Avant match

 

Ca fait tout drôle quand ça arrive, mais oui, L’OL va bien et oui, l’OL est invaincu depuis plusieurs matchs.

Après le joli nul accroché au Parc contre le PSG, la bande à Hubert s’est baladé contre les baltringues de Lorient (copyright Bernie Lacombe) en scorant 4 jolis buts, et propulsant même Ferri meilleur passeur de L1, dans le plus grand des respects.

L’heure est donc à la confirmation pour nos gones, face à des nantais quasiment au même niveau que nous au classement, ce qui promet donc un match équilibré, voire chiant.

 

EH BIEN DEVINEZ QUOI !

 

 

Compo

 

Alors que les blessés reviennent enfin dans une forme convenable, on avait annoncé un Gourcuff titulaire en meneur de jeu, en plus du retour de Bedimo sur l’aile gauche, au profit de Tolisso revenant à son vrai poste, comme lors de son amour de match contre les merlus.

Sauf que pas de chance, finalement on met Yoyo sur le banc et ce sera Malbranque en 10.

Le reste sera sans surprise avec un 4-4-2 qui commence à bien fonctionner, même si Fekir n’est pas un véritable attaquant de pointe.

 

*HUBERT LIT DANS LES FEUILLES DE SON EARL GREY DU MATIN*

 

Compo Nantes

 

 

Match

 

Comme je le disais dans l’avant match, tout était réuni pour avoir une partie équilibrée et assez chiante, et ce fut le cas pendant 90 minutes.

A part la belle occasion de Fekir bien sortie par Riou en début de match, les lyonnais sont très timides, laissant venir les nantais, concédant même beaucoup d’occasions très dangereuses (la frappe de Bedoya sur la barre notamment) et très honnêtement, après le premier acte on se dit qu’on ne mérite pas mieux qu’un nul qui n’arrange pourtant personne.

Gomis parti, Lacombe va donc poser ses cierges seul à Fourvière, mais ça fonctionne toujours,  puisque quelques minutes après la reprise, Bako Koné donne l’avantage à l’OL sur coup de pied arrêté. Le général gomme alors sa première mi-temps maladroite et décide même d’être autoritaire dans sa défense.

Tellement autoritaire qu’il va, 15 minutes plus tard, provoquer un penalty aussi stupide que lui et qui permet aux canaris d’égaliser logiquement.

Faute kone

(Image : @saintmex)

S’en suivra une fin de match aussi inintéressante qu’une intervention d’Enora Malagré, et le point arraché après une telle partie contentera les hommes de Jean-Michel, mais pas ses supporters.

 



Gones

 

Lopes– 3/5. Vivement qu’il comprenne que s’avancer de 3 mètres sur les penaltys ne sert à rien, à part l’handicaper sur les balles bien placées. Match solide sinon, mais bien aidé par ses poteaux.

Jallet – 2/5  Très bon contre Lorient, le divin chauve aura été bien nul ce soir, dépassé et pas le tempo. Il serait peut-être bien que Fournier se rappelle l’âge du bonhomme pour le faire souffler un peu.

Koné- 2.5/5. La moyenne parce qu’il marque pour nous, mais bordel de merde, Bako a été Bako puissance 1000 contre Nantes. Début de match dégueulasse avec un contrôle de petit gros qui offre presque un but à Nantes, puis des relances hasardeuses, avant que le mec n’offre le 1-0 à l’OL, avant de concéder un penalty d’une débilité hallucinante, alors que le nantais qui avait la balle ni n’était pas idéalement placé.

Umtiti– 3/5.  Un match moyen pour Sam, à la fois aidé et pas aidé par Koné, ça aide pas.

Bedimo- 3/5. Laissons-lui le temps de revenir à son meilleur niveau pour l’apport offensif, mais défensivement c’était correct.

Remplacé par Arnold Mvuemba (2/5) Qui a failli offrir un but aux canaris, donc bof bof.

Gonalons- 3/5. Le coup de mou de Max après quelques très gros matchs, il était cuit à l’heure de jeu et a perdu en lucidité. Un match sérieux quand même pour le pêcheur de l’Ain.

Ferri- 2/5. Après son match caresse contre Lorient, Jordan a préféré laisser le privilège de la lumière à l’autre Jordan, celui d’en face. C’est non.

Tolisso– 3/5. Moins à l’aise que contre Lorient, il avait l’air, comme beaucoup, d’être cuit assez vite, dommage car sa qualité de passe et son jeu porté vers l’avant auraient pu nous faire du bien.

Malbranque– 2/5. Lui aussi était surpris d’être titulaire.

Remplacé, justement, par Yoyo Ma Stare (3/5) qui aura été un des rares à tenter des passes vers l’avant en fin de match, mais malheureusement ça ne suivait pas partout, même si son offrande pour Clinton méritait mieux que Clinton.

Fekir- 3/5. Il croque une grosse occasion en première mi-temps, après ça il a été discret, même si très actif, il a paru vite fatigué. Par contre s’il choisit la sélection algérienne ce sera 0 pour Nabil, attention.

Remplacé par N’Jié (3/5) toujours aussi percutant et rapide, il lui manque encore et toujours la lucidité du buteur qu’il a laissée mercredi à Gerland.

Lacazette- 3/5. La même que Fekir, il aura couru, tenté, provoqué, un peu dans le vide.

 

Jean II Makouille

3 thoughts on “FC Nantes – OL (1-1) : La Gones Académie arrache le nul

  1. Bako il me rappelle la blague des Inconnus dans le sketche des flics « Il est capable du meilleur comme du pire, mais c’est dans le pire qu’il est le meilleur:.
    Moi je comprends pas. C’est pas son 1er match de foot au gamin. Il devrait savoir que si tu pousses un joueur adverse ça fait faute et si tu le pousses dans ta surface de réparation ben ça fait péno.
    Enfin bon, je crois que cette année on est parti pour en chier un peu, alors si on peut arracher un p’tit nul de temps en temps je crois qu’il faudra savoir s’en contenter.

  2. Non mais Bako c’est vraiment portnawak, tout le temps… ça serait marrant qu’il signe un jour à Bordeaux ou Marseille, le Claude ou le Blah n’aurait plus de slips propres en moins d’une mi-temps…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.