La Bundesliga académie 27ème journée

La totale du foot allemand ? C’est toujours chez Jan-Karl.

L’éviction de Magath la semaine dernière a accéléré le jeu des chaises musicales. Felix retourne à son laboratoire, au VfL Wolfsburg. Pour prendre le relais, Schalke 04 a misé sur Ralf Rangick au chômage depuis sa démission de Hoffenheim. Jupp Heynckes devrait faire un nouveau come back au Bayern. Il n’y a rien d’officiel mais son successeur au Bayer Leverkusen a déjà été désigné, il s’agit de Robin Dutt du SC Freiburg. Résultat, les perdants sont Anglais et Hollandais.

Les équipes en courses pour le titre

Dortmund est en passe de remporter le titre de champion après neuf années de disette. Au moment d’aborder la dernière ligne droite l’équipe se montre de plus en plus fébrile. Pour la réception de Mainz le BVB est pourtant bien rentré dans le match. Il a mené 1 à 0 dès la huitième minute de jeu. Seulement les hommes de Klopp ont été incapable de doubler la mise, même sur pénalty. Du coup Mainz a égalisé à 1 à 1 en toute fin de partie. Fou de rage Jürgen Klopp s’en est pris au banc adverse. Il reproche aux joueurs de Mainz de ne pas avoir sorti la balle alors que la lignée des Subotic était en péril (juste un ballon dans les couilles en fait). Il est surtout passé pour un mauvais perdant et révélé au grand jour une sérénité défaillante au moment d’empocher le titre.

Du coup le Bayer n’est plus qu’à sept longueurs du leader et se retrouve en embuscade. Cette position leur convient peut être d’avantage, encore faudra-t-il passer en tête avant la dernière journée de championnat. A l’heure actuelle tout roule, pour preuve le victoire 2 à 0 contre Schalke 04. L’ouverture du score de Derdiyok est magnifique.

A la troisième place Hannover 96 reste indélogeable pour le moment. Pour la réception de Hoffenheim le coach Slomka a voulu mettre toutes les chances de son côté en titularisant son buteur Ya Konan. Les retours de blessures anticipées s’avèrent rarement judicieux. Cette fois ça passe, l’Ivoirien s’est même montré décisif puisqu’il marque le premier but. Score final 2 à 0.

Le Bayern n’a plus qu’un seul objectif cette saison, se qualifier pour la ligue des champions la saison prochaine. Espérons pour le club qu’il s’agit également de l’objectif de Van Gaal… En déplacement au SC Freiburg les joueurs ont en tout cas fait preuve de détermination. Dès la neuvième minute Gomez ouvrait le score. Ensuite c’était à Kraft de s’illustrer en stoppant un pénalty de Papiss Demba Cissé. Le buteur sénégalais se fera justice quelques minutes plus tard. En fin de match Ribery est parvenu à forcer le destin en nous offrant ce qu’il s’est faire de mieux : je pars du côté gauche, je repique dans l’axe et je frappe à l’entrée de la surface. Score final 1 à 2.

Mathématiquement, le 1. FC Nürnberg peut encore devenir champion. On ne peut que leur souhaiter un tel sort. En occultant le sponsor maillot, l’équipe est tout à fait sympathique. Seulement pour atteindre cet objectif un parcours sans faute est indispensable (et pas seulement). Par contre les matchs comme celui livré contre le Werder Bremen sont à proscrire. Nürnberg s’est incliné 1 à 3. On retiendra le doublé cadeau que s’est offert Sandro Wagner en Bundesliga, deux pénaltys.

Les équipes en quête de rachat

Le Hamburg SV se devait de laver l’affront subit à l’Allianz Arena. Comme dans un système de vase communicants, c’était à leur tour d’en coller six. On pourrait presque considérer le score de 6 à 2 comme flatteur pour le 1. FC Köln tellement l’équipe était dépassée. Petric à mis un triplé, Van Nistelrooy a été passeur. Ze Roberto, le joueur le plus classe des dix dernières saisons de Bundesliga, a inscrit un but sur pénalty pour son 330ème match de championnat. Il fait ainsi tomber le record de Barbarez et devient le joueur étranger avec le plus d’apparition en Bundesliga.

Lors de la dernière journée, grâce à l’Eintracht Frankfurt l’impossible est devenu réalité. L’espace d’un instant l’équipe avait ramené à la vie un joueur footballistiquement décédé du nom de Charisteas. L’improbable pouvait donc se produire, comme par exemple une victoire. Score final 2 à 1, Gekas ressuscité a inscrit un doublé contre Sankt Pauli.

Felix Magath retrouvait son buteur fétiche Grafite. Les retrouvailles ont été chaleureuses, le buteur brésilien a même gratifié son coach d’une réalisation. Malheureusement la fête a été gâchée en toute fin du temps règlementaire. Le VfB Stuttgart a réussi a arracher le nul 1 à 1.

Lors du match d’ouverture de cette 27ème journée le 1. FC Kaiserslautern s’était imposé 0 à 1 sur la pelouse du Borussia Mönchengladbach. Le gardien belge s’est magnifiquement troué pour offrir la victoire aux diables rouges.

Le Classement :

4 thoughts on “La Bundesliga académie 27ème journée

  1. « Ensuite s’était à Kraft » : « C’était » plutôt.

    Ce que fait de mieux le Krank, c’est du Robben symétrisé en fait ?

    Et sinon ca change de voir Neuer aussi impuissant sur les 2 buts. Faut dire qu’il y a pas grand chose à faire.

  2. Ce Krank sait (et non « s’est ») faire de mieux s’apparente en effet à du Robben symétrisé, sur une pelouse dumoins.

  3. Ne prends pas la mouche Jan Karl, mais il n’y avait pas de faute dans ma phrase.
    Je veille juste à ce que la qualité grammaticale de tes articles n’ait d’égal que celle de leur contenu.

  4. La pertinence et l’humour de tes remarques n’ont pas d’égal non plus. A la lecture de ton post j’ai aperçu une erreur encore plus grossière dans mon texte (« s’est » au lieu de « sait »).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.