La Breizhou académie note Brest-Lens (4-1)

Roazh Takouer est impatient de voir Brest en ligue des champions.

Bon, c’est gentil et distrayant le clasico, surtout quand Ronaldo est humilié, mais n’empêche qu’il était temps de revenir aux choses sérieuses avec une bonne vieille affiche comme on les aime, et un Brest-Lens ne pouvait qu’en être. Au final d’ailleurs, on aura vu autant de buts qu’au Nou Camp, mais dans une confrontation tout de même un peu moins inégale.

Pourtant, on semblait partir sur les mêmes rails avec deux buts brestois en 20 minutes. Toutes proportions gardées: bien entendu, le style brestois n’est pas trop celui du Barça et d’ailleurs ça tombe pas plus mal puisque personne n’aura ainsi l’idée de l’appeler le Barça de l’Ouest ou de Bretagne. Non, c’est le Stade Brestois. C’est tout. Et ça suffit.

Deux buts sur coups de pied arrêtés, Grougi à la baguette, et les deux latéraux droits concluent de la tête; ainsi qu’ une maîtrise relativement évidente du jeu plus que du ballon. Mais les Brestois finissent par montrer quelques signes de légère fébrilité et pour une fois non-hors jeu Eduardo réduit le score juste avant la mi-temps. De quoi être inquiet.

Mais dans une ambiance des plus grandes soirées d’chez Francis, les Brestois tiennent. Quand l’égalisation tant crainte semble arriver, Hermach est hors-jeu à son tour.. Les Brestois  »rebreakstent » alors une deuxième fois, sur le même type d’action, mais Grougi à la conclusion est couvert, boum. Tout est à refaire pour les tiots bilouts.

Et tout s’aggrave puisqu’alors que Francis fait la hola, Grougi double à la 80e son nombre de buts de la soirée. Le speaker fait répéter au moins 3 fois son nom juste avant sa sortie, la victoire étant assurée sur un score inédit cette saison pour la cité du Ponant.

Brest retourne sur le podium et compte de surcroît autant de points que Marseille. 3e place obtenue au détriment des Parisiens qui les reçoivent dimanche. Enfin les reçoivent… Les enfants du nouveau Kop d’Auteuil risquent d’avoir vraiment très peur face aux déglingos alcooliques de Penn-ar-Bed.

Les gas du Stat’

Elana 3/5 : Impec’ en première mi-temps jusqu’à ce qu’un ancien Guingampais se présente au duel. Un peu moins serein par la suite jusqu’au 3/1. Carrément tranquillou ensuite.

Baysse 3/5 : S’arrache pour marquer le but du ‘breakst’ sur corner au point de finir dans les filets peu après le ballon mais a connu quelques largesses défensives avec surtout un marquage un peu lâche. Ajoutons à cela quelques passes foireuses. A célébré une naissance (les explications de foot + étaient pas claires, c’était ptet Grougi ou sa cousine, ou la copine du cousin du voisin de Nolan Roux) comme Grougi la semaine dernière et a préféré rendre hommage à Romario qu’à Gignac ou Totti. C’est moins pire.

Brou-Apanga 2/5 : Devait avoir vraiment très froid et n’était du coup pas d’humeur très conquérante, notamment quand il a laissé Eduardo qui t’aime le mardi filer au but. On l’a connu plus rassurrant.

Kantari 4/5 : Devait avoir très froid aussi mais avait choisi de se jeter sur tout ce qui trainait pour se réchauffer. Sans faire beaucoup de fautes d’ailleurs. Rien à voir avec son match à Rennes, où il devait avoir des saucisses à digérer.

Daf 3/5 : Bof voire même franchement bof. Un genre de Bocanegra en moins bon de la tête et en beaucoup moins beau de tête. Mais moins lent quand même. Mais ptet plus maladroit aussi. Néanmoins, ça c’est pas trop vu ce soir avec Démont en face. Boukhari par intermittence aussi mais ce dernier doit être en méforme puisqu’il tombait beaucoup.

Ewolo 4/5 : A des visions et anticipe bien le jeu. Entend des voix et joue juste. Lutte et vainc car sa foi le transcende. Guide et comble de bonheur les Brestois. Amen.

Liĉka 3/5 : Est un très bon complément d’Ewolo en plus élégant. Semblait crâmé ses dernières semaines mais a repris des couleurs hier. L’effet de la neige peut-être.

Poyet 3/5 : Pas titulaire samedi, a été finalement préféré à ‘Michola’ par Alex Dupont au coup d’envoi. Bien lui en a pris puisque fort de son jeu de tête, il est devenu ouvreur de score grâce à une bonne détente de volleyeur. Des statistiques alors d’homme en forme (3 des 5 derniers buts du Stat’) mais s’est pourtant montré plus discret par la suite en retournant tout de même régulièrement au pressing. Les habitudes de lendemain de soirée sans doute.

Soumah 2/5 : Mérite un +1 que d’habitude parce qu’il a au moins démontré deux ou trois trucs durant les 20 premières minutes. Presque encourageant.

