La Breizhou académie note Lyon-Rennes (1-1)

Un nul aux allures de victoire pour Roazh.

Ultime épisode de cette trilogie qui devait nous permettre de mieux définir nos objectifs de fin de saison, c’était cette fois-ci au coeur même de l’Empire L1 et du Mordor soraulassien que l’on allait défier l’équipe la plus forte du moment en championnat. Notre groupe avait subi quelques pertes dans la semaine : Boukari et Kembo, rien que cela. Ajoutées aux indisponibilités de Brahimi et de Marveaux , les choix d’ailiers sont quasiment nuls et se limitent à un excès et à un autre : le sénior génial mais quand même plus sénior que génial (Jéjé Leroy) et le jeune sans expérience, mais avec de la fougue, puis de la vitesse à défaut d’avoir du talent apparent (Abdul Camara). Autant le dire tout de suite, et n’en déplaise aux spectateurs trop gâtes d’orange sports, on vise le nul.

Parce qu’un match nul assure le Stade de finir cette série en restant sur le podium. Argument suffisant.

Les soldats d’en face ne sont quand même pas si impériaux, ils se sont fait fesser un peu plus tôt dans la semaine par la Maison Blanche, ce qui sonne comme un violent retour à la réalité. Ça tombait pas plus mal, nos Rennais n’étaient pas au top non plus avec cette défaite concédée à la maison à l’autre Olympique de France, et l’autre grosse machine. Mais le retour à la réalité avait bien moins de raison d’être violents que les Lyonnais. Les Rennais s’étaient presque ainsi libérés de la pression du titre, alors que la même amplifiait chez leurs adversaires du soir.

Clairement, les Rennais pouvaient compter sur deux temps forts dans la rencontre :

  • début du match, comme souvent et toujours dans les grosses affiches, nos gars sont plus agressifs, plus volontaires et plus décidés à prendre l’avantage d’entrée.
  • Fin de match, si l’on prend en compte le fait que les Lyonnais aient joué en milieu de semaine. Et sous réserve aussi que le scénario du match l’autorise. Malgré la victoire, le match à Montpellier a révélé que le Stade pouvait un peu paniquer.

Ar matc’h

C’est donc sans surprise que les Rennais sont les premiers à approcher dangereusement du but adverse. Et ce n’en est pas une non plus que ce soit par Montano, qui bien que moyennement séduisant même pour les supporters rennais, représentent la principale menace pour Lloris. La première fois, lancé par Jéjé, le Colombien marque mais en position de hors-jeu, et coup de bol, l’arbitre n’est pas Busacca, Victor évite un carton jaune qui lui aurait valu une suspension. La deuxième fois, servi par Mvila, il est rattrapé extremis moyennement « in » par Aly Cisskho.

Ça s’arrête à peu près là. Le très long moment serrage de fesses débute.

Et ça craque un peu plus vite que prévu. Dès la 37e, Gomis ouvre le score en déviant une frappe de Lisandro. Une frappe qui sent un peu la moule pas très fraiche quand même. On l’aurait marqué, on sait déjà ce qu’on aurait dit sur notre « chance ».

Et là forcément, ça se complique. Surtout qu’on ne voit pas comment Rennes peut réellement se créer des occasions. Jéjé semble déjà crevé, Victor très énervé et Abdul est bien mignon mais…Bon c’est Abdul Camara quoi… Quand on sait en plus que le Stade de cette saison a toujours perdu un match où il concédait l’ouverture du score, on est loin d’être rassuré.

Et le retour des vestaires ne va pas nous aider à sombrer dans l’optimisme. Montano est expulsé. Lovren et Pjanic sont toujours sur le terrain. Abdul Camara aussi mais plus pour très longtemps merci. Jéjé est déjà sorti, remplacé par Tongo Doumbia. Là, c’est même plus le nul qu’on joue, c’est le 1/0 pour l’adversaire.

