Bordeaux – Reims (1-2), la Scapulaire Académie note les Girondins

Normalement la reprise de la L1 sent bon le gras qui cuit avec les oignons en allant vers le Parc Lescure. Mais comme Capri, Lescure c’est fini et c’est donc en direction de notre nouveau stade flambant neuf qu’il faut aller pour affronter Reims. Plus d’odeur de graillon mais celle de la transpiration (pour ceux qui prennent le tram) ou celle du pot d’échappement (pour ceux qui vont au stade en embouteillages bagnole). Les plus prévenants ont déjà leur abonnement ou leur place mais pour ceux qui doivent aller la retirer au guichet, le plus dur commence, le 13ème travail d’Astérix (ou Hercule, tout dépend de vos références) et ne se termine pas avant le coup d’envoi. Mais bon passons tous ces désagréments qui seront bientôt qu’un souvenir (je l’espère) et intéressons-nous à l’adversaire du soir, le Stade de Reims.

Autant te dire tout de suite que depuis le départ de Krychowiak à Séville, Reims m’intéresse autant qu’un épisode de Secret Story et que c’est pas le professionnalisme qui m’étouffe lorsque je dois écrire une académie. Je vais donc arrêter ici de parler de l’adversaire pour parler de nos Girondins, pas brillamment qualifiés contre Larnaca au terme d’un match d’un niveau digne d’un téléfilm allemand diffusé sur… M6 notre actionnaire. Coïncidence ? Je ne crois pas.

Du coup on a gagné le droit de se déplacer au Kazakhstan, patrie de Borat, à Almaty pour jouer le Kairat. Pour situer, c’est à 200 bornes de la frontière chinoise, « Enlarge your Europe » qu’ils disaient. Faudra pas paumer sinon on va passer pour des cons auprès du reste de la L1.

almaty

Il a l’air chaud le Borat local

CaptureK

Sympa Google qui te propose de survoler la Crimée en avion. Quitte à ce que ce soit un déplacement piège, autant que ça le soit jusqu’au bout.

En attendant, parlons du match contre Reims. L’infirmerie est déjà bien fournie avec Sané et Plasil en plus du maître des lieux, le magicien Jussie. En plus de ça, Sagnol a prévu un programme individuel pour Gajic, Maulun et Kiese Thelin alors que Laborde, Pellenard et Soni ont droit d’aller jouer avec la CFA. La bonne nouvelle c’est que Diego Rolan a soigné sa cheville et fait son retour dans le groupe même s’il n’est pas à l’abri d’une rechute ou pire, d’un choix de carrière foireux (si Newcastle se sent visé c’est exactement ça).

La compo :
tactique_bdx_reims

Le match :

Drame lors de l’échauffement, la cheville de Carrasso semble céder sous le poids du reste du corps (équivalent à celui d’un minibus). Les supporters tremblent, sont victimes de fuites, mais tout rentre dans l’ordre lorsque le gardien fait son retour pour terminer son échauffement.

1ère : D’entrée de jeu, les bordelais sont pas loin de trouver Poko dans le dos de la défense. Mais comme Simone, Agassa veille.

4ème : A priori, Reims a un plan anti-Khazri qui est victime d’une semelle de Peuget. Pas de carton.

15ème : Nouveau coup sur Khazri mais l’action se poursuit avec Chantôme qui renverse le jeu sur Guilbert qui centre intelligemment sur Poko qui frappe à côté. En même temps avec une jambe carrée c’est pas facile de jouer. L’arbitre revient à la faute sur Khazri pour coller un jaune à Traoré. Comme quoi ils sont partout et souvent nuls.

18ème : Trouvé dans la profondeur, Diabaté crochète la sortie d’Agassa mais part un peu trop au large, laissant le temps au gardien de revenir et sortir la frappe.

20ème : Gros tacle de Weber dans sa surface. L’arbitre désigne le 6m. Faudra m’expliquer un truc, soit le mec touche la balle et y’a corner soit il la touche pas… et y’a péno, non ? Ces considérations technico-philosophiques m’ont donné grand soif, je pars chercher une bière.

22ème : En disputant un duel tout con, Sertic s’effondre comme la bourse d’Athènes. Sans Allemand pour l’aider (ou l’étouffer, chacun son point de vue), le capitaine bordelais sort du terrain. Dans les tribunes, Triaud cherche une excuse pour ne pas recruter sous le regard insistant de l’actionnaire qui répète en boucle « y’a pas argent ».

25ème : Yambéré remplace Sertic. Triaud appelle le club de Lormont voir s’ils ont pas encore un Sané ou un Yambéré sous le coude.

28ème : Perturbé par ce changement (on trouve les excuses qu’on peut), Pallois se troue et De Préville en profite pour partir côté droit. Son centre trouve N’Gog qui trouve Yambéré sur sa route. Peut-être qu’un jour il retrouvera son talent supposé. Corner.

