette fois. Une frappe trop écrasée alors qu’il avait la fenêtre et c’est tout. Sorti sur blessure après une charge de N’Doye. Sale.

==> remplacé à la 58e par Corgnet (non noté), qui rentre et qui marque sur une belle frappe de l’extérieur de la surface. Encore très précieux de la tête.

Maupay (la grinta, 3/5) : on savait qu’il avait des origines argentines, on l’a vu cet aprèm. Un mort de faim. C’est grâce à lui que Corgnet peut récupérer le ballon en 2e rideau sur le but. Sinon, il touche toujours trop peu de ballons et jamais dans les bonnes conditions pour espérer marquer.

==> remplacé à la 72e par Polomat (non noté), pour le changement bétonnage de Galette qu’on avait pas vu depuis quelques temps. Ça ne sert à rien.

Roux (oui mais… , 2/5) : il a délivré quelques bons centres mais il n’y a plus Robert à la réception. Sinon, il croque une énorme occase en 2e mi-temps et ça fait chier. Quand on voit ça, on se dit que clairement sa place n’est pas en pointe.

 

Les adversaires : du physique et encore du physique. Entre N’Doye et Sunu, les Angevins avaient sorti leur plus belle paire de videurs du Macumba. Sinon, bon match de Andreu, l’ancien Vert formé au club, qui s’est surtout montré après le but stéphanois. Pour le reste, Romain Thomas dont on avait beaucoup entendu parler s’est surtout fait remarquer pour dessouder les stéphanois, et faire semblant d’être blessé derrière car il n’assume pas. Nîmois.

 

La question minitel : la question vous souhaite de passer de bonnes fêtes.

Allez laaaaaaaaaaa !!! La dernière victoire de l’année, ça me met mon b’naise !! Mais vous en retenez quoi de ce mâche ?

Click to enlarge your question

Visiblement, on a tous bien aimé le match de Maupay, qui se bat comme un petit taureau argentin, sans avoir trop de réussite pour l’instant. Faut dire qu’il est pas non plus alimenté en ballons de buts le jeune, et il semble avoir du mal à se trouver à la réception des centres un peu casse-croûtes de ses ailiers. Corgnet qui marque en Ligain, c’était pas arrivé depuis 1 an et demi, et ça doit lui faire autant de bien qu’à nous. Un bon match de Ben Stiller, qui revient bien en cette fin d’année avec des prestations plutôt convaincantes. Le reflexe de Ruffier sur le dégagement de Brison est ouf. Et on se dit que si c’est Mollo qui fait ça, le Alain Delon gitan prend sans doute une chasse mémorable. Enfin, Hamouma finit l’année 2015 comme il l’a trop souvent passée, blessé (merci à ce gros bourrin de N’Doye au passage). Roux croque encore une occasion toute faite devant le but, ça commence à faire beaucoup. Les bonnes résolutions, c’est maintenant Nolan. 

 

Roland Gromerdier

 

Roland t’offre les images du mâche. Enfin une victoire purée !

L’avis d’en face, faudra aller le chercher sur la SCO Académie, mais les mecs ont même pas de coin à eux sur HorsJeu. Donc faudra fouiller quoi.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, qui relaie l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que le site Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa; tandis que Vincent et Gruger viennent d’arriver sur le sôchôl net-oueurk. Il parait même qu’on trouve Vincent sur le gazouilleur.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

2 commentaires

  1. Super acad’ comme d’hab

    Moi je soutiens mon Briseon ! Il avait fait un gros match contre Paris, et bon là, on va dire qu’il a fait le boulot a part, cette bévue. Et quand je vois Assou-Ekotto qui vient de la BPL et qui a un niveau digne de Chris Mavinga, Polomat, un peu léger quand il panique….Je me dis que le Jo n’est pas qu’une roue de secours, et qu’il peut prétendre a d’autres titularisations, malheureusement son âge ne joue pas en sa faveur.

    Sur ce, Bonne fêtes, et vive la Verveine !

    PS: On aurait tous aimé être la meuf de Tolisso, on l’aurait même claquer un peu plus fort

  2. J’ai adoré le supporter qui montre par forces gestes à Esseyric que le centre était quand même la meilleure solution à ce pauvre tir.
    J’ai bien aimé Roux néanmoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.