La Canebière académie note OM-Bayern (0-2)

Le Mad Professor a regardé OM-Bayern Munich (0-2) en attendant des miracles mais malheureusement, la Bonne Mère avait piscine…

 

Les faits marquants :

  • Andrade a beau être croyant, la main de Dieu ne marche qu’avec Maradona ou Suarez. De toute façon, le gardien olympien est plus Madonna. Like a virgin.
  •  Une première mi temps pas si mauvaise, une seconde plus proche du niveau du moment. On ne transforme pas un âne en cheval de course ; alors 11, rendez vous compte, c’est direct la boucherie chevaline.
  • 43’ : Lahm fait main. Faute non sifflée. Contre allemand, Andrade fait fautes des deux mains. But sifflé. Comme Kara, l’OM n’a pas besoin de ça.
  • Ribéry est toujours aussi bon sur le sol français. Ne jouera donc pas l’Euro 2016.
  • Mbia engueule l’arbitre avec le même sourire qu’ Eric Blanc. C’est mieux pour éviter les cartons jaunes.
  • Prendre un « une-deux-but » en quart de finale de C1 à domicile, ça compte triple non ?
  • Après ce match, Labrune a décidé de verser des « primes de relances », seul moyen pour convaincre les joueurs de distribuer proprement le ballon vers l’avant. A la vue des économies de primes de victoires réalisées depuis quelques temps, le club ne risque pas le découvert.
  • Morel. Non rien ; car tout. Face à lui, Robben aurait pu être aligné blessé avec la jambe dans le plâtre.
  • Andrade a connu son premier et dernier match de ligue des Champions. A moins qu’il joue à Fifa ou PES.
  • René est outré quand Bob Loulou est d’une finition allemande.
  • A la fin de la rencontre, Lahm est allé devant ses supporters et a chanté pour ceux, qui sont loin de chez eux.

Les notes :

Andrade (1/5) : a les yeux de Laurent Fournier mais pas encore sa rage. Il faut dire que le brésilien n’a certainement pas autant de potes dans le football. Entre ses relances de basketteur et sa présence sur la ligne digne d’un gardien de handball à rendre jaloux Jérôme Alonzo, le « substitute » n’a rien su faire quand le danger était là.  Faute de mains fatale sur l’unique occasion de Gomez, figurant sur le second, Andrade a connu le « one shot » de la C1. Ne reverra plus jamais cette jolie maitresse d’un soir mais s’offre une MST. Un mercredi sans triomphe.

Morel (1/5) : chaque ballon touché par ses soins devenait munichois. Réaliste sur le dénouement de ses interventions et par souci de gain de temps ou par résignation, il ira même jusqu’à cesser de courir et laisser son territoire libre pour occupation. Un collabo.

Nkoulou (4/5) : le seul à avoir su véritablement faire honneur au maillot. Patron dans l’axe, chaperon de Morel à gauche, on le remercie de nous assurer une belle enveloppe avec son départ en juin.

Fanni (3/5) : l’aura de son compagnon camerounais inonda sur Rod, lui procurant ainsi une capacité de concentration inhabituelle à ce poste. Une belle tête en première période bien sortie par le gardien. A rendu service et plus si affinités.

Azpi (3/5) : physionomiste, il a laissé Ribéry à l’entrée de la boite pour port de chaussures roses laides et délit de sale gueule. S’est également pris la tête avec lui car l’espagnol n’aime pas qu’on touche à ses touches transformées en balles à terre suite à des lubies arbitrales. A tenté quelques phases offensives, vainement.

Diarra (2/5) : un début de prestation prometteur mais une suite qui ne les a pas tenu. Les promesses. Suivez un peu. Un juste résumé de la carrière de Diarra à l’OM finalement. En même temps, avoir foi en Alou maintenant c’est un peu comme croire à 47 ans au passage du Père Noël en plein mois de mars.

Mbia (2/5) : a plutôt bien bloqué le milieu avec un impact physique indéniable mais ses gestes ont souvent été borderline. Surtout quand Patron dessine un patron sur la tronche de Gomez. L’arbitre n’a heureusement pas vu rouge. De toute façon, il n’a pas vu grand chose le bouffeur de tapas.

A.Ayew (3/5) : premier voire unique défenseur sur le côté gauche, il s’est arraché telle une croûte sèche sur un visage acnéique. Souvent seul devant (à l’image de la plupart des joueurs en attaque), il a gardé le ballon tant qu’il le pouvait avant de rencontrer un buste, une jambe ou tout autres organes allemands durs. Non ce n’est pas sale.

Valbuena (3/5) : capitaine, ô capitaine. Le bateau sombre et vous êtes trop petit pour tenir haut la voile malgré vos efforts. Papi brassard a nagé puis s’est noyé car épuisé.

Amalfitano (2/5) : aucune créativité ni vision de jeu. Ne semble pas savoir ce qu’il fout sur le terrain et agit avec un temps de retard proche de Corky. Doit encore être à l’heure d’hiver. A se demander ce qu’ils lui ont mis dans son jus d’orange en équipe de France.