Grougi 5/5 : Deux passes décisives. Sur coups de pied arrêtés forcément. Deux buts aussi. Et là, dans le jeu ! En suivant bien d’abord et ensuite, encore plus incroyable, de la tête. Respect. Jouer le mardi l’inspire, de bonne augure pour la ligue des champions l’an prochain.

Roux 4/5 : Ne marque pas, mais tire pourtant dès qu’il en a l’opportunité. Ne marque pas mais signe une passe décisive. Ne marque pas mais heurte les montants d’une superbe frappe bien reprise par Grougi en embuscade. Ne marque pas mais fait jouer son équipe, ne relâche pas ses efforts, et surtout marquera un but très prochainement. Les esprits, c’est déjà fait en fait.

Les entrées en jeu

Lesoimier – 58e- 4/5 : A fait beaucoup de bien, mais il faut reconnaître aussi que sa prestation paraît forcément meilleure que celle de Soumah. À propos de ce dernier, sa meilleure mi-temps brestoise aura été celle qui a été annulée samedi. ‘Commun symbole’. Lesoimier quant à lui a fait du Lesoimier, mais en très bien. Et démerdez-vous avec ça.

Coulibaly – 80e – 3/5 : A profité de la blessure de N’Goyii pour faire sa première apparition en ligue 1. Motivé, mais pas très adroit le garçon.

Ferradj – 87e- +/5 : La Breizhou l’aime bien aussi.

Chez l’ennemi

Lens faisait quand même un peu de la peine quand on repense au match de samedi et à la façon dont ils ont été cueillis comme des champis hier soir. Hermach a été un des plus motivés, affirmant qu’il venait à Brest pour gagner « sans manquer de respect ». Dommage pour le capitaine, ses déclarations ont visiblement plus gonflés à block les Rouges et Blancs que les Sangs et or qui jouait en rose et bleu-gris, modèle stade français, c’est à dire, dans une tenue dégueulasse.

Sinon, en se forçant un peu on retiendra Bedimo, très actif, et Eduardo, buteur.

Wallemme avait aussi déclaré qu’il ne regrettait pas Nolan Roux, mais plus probablement le découvrait-il hier soir. Gervais quant à lui doit se les arracher (les cheveux).

14 thoughts on “La Breizhou académie note Brest-Lens (4-1)

  1. Merci Michel. Venant d’un Nantais, ça me touche encore plus.

    Désolé Buman, je me suis emmêlé les puceaux comme Toifilou seul face au gardien, entre Bedimo et Modibo Maïga bien qu’ils ne jouent ni dans le même club, ni au même poste.

    Mais j’avais bien précisé : « en se forçant un peu ». En fait, c’était carrément beaucoup même.

  2. En fait, le score est inédit pour toute la Liguain cette saison, aussi étrange que cela puisse paraître.
    Sinon, les perfs de l’académie sont au niveau de celles de l’équipe!

  3. Coulibaly a joué arrière latéral lors de la victoire à Monaco (plutôt pas mal d’ailleurs, mieux qu’en 6 en tout cas)

    C’est mérité pour Bruno qui après quelques matchs pourris à avoir peur de tout et tout le monde sur le terrain même du ballon se remet à jouer, à presser, et va au contact… pas très pesant dans le jeu (enfin disons qu’on l’a vu mieux) mais 2buts 2passes dé.. !

    Kantari s’est sorti les doigts du cul à la mitemps, et c’est bien, c’est lui qui monte plus loin que la moitié du terrain sur le 3e but et apporte un surnombre au départ de l’action.

    chez l’adversaire

    Runje 5/5 : fais des perfs exceptionnelles pour un gardien manchot… hein quoi il a des bras ? bah 0/5 alors n’avait décidé que d’arrêter les frappes de Roux, bien aidé par son poteau (bon j’avoue que de là où j’étais tout le monde l’a vu pleine lucarne et ça aurait été mérité pour Nolan..)

    Aurier a beaucoup d’avenir surtout vu son age…
    Jean Guy Wallemme n’en a aucun, mettre un de ses plus petits joueurs au marquage de Poyet sur un coup de pied arrêté c’est une faute professionnelle, une légende raconte qu’il aurait pris un ballon de la tête à Zamorano en partant de la position assise…

  4. @Michel : Ne prends pas ça au pied de la lettre. Moké ne s’excuse pas. C’est la loi je te rappelle, il fait ce qu’il veut. D’ailleurs tu vas nous mettre un gravatar toi, j’aime pas ta gueule là.

  5. Promis Moké, dès que j’en trouve un je réponds à ton aimable invitation (qui m’honore) et je me colle un gravatar ! En attendant, je reste hors-la-loi !

  6. Darlas restera dans les mémoires du Stat’ pour longtemps je crois…
    dire que j’ai failli acheter son maillot pour la déconne…

  7. Ouais n’empêche qu’on est pas prêt d’voir Messi en slip complètement pété une bouteille à la main devant l’péno…
    et rien que pour ça, c’est pas grave si on est pas l’Barca :p
    bon par contre je vois pas où ils ont vu le Barca, parce que la possession de balle c’est pas trop notre truc…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.