Bundesliga Académie – Mercato 2011

Le point-route vous est présenté par Jan-Karl.

En Bundesliga les mercatos se suivent et se ressemblent, les acteurs sont facilement identifiables. Dans le rôle du financeur, le Bayern. L’ambianceur depuis quelques saisons, c’est le VfL Wolfsburg, la faute à Magath. Les autres clubs sont quant eux réduits aux seconds rôles et font de la subsistance. Une exception, le Hamburg SV avec une gestion suicidaire de la période des transferts.

Le financeur

A chaque intersaison le Bayern cherche à s’attacher les services du meilleur joueur de la Bundesliga, quel qu’en soit le prix. Les dirigeants n’ont ainsi pas hésité à aligner 22 M€ pour racheter la dernière année de contrat de Manuel Neuer. Un Bayern grand seigneur qui n’hésite pas à donner un coup de pousse à l’étage inférieur. C’est pourquoi Nils Petersen a été choisi pour faire le nombre en attaque. Il rapport 2,8 M€ au FC Energie Cottbus. Puisque le Bayern fait résolument dans le qualificatif, il reste à l’affût de quelques bon coups. Les supporters ont ainsi pu voir débarquer sur les bords de l’Isar le défenseur Jérôme Boateng, en provenance de Manchester City. Ne dit on pas que les riches ne donnent qu’aux riches ? En tous cas dans le foot, on prête moins. L’autre joli coup de rein a permis à la matrone bavaroise de recueillir dans ses filets un brésilien qui était en cale sèche dans le port de Gênes. Le latéral droit Rafinha revient en Bundesliga par la grande porte pour 5,5 M€.

L’ambianceur

Bison futé a vu rouge tout l’été du côté de Wolfsburg, les chassés croisés ont été incessants. Magath aurait-il oublié que le foot se joue toujours à 11 en 2011/2012. Voici un détail exhaustif des allées et venues :

Arrivées

  • Lakic (Kaiserslautern) : bonne pioche à priori.

  • Hasan Salihamidzic (Juventus) : commence toujours sur le banc et fini titulaire. A 34 ans les choses risquent de s’inverser. Finira à la maison.

  • Patrick Ochs (Eintracht Frankfurt) : vient étoffer un milieu de terrain déjà fourni.

  • Mateusz Klich (MKS Cracovie)  : la contribution de Wolfsburg à l’Euro polonais. Ne sera pas le futur Dzeko, trop petit. A 21 ans il la croissance est finie.

  • Marco Russ (Eintracht Frankfurt) : Magath qui fait les soldes.

  • Christian Träsch (VfB Stuttgart) : pourquoi pas jouer à 11 milieu de terrains ?

  • Chris ( Eintracht Frankfurt) : encore les soldes.

  • Thomas Hitzelsperger (West Ham) : souhaite revenir en Mannschaft…

  • Hrvoje Cale (Trabzonspor) : n’aura aucun souci d’intégration.

  • Sotirios Kyrgiatos (Liverpool) : désigné pour faire une sélection naturelle, à l’entraînement.

  • Rasmus Jönsson (Helsingborg) : attaquant espoir suédois désespéré.

  • Alexander Hleb (FC Barcelone) : prétend à une place de titulaire.

Départs

  • Fabian Johnson (Hoffenheim) : footballeur américain.

  • Grafite (Al Ahli) : dans l’équipe type des joueurs passés par Le Mans, en attaque avec Drogba.

  • Karim Ziani (Al Jaish) : récolte les fruits de son travail.

  • Sascha Riether (1. FC Köln) : a opté pour une carrière de joueur de football professionnel.

  • Tuncay Sanli (Bolton Wanderers) : laissera un souvenir impérissable.

  • Peter Pekaric (Kaysarerispor) : en fuite.

  • Simon Kjaer (AS Roma) : serait à l’origine de rupture de l’axe Palerme – Wolfsburg.

  • Diego (Atletico Madrid) : laisse un gouffre derrière lui. Financier.

Régime de subsistance

Les clubs concernés cherchent à se renforcer à moindre coût. Pour cela ils essaient de recruter des joueurs en fin de contrat ou dans des championnats exotiques. Toutes les équipes ne sont pas logés à la même enseigne. Pendant que Augsburg n’est pas parvenu à recruter un seul joueur avec l’expérience de la Bundesliga, d’autres bénéficient des retours de prêt de Schieber (VfB Stuttgart) ou Holtby (Schalke 04).

Les mouvements les plus significatifs :

  • Bayer Leverkusen : Arturo Vidal (Juventus) parti pour 10 M€ a permis le recrutement de Schürrle (Mainz) pour 8 M€.

  • Borussia Dortmund : Sahin parti au Real Madrid, remplacé par Gündogan (Nürnberg).

  • Werder Bremen : Mertesacker s’en est allé, Ekici est arrivé et Mickaël Silvestre est resté.

Le prix de l’originalité :

  • Hertha Berlin qui a pioché dans le centre de formation du Bayern München en recrutant pas moins de trois joueurs laissés libres : Kraft (gardien), Ottl et Lell.

Mercato suicide

Le Hamburg SV qui a laissé filer ses cadres de la saison dernière, pour les remplacer par des joueurs quasi inexpérimentés.

Les départs : Ze Roberto, Trochowski, Rost (gardien, rejoint Titi à NY), Ruud Van Nistelrooy, Mathijsen, Pitroipa, Elia et Demel.

Arrivées : Ilicevic, Rajkovic, Mancienne, Tavares, Berg + quelques espoirs de Bundesliga et d’autres championnats.

Sportivement la balance est déséquilibrée.

Jan-Karl Sabatierung.

2 thoughts on “Bundesliga Académie – Mercato 2011

  1. Hambourg, c’est surtout Franck Arnesen qui s’est goinfré dans la réserve de jeunes Chelsiens.

  2. Je trouve que l’on a fait beaucoup de publicité à Arnesen, son travail ne le mérite pas, pour l’instant. La majorité des joueurs qu’il a fait venir de Chelsea n’avaient pas leur place là bas et ne l’ont pas plus en équipe première à Hamburg, inutile de les évoquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.