Rémy (2/5) : a mangé la feuille très rapidement en loupant une occasion Brandaesque et sa condition physique trop faible a donné le ton pour le reste de la rencontre. N’a pas le monopole du cœur, ni du corps. Hardcore. Sick of it all.

 

Stéphane Mbia, pendant le point presse, tout ravi d’avoir pu finir le match…

 

Les remplaçants :

Cheyrou (non noté) : entrée tardive. En même temps, Benoit n’est pas le genre à viser le 0-0 à domicile, ça ne peut donc pas coller avec Didier.

Brandao (non noté) : s’est embrouillé avec un brésilien qui n’était même pas argentin. Sinon ? Rien. Comme d’habitude. France Gall like this.

Les autres apparitions :

Deschamps : «n’a rien à reprocher à Andrade ».  On comprend mieux les choix récurrents Morel et autre Jordan Ayew après ça.

Anigo : a déclaré que c’est lui qui avait fait venir Ribéry. Mais non José, c’est le tirage au sort.

Les arbitres : Alain Afflelou offre la deuxième paire à un euro en ce moment.

Les supporters : des banderoles au goût de banderilles. C’est bien, ils bossent un peu le français, à défaut de parler pour le plus grand nombre.

 

 

 

Malgré un effectif de qualité, la rédaction d’horsjeu.net joue plus le maintien que la Champion’s League. L’appel du Che Fredac est probant. Si vous souhaitez que l’aventure continue, n’hésitez pas à soutenir le site par une passe décisive ici ou là. Merci.

Vous pouvez également retrouver le Mad Professor sur Facebook et Twitter et aller parler de votre équipe favorite ici. Isidore dit qu’ils sont sympas.

Barème des notes :
– 1 = Catastrophique au point d’être remplacé avant l’heure de jeu par l’entraîneur.
– 2 = La faible performance du joueur a handicapé son équipe, obligée de compenser.
– 3 = Match « verre d’eau »…incolore, inodore, mais indispensable au bon fonctionnement de l’ensemble. Le joueur a tenu son poste en professionnel.
– 4 = Passe décisive, but marqué, intervention défensive décisive, omniprésence du joueur dans sa zone d’expression. Il s’agit de signaler ce que le joueur a fait de plus que tenir son poste.
– 5 = Un 4 serait insuffisant tant le joueur fut déterminant

 

L'ancien

26 commentaires

  1. Amalfitano est en train de choper une cianite aigue et ça, c’est bieng

  2. Quand je vois la sérénité et la classe de Nkoulou alors qu’il partage le coté gauche avec Morel, je me dis que si Taiwo était resté, Nico serait capable de se rouler ses joints directement sur la pelouse.
    Bob-Loulou l’a bien résumé:
    19e : Sous la pression, N’Koulou temporise, se donne un peu d’air, et pour ne pas dégager n’importe comment décale pour Morel. Qui dégage n’importe comment.

  3. Morel c’est quoi ce mec? Kara s’est sans doute torché avec sa joue gauche ce fameux après-midi sur la Croisette.

    Sinon Andrade et Diarra n’ont qu’à fusionner, parce que deux merdes dans leur coin ça vaut pas grand chose, mais un gros tas de merde par contre ça côte bien plus.

    Ah ils m’ont saoulés!

  4. Avant le match, tous les observateurs s’attendaient à une raclée. Raté, ça sera certainement pour le match retour. Ou pas.

    Bon courage à la Dèche pour sauvegarder le minimum vital de motivation et éviter la déroute.

    Et pour finir, très bonne académie du Mad, comme d’habitude devrais-je dire.

  5. Dommage qu’on n’ait pas réussi à tenir jusqu’à la mi-temps. Dommage qu’on n’ait pas d’arrière gauche. Dommage que les kops réagissent de cette façon et n’attendent pas le championnat pour châtier cette équipe de bras cassés. Ce que j’ai vu hier au stade était triste, et pas seulement sur le terrain. La réaction de ces « salariés supporters », ces types qui sont payés par leurs assos pour chauffer les foules, qui usent de leur petit pouvoir pour propager une ambiance merdique me dégoûte, il y a beaucoup de moyen pour exprimer sa déception, ce sont les mêmes qui étaient en grève lors de la rencontre face au PSG, ces types qui te parlent d’amour du maillot mais qui soutiennent leur équipe de façon sporadique, qui crachent sur l’équipe dirigeante en public mais qui copine avec Anigo et consorts en privé…
    Bon allez, je vais me calmer et reprendre un peu de Lexomil, profitez en c’est ma tournée. Et puis c’est l’heure de l’apéro, je repasserai plus tard.

  6. Chaque ballon de Morel, c’était une occasion pour le Bayern. Il ne suit pas Robben sur le 2nd but, il rend tous les ballons qu’il touche. Par contre, vous êtes sévères avec M’Bia et Diarra, ils ont plutôt bien bloqué le milieu, pas Anigo mais le milieu de terrain.

  7. Le problème avec le choix Morel, c’est qu’il n’y a pas de choix(le premier qui dit Traoré ou Sabo…). Comment a-t-on pu, depuis le temps qu’on savait que Taïwo allait nous quitter, se retrouver avec lui?

