Notice: Undefined index: mime-type in /home/jdvu3391/horsjeu.org/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/ultimate_social_media_icons.php on line 256

La Blaugrana académie note Barcelone-Almeria (3-0)

Hristo Mario est intouchable.

Avec un 5-0 à l’aller au Nou Camp, autant dire que ce match n’a pas grand intérêt, un beau match d’entrainement en perspective. Sauf que Guardiola, pour une fois, décide de pratiquer un football total avec des remplaçants, ce qui va permettre de connaître le véritable niveau du banc de touche sur 90 minutes (on se raccroche à ce qu’on peut). Seuls Alves et Busquets, placé dans l’axe de la défense, sont les deux rescapés du onze type. Le reste est à base de Bojan, Keita, Milito ou bien Adriano, miam miam je m’en lèche les babines. Afellay, Nolito, Mascherano et Thiago, jamais décevants, sont à suivre d’un oeil bien ouvert. Le banc est composé de Valdes, Pique, Abidal, Xavi, Pedro, Messi et Villa. Quel est le con qui disait que les remplaçants n’avaient pas le niveau?

Du côté d’Almeria, l’entraineur a décidé de titulariser Sofiane Feghouli à la place du prodige Pablo Piatti. Un choix un tant soit peu  bizarre, un peu comme si on larguait Keeley Hazell pour Diana de l’île de la tentation.

L’équipe adverse :

Entraineur : José Luis Oltra

Esteban – Garcia – Pellerano (remplacé par Acasiété) – Michel – Luna – Bernardello – Vargas – Feghouli – Corona (remplacé par Crusat) – Uche (remplacé par Ortiz) – Goitom

Les buts :

34ème : côté gauche de la surface, ADRIANO part dans un raid solitaire, s’infiltre dans la surface, effectue un petit pont sur un adversaire et s’en va marquer tout seul comme un grand. Pincez-moi.

55ème : vous souvenez-vous du but de Kluivert en demi finale de Coupe du Monde face au Brésil? C’est le même avec Alves à la passe et THIAGO à la conclusion.

65ème : après une belle récupération près du poteau de corner adverse, Keita met le ballon en retrait pour AFELLAY, contrôle, frappe, but.

Les notes :

PINTO /3 : rien à déclarer à part peut-être que c’est son dernier match dans les buts barcelonais sachant que Guardiola ne prendra pas le risque de le titulariser en finale malgré ses intérims de belle facture.

MILITO /3 : Milito capitaine ??? Faut oser. Le charisme d’un poulpe autiste et l’autorité d’un chihuahua castré, ce qui colle parfaitement. Au delà de ça, l’absence d’offensive des adversaires lui a permis de ne pas prendre l’eau.

BUSQUETS /3 (remplacé par PIQUE à la 45ème) : il a bien dépanné en défense et la tâche n’était pas simple quand on est associé à Milito. On sait déjà quel sera son poste à 32 ans, une reconversion à la Desailly.

ADRIANO /4 : à son poste de prédilection, il brille et marque son premier but en tant qu’azulgrana. Dans une autre position, il est mauvais. En espérant que Guardiola l’aura compris. Et s’il était le futur de l’équipe au poste de latéral gauche. Mais… elle est réversible cette veste ?!

ALVES /4 : sa blessure a été vite oubliée et il ne lui aura fallu que deux matchs pour retrouver son niveau de forme stratosphérique. Il a fini le match sans transpirer malgré ses aller-retours incessants. Il ajoute une passe décisive à ses statistiques d’attaquant.

MASCHERANO /4 : sobriété et efficacité sont les maitre-mots de l’Argentin. Au marquage de Feghouli, le jeune français s’est procuré deux belles occasions en première période puis s’est éteint comme une vulgaire bougie sur laquelle on crache. Un mollard prénommé Javier.

KEITA /3 : malgré sa passe décisive, le Malien ne pourra pas faire oublier sa première mi-temps catastrophique. Ses contrôles manqués et ses passes imprécises deviennent récurrentes, c’est à désespérer. Une seconde période où il a été plus en vue avec une passe décisive et une récupération très haute.

THIAGO /4 : son but prouve qu’on peut faire 1m70 et marquer des buts de la tête. Messi était le précurseur, Thiago joue la continuité. Un peu perdu en première période, il a repris du poil de la bête en seconde pour prendre le jeu à son compte et assurer l’entrejeu par sa technique impressionnante.

NOLITO /3 : j’attendais beaucoup de lui, non pas pour assurer le futur de l’attaque barcelonaise vu qu’il jouera pour Benfica l’an prochain, mais pour finir la saison avec un remplaçant offensif de qualité. Son meltin’ pot entre Villa et Bojan laisse dubitatif. Verdict lors de son prochain match.

AFELLAY /4 : lui aussi, à l’instar d’Adriano, a marqué le premier but de sa carrière culé, compteur débloqué. Il s’adapte vite pour un joueur venant de l’étranger. Il me plait bien.

BOJAN /2 : la volonté qu’on lui loue habituellement a pour une fois porté ses fruits. Certes le jeune imberbe n’est pas au niveau techniquement mais les solutions offensives qu’il a proposées ont été intéressantes. Malheureusement Bojan reste Bojan et quand il s’agit de mettre la balle au fond, il n’y a plus personne. S’il n’arrive pas à marquer face à la pire défense de la Liga, que faire ?

Remplaçants :

PIQUE /3 (remplace BUSQUETS à la 45ème) : je me suis rendu compte que le changement avait eu lieu à 10 minutes de la fin tant il n’a pas eu de travail. Almeria n’a pas eu d’occasion en seconde mi-temps donc rien de folichon.

C’est passé tranquille, même avec une équipe « largement remaniée. La prochaine étape est la finale, face au Real Madrid, à Mestalla, qui angoisse déjà à l’idée de se prendre une autre manita et de finir une énième saison sans titre, blanche comme leur maillot. Tant qu’ils n’auront pas compris que José Mourinho et Sara Carbonero sont des infiltrés catalans au sein de la Maison Blanche, personne ne pourra rien pour eux.

Prochaine rencontre face à l’Atletico, samedi, pour peut-être battre un nouveau record.

3 thoughts on “La Blaugrana académie note Barcelone-Almeria (3-0)

  1. Classe la dédicace de Thiago à un académiste moustachu :)
    C’est vrai que les défenseurs adverses avaient l’air particulièrement agressifs…

  2. Ah la spéciale Afellay. Je traine aux abords des 16 mètres, petit contrôle orienté et frappe, Il en a mis un paquet de buts comme ca avec le PSV.

    Sinon en Espagne, après un but c’est obligé voir les réactions du coach, du gardien adverse, du kiné remplaçant, du ramasseur de balle, du jardinier, du stadier qui contrôle les tickets en tribune FF.

  3. Tarbib

    Ouais il a perdu un pari lors d’une soirée arrosée, il m’avais promis de le faire

    fritasse

    Qu’il en mette 5 ou 6 comme ça cette saison, rien ne me fera plus plaisir qu’un batav…pardon hollandais assimilé catalan.
    Et on n’a pas de Jean-Jacques Amsellem de l’autre côté des Pyrénées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.