Hé bien non ! Un coup-franc obtenu à l’expérience par Danzé à la 87e. Ce n’est pas Dalmat à la baguette, une première raison d’espérer. M’Vila tire fort au deuxième poteau, Verhoek remise parfaitement, et un de nos admirables défenseurs, nos principaux héros de la saison, se jette dans le but pour y pousser le ballon. Bingo. Le but qui déchire le slip, que même le supporter n’avait pas vu venir, et qui lui fait dire que maman va prendre cher ce soir.

Parfait dans leur rôle de maman, après tout Jean-Michel Aulas aime qu’on cite son club en modèle, les Lyonnais, touchés, tentent mollement de percer notre défense dure comme du granite. On serre les fesses. Et ça tient cette fois-ci. Merci au-revoir. À l’année prochaine.

Ce nul a donc des allures de victoire. On garde une place sur le podium quoi que l’OM fasse le lendemain. Et pour le prestige, on peut se vanter de ne pas avoir perdu à Gerland depuis 5 ans. Série qu’on avait commencé par ce mythique 4/1 peu après un autre huitième de finale pour l’OL. C’était le PSV et Lyon se qualifia alors. L’OL a fait son temps en ligue des champions, c’est à notre tour d’essayer. Enfin au moins d’essayer de se qualifier… Dans l’euphorie du 1/1, on en oublierait presque qu’on a perdu une place, qu’on a qu’un point d’avance sur notre adversaire du soir, et qu’il nous reste encore dix journées.

La bonne nouvelle est qu’avec cette journée, on a pris un point de plus sur le PSG.

 

Les gars du stade

 

Douchez 4/5 : Il a beau avoir concédé un but, il n’a pas eu plus de boulot que d’habitude, et même moins que contre Marseille par exemple. Rassurant dans ses prises de ballles, on n’a beaucoup aimé aussi sa sortie fulguro-poing en toute fin de match.

 

Danzé 3/5 : Pris de vitesse à deux reprises par Lisandro, il a ensuite fait parler son expérience de joueur qui apprend quand même très vite. A même bloqué une frappe de Gomis qui s’était mis en bonne position.

 

Kana-Biyik 4/5 : A sorti les tripes, les biscotos et l’appareil pour s’imposer devant Gomis ou devant Lisandro. Clairement le meilleur défenseur central sur le terrain hier.

 

Mangane 2/5 : Pas encore à 100%. Il fait moins peur qu’avant et même moins peur que Jean-Mamelle. Son tacle en pleine surface sur Gomis laissait penser pourtant qu’il était bien revenu, mais sa relance directement sur Lisandro ensuite montrait le contraire.

 

KTC 5/5 : Héroïque mine de rien.. Tient son couloir face à Briand, Reveillère et même Camara, très disponible quand les Rennais récupèrent la balle et buteur inespéré du soir. Le petit Kévin a presque donné un vrai sens à l’expression comme un saint bol. De cidre. Du Briochin.

 

M’Vila 3/5 : Yann a eu accident de vélo cette semaine, et cela l’a sans doute perturbé samedi. S’il trouvait de belles ouvertures, un problème de dosage évident, comme Roazh Takouer quand il fait un cocktail, voyait ses tentatives avorter. Mieux en deuxième et surtout tireur du coup-franc du miracle. Vu qu’on a marqué sur trois coups-francs cette saison, et que deux ont été tirés par Yann M’Vila, il faudrait peut-être penser à le faire tirer plus souvent.

 

Tettey 2/5 : Plutôt correct et appliqué dans son rôle défensif sans être toutefois totalement convaincant, et par contre bien trop discret dans son rôle offensif. Rien à voir avec le Tettey du mois de janvier. La trêve lui fera sûremetn du bien.

 

Dalmat 2/5 : Dans la lignée de son match contre Marseille sans le temps d’errance en première mi-temps, mais avec un temps d’errance en deuxième. Il sait dribbler et remonter le ballon. Mais il a toujours autant de mal à l’exploiter intelligemment après. Ça n’étonnera pas grand monde. Est sorti juste avant le but. Comme un saint bol de whisky-coca.

