Je suis en retard. Beaucoup. Mais j’ai une excuse, j’avais piscine. Et en plus on a viré Belghazouani mais Samassa est toujours là, à voir si il va revenir dans le groupe ou être laissé de côté. A lui de voir aussi, si il veut faire une année blanche ou se bouger un peu le fion.

J’étais dans l’avion, j’ai pas pu voir le match contre le PFC, apparemment un copier coller de ce qu’on sait faire, des bonnes séquences, on marque, on recule, on recule, on encaisse. Terminé bonsoir. 2 points de perdus.

Avant Match :

Ajaccio, comme une petite bête noire, mais pas vraiment noire, parce que bon, en Corse vous savez, malgré tout, enfin vous me comprenez. Disons que c’est difficile, malgré la victoire de l’an passé, sur deux pénaltys entièrement mérités, on est pas dans la confiance absolue.

Surtout on vient de prendre une petite branlée contre Nancy et de se faire sortir comme des grosses merdes de la Moustache. L’ambiance n’est pas à la folie, l’ambition, cotillons paillettes et licornes dorées.

On va avoir le droit à notre petite recrue, Battochio, on sait pas ce qu’il vaut. On va attendre. Tié Bi est suspendu, ce sera donc aussi sans notre récupérateur attitré et celui qui a le plus de potentiel pour casser le jeu adverse, surtout qu’Ajaccio vient avec des milieux joueurs. Et on va devoir contrer ça avec Grougi. Vu son match cataclysmique contre les Lorrains c’est pas encourageant.

Devant c’est Platje qui va prendre la pointe, et Monrose aussi, donc ce sera une pointe à deux, ce qui nous amène à avoir deux pointes, soit une de plus que nécessaire si l’équipe était un casque si vous voyez ce que je veux dire.

Le Match :

Comme prévu, on s’est fait balader, balader, balader à Francis le Blé. Enfin dans une mesure raisonnable puisque c’est quand même Ajaccio. Choix curieux Videmont est mis à l’aile, et une grosse buse inadapté au système de jeu est mise en pointe. Madri qu’il s’appelle, heureusement qu’il était là lui. Et qu’Ajaccio bien que dominateur dans le jeu à terre et pas trop gêné par la doublette Grougi-Perez trouvait des solutions pour se passer la balle façon handball. Mais tout comme un chien sans puce, et Milan San Remo, le Hand c’est mieux avec un pivot capable de porter le danger dans la zone adverse. Ici la domination dans l’entre jeu est restée stérile.

Côté Brestois le jeu a peiné à se développer au début, faute de récupérer la balle, et les grands ballons vers Monrose et Platje n’ont pas donné grand-chose. Ils n’ont pas le profil pour ça, et très clairement.

Monrose est sorti assez rapidement, la faute à l’une des deux grande tour d’ébène de l’arrière garde corse, Cissé que c’était. Auteur d’une splendide semelle sur un débordement-centre de Monrose qui va l’envoyer à l’infirmerie pour quelques semaines. Sans carton évidemment. D’ailleurs c’est @LoicDrd qui a tout vu. En plus le même joueur ramassera un carton quelques minutes plus tard qui aurait du l’envoyer aux vestiaires…

C’est alors que Battochio est entré, on est passé avec un 10 et le seul Platje en pointe. Et miracle ça a marchéééé ! Non je plaisante. Battochio s’est bien glissé dans l’entre jeu, mais le nouveau venu même si il a montré des qualités (il sait faire contrôle-passe) a trop fait de petits tours sur lui même sans trouver de solutions ou en manquant de promptitude à lâcher sa balle. Ce qui a résulté d’un intermédiaire stérile puisque bien pris par les adversaires et encore peu à l’aise au jeu avec ses coéquipiers. Mais ça viendra. Enfin j’espère. Il s’est montré très disponible, demandant beaucoup de ballon, et ses coéquipiers lui ont beaucoup donné, le jeu s’en est montré trop lisible :

– passe à Battochio et on le regarde faire

– grand ballon loin vers l’attaquant

Facile à défendre, les quelques situations sont venues lorsqu’on a réussi à trouver les côtés avec Pelé-Cuvillier et leurs arrières respectif Bélaud-Keita.

C’était pas le match du siècle, un match engagé pour la 6e place de L2 entre deux équipes au jeu pénalisé par différents aspects : la paire Perez-Grougi trop peu productive pour les Brestois, et les latéraux visiteurs que j’ai trouvé très faible dans le soutien offensif à leurs milieux, tout en étant peu rassurants derrière. Tant mieux pour nous.

Lesoimier est entré, il a été applaudi, il n’a pas brillé. Tant mieux pour nous là aussi.

Platje est sorti, Adnane l’a remplacé et s’est tout de suite montré sous son meilleur jour à savoir celui du gars qui presse pas, qui se replace pas, qui fait pas vraiment d’appels. De quoi attendre tranquillement le 0-0.

Sauf que… récupération de balle après une séquence chaude dans la défense ajaccienne, la balle à Bélaud, meilleur homme du match, qui envoie une petite cloche par dessus la défense corse et met en difficulté Cissé ou son acolyte de grande taille. Adnane qui était bien parti reprend sans contrôle et la glisse entre le gardien et le poteau. 1-0 terminé bonsoir. C’est plus ou moins pas mérité, les Corses ont eu le droit de faire un poteau, mais celle là était pour nous, chance, réussite, grosse chatte à ta mère, appelle ça comme tu veux, l’important c’est que Cavalli reparte sans point.