    Il ne faut pas non plus penser que c’est le seul fautif, hier ils se sont quasi tous chier dessus après avoir vu le phénix se faire trouer tel l’Andromède qu’il est en réalité.

    Je n’en dirais pas plus, le Mad l’a déjà fait et bien mieux que moi.
    Et comme Garrinchouille, ils m’ont bien saoulés. J’ai peur que le mois d’avril nous fasse très mal.

  8. Morel était auteur de bonnes performances sous le maillot de Lorient (je suis estomaqué par le déchet dont il fait preuve cette saison quand je vois les matchs de l’OM) et il n’était pas impossible de lui imaginer un destin à la Laurent Bonnart (même si Bonnart était doublure au départ, ça change les choses… )

    Las… Il n’y aura qu’erreur de casting autant dans le choix du joueur que pour ceux qui l’ont fait venir. Je suis triste qu’il ait voulu griller les étapes, et passer de son cocon lorientais à 30 matchs par saison (diverses blessures) au plus haut niveau Marseillais et ses saisons Champion’s League de 50 matchs.

    Le pire, c’est que Deschamps ne semble pas avoir d’autres choix, et va continuer à l’aligner, le livrant ainsi à la vindicte populaire, et Morel va devenir la dernière des merdes, surtout s’il ne prend pas plus conscience de la médiocrité de ses prestations (sérieux c’est qui le journaliste sadique qui semble l’interviewer à chaque fin de match et lui va répondre comme un benêt?).

  9. Steve Mandanda aime ça.
    Steve Mandanda a partagé ce lien sur sa page Pedro Proenca et la Ligue des Champions de ta mère.

  10. NKOULOU: seul au niveau européen. JMA like it !
    L’année prochaine il est à Lyon.
    Sinon ce match m’inspire 3 réflexions mais je vous en donnerais que 2 :
    – Comment les « supporteurs » peuvent siffler autant leur ancien chouchou ? C’est pas à Gerland qu’on verrait ça.
    – Les arbitres européens n’ont jamais vu « jouer » valbuena.

  11. qui est kara ??
    allez hop un petit avis sur les notes meme si tout le monde s’en fout; malgre la defaite je dit 1 point en plus a n’koulou, azpi, et m’bia
    morel et adrade merite meme pas 1
    on peut m’insuleter mais j’ai vu une interview de labrune et mld apres le match et j’ai trouver que ce que dit labrune ben c’est pas si mal

  12. @rush rush : tu parles de l interview dans laquelle MLD boit les paroles de Labrune en le couvant du regard avec un sourire qu’on arbore en cas de victoire ? Interview dans laquelle Labrune dit que de toute façon on fera mieux l’année prochaine, c’est pas grave (sous entendu, de toute manière, ça changera pas sa vie) ?
    Moi je trouve qu’il est pathétique. Et que je préférerais même JMA en président, c’est dire…

  13. oui; c’est vrai mai o moins la burne est plutot clair et franc cherche pas (trop) a noyer le poison; quand il parle des supporter qui etait pas a fond.
    apres je dit ça peut’etre parceque je suis degouter; et que on peut pas gagner tout les ans on gagnera peut’etre l’annee prochaine lol

    enfin bon vivement un acheteur ; histoire que la famille dreyfus laisse enfin tranquil ce club qui lui avait rien fait

  14. Steve Mandanda est maintenant ami avec Spado, rush rush, Dr. Dre Ayew et 143 autres personnes.
    Steve Mandanda a rejoint le groupe Saloperie de Monde de Merde.

  15. Jma est un detestable trou de bal ; mais il a pratiquement toujour plutot bien gerer son club

  16. Gignac au Big Mac,
    Saoûleman blessé qui se soigne à l’alcool,
    Diarra suspendu (à ses stats),
    Morel qui débute dans l’humour,
    Amal pas qu’à l’Analfinato,
    Brandrade de morue (mais pas sa femme salopiaux),
    Ayew avec une épaule en moins,
    Son frère avec une en plus…

    On est quand même valeureux, que voulez vous…

    Vous voulez qu’on gagne 4-2 au match retour ? ;)

    Allez l’OM!

  17. il reste encore un match a jouer ! un petit but de Morel, un autre de Brandao et le match est relancé ! le foot ne manque pas d’exemples en matière de miracles. Ps: vous n’aurez pas l’adresse de mon dealeur !

  18. Combien ça coute de soudoyer un joueur? au hasard l’arrière gauche du prochain adversaire du Bayern en championnat, un petit tacle bien senti qu’on ne revoit plus cette salope mangeuse de gouda !!

  19. @Moké
    C’est vrai que l’arbitre nous souille avec cette main non sifflée et ses cartons « fair trade », mais son strabisme nous permet de garder patron coudé-décalé et de se débarasser de Diarra pour le retour…merde, je viens de réaliser qu’on pourrait se retrouver avec Charles « Chaplin » Kaboré!
    Putain d’arbitre.

  20. « un début de prestation prometteur mais une suite qui ne les a pas tenu. Les promesses. Suivez un peu. »

    Du coup, il faut dire tenuES. Sinon bonne académie, merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.