32ème : Saivet se signale en changeant de crampons.

38ème : Carrasso, déjà touché à la cheville à l’échauffement est au sol. Prior part s’échauffer mais finalement Cédric reste sur la pelouse et laisse Pallois tirer les 6m à sa place. Ça me rappelle le district.

41ème : Long et mauvais centre de Poundjé qui termine dans les bras d’Agassa. Sauf que ce dernier a décidé d’imiter François Cluzet dans Intouchables. Du coup le ballon lui échappe, arrive sur Khazri qui, tout en sérénité, marque. Bordeaux mène et c’est cadeau.

45ème +4 : La 1ère mi-temps est aussi moche que le ciel mais se termine enfin.

46ème : Le match reprend et Carrasso est toujours présent.

48ème : Frappe à 20m de Khazri. Agassa ayant terminé son imitation, il se couche sans problème sur la balle.

51ème : Conduite de balle de Poko. C’est tellement bordélique et laid que le gabonais préfère se suicider en s’empalant sur Antoine Deveaux.

55ème : Carrasso n’est pas inquiété par la frappe de Bulot (ce serait étonnant qu’il le soit) et capte la balle.

61ème : Poko loupe le break. Sur un contre il se retrouve face à Agassa sur le côté droit de la surface. Son ballon piqué est superbe mais passe à côté du but.

62ème : N’étant pas foutu de défendre avec ses pieds, Poundjé commet une main volontaire et prend un jaune.

63ème : Peuget sort côté Rémois, remplacé par Kyei.

68ème : Bulot sort, remplacé par Siebatcheu et son numéro de maillot fait à l’élasto.

74ème : Touré sort, Diego Rolan entre en jeu.

75ème : Je commence à craindre le but à la con.

76ème : N’Gog est remplacé par Charbonnier.

80ème : Oh ben tiens il est là le but à la con ! Sur un long ballon, Yambéré se fait avoir à la tête, Kyei centre fort sur De Préville à la lutte avec Guilbert pendant que Pallois tente un hommage à Chalmé en levant le bras pour réclamer un hors-jeu au lieu de défendre. Le ballon bute sur Carrasso puis sur De Préville avant de rentrer dans le but. Egalisation.

82ème : Maurice-Belay remplace Saivet.

83ème : Cheick Diabaté loupe son contrôle dans la surface après une belle passe de Khazri. Déçu je suis.

84ème : Charbonnier prend un jaune pour une main volontaire.

87ème : Sur un long dégagement d’Agassa, Pallois est battu de la tête par Kyei, Carrasso et Yambéré se regardent pour que l’autre prenne la balle et Siebatcheu en profite pour glisser son pied et marquer. Devant la nullité de notre défense, je tente de me petit-suicider chez moi et me rate, un peu comme Pallois.

89ème : Poko prend un jaune. Je suis pas loin d’en prendre un moi aussi bien que je n’aime pas ça.

90ème +4 : Les jours où les cons voleront les Girondins de Bordeaux seront la Patrouille de France.

Les gars :

Carrasso (1/5) : T’es pas Superman (Superman n’a pas de calvitie naissante), t’es blessé à l’échauffement tu laisses ta place, ça nous coûte le 2ème but.

Guilbert (3/5) : Aime-moi tendre, aime-moi vrai. Elvis ne parlait pas de la L1 où il va falloir que Frédéric soit un peu plus dur pour éviter de se faire bouffer. Mais il est jeune, il apprend.

Poundjé (3/5) : Sa presque passe décisive lui donne un point. Mais le reste… c’est faible comme une anorexique.

Sertic (non noté) : La défense tenait jusqu’à sa sortie sur blessure. Remplacé par Yambéré à la 25ème.

Pallois (1/5) : Jusqu’à la 80ème ça tenait. Puis les coutures ont pété et c’est devenu un massacre comme Donatella Versace. Dommage.

Chantôme (1/5) : Faut arrêter de le faire jouer à ce poste, c’est un massacre, il pénalise l’équipe au lieu de l’aider.

Poko (3/5) : Oui c’est généreux mais parfois tu l’es avec ce gamin pas doué qui donne tout en courant partout comme un chien fou.

Saivet (1/5) : A l’image de sa coupe de cheveux (qui représente une trace de pneu dans un slip en négatif), son match a été douteux et de mauvais goût. Il doit montrer bien plus. Remplacé par Maurice-Belay à la 82ème.

Khazri (3/5) : Le fournisseur d’occasions s’est chargé de finir le travail lui-même avant de rentrer chez lui avec le sentiment du devoir accompli. Dommage, il restait une mi-temps.

Touré (0/5) : Je propose qu’on écrive « lève ta tête » sur ses pompes au prochain match, ça l’aidera peut-être à le faire lorsqu’il part dans ses séries de dribbles à la con. Remplacé par Rolan à la 74ème.

Diabaté (1/5) : Non Cheick, pas toi, pas ça, pas après tout ce qu’on a vécu, t’as pas le droit de louper autant ton match. Je compte sur toi pour te rattraper rapidement.

Les entrants :

Yambéré (5/5) : Une prestation parfaite pour montrer à Triaud l’urgence de recruter à son poste.

Rolan (non noté) : Son entrée a été tellement discrète que j’ai cru qu’on avait retrouvé le Rolan de 2013.

Maurice-Belay (non noté) : Une entrée pas vraiment utile à un moment où l’équipe déjouait complètement.

Claude Pèze

Claude Pèze

12 commentaires

  1. Le pauvre Prior, parti 3 fois à l’échauffement et qui est retourné à chaque fois la queue entre les jambes sur le banc…

  2. Une fois de plus cette équipe au vrai potentiel offensif fait preuve de suffisance après avoir mené au score par hasard. Au point que Poko sort du lot… POKO quoi, même pas un joueur de foot ! A l’opposée, si Saivet avait les crocs, il aurait encore une carrière devant lui (au moins Crystal Palace ou Newcastle), au lieu de cela il postule dans le rôle du fantôme de Jussié, marquera 3 buts dans la saison en les célébrant par des chorégraphies longuement répétées à l’entrainement. J’espère qu’on n’aura jamais ces deux alignés ensemble sur le terrain parce que les 9 autres devront courir un marathon pour compenser.

    Willy aussi m’a semblé bien passif face à la somnolence grandissante de cette équipe, s’il n’y a pas d’aboyeur sur le terrain c’est à lui de réveiller le troupeau.

    Bref, frustration à la hauteur des attentes que génèrent 2 mois de privation et des fantasmes qui les accompagnent. Même pas un petit but du Cheick pour nous permettre de digérer cet infâme jus de couche…

  3. Apparemment pas d’hélicoptère cette semaine……La phrase à la 32ème est juste magique, it’s perfect.

  4. Je trouve assez prétentieux, de la part d’un joueur diminué par une blessure, de se croire plus performant que son remplaçant en « état normal ». Et pourtant j’aime Carrasso, qui nous a souvent sauvé la mise.
    Avec son entorse à la cheville, on va avoir l’occasion de juger le jeunot Prior, à moins que le couple Triaud/Tavernost se décident à nous trouver un vrai 2è gardien très rapidement…

  5. Pas tout à fait d’accord avec toi sur la prestation de Saivet, je l’ai trouvé plutôt bon en relayeur (personne ne joue à son vrai poste dans cette équipe j’ai l’impression).
    En revanche, sur G4E j’ai vu que les supporters avaient voté Pallois comme Homme du Match…ça fait peur (à moins que ça soit les Rémois qui soient venus le remercier)

  6. 20ème : soit le mec touche la balle en taclant et celle-ci et touchée à nouveau par l’attaquant. 6 mètres.

  7. Il est déjà affuté, le Claude. On sent que sa prépa a été bien gérée, à base de Long Island !

  8. MAgnifique!!!!
    Putain vous avez une équipe de chêvres mais l’acad’ est surement l’une des meilleurs avec celle de la Cannebière(pas la dernière Blaah était sous antidépresseurs donc ça compte pas)…
    Nous pauvres supp’ parisien,on a certes une équipe qui ferait bander mon grand père(mort) mais l’acad’ pue du cul(Bisous PLF)

  9. Par contre le passage sur Diabaté ,genre je compte sur toi…bla bla,t’aurais dû t’arrêter au premier pack de 24 car espérer que Cheick soit meilleur un jour c’est comme espérer que la bombe en mini jupe assise en face de toi dans le RER te file son 06 parce que tu l’as regarde à la manière d’un Emile Louis arrivant à l’arrêt du bus devant le centre pour adolescente trisomique…

  10. hélas ce n’est pas loin de la vérité.
    sans oublié le tram toutes les 15mn aux Quinconces pour l’aller. l’arret a plus d’une borne du stade.merci pour les Handicapés et les faignants comme moi surtout cet hiver quand il pleuvra et gèlera a pierre fendre.en revanche ne vous inquietez pas tout est prévu une fois sur place pour vous prendre votre pognon.le point positif la vision dans se vrai stade de foot.je ne mettais plus les pieds au stade depuis l’Olympiakos!je crois que vu le spectacle un break d’une dizaine d’années s’impose.je me contenterai des resumés télé et de vos commentaires .
    merci pour votre esprit critique.

  11. « Carrasso (1/5) : T’es pas Superman »
    Râlala, passer de statut de Dieu à celui de même pas Superman, quelle dégringolade.
    Sinon, je pense que dans la premier paragraphe, tu voulais dire « prévoyants » plutôt que « prévenants ».
    Super académie, comme d’habitude. Qui s’espacent, malheureusement. Depuis quand n’avais-tu pas commenté une défaite ? :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.