 

Leroy 2/5 : Deux comme le nombre de belles ouvertures qu’il a réussi à trouver dans le premier quart d’heure. Après on ne l’a plus vu. Sauf en gros plan quand il a quitté la pelouse.

 

Camara 1/5 : Il a quelque chose de Kirikou physiquement, mais il a aussi quelque chose d’Erminig dans son jeu. Mais les supporters lyonnais n’auront pas pu trop s’en rendre compte vu qu’il n’a pas vraiment joué non plus.

 

Montano 2/5 : Etait bien en jambes sur ce que l’on a pu voir au moins durant le premier quart d’heure. Après une bonne semelle offerte par Pjanic, il était plutôt sur les nerfs. Il a du coup défiguré Lovren en lui efflaurant les poils de cuisse. Expulsion plutôt logique. Lovren lui n’a hérité que du jaune qui lui pendait au nez depuis la première mi-temps.

 

Les entrées en jeu

 

Doumbia 2/5 : A remplacé Jérome Leroy. Le truc qui doit donner envie à Daniel Riolo de se mordre une couille. C’est d’ailleurs sans doute pour cette raison que Fredo la fait.

 

Verhoek 4/5 : Quelle belle entrée en jeu. Il se procure une belle occasion sur la deuxième cagade de Lloris, et il offre le but d’une superbe remise de la tête. A bien mérité sa place de titulaire contre Auxerre après la trève.

 

Boye 5/5 : N’y est pour rien sur le but. Mais il est entré pile à ce moment-là. N’a ptet pas touché de ballons, mais il doit avoir un bon karma.

 

Les autres apparitions

 

L.es anciens Rennais 4/11 : Il y en a tellement qu’on ne peut pas tous les noter. Déjà on va passer sur Gourcuff qui est une vraie blague à lui tout seul en ce moment. Pas la peine d’en rajouter. Sinon, on a revu le Jimmy Briand qu’on applaudissait pas Route de Lorient, et Toto Réveillère n’a fait qu’une bouchée de galettes-saucisse du pauvre Camara. Ah oui, et puis Kim Källström sur le banc, putain, faut être con. Pourquoi pas Petter Hansson en CFA ?

 

Le résumé de Jour de foot 0/5 : David Berger est une vraie chèvre. Sa tirade de fin de match était affligeante : « inexplicable » La Breizhou peut te donner des cours pour t’expliquer si tu veux. Mais va falloir payer. Et ce sera cher. On en a même regretté Philippe Houy.

 

La trêve internationale 1/5 : Elle tombe plutôt pas mal, c’est le seul mérite qu’on lui reconnaît. Mais sinon devoir interrompre ce passionnant feuilleton qu’ est la ligue 1 pour nous voir taper le Luxembourg, quelle tristesse.

 

12 thoughts on “La Breizhou académie note Lyon-Rennes (1-1)

  1. sinon, la semelle de Pjanic qui a fâché Fredo tout rouge, c’était si flagrant que ça ?

  2. Bon article, un peu généreux avec M’villa qui a perdu 80% de ses ballons. Il a passé tout le match à envoyer des ouvertures en 6m.

    Kana-Biyik énorme.

    Dalmat en effet c’est bizarre, sur une feinte il désequilibre son vis à vis et directe derrière il rate sa passe.

    Camara c’est donc el nom de ce ptit black ailié gauche qui a rien fait du match. On se demandait au stade.

  3. Flagrant au ralenti, oui. Le ballon roulant à terre à ce moment, je ne vois pas trop ce qui peut dédouaner le Bosniaque sur ce coup. Mais comme canal n’a pas passé et repassé le ralenti, le petit gars n’aura pas la même sanction que Doumbia.

    Pour M’Vila, je l’ai trouvé mieux dans le jeu en deuxième et c’est lui qui tire majestueusement ce coup franc de l’égalisation. Sans ça, oui, je lui aurais mis deux.

  4. Salut Roazh.

    Je te trouve bien généreux avec KTC. Même avec un +1 pour le but, je pense qu’il aurait à peine mérité la moyenne. Briand s’est complètement amusé avec lui et il a du gagner un corner contre Réveillère sur tout le match.

    Bon maintenant c’est sur que son but nous sauve la peau pour la qualif européenne, donc c’est ptet un but qui vaut +3 ;)

  5. Salut Jordiaz,

    Je n’ai pas eu l’impression d’une balade de Jimmy sur notre côté gauche. Non pas que KTC était impérial mais qu’il le contenait bien et qu’il arrivait même à contenir les montées de RVR également, alors qu’il était abandonné par son ailier. Il ne me semble pas qu’on ait beaucoup vu Mangane voler à son secours d’ailleurs.

    Ensuite, j’ai bien aimé son abnégation sur la fin. Même si quand on le voyait déborder, on savait que son centre pied gauche n’allait pas nous faire frissonner. Je trouve que pour sa première titularisation à Gerland, il s’en est très bien sorti derrière malgré les conditions, et qu’il a été trop costaud mentalement pour mériter moins que la moyenne. Ce qui lui vaut minimum la note de 3/5.
    + 1 pour le but, même si sans lui, c’est probalement Danzé qui l’aurait mise au fond.
    Et +1 parce que les Côtes d’Armor.

  6. Moi j’ai vu, comme Roazh, un des meilleurs match de KTC cette saison, il a bien occupé son couloir. Loin d’être parfait, mais c’est sa première saison.
    Quant à Camara, je crois que c’est le pire match qu’il a fait lui, y’a du potentiel mais il est quand même vachement tendre.
    M’Vila a beau avoir perdu plus de ballon qu’à l’accoutumée, il reste la plaque tournante du milieu.
    Et bonne entrée de Verhoek comme tu le dis, joli remise de la tête et appels intéressants. J’espère le voir face à Auxerre, même si j’y crois pas trop.

  7. Camara a surtout un potentiel comique, non ?
    Qu’on ne me parle pas de son âge, Wiltord et André étaient déjà titulaire au même. Rennes n’était pas la même équipe, mais quand même. En plus de 600 minutes de championnat, j’ai dû le voir réussir 4 ou 5 dribbles, 3 centres, 2 frappes cadrées et un poteau.

    Ah ça, il court vite. Mais quand t’as pas d’espace, ça sert à quoi ?
    Il frappe fort aussi, mais vu qu’il ne marque presque jamais, l’utilité est plus que restreinte aussi, non ? Surtout si c’est pour obtenir un coup-franc frappé par Dalmat.

    En L2 l’an dernier, je trouvais pas sa patte gauche si dégueue, mais pour l’avoir plus à l’oeuvre cette année, j’ai quand même l’impression que son avenir footballistique se situerait plus en Ecosse qu’en L1.
    Il aura dépanné cette année, c’est très bien, on pourra le remercier, mais ça ne me parait pas nécessaire d’insister avec lui. Même Lhadji Badiane a fait des entrées plus prometteuses.

  8. Eh bien, je n’ai pas vu le match, mais tu es dur avec Camara, Roazh…
    En même tps, les seules fois où je l’ai vu jouer, il tirait effectivement très fort mais ne réussissait pas un seul centre.
    Ben finalement je retire ma première phrase, analyse toujours aussi juste Roazh!

    Sinon, joli le « Eh bien Rennes n’y va pas » alors qu’ils sont 7 dans la surface et que KTC marque!!

  9. Pour Camara , faut qu’il se décoince, dans les match amicaux cette année , il arrivait de biais balle au pied et prenait de vitesse son vis a vis avant de centrer plus ou moins bien .Mais en saison régulière il se cache et a tendance a garder la balle en montrant son cul ou plutot son dos a l ‘adversaire qui n’a plus qu’a attendre qu’il court tout droit pour le suivre.Il reste néanmmoins interessant dans ses rentrées en jeu , mais pas en titulaire .Bref , peut mieux faire

  10. Un bon point pris par le stade.
    moi j’ai bien aimé l’entré de Veroeck(j’ai bon dans l’écriture ?) de la volonté devant…j’aimerais bien le revoir dès la prochaine journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.