La Bundesliga Académie, 31ème journée

Jan Karl a refait son carrelage ce week-end en matant le foot, bourré. La classe « Demont »

A trois journées de la fin du championnat l’issu reste encore indécise. Bien malin celui qui connait le dernier qualifié pour la ligue des champions. Pour la victoire finale les choses se sont quelque peu éclaircies, ça se jouera entre le Bayern et Schalke 04. Et pour la relégation les équipes semblent se faire des politesses, personne ne voulant enfoncer l’autre.

Le patron

Samedi en début d’après-midi Schalke renouait avec la victoire contre Mönchengladbach. Après une ouverture rapide du score, les joueurs de Magath réussirent à se faire égaliser sur une action menée par Bobadilla de bout en bout, bien aidé par la défense adverse. Trois joueurs dont le gardien firent preuve d’une passivité rare à ce niveau (à vous de juger video). Le club de Gelsenkirchen réussit tout de même à s’imposer par 3 buts à 1 et par la même occasion parvint à s’emparer de la tête du championnat.

Cette première place n’était que provisoire puisqu’en fin de journée le Bayern de Münich avait tenu à rappeler à tout le monde qu’il était le patron de la Bundesliga. Fort de sa victoire 7 à 0 Louis Van Gaal s’est présenté en conférence de presse fier comme un pélican et a lancé à la salle « Avons nous déjà commencé à préparer le match contre Lyon ou bien avons nous pris Hannover au sérieux? Je suis curieux de savoir ce que vous (les journalistes) écrirez demain ». Dès la mi-temps le directeur sportif de Hannover avait voulu apporter sa réponse lorsqu’on lui demandais si le 3 à 0 laissait présager une déroute : « Je pense que le Bayern va plutôt s’appliquer à gérer la seconde période, il a un  rendez-vous important mercredi. De toute manière il ne peut faire mieux que la première place » (résumé du match video). En observant la gestion de l’effectif sur cette rencontre, on constate que le hollandais nous a également fourni quelques éléments de réponse. Les sorties conjuguées de Franck Ribéry et de Olic à la 69ème minute laissaient penser que la priorité était donnée au match de champions ligue. Pour laisser une part au doute, Ribéry, complice, s’est emporté lors de sa sortie, a jeté son maillot à un supporter et s’est assis mécontent sur le banc. A croire que marquer un but contre Hannover était plus important que de s’imposer en demi finale de coupe d’Europe. La mauvaise nouvelle pour notre Pfannkuchen (crêpe) lyonnaise c’est que cette saison le Bayern n’est pas dépendant des exploits de Ribéry. Robben qui ne se blesse plus a inscrit un  triplé, Müller et Olic ont mis un doublé chacun. A ce quatuor on peut ajouter l’ex- meilleur buteur marseillais (saison 2002/2003). Le seul Lloris ne suffira pas pour tout arrêter.

Objectif Europe

Deux confrontations entre prétendants à une qualification européenne avaient lieu ce week end. Stuttgart accueillait Leverkusen. Le Bayer a réalisé une bonne prestation. Ils ouvrent d’ailleurs la marque dans le premier quart d’heure. Mais le sort semble s’acharner sur l’équipe en ce moment. Barnetta écope d’un rouge dans la foulée, Cacau égalise malgré la domination des visiteurs. En seconde période les joueurs de Heynkes ne sont plus parvenus à compenser l’infériorité numérique et se sont inévitablement inclinés (video).

Lorsqu’il est question d’un match prolifique en Bundesliga, il est très probable que l’un des protagonistes soit Wolfsburg ou le Werder Bremen. La 31ème journée était l’occasion pour ces deux équipes de se rencontrer, sans surprise le spectacle était au rendez-vous. Les joueurs du Werder ont déjoué lors de la première période, à l’image de Pizzaro qui a tiré un pigeon (voir 2 »00 de la video). Avantage 2 buts à 1 pour les loups à la pause. Renversement de situation en seconde mi-temps, le Werder l’emporte 4 buts à 2. Quelques situations rocambolesques ont marqué ces 45 dernières minutes :

– un enchainement qui ferait pâlir n’importe quel attaquant, réalisé par Frings, conclue par un but qui plus est ;

– un arrêt peu académique de Wiese qui dans un cafouillage se retrouve face à ses buts et n’a d’autre alternative que de smasher la balle sur sa barre transversale.

Joachim Löw avait bien choisi sa rencontre.

Bruno Labbadia aurait pu faire la déclaration inverse de son collègue Münichois. Ses joueurs se sont inclinés 1 à 0, à domicile contre Mainz. Néanmoins, s’il s’agissait de mettre un peu plus de pression sur ses joueurs en vu de la confrontation contre Fulham, l’objectif est rempli. Bizarrement personne n’a  retenu cette hypothèse.

Dortmund pouvait prétendre à la troisième place du classement à condition de l’emporter dimanche contre Hoffenheim. Malheureusement pour ses fans le BVB n’a pu faire mieux que 1 partout. Du coup c’est Bremen qui accède au podium. Le club de la Ruhr peut regretter un scénario qui leur à clairement été défavorable. Dans la première demi heure Sahin et Zidan sont contraints de sortir sur blessure. Fracture du nez pour le premier et on craint une rupture des ligaments croisés pour le second. Malgré ces contres coups les joueurs de Dortmund sont parvenus à ouvrir le score, mais se sont faits rejoindre dans les derniers instants de la partie sur une réalisation d’Ibisevic.

La zone de relégation se rapproche irrémédiablement

Pour Bochum, tout d’abord, qui s’est incliné 2 à 0 à Köln et n’arrive pas à enrayer la spirale négative. Les coéquipiers de Podolski ont pris le dessus grâce à un nouveau doublé de la perle serbe Tosic. Sa prestation a une nouvelle fois été convaincante (video).

D’un autre côté Nürnberg, après s’être extirpé de la zone rouge, n’arrive pas à creuser l’écart. Freiburg qui accueillait les bavarois ne s’est pas fait prier pour s’imposer et recoller au classement. Un point seulement sépare Hannover 17ème (27 points) de Nürnberg 14ème (28 points).

Une nouvelle fois le Hertha Berlin a prouvé qu’il était plus en verve à l’extérieur, mais n’a cependant pas pu obtenir mieux qu’un match nul. L’équipe est parvenue à mener deux fois au score. Frankfurt a réussi à revenir à chaque fois. Du coup le Hertha reste toujours accroché à la dernière place et semble se laisser charmer par le doux parfum de la 2. Bundesliga. Les joueurs doivent sans aucun doute être de fidèles lecteurs de la Bundesliga Académie.

1 thought on “La Bundesliga Académie, 31ème journée

  1. La situation est dure pour Dortmund ils reviennent bien mais perdent deux joueurs important et n’égratignent qu’un point, en espérant que leurs efforts seront récompensés…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.