Y’a rien. (crédit SB29)

Les Joueurs :

Hartock 3/5 : Rassurant ? Non, il ne le sera probablement jamais. Il n’empêche qu’il n’a pas pris de but, a été sauvé par son poteau, et fait son match de façon plutôt propre. Il y a une communication à revoir entre lui et sa défense mais c’est correct. Au moment où j’écris ces lignes (c’est à dire bien en retard) on aurait réactivé la piste Donovan Leon. Ce qui me laisse perplexe, qu’on cherche un n°1 capable de s’imposer de façon franche face à Hartock je suis pour, Léon, Placide ? À part de l’instabilité et une perte de confiance de tout le monde, je vois pas ce qu’on y gagne. A suivre.

Bélaud 4/5 : C’est quand même mieux quand il est là, présent défensivement, et disponible offensivement bien que peu souvent servi, il a toujours su écarter le jeu (comme Pelé) même si ignoré. Une passe décisive pour lui. C’est pas la dernière si on veut bien avoir un peu de présence dans la surface.

Sankoh 3/5 : Pas convaincant, pas un mauvais match mais il respire pas la solidité.

Falette 3/5 : Pas impérial non plus sur ce match. Et une nouvelle fois il a failli tomber dans le jeu des adversaires et répondre aux provocations, ou s’embrouiller avec l’arbitre. Si tu veux être le vrai patron d’une quelconque défense (à commencer par la notre) un jour, il va falloir se calmer et se concentrer sur le jeu. Sinon j’ai l’impression qu’il s’améliore pour trouver autre chose que la touche sur ce qu’on appelle relance.

Keita 2/5 : C’est celui qui me rassure le moins, j’ai rien de particulier contre lui, il fait son match mais il est parfois limite ou un peu à contre temps. Ça viendra peut être avec les matchs, il est nouveau à ce niveau.

Perez 2/5 : C’est pas mauvais, mais c’est pas assez, il doit être le leader du milieu de terrain, dicter le tempo du jeu, en imprimer un même léger serait pas mal d’ailleurs. Si il ne ménage pas ses efforts à la récupération, ou à se rendre disponible, c’est peu efficient. Je suis pas personnellement convaincu qu’il en soit capable mais d’autres oui. A lui de le montrer

Grougi 1/5 : Run into the dark. Je n’ai rien contre le joueur ou son investissement, mais il est pas fait pour ce poste. Il n’a ni le potentiel physique, ni le vice nécessaire pour performer à la récupération.

Pelé 2/5 : Moins en vue que sur les dernières sorties malgré le retour de son copain Bélaud avec qui il a montré une belle entente, il a eu tendance à s’enfermer dans des choses prévisibles. Ses qualités, au dessus de la moyenne pour de la ligue 2 font que ça passe régulièrement en 1 contre 1, mais ça permet aussi au soutien défensif de prévoir ce qu’il va faire et de le bloquer une fois le 1er joueur éliminé.

Cuvillier 3/5 : Alors que j’en attendais pas grand-chose cette saison du fait de ses performances plus que moyennes de l’an passé, il va dans le bon sens. Peut être qu’une prépa physique complète lui a fait du bien, s’il n’aura jamais la pointe de vitesse de Cédric Collet, il est beaucoup plus tranchant et est un atout offensif sans négliger son boulot défensif. Il n’est pas encore directement très décisif en championnat, mais ça devrait venir.

Monrose NN : Le mec a pas de bol, alors qu’il est souvent emmerdé par des blessures récurrentes, le voilà qui prend une grosse semelle qui va le priver des terrains pendant quelques temps. Au moment où Battochio arrive, et où Koubemba va sortir de suspension, le timing est parfait pour ne jamais revenir. Courage. J’ai bien aimé sa mobilité avant de sortir.

Platje 1/5 : C’est peut être moi, et j’espère qu’il me fera mentir/me tromper, mais il pue le flop le garçon. Que ce soit pour une question de système de jeu auquel il ne serait pas adapté, ou pour son niveau intrinsèque je le sens pas. Ok il a l’air d’aimer les déviations, seulement quand t’es seul en pointe gros, tu dois bien te rendre compte que t’as personne à qui faire une déviation en une dans la profondeur. Viens jouer en appui, décroche, reste pas collé aux deux vigiles que t’as sur le dos forcément t’en prendras pas une.Viens jouer au football. Et après quand t’es dans la surface, ou quand tu reçois un ballon pas trop dégueulasse, essaye de pas tout gâcher avec un contrôle américain.

Je m’en vais, je m’en vais. Non. Lol. (crédit SB29)

Le coach et les remplaçants :

Dupont 1/5 : La continuité, ça se tient, je comprends qu’il préfère aligner une paire qu’il connaît à la place d’un Battochio qu’il découvre, et cela même si Grougi a été en difficulté dans le jeu les derniers matchs (ça en fait un paquet de derniers matchs d’ailleurs…) ou alors c’est parce que c’est pas lui qui l’a choisi ? Adnane sur le banc, un choix aussi, si on veut jouer la profondeur c’est correct. Au final ça n’a pas très bien marché et Adnane a marqué un beau but de… buteur.

Battochio (Monrose) 3/5 : C’est correct, sans plus, il sait enchaîner contrôle et passes, mais il sait aussi faire des petites pirouettes sur lui même et trop garder son ballon. Il attaque sa balle, sait se rendre disponible, il va plaire c’est certain, sera-t-il décisif ? C’est autre chose.

Adnane (Platje) 3/5 : Il marque, c’est ce qu’on lui demande, mais qu’il vienne pas en rajouter non plus, c’est pas parce que le schéma de jeu n’est pas optimal qu’il est obligé de ne pas se replacer, de regarder les mecs courir devant lui etc…

Lorenzi (Pelé) NN : Défi toucher le plus de primes de matchs possible en jouant le moins de temps